Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de artsofbooks : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
In your eyes, Tome 1 : In your eyes In your eyes, Tome 1 : In your eyes
Laetitia Romano   
Une nouvelle plume que j’ai aimé découvrir.
Une histoire qu’on prend plaisir à lire et l’auteur trouve les bons arguments pour titiller notre curiosité tout au long de notre lecture.
De bons rebondissements, certains prévisibles et d’autres que l’on ne voit pas venir.
Mila et Jackson m’ont en fait voir de toutes les couleurs et je peux vous dire que mes nerfs ont morflé à plusieurs occasions.
D’un côté, nous avons une héroïne qui a bien dégusté par le passé et qui hélas continue de la hanter. Celui ci a même une emprise sur certaines de ses réactions qui font qu’on a envie de l’aider, la protéger. D’un autre côté son côté un peu « naïve » m’a donné envie de la secouer et de la faire réagir. L’arrivée de Jackson va chambouler pas mal de choses et merdouillette lui et son tact quasi inexistant va en faire voir de toutes les couleurs à l’héroïne. Elle va encore déguster niveau émotion.
Ce mec est à croquer mais il est brute de décoffrage, démarre au quart de tour et son caractère de merde ne va pas faciliter la tâche.
Ces deux là jouent au yo yo et au bout d’un moment, pas sûr que ce soit si bon que ça pour leur couple.
Mais humm qu’est ce que j’ai kiffé de découvrir les sentiments qu’il a pour elle, je ne sais pas vous mais moi quand le mec se dévoile, j’adore ça je suis toute guimauve.
Dans ce tome ce que j’ai aussi beaucoup apprécié c'est leurs cercles d’amis qui sont tout aussi important et qui ont un rôle majeur dans leurs vies. Ce lien, cette amitié de folie font qu’on s’attache à eux et on aimerait leur propre histoire, enfin moi. ( Un ptit message glissé discrètos pour l’auteur qui sait hein )
Bref, un très bon moment de lecture.
Verdict : à découvrir

par nini51000
In your eyes, Tome 2 : In your heart In your eyes, Tome 2 : In your heart
Laetitia Romano   
Trop long, beaucoup trop long. Il manque du rythme et le comportement de Jackson est horripilant : trop colérique, trop jaloux. Je ne sais pas comment elle fait pour le supporter sans le quitter.

par lou02
Ten Tiny Breaths, Tome 1 : Respire Ten Tiny Breaths, Tome 1 : Respire
K. A. Tucker   
Ten Tiny Breaths est une bouffée d'air frais.
Kacey est dévastée, détruite par un accident qui a tué la plupart des siens. Elle s'est réfugiée dans la drogue, dans le sexe, dans la violence. Mais Livie, sa petite soeur, son unique famille, a besoin d'elle plus que jamais.
Pour Kacey, l'enfer est pour ceux qui reste. Dévastée par une haine contre la vie, contre ceux qui ont tués sa famille. Ce livre est centré sur la valeur du pardon. Comprendre la douleur des autres avant de penser à la sienne. Et pardonner ce qui parait impardonnable. Parce qu'un accident est vite arrivé, parce que la culpabilité est la pire des souffrances.
[spoiler]La fin était parfaite, un coup de pinceau pour finaliser une oeuvre d'art. Trent/Cole ne ressemble en rien au meurtrier qu'on se fait de celui qui est responsable de cette accident. Il est lui aussi dévasté par cette horrible nuit qui le hante depuis toujours. Un accident est vite arrivé, on ne peut pas en vouloir à la terre entière. Il faut pardonner pour aller de l'avant. Pour se sentir hors de l'eau et respirer enfin.[/spoiler]
“Just breathe. Ten tiny breaths … Seize them. Feel them. Love them.”
Pour conclure, Je vous le recommande vraiment. La lecture (en anglais) est peut être un peu plus complexe au niveau du vocabulaire, mais il en vaut largement la peine. Ce livre est un vrai petit bijoux. Précieux et qui comporte une morale simple et pourtant si compliquée.

par Kiiwako
Ten Tiny Breaths, Tome 2 : Mentir Ten Tiny Breaths, Tome 2 : Mentir
K. A. Tucker   
https://aliceneverland.wordpress.com/2015/03/30/mentir-k-a-tucker-ten-tiny-breaths-2/

J’avais lu le premier tome de Ten Tiny Breaths il y a seulement quelques jours, et j’avais adoré cette lecture, véritable coup de cœur. Alors quand j’ai reçu le second tome, je n’ai pas hésité à interrompre tout ce que je faisais pour me plonger dedans.

Livie, la petite sœur de Kacey, fait son entrée à l’université de Princeton, son objectif depuis des années. Mais Kacey reste inquiète pour sa sœur qui suit un chemin qu’elle s’est tracé alors qu’elle n’avait que neuf ans, sans véritablement savoir si depuis ses aspirations avaient changées. Car Livie n’a jamais vraiment cherché à revoir sa feuille de route, la dernière phrase de son père restant ancrée dans sa tête : « Rends moi fier. ». Kacey appelle alors le docteur Stanley à la rescousse. Ce dernier va ainsi ordonner à Livie de profiter de la vie, de sa jeunesse, et surtout de trouver qui elle est vraiment et ce qu’elle désire avant tout. Et si, par hasard, sa route croise celle de deux garçons complètement opposés mais représentant parfaitement sa dualité - le parfait Connor, gendre idéal que son père aurait adoré, et le ténébreux Ashton, fêtard absolu passant de filles en filles - , pourquoi ne pas se lancer ?

Livie paraissait tellement sage dans le premier tome que je redoutais un peu celui-ci qui lui était entièrement consacré. J’avais peur de retrouver une héroïne fade, certes gentille et douce, mais sans trop grand intérêt. Je me suis royalement trompée sur toute la ligne. Livie elle-même croyait être tout simplement banale, et finalement ce tome se révèle être une véritable introspection, qu’elle en soit consciente ou non, et je me suis régalée à la voir déployer ses ailes.

Livie est très différente de sa sœur, bien plus posée, plus sage. Peut-être trop, et c’est ce qui a inquiété Kacey, de la voir devenir une adulte avant même d’en avoir l’âge. Car Livie a dû être forte pour elles deux à travers les épreuves qu’elles ont traversées, et c’est elle qui a permis à Kacey de tenir bon. Mais surtout, c’est elle qui a tout pris en main, quitte à mettre sa vie de jeune adolescente entre parenthèse. Tant que sa sœur était là, elle n’avait besoin de rien d’autre et continuait à poursuivre son rêve de petite fille : intégrer l’université de Princeton, lieu où son père avait fait ses études avant elle. Sauf que cette rentrée va être le déclencheur de toute une prise de conscience et d’expériences pour Livie : est-elle vraiment faite pour travailler dans un milieu où s’entremêlent enfants et mort comme elle le croyait ? Ces études valent-elles la peine d’être séparée de la seule famille qu’il lui reste ? Doit-elle écouter son cœur ou sa tête ?

C’est une évolution très réaliste, et très touchante du personnage… On la voit petit à petit prendre son envol, lâcher prise sur la personnage carrée qu’elle pensait être, sans pour autant renier les valeurs qui font la personne qu’elle est aujourd’hui. Le ton est juste, tout est parfaitement à sa place et j’ai immédiatement accroché. Pourtant l’ambiance est très différente du premier tome, moins sombre, moins violente, mais tout aussi prenante.

K. A. Tucker a ainsi su faire évoluer son roman exactement comme il le fallait, elle change totalement d’environnement par rapport à Respire, et cela fonctionne à merveille. Elle a ainsi réussi à me surprendre, m’emmenant là où je ne m’y attendais absolument pas, tout en faisant la lumière sur une Livie que l’on pensait des plus simples.

Ce livre m’a énormément touchée, peut-être même plus que le premier. Toutes les émotions sont à leur place et mon pauvre petit cœur a connu pas mal de soubresauts tout au long de cette lecture. J’ai été très émue, souvent, et j’ai eu les larmes qui ont menacées de couler à plusieurs moment. Le ton est juste, parfaitement, on ne tombe pas dans le larmoiement. Mais K. A. Tucker arrive à mettre le doigt juste là où il faut, et sait mettre en évidence ce qu’elle veut que l’on ressente. J’ai véritablement été chamboulée par cette plume qui se révèle être une nouvelle fois des plus magnifiques.

C’est sans surprise un véritable coup de cœur que j’ai eu pour ce roman, bien différent du premier opus, mais qui m’a tout autant embarquée. J’ai adoré retrouver les personnages de Ten Tiny Breaths, mais également en découvrir d’autres qui trouvent à leur tour facilement leur place. K. A. Tucker signe une nouvelle fois un véritable page-turner avec Mentir, tout en nous surprenant en changeant radicalement de ton et de décor. J’ai adoré, tout simplement adoré.

par Kesciana
Ten Tiny Breaths, Tome 3 : Saisir Ten Tiny Breaths, Tome 3 : Saisir
K. A. Tucker   
De mieux en mieux.
L'écriture et le déroulement des histoires de l'auteur s'améliorent au fil des tomes.
Ici nous retrouvons Caïn et Charlie.
Caïn est devenu adulte trop tôt à cause de son enfance difficile.
Quant à Charlie, elle essaie d'échapper à son père qui est un baron de la drogue.
Leur histoire est belle et touchante.


par Adèle
Lover Next Door Lover Next Door
Marie Hayle   
Ayant déjà goûté à la plume sensuelle de l’auteure dans Under Control, je n’ai pas hésité à tenter cette deuxième aventure surtout que le personnage de Charlie m’a semblé très prometteur. Et j’avoue que je n’ai pas été déçue.

Charlie, la grande gueule, Charlie la fille sans filtre, Charlie, la tatouée et percée, celle qui s’habille à la gothique et qui s’assume. C’est l’image qu’elle renvoie à tous ceux qui la regardent de près ou de loin. Mais qui est vraiment Charlie ? Est-elle aussi la jeune femme fragile qu’on entrevoit quand elle baisse la garde ? La Charlie nostalgique et envieuse de la vie heureuse de sa meilleure amie ? Charlie, après ses moult déceptions amoureuses, est fatiguée de butiner, de papillonner. Sous airs libérés, Charlie aspire aussi à l’amour, à une vie stable et pourquoi pas avoir aussi des enfants… L’amour, elle le trouvera, mais au lieu de la rendre heureuse, elle est plus malheureuse que jamais. L’homme idéal selon ses critères est réfractaire à tout attachement, à toute relation à durée indéterminée et allergique à toute mention du mot enfant…

Charlie pour ne plus retomber dans ses anciens travers, elle s’est promise de ne plus revoir ses ambitions à la baisse surtout dans ses relations avec les hommes. Car à chaque fois, elle s’en sort démunie émotionnellement et dévastée. Ce sera tout ou rien… Vaut mieux être seule que mal accompagnée n’est-ce pas ? Mais voilà, retrouver Liam sur son palier n’est pas de bon augure pour ces promesses qu’elle s’est faites et qu’elle est tenue à ne pas en céder une au détriment de son bien-être.

Liam a beau être sexy et mettre ses hormones en ébullition, pas question qu’elle se contente de grignoter les miettes qu’il voudrait bien lui jeter entre deux coups d’un soir… Mais, ce qu’on voudrait n’est pas forcément, ce qu’on aura. Charlie l’apprendra à ses dépens. Liam est le feu et la glace à la foi. Parfois si tactile et d’autres fois si distant. Parfois drôle et volubile mais souvent taciturne et contemplatif. Parfois doux, tendre et d’autres dur et blessant. À un point qu’elle ne sait plus comment gérer ses moments de silence et évasifs.

Que devrait-elle faire ? Se résigner à n’avoir qu’une partie minime de lui et renoncer à ses rêves gravés dans le marbre? Se battre pour avoir ce qu’elle mérite, que toute femme mérite ? Ou tout simplement laisser tomber et tourner cette page qu’elle n’a pas pu complètement noircir ? À première vue, son cas est définitivement désespéré !

Liam la fera baver, c’est sûr, mais malgré lui. Liam a assez donné de lui et a tout perdu. Il ne peut plus se permettre de se mettre dans une relation après ce qu’il a vécu. Retourner dans l’enfer, très peu pour lui. Mais résister au charme solaire de cette femme si loufoque devient de plus en plus dur. La tentation nommée Charlie, le nargue et titille ce qu’il a cru avoir perdu mais à laquelle il ne doit pas y succomber ! Liam a appris la leçon que la vie lui a donné et ne compte pas y déroger aujourd’hui. Mais comment rester de marbre devant le culot de cette femme si attachiante et je-m’en-foutiste, son franc-parler sans filtre, sa sexytitude dont elle n’a même pas conscience ? Tout en elle appelle à la tendresse, la passion et à l’amour… Comment se soustraire et sans dommage à son joug envoûtant qui risque de le mettre encore plus à terre qu’il ne l’était avant ?

Charlie & Liam ont beau se débattre, lutter contre eux, contre leurs sentiments, le destin a déjà tranché et a dit son dernier mot !

Encore une sublime romance que nous a concoctée Marie Hayle. De l’Angleterre en Bretagne, le voyage a été intense en émotions, en rire et en amitié. Car, c’est toujours un plaisir quand l’amitié prime dans ce genre de romance. Cela donne toujours du peps et une bonne dynamique au récit. La bande recomposée nous ont fait vivre leurs sorties endiablées, leurs dialogues piquants et pleins de spontanéité. Leur amitié se renforçait de plus en plus au fil des pages à notre grand plaisir.

Liam et Charlie était l’évidence même mais en attendant qu’ils s’en rendent compte, ils nous ont offert une romance explosive, sensuelle et pleine d’humour par le fait de leurs joutes verbales et leur rivalité à qui aura le dernier mot. C’était hilarant, jouissif et addictif.

Lover Next Door parle aussi des épreuves de la vie, de deuil, de reconstruction, de rédemption et de pardon, poussant l’émotion à son paroxysme. Aussi triste que drôle. Mais c’est aussi un voyage enrichissant. Un tableau peint à la main et joliment illustré d’une Bretagne qui passionne par la beauté de ces paysages, l’hospitalité de ses gens, sa richesse culturelle et culinaire qui n’ont rien de cliché comme le pensait cette English-girl pleine d’a priori sur les Français et leurs coutumes. Son court séjour sera une vraie leçon sur ses préjugés expéditifs et tranchants.

En somme, un très bon moment de lecture que j’ai passé avec cette bande éclectique, déjantée et si attachante. Ce spin off n’a fait que conforter mon avis sur Under Control. La plume de l’auteure est toujours aussi fluide, concise sans oublier le facteur émotion qui rend ses histoires aussi captivantes que vives !
Merci aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse numérique ainsi qu’à l’auteure pour cette superbe histoire qui ne laisse pas indifférent !
Mya
After, Saison 2 : After We Collided After, Saison 2 : After We Collided
Anna Todd   
Autant, j'avais dévoré le premier tome, autant celui-ci je n'ai pas réussi à le finir. Pourquoi ? Parce que le livre se résume en une seule phrase : les disputes de Tessa et Hardin. Au départ, je trouvais ça mignon parce que cela permettait d'avoir des moments tendre entre eux ; qu'ils ouvrent un peu leur coeur l'un à l'autre. Mais là, franchement, je n'en peux plus. Il y a toujours quelque chose !
Tessa me fait l'effet d'une gamine puérile qui étouffe complètement son mec. Hardin, quant à lui, me donne la migraine avec toutes ses histoires et son côté violent. Ok, les filles, on aimerait toutes avoir un Bad Boy qui puisse nous défendre, mais là on entre plus dans le thème du Bad Boy, mais plutôt dans celui de la schizophrénie. Cet amour passionnel entre eux m'a vraiment laissé de marbre pour ce second tome. Franchement, j'ai eu l'impression d'avoir devant moi un One Woman Show avec des répliques très mauvaises. Au final, la relation entre les deux protagonistes n'évoluent pas. On assiste à des crises de larmes en tout genre, des disputes et des réconciliations à gogo avec des " C'est la dernière fois, laisse moi encore une chance" ou des " Je t'aime " vide de tout sentiment sincère.
Je ne pense pas lire la suite, pourtant c'est dommage parce que cette saga avait plutôt bien commencé. Mais ce deuxième tome reste pour moi un peu trop infantile, et la tournure de l'intrigue demeure trop constante. On stagne, trop à mon goût !

par Anaelmde
After, Saison 3 : After We Fell After, Saison 3 : After We Fell
Anna Todd   
Alors, alors.

J'aime beaucoup Tessa mais je pense que deux ou trois claques dans la figure ne lui ferait pas de mal. Je n'aurais jamais accepté le quart de ce que fait Hardin, sérieusement.
Hardin est souvent ignoble même si à la fin il s'arrange.
J'ai un problème avec After : ça tourne en rond. Dans ce tome, tous ce passe autour du futur déménagement de Tessa à Seattle et d'Hardin qui fait tout pour l'en empêcher. 520 pages pour quelques jours, c'est très long. Les disputes deviennent lassantes, les réconciliations trop courtes même si Tessa ne se laisse plus faire aussi facilement.
Niveau des nouveaux personnages...je sais pas...le père de Tessa, il tombe du ciel. Lillian, pareil, Riley pareil. Même si ces deux dernières ont leur utilité dans la remise en question de Hardin, je sais pas comment expliquer mais ça tombe comme un cheveu sur la soupe. On ne sait pas comment ni pourquoi.
Dans le livre, ça fait ça : je marche dans la rue, je rencontre quelqu'un et je lui déballe ma vie parce que c'est plus facile de se confier à un inconnu.
Bref, les éditeurs auraient dû raccourcir l'histoire, c'est souvent trop long, je me suis même surprise à m'ennuyer dans ma lecture.
Même si j'ai globalement aimé, j'attendais moins de temps mort et une amélioration plus rapide dans le caractère d'Hardin.
After, Saison 4 : After We Rise After, Saison 4 : After We Rise
Anna Todd   
Alors là!! Je tire mon chapeau à cette saga car même si de prime abord Hardin est loin d'être un personnage qui m'a plu, Tessa est à mille lieux d'être une nana qui me convient, je ne sais même pas pourquoi mais j'ai avalé les 3 premiers livres pour ensuite me jeter sur la fanfiction pour terminer l'histoire... Le fait que l'histoire soit à la base sur One Direction, j'avoue que j'en moque comme d'une guigne et ne m'a absolument pas gêner pour connaitre le fin mot de l'histoire!
Et le pire c'est qu'en lisant les premières lignes du premier tome, je me suis dit que jamais j'irai au bout et pourtant je l'ai fait... et de bon coeur en plus! Chez moi, le soir, le matin, en faisant à manger et dans la rue... j'ai tout avalé alors qu'en fait les perso ne me plaisaient même pas^^ alors dans ces cas là, je dis chapeau!! Même si ce n'est pas l'histoire la plus fantastique au monde, je ne sais même pas comment ni pourquoi mais j'ai été embarquée dans le truc du début à la fin alors que le couple Hessa m'a très très fortement barbée et que je les aurai bien claqué l'un comme l'autre des centaines de fois... Surtout Hardin (Harry dans la fanfic^^)... Avaler tous ces pavés (parce que ce sont véritablement des pavés en plus!!) alors que l'histoire est tant alambiquée, je dis bravo!!
Hardin est exécrable au possible, infecte, imbuvable, vulgaire et fracassé, Tessa est juste nunuche et pleureuse tout au long de l'histoire mais j'avoue que le dénouement m'a plu.... Hardin a vaincu ses démons, Tessa va mieux et finalement, ils sont tout mimi tous les deux!!

Bref bref bref... je ne sais toujours pas pourquoi mais j'ai apprécié ;-)
After, Saison 5 : After Ever Happy After, Saison 5 : After Ever Happy
Anna Todd   
OMG. OMG. OMG.
Je suis en train de pleurer de joie.
Excuser moi vraiment pour le vocabulaire que je n'utilise pas souvent mais alors, la fin de cette série est PUTAIN de bien!!!!!!!
Je m'attendais à un fin tristounette ou nos deux tourtereaux se séparent pour le restant de leurs tristes jours.[spoiler]Mais Putain non!!!!
C'est une fin vraiment extrêmement super bien!!!!
On les voit mener leur vie paisible de couple heureux avec deux enfants magnifiques! Et merci, simplement merci pour ce bon moment. Pour une fois, on sait ce que les personnages deviennent[/spoiler]
Je crois que pour moi les deux meilleurs tomes de la série sont le premier et celui-ci.
Bien que les trois autres déchirent quand même la couche atmosphériques et bouleversent les cellules et les glandes lacrymales des gens sur leur passage, ces deux là sont un chef d'oeuvre intergalactique.
Je suis sous le choc, le charme, la libération.
Sérieusement, ça fait parti des meilleurs livres que je n'est jamais lu.
Attention!
Alerte aux âmes sensibles,
Il y a des scènes qui sont comment dire..... chaud bouillantes hein et qui feraient sécher un oasis situé dans le désert. Si le sexe et l'érotisme ne vous tente pas, il s'agit tout de même d'une très belle histoire d'amour passionnante et TRÈS addictive.
Nos deux tourtereaux se font des œillades de loutre en chaleur tout le long et on a l'impression qu'ils ne s'atteindront jamais.
On est dans la tête de nos deux protagonistes préférés comme dans les tomes précédents.
JE T'ADOORE ANNA TODD

par evco34