Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ArthurC : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Plonger Plonger
Christophe Ono-dit-Biot   
J'ai beaucoup apprécié cette lecture, notamment la plume de l'auteur. La forme de récit du narrateur à son enfant rend l'histoire d'autant plus touchante et permet de rentrer facilement dans le roman. Cette histoire nous donne une certaine vision, parfois pessimiste mais poétique, de notre époque et des difficultés d'un couple. C'est aussi une belle entrée dans le monde de l'art, avec des clins d'œil à l'œuvre d'Homère subtils et plutôt drôles. Certaines scènes sont riches en émotions, et le suspens autour de Paz tient jusqu'aux derniers chapitres. J'ai donc été transportée par l'auteur et son histoire, dans l'art, dans l'océan et dans les voyages de Paz et César.
Temps glaciaires Temps glaciaires
Fred Vargas   
À une période où on couvre de lauriers la littérature policière scandinave, et j'ai sacrifié à cette mode, un Vargas est un véritable bol d'air frais transmis sans l'intervention d'un traducteur. Ce livre est bâti sur un scénario joliment articulé. J'ai particulièrement apprécié la description de la concrétisation d'une intuition en idée sous forme de la métaphore de la transformation d'un têtard en grenouille. Le premier usage de cette figure de style constitue selon moi l'acmé de l'intrigue.

Comme toujours chez Vargas, l'intrigue ne finit pas en apothéose mais medio voce. Cela est de peu d'importance. L'intérêt de ce roman se situe dans le processus intellectuel du commissaire Adamsberg qui évidemment permet d'identifier le coupable.

Les souvenirs de la lecture d'un livre sur la révolution française, "Bourgeois et Bras-nus" de Daniel Guérin, m'ont été d'un précieux secours. Il ne faut pas être totalement inculte sur cette période si on veut retirer la "Substantifique Moelle" du scénario.


par Biquet
L'Assassin royal, Tome 1 : L'Apprenti Assassin L'Assassin royal, Tome 1 : L'Apprenti Assassin
Robin Hobb   
Bonjour,
Je vous invite à entrer dans le monde de FitzChevalerie Loinvoyant, de l'explorer par ses yeux et celui de son loup, de trembler devant les épreuves que la vie lui impose et de rêver devant ce monde où les dragons de pierres dorment et ceux de chair attendent.

Vous connaitrez Fitz enfant, puis adulte.
La série peut se lire en deux fois, les six premiers tomes forment la première partie de son existence , les sept suivants nous déroulent son existence 15 ans après.

Venez faire connaissance avec Œil-de-Nuit, le Fou, le roi servant Vérité, l'infâme Royal, Burrich le juste et tous les autres, si nombreux et si vivants, qui forment la cour royale de Castelcerf et le peuple des Six-Duchés.

La saga des aventuriers de la mer n'est pas à dédaigner non plus car elle forme un pendant à cette histoire et donne des indications sur ce qu'il se passe plus au sud de ce monde.

Entrez dans le monde de Robin Hobb, vous serez conquis!
Bonne lecture!

Prochain Volume de la Saga:
http://booknode.com/l_assassin_royal,_tome_2___l_assassin_du_roi_015111

par Gambit
L'Assassin royal, Tome 2 : L'Assassin du roi L'Assassin royal, Tome 2 : L'Assassin du roi
Robin Hobb   
Dans la lignée du premier. L'action se met en place doucement. Le personnage de Fitz est bien développer.

par Aeryn
L'Assassin royal, Tome 3 : La Nef du crépuscule L'Assassin royal, Tome 3 : La Nef du crépuscule
Robin Hobb   
Autant dire que le troisième tome est beaucoup plus intriguant que ses prédécesseurs.
On accroche ou pas mais si on parvient à accrocher, on ne pourra plus le refermer tant ce tome est entraînant.
Les liens de Fitz et Oeil de nuit sont de plus en plus approfondis, donnant un rôle capital au loup.
Bref je vous laisse découvrir par vous même cet incroyable tome.

par louve
L'Assassin royal, Tome 4 : Le Poison de la vengeance L'Assassin royal, Tome 4 : Le Poison de la vengeance
Robin Hobb   
"Plus loup que jamais", Saltanis a bien résumé le livre.

Il est extrêmement intéressant de voir l'évolution des personnages, l'un trop humain pour être loup à part entière, et l'autre trop loup pour être foncièrement humain.

par Gayana
Cent ans de solitude Cent ans de solitude
Gabriel García Márquez   
10 fois, peut être plus, et je ne m'en lasse pas... Le deuxième livre qui ne me quitte pas...Ce livre est universel, évoque l'air de rien des thèmes qui aujourd'hui encore peuvent être important.... GGM m'a fait voyagé, dans son monde, dans l'Amérique du Sud qu'il aime tant et jamais je n'oublierai que c'est aussi lui qui m'a donné envie d'écrire !
Le Parfum d'Adam Le Parfum d'Adam
Jean-Christophe Rufin   
Il s’agit d’un thriller écologiste qui débute sur une pseudo action à la cause animalière. Le style et la lecture sont très fluides. Un bon roman globalement, agrémentés d’une pensée humaniste, d’une plongée dans les favelas pour aboutir sur une réflexion intéressante de la dérive des idées (scientifiques, sociologiques ou philosophiques) et une bonne analyse de la radicalisation écologiste. Pour la CIA, l’éco-terrorisme est classé deuxième danger de la nation US derrière le terrorisme religieux.
L’intrigue est bien menée, les relations humaines attachantes ou repoussantes, la diversité des personnalités très attrayante, et l’humanitaire Ruffin n’a pu s’empêcher d’être un brin moralisateur. Il est pardonné.
L’analyse de la responsabilité du tiers monde sur la destruction des ressources de la planète est un tantinet provoquante, mais il est vrai que bien souvent les méthodes radicales émanent d’idéalistes naïfs. Nous devrions plutôt mieux répartir les richesses
Pour finaliser, c’est encore un ouvrage sur l’aveuglement humain virant au fanatisme (je n’ai lu que « Globalia » du même auteur), un complot mondial de plus (le consommateur fait le produit n’est-ce-pas ?)
Mais, attention ! Ce n’est qu’un roman ! Je ne pense pas qu’il soit bon de discréditer les défenseurs de la nature pour autant.
J’ai apprécié notamment la petite parenthèse sur le traitement de l’écologie très « light » de la France (cancre des pays « développés »).
Charlotte Charlotte
David Foenkinos   
Suicide.
Ombre qui pèse sur Charlotte depuis sa naissance,
L'essence même de son prénom,
Le sang qui coule dans ses veines,
Le regard des proches.
Hasard ? Ou hérédité ?

Peinture.
Cette artiste au destin déjà tracé,
Vie grandiose, jeune fille prodigieuse.
« C'est toute ma vie »,
Ainsi voit-elle son œuvre.
Frénésie créative ? Ou folie ?

L'absence.
Recherche d'une mère, d'une figure maternelle,
L'espoir d'être aimée,
L'envie d'aimer,
Peindre des visages des centaines de fois.
Enfermement ? Ou souffrance ?

Charlotte.
Elle hante son auteur, David Foenkinos,
Elle le possède,
Le guide à travers les vestiges de son passé,
Le charge de se souvenir.
Drame ? Ou réalité ?

par Jay117
La Délicatesse La Délicatesse
David Foenkinos   
Un roman émouvant, "délicat" ^^, léger et fluide, parsemé de pique d'humour et de répliques romantiques qui font sourire, rire aux éclats, les larmes aux yeux.
Les personnages sont très surprenants, charismatiques, charmants, attachants. Particuliers chacun à sa manière. Grâce à cela, on s'attache notamment beaucoup à François mais l'apparition de Markus adoucie la nouvelle de sa mort (donc n'arrêtez pas votre lecture ! Le roman n'est pas vraiment triste grâce à Markus, et ne s'abîme pas dans la tristesse ! ^^ ).

Les deux personnages, Nathalie et Markus, évoluent dans une bulle réconfortante qui éclate lorsque leurs collègues prennent connaissance de leur relation. En se l'appropriant comme un fait divers dans une grande entreprise, ils la mettent en péril et les forcent à faire un choix..
Mais nous ne sommes jamais déçu !

De nombreux petits chapitres amusants sont entremêlés avec l'histoire qui, mis en lien avec elle, sont très amusants et divertissants, parfois complètement farfelus.

par Selenna
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4