Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de asankhyeya : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Aya de Yopougon, tome 1 Aya de Yopougon, tome 1
Marguerite Abouet    Clément Oubrerie   
J'ai beaucoup aimé cet album (ou cette BD?), car pour une fois, l'Afrique est à l'honneur et ce n'est pas pour parler de guerre, de misère ou d'autres atrocités! Juste pour parler du quotidien gai et constitué des quelques aléas de la vie d'Aya. J'ai trouvé ça original, léger et frais! Je n'ai malheureusement pas beaucoup ri et j'ai trouvé l'histoire un peu immorale. Je ne suis pas sûre de lire la suite car je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages de cette histoire. J'en garde quand même un très bon souvenir et ai passé un moment très agréable!
Le Cycle de Cyann, Tome 5 : Les couloirs de l'entretemps Le Cycle de Cyann, Tome 5 : Les couloirs de l'entretemps
François Bourgeon    Claude Lacroix   
Sortie prévue en septembre pour les uns, en octobre pour les autres ? Bref, à la rentrée 2012.
Ce tome 5 devait être le dernier, mais en fait, il y aura un tome 6 ! Et c'est tant mieux.

par Nath56
La Formule de Dieu La Formule de Dieu
José Rodrigues Dos Santos   
Je lis souvent des livres légers, un peu érotique. Une amie m'a passé se livre et le l'a chaudement conseille.
Extraordinaire la pédagogie est fabuleuse, j'ai eu l'impression de comprendre les théories mathématiques du big bang...C'est un livre de fiction a suspens impliquant le personnage d'Einstein et un réflexion assez fine sur l'existence de Dieu.
Magnifique

par AgatheF
Les Séductrices, Tome 1 : L’empreinte de tes lèvres Les Séductrices, Tome 1 : L’empreinte de tes lèvres
Heather Snow   
Après un cambriolage, Liliana Claremont retrouve des lettres que son défunt père avait caché. Une des lettres qui a pour sceau la famille Wentworth remonte deux jours avant la mort du père. Grâce à un sort du hasard, elle va se faire inviter chez le comte de Stratford, Geoffrey, pour participer à une campagne pour qu'il puisse se choisir une épouse. Liliana se lance alors à la recherche du tueur de son père.
Liliana arrivera-t-elle à trouver les responsable de la mort de son père ?
Le comte de Strarford trouvera-t-il une épouse ?

Liliana est une jeune femme de vingt-quatre ans et a une passion pour la chimie et la médecine qui était les deux talents de ses défunts parents. Elle ne souhaite qu'une chose, que ses talents soient reconnus. Quand elle découvre un indice qui pourrait la mettre sur la piste du tueur de son père, elle n'hésite pas un instant à jouer un rôle pour arriver à ses fins. Le comte de Stratford, Geoffrey, est un ancien soldat blessé d'une trentaine d'année qui se voit contraint par sa mère de se choisir une épouse pour pouvoir exercer son pouvoir dans la société. Il ne voit pas cela d'un bon oeil et il ne fera que le strict minimum avec les jeunes femmes qui vont passé du temps sur son domaine.

Ce premier tome m'a vraiment ravi. Le contexte de l'histoire qui se déroule dans les années 1800 était bien traité, sans ambiguïté et recherché. Heather Snow a réussi à transmettre la mémoire d'antan sans trop en faire et en gardant une part de mystère.
L'histoire en elle-même est mystérieuse grâce à l'enquête de Liliana. Du coup, la romance qui s'en dégage est agréable et subtil car elle n'est pas choquante. Les personnages m'ont également plu. Liliana et Geoffrey sont deux entités bien différentes et ils se ressemblent étonnamment. Heather Snow a réussi à me faire ressentir les émotions des ses deux personnages qui ont de quoi nous faire rêvé et amusé. En ce qui concerne l'enquête du Liliana, je trouve un peu dommage que le dénouement soit aussi rapide. Mais aussi, que le coupable soit si évident.

"L'emprise de tes lèvres" est un roman ravissant romance et enquête à la perfection. Une histoire bien plus prenante qu'il n'y paraît.
L'intégrale Gainsbourg. L'histoire de toutes ses chansons L'intégrale Gainsbourg. L'histoire de toutes ses chansons
Gilles Verlant    Loïc Picaud   
Depuis le 1er juillet 1954, date à laquelle le jeune Lucien Ginsburg dépose à la Sacem sa première chanson, Les Amours perdues, jusqu'à sa mort, il y a bientôt 20 ans, le 2 mars 1991, Gainsbourg aura enregistré 17 albums et marqué l'histoire de la chanson française par des centaines de titres comme Le poinçonneur des Lilas, la Javanaise, Je t'aime... moi non plus, Ballade de Melody Nelson, Je suis venu te dire que je m'en vais, L'homme à la tête de chou, Vieille canaille, No comment ou Aux enfants de la chance. Du jazz à l'électro en passant par la samba, le rock ou le reggae, il fut un découvreur de musiques, mais aussi - et peut-être avant tout - un auteur-compositeur qui écrivit pour les plus grandes, les plus belles : France Gall, Brigitte Bardot, Jane Birkin, Juliette Greco, Vanessa Paradis, Charlotte Gainsbourg ou Isabelle Adjani, ainsi que pour Alain Chamfort, Etienne Daho, Jacques Dutronc, Alain Bashung et même Claude François ! Gilles Verlant révèle ici, avec l'aide de Loïc Picaud, la grande et la petite histoire de ces centaines de chansons, avec une érudition étonnante qui fait de ce livre une somme inégalable, recouvrant plus de 35 ans de carrière. Une intégrale passionnante, pour commémorer la disparition d'un géant de la chanson.

par JulBarrow
Les Détectives du Yorkshire, Tome 1 : Rendez-vous avec le crime Les Détectives du Yorkshire, Tome 1 : Rendez-vous avec le crime
Julia Chapman   
Mortecouille, on décède beaucoup plus dans le village de Bruncliffe que dans les paisibles Costwolds où Agatha Raisin s’est installée.

Pourtant, dans l’entourage de la mère Agatha, ça décédait sévère ! Ben on a trouvé encore plus mortel.

Dans notre paisible village du Yorkshire, ça assassine plus que si l’Éventreur de la même région était toujours en activité ou que dans « Dix petits nègres » d’une autre Agatha.

Pourtant, nous sommes face à des accidents ou à un suicide, pas de quoi alerter un Sherlock Holmes ou faire une enquête.

Quoique… Si une mère pense que son fils ne s’est pas suicidé et qu’un ancien du bled revient pour y monter son agence de détective, ça pourrait donner lieu à une enquête sur ce suicide qui pourrait ne pas en être un. Ou pas…

Voilà une enquête comme j’apprécie, un cosy mistery anglais tout ce qu’il y a de plus British et heureusement que le futur Brexit ne nous prive pas de ces auteurs anglais tels que je les affectionne.

Un village où tout se sait, où aucun secret ne tient bien longtemps, où dès que tu pètes, tout le monde est au courant, prêt à te juger, colporter les ragots, te ressortir ton passé que tu voudrais bien oublier, comme c’est le cas de notre Samson O’Brien, flic gradé à la MET et revenu au bled car petits soucis à la capitale.

Il y a plusieurs mystères et c’est ce qui ajoute du piment à l’enquête car nous sommes face à une montée de morts accidentelles, nous avons des personnes qui magouillent dans l’immobilier et le fait que Samson ne veuille pas nous en dire plus sur la cause de ses soucis à Londres, juste qu’il a dû se mettre au vert et qu’il compte repartir dans 6 mois.

Si vous n’aimez pas les atmosphères qui fleurent bon les collines anglaises et les petits villages charmants mais horripilants, vous attraperez des boutons dans cette enquête car tout sent l’Angleterre, des paysages aux personnages, en passant par le temps qu’il fait dehors et les mug de thé, agrémentés d’un nuage d’humour so british.

Notre enquêteur ne court pas comme un fou, mais son enquête est originale, l’emmènera sur des sentiers non prévus, le tout avec un petit suspense, celui qui vous accroche mais ne vous colle pas des sueurs froides ou des palpitations cardiaques.

Et puis, un enquêteur qui se fait surprendre au petit matin, la tchole à l’air (j’ai pas dit en l’air), qui fait du sauvetage uniquement vêtu de son boxer, le tout avec un corps de rêve qui donnerai envie à Dalida de chanter ♫ Samson l’amoroso ♪ Croqueur d’amour, ♪ L’œil de velours comme une caresse ♫ What’else ?

On me signale au passage que si c’est Dalida qui chantait, le premier rôle féminin du livre est tenu par Delilah… Samson et Delilah… Leurs prénoms sont biblique, mais celui de la femme est aussi le titre d’une chanson de Tom Jones ♫ My, my, my, Delilah ♪

Sans révolutionner le crime et ses différentes résolutions, le roman se laisse lire facilement, on se pique au jeu, on souri devant certaines répliques ou situations, on frémi lorsque le tueur passe à l’attaque, on se creuse les méninges afin de tenter de comprendre qui pourrait avoir un mobile sérieux quand soudain, tout s’éclaire.

Bon sang, mais c’est bien sûr ! Hé les détectives en herbe, j’avais capté avant vous !

Une saga qui se met en place à son aise, sans pour autant lasser le lecteur, une résolution de meurtres, somme toute basique, mais qui est réaliste, des personnages attachants, qui évoluent, des secrets sur le passé de Samson pas encore dévoilés, des magouilleurs en arrière-plan pas encore mis hors d’état de nuire, ce qui laisse présager qu’il faudra lire le tome 2 pour en savoir un plus.

Ça tombe bien, j’avais l’intention de continuer avec ce couple d’enquêteurs sympathiques dont un est bourré de mystères et des secrets.
Les Détectives du Yorkshire, Tome 2 : Rendez-vous avec le mal Les Détectives du Yorkshire, Tome 2 : Rendez-vous avec le mal
Julia Chapman   
Quand Madame Sheperd vient voir Samson et lui annonce qu'elle a peur pour sa vie, que des vols ont lieu et qu'il lui faut enquêter, il ne peut s'empêcher de mettre ça sur le compte du grand âge de sa possible cliente. Mais quand elle décède et que d'autres événements commencent à avoir lieu, notre détective commence à se demander si elle n'avait pas raison.

De son côté, Delilah tente de sauver sa société, jusqu'au jour où elle reçoit un mail de son ex-mari, réclamant la garde de Calimero.... Le tout juste avant Noël, quoi de mieux pour avoir le sourire.

Pour tenter d'oublier ses soucis, Delilah va se lancer dans l'enquête aux côtés de Samson et tenter de découvrir le fin mot de l'histoire.

Second tome de cette toute nouvelle saga policière anglaise, Rendez-vous avec le mal s'inscrit dans la même veine que le tout premier opus, Rendez-vous avec le crime.

Nous retrouvons avec bonheur les personnages du premier tome, en premier lieu le duo improbable Delilah/Samson, accompagné de Calimero le toutou. Dans cette suite, les habitants de la maison de retraite sont mis en avant et nous font mourir de rire avec leurs échanges endiablés.

L'intrigue est bien pensée et se met en place en douceur, chaque pion avançant au rythme voulu par l'auteure. Les paysages me font toujours autant rêver et je me suis surprise à laisser mon esprit vagabonder aux côtés de Delilah et Calimero, lors de sorties course.

Pas déçue par le premier tome, mon engouement se voit confirmé avec ce second opus. Je suis plus que ravie de cette découverte. En plus, ce qui ne gâche rien, l'auteure est très abordable et agréable.

Enfin, si vous êtes fan aussi, n'oubliez pas la sortie du tome 3 en France en novembre 2018.

par Marjogch