Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Armony22 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Chiens de sang Chiens de sang
Karine Giebel   
Un roman assez court, mais d'une folle intensité, cruel comme à l'habitude de l'auteure. Jusqu'au bout, on a de l'espoir pour les personnages. J'ai beaucoup aimé, et aurait tout autant apprécié qu'il y ait plus de pages.

par merediana
Terminus Elicius Terminus Elicius
Karine Giebel   
Premier roman de Karine Giebel, pas mal du tout, pas le meilleur, parce que je ne le trouve pas très original, avec la correspondance entre l'héroïne et l'assassin, mais c'est bien écrit et le système est au rendez-vous.

Dans la dernière édition, une nouvelle est ajoutée. Elle est très bien glaçante mais très touchante et émouvante.

par kisa
La Fille cachée La Fille cachée
Lisa Gardner   
J'ai bien aimé ce roman. On accroche assez vite à l'histoire et on a bien envie de savoir ce qui est arrivé dans le passé qui influence tant le présent. Petit point négatif cependant, je n'ai pas vraiment apprécié le personnage principal. Sérieusement, moi une femme de 29 ans qui vit encore au crochet de ses parents et qui leur obéit au doigt et à l'oeil ça m'a plutôt tapé sur les nerfs.
Derrière la haine Derrière la haine
Barbara Abel   
C'est un livre que je ne suis pas près d'oublier. Une histoire tout à fait diabolique qui montre de quoi sont capables des êtres humains pour arriver à leur fin. Un livre qui décrit toutes les facettes de la nature humaine et qui analyse avec justesse la stratégie mise en place pour arriver au but final. Une histoire qui nous ménage au début pour nous amener à l'impensable.
Bien pensé, bien écrit et beaucoup apprécié.

par SuperNova
Ne pars pas sans moi Ne pars pas sans moi
Gilly MacMillan   
J'ai juste adoré ce livre ! Je l'ai lu en à peine trois jours, le scénario est bien mené, l'histoire à deux voix est une excellente et nous permets de voir, de ressentir les émotions de deux points de vu différents. Puis le coupable n'est pas du tout à celui à lequel je m'attendais, l'auteur m'a complètement mèné en bateaux en se focalisant sur seulement trois/quatre personnages du livre


par chacha77
Hostiles Hostiles
Franck Thilliez   
Bonne nouvelle courte qui donne à frissonner. Elle me donne bien envie de découvrir les autres titres de l'auteur.
Vol pour Kidney Vol pour Kidney
Franck Thilliez   
Une micro nouvelle (lu en 15 mn) de Franck Thilliez. Je n'ai pas retrouvé le style de l'auteur et c'est dommage...
Le thème est bon mais aurait pu être beaucoup exploité. Je pense qu'il a essayé d'ouvrir les yeux aux gens sur le don d'organe contre finances.
Double Je Double Je
Franck Thilliez   
http://story-of-books.blogspot.com/2016/06/chronique-double-je-en-quete-de-corps.html

17/20

Que penseriez-vous d'un homme qui s'accuse d'un meurtre et vient se livrer lui-même à la police? Qu'il cherche à attirer l'attention sur lui? Qu'il est fou? Qu'il tente de protéger quelqu'un? Autant de questions qu'il est légitime de se poser, d'autant plus pour Mélanie, lieutenant de police chargé d'interroger cet homme. Au fil d'un interrogatoire pour le moins farfelu, elle va devoir démêler le sac de noeud que semble être cette affaire, pour enfin distinguer le vrai du faux, la réalité de la folie, dans l'esprit brumeux de Ganel Todanais.

Vous n'êtes pas sans connaitre mon amour inconditionnel pour Franck Thilliez, c'est donc tout naturellement que je me suis procuré cette petite nouvelle au format fort peu conventionnel, afin, d'une part, de patienter avant la sortie tant attendue de Rêver, et d'autre part, de découvrir si l'auteur parvient à nous offrir une lecture tout aussi délectable en une trentaine de pages qu'avec plusieurs centaines. Verdict? Si la nouvelle est, à mon avis, un genre qu'il n'est pas facile d'apprivoiser, Franck Thilliez a su mener à la perfection cette dernière, mettant en avant les points principaux, cruciaux pour nous permettre de passer un très bon moment de lecture, en très peu de pages.

En effet, si une nouvelle présente les mêmes caractéristiques qu'un roman, le tout doit tenir en un nombre extrêmement réduit de pages alors pas le temps de s'éterniser. Forcément, Double Je démarre immédiatement sur les chapeaux de roues. Franck Thilliez a le chic pour happer notre curiosité en très peu de mots, installant intrigue, questionnements et action après seulement deux petites pages. Rapide et efficace, l'installation de cette nouvelle et de son intrigue est on ne peut plus captivante, comment ne pas être conquis?

Il faut bien avouer, même si je ne suis pas totalement objective en ce qui concerne cet auteur, que Franck Thilliez a vraiment de l'or dans les mains (ou sous la plume) et que son imagination débordante, doublée d'une sérieuse maîtrise du suspense et de la narration ne sont plus à prouver. Il excelle encore une fois dans son art, avec cette toute petite nouvelle, qui pourtant à tout d'une grande, nous offrant une intrigue très bien écrite, ne laissant de côté ni la psychologie des personnages ni la montée en puissance caractéristique des romans de l'auteur, avant l'explosion finale. J'ai adoré retrouver la plume de l'auteur dans cette nouvelle bien ficelée que j'ai tout simplement dévorée.

Avec Double Je, Franck Thilliez aurait pu se contenter de nous livrer une banale intrigue policière, mais non, comme il ne fait pas les choses à moitié, il nous offre une histoire bien plus travaillée que ce que le résumé laisse présumer. L'auteur aime, dans ses romans, surfer entre univers réel et imaginaire, croisant les faits qu'il est facile d'appréhender et ceux, presque mystiques, qui nous font douter de la véracité des dires et des faits des personnages. Et c'est aussi ici que se cache le talent de Franck Thilliez, qui mène son lecteur par le bout du nez avant de laisser la vérité éclater au grand jour. J'ai été vraiment épatée par l'univers qu'il est parvenu à installer, en si peu de pages, tout en restant extrêmement crédible et indubitablement addictif.

L'intrigue est donc installée très rapidement et présente deux aspects bien différents, l'un rationnel et l'autre beaucoup plus incongru. Dans ce commissariat, au-milieu d'hommes et de femmes dont le jugement se porte essentiellement sur des faits avérés, Ganel Todanais fait figure d'animal de foire. Son histoire, farfelue et de moins en moins crédible est d'autant plus mystérieuse qu'aucun corps n'a été retrouvé sur les lieux du crime. Mélanie et ses collègues ont donc de quoi s'interroger. Au cours de son interrogatoire, Ganel se livre, offrant aux différents personnages et au lecteur, sa version des faits. Riche en rebondissements, en action et en tension, le récit imaginé par l'auteur nous tient en haleine du début à la fin, devenant de plus en plus prenant au fur et à mesure que l'histoire de Ganel devient floue et énigmatique.

En effet, plus les pages défilent, plus la réalité semble s'estomper autour de ce personnage. Comment tout ce qu'il raconte peut-il être possible? Quel rôle jouent vraiment les différents protagonistes dans cette affaire? Et Ganel le premier, est-il vraiment ce qu'il prétend être: un meurtrier? C'est le personnage le plus abouti de cette nouvelle, le plus dense, le plus travaillé. Plus son récit avance, plus sa psychologie devient complexe et intéressante. Finalement, je me suis beaucoup attachée à ce personnage, que l'on suit pendant si peu de pages et qui pourtant, est très touchant et très humain. Ce personnage est vraiment fascinant de par les nombreuses interrogations qu'il soulève. Toute l'intrigue repose sur lui et c'est vraiment le personnage parfait pour cette nouvelle, nous permettant, petit à petit de mettre au jour la vérité qui se cache derrière cette histoire sordide.

Dans les toutes dernières pages de cette nouvelle, Franck Thilliez nous offre un dénouement hors du commun qui devrait, je pense, en surprendre plus d'un. Dommage que ce n'ai pas été mon cas, les indices semés par l'auteur m'ayant permis de deviner les grandes lignes de cette révélation finale. Cependant, les non habitués du genre ou de l'auteur devraient être agréablement surpris. De plus, l'auteur amène très bien les découvertes entourant cette révélation, nous énonçant comment toute cette histoire a débuté et nous laissant sur une fin assez fermée pour clore cette nouvelle et assez ouverte pour imaginer le possible futur des personnages.

Les +: une mise en place ultra rapide, une plume toujours aussi magistrale qui convient tout autant au format nouvelle qu'au roman, une intrigue très réfléchie et bien ficelée, des rebondissements palpitants jusqu'à la fin, de l'action et des personnages tout en relief
Les -: dommage que j'ai deviné de quoi il retournait avant la fin...

En conclusion, Double Je: en quête de corps est vraiment une petite nouvelle très agréable à lire qui se dévore en un temps record, grâce à ses très nombreux points positifs. Le rythme est mené d'une main de maitre de la première à la dernière ligne, nous offrant rebondissement sur rebondissement, permettant donc d'entretenir une intrigue qui se révèle plus riche et complexe que ce que l'on aurait pu prévoir initialement. Les interrogations soulevées par les révélations faites par Ganel apportent toujours plus d'intérêt pour l'intrigue et la rendent d'autant plus addictive. Et il ne faut pas oublier que le tout est magistralement orchestré par la plume et l'imagination de Franck Thilliez, dont on ne peut encore une fois que se délecter du début à la fin. Une fin riche en révélations, plus ou moins prévisibles, très agréable et qui permet d'obtenir toutes les réponses à nos questions. C'est donc une très bonne petite lecture que nous offre l'auteur, que je ne saurais que vous conseiller.

par MelM
Inspecteur Lorraine Fisher, Tome 1 : Les Mères Inspecteur Lorraine Fisher, Tome 1 : Les Mères
Samantha Hayes   
http://story-of-books.blogspot.com/2014/07/chronique-les-meres-de-samantha-hayes.html

12/20


Claudia Morgan-Brown est assistante sociale et enceinte jusqu'aux yeux. Son mari, James, étant militaire, est souvent absent. Avec la naissance prochaine de leur bébé et les deux jumeaux que James a eu de une précédente union, les parents se mettent à la recherche d'une nounou pour leurs enfants. Zoé Harper est la personne parfaite pour ce travail, mais sans James à ses côtés et avec les meurtres horribles qui dont l'actualité, Claudia se méfie de Zoé. Des femmes sur le point d'accoucher sont mutilées alors comment faire confiance à une quasi inconnue? Surtout quand celle-ci habite chez vous...

L'idée de départ est très bonne: des jeunes femmes sur le point de donner la vie sont agressées ou tuées, au même moment, Claudia, elle aussi enceinte, engage une nounou. Comment ne pas avoir des doutes quand celle-ci commence à agir bizarrement? La situation devient très vite angoissante pour Claudia, qui se sent en danger. Néanmoins, le résumé exagéré un peu les événements du récit quant à la terreur et l'angoisse qui se mettent en place, je n'y ai pas été sensible. Plusieurs choses sont la cause de cette absence d'angoisse selon moi, tout d'abord, le rythme du récit, les événements qui s'y déroulent mais aussi l'écriture de l'auteur, autant d'éléments qui auraient pu être améliorés à mon sens.

L'écriture de l'auteur. M'a laissée plutôt mitigée. Les descriptions sont intéressantes et très bien construites seulement elles coupent bien trop souvent l'action en plein milieu, idem pour les flash backs. Les dialogues sont parfois bancals et l'auteur saute un peu trop souvent du coq à l'âne dans son récit, ce qui a pour effet de rendre la lecture plus laborieuse et hachée à certains moments. Néanmoins, certains passages sont très bien écrits par l'auteur et il est indéniable qu'elle maîtrise l'art de jouer avec les pronoms. L'écriture de Samantha Hayes ne m'a pas transportée et ne m'a pas fait plongée entièrement dans son récit, c'est vraiment dommage, mais peut-être en attendais-je trop? De plus, cette écriture qui m'a parfois parue blanche et impersonnelle a aussi eu des conséquences négatives sur d'autres points du roman tels que l'attachement que j'aurai pu porter aux personnages.

Les personnages sont tous très différents et intéressants. Ils sont tous potentiellement attachants, c'est bien là le problème, je ne me suis pas attachée et encore moins identifiée à eux. Entre l'inspecteur Fisher, dont on suit la vie en parallèle, et Claudia, qui changent toutes les deux d'avis à chaque chapitre ou encore l'inspecteur Scott et James, qui ne sont pas assez approfondis selon moi, les personnages qui m'ont étés les plus sympathiques restent Zoé, la nounou sur qui tous les soupçons reposent et Pip, une amie de Claudia. Encore une fois, c'est dommage car les personnages et leurs passés, leurs caractères et leurs actions sont recherchés mais m'ont laissée de marbre.

Le rythme du récit est globalement lent, alternant phases d'enquête, d'interrogations, censées faire monter la pression, avec des phases d'action néanmoins trop peu présentes et trop vite expédiées. Cependant, un des avantages est que les rebondissements, bien que peu présents, sauvent la donne en rythmant un peu le récit, on obtient donc un roman qui se lit assez vite avec, de plus, une intrigue intéressante, mais qui est beaucoup trop léger au niveau du contenu. Autre point noir à soulever, l'enquête sur les meurtres et les attaques des femmes enceintes: j'ai vraiment eu l'impression que celle-ci piétinait tout au long du roman, les inspecteurs chargés de l'enquête interrogent des suspects etc mais aucune avancée n'est à noter, il n'y a que peu d'indices et au final, le meurtrier leur tombe tout cuit entre les mains, j'ai été déçue, je n'ai pas eu l'impression de suivre une "vraie" enquête policière.

La fin fait monter un peu plus le niveau de tension chez le lecteur et les personnages même si je l'ai trouvée un peu trop abrupte et rapide. Néanmoins, l'auteur nous donne toutes les réponses à nos questions, ce qui est très positifs, et, même si certaines sont un peu trop faciles ou bancales, la fin relève le niveau du roman. Quant à l'identité du coupable, j'espère encore une fois que cela ne vient que de moi mais je l'avais deviné bien avant la moitié du roman. Cependant, la façon dont est construite cette révélation est magistrale, elle vous laissera bouche bée si vous n'y avez vu que du feu, ce que je vous souhaite. C'est donc une très bonne fin, bien que cédant parfois à la facilité, qui remonte le niveau global du roman.

Les +: une très bonne idée de départ, de belles révélations, une fin qui remonte le niveau global du roman
Les-: une écriture parfois bancale, des phases d'action trop vite expédiées, des personnages auxquels je ne me suis pas attachée, un récit lent

Un roman qui a, dans son ensemble, du potentiel, mais dans lequel je n'ai pas réussi à me plonger et un récit tout au long duquel je me suis sentie spectatrice. C'est néanmoins une lecture facile et divertissante à l'histoire intéressante et qui aurait pu être plus passionnante si certains points avaient étés plus approfondis. Une écriture à travaillée un peu plus, des personnages qui auraient pu être attachants, une enquête de police très peu crédible, un rythme trop lent, mais néanmoins, de très bonnes idées, des révélations qui feront leur effet si vous ne devinez pas l'identité du meurtrier et une fin très bien menée.

par MelM
Amelia Amelia
Kimberly McCreight   
Un bon roman ou l'enquête menée par la mère d'Amelia et Lew le policier est bien ficelée malgré quelques longueurs.
La façon dont tout cela se déroule me fait penser à un roman d'Agatha Christie ou à un épisode de Columbo mais bien plus moderne avec les technologies de maintenant, internet, sms, e-mail etc..
J'ai particulièrement aimé la relation entre Amelia et Dylan.
De plus le fait que le roman se déroule alternativement entre le présent de l'enquête et la pensée d'Amelia pendant ses derniers jours de vie pour que tout se rejoigne au final est bien pensé et cela donne une excellente construction du récit.
Je recommande chaudement ce livre à ceux qui aime suivre une enquête, de plus cela s'adresse à tout type de lecteurs, jeunes et moins jeunes.

par Maks