Livres
594 108
Membres
671 474

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Lisdeja 2019-04-25T15:17:12+02:00

- Avec tes yeux qui scintillent, ta couronne de cendre et ta mère qui fut reine du feu. Tout le monde t'appelait Lady Thora, mais pour moi tu étais Lady Smoke, dame Fumée. Je savais bien qu'il suffisait de quelques années, quelques mois, pour que la braise s'éveille en toi, pour que tu te remettes à brûler avec assez d'ardeur pour lui échapper.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MilieP 2018-08-11T22:43:56+02:00

"When there's smoke, there's fire."

Afficher en entier
Extrait ajouté par LenaHeidi 2019-04-27T16:04:02+02:00

« Je suis morte en reine de la paix. Et la paix est morte avec moi, dit-elle après un long silence. Mais toi, Theodosia, tu es la reine du feu et de la colère. Tu vas incendier leur monde. »

Extrait de 

Ash Princes, Tome 2- Lady Smoke

Laura Sebastian

Afficher en entier
Extrait ajouté par pauline-3 2020-04-16T11:07:31+02:00

A queen without a crown, without a throne, without a coronation. What, exactly, do you imagine you're queen of?

Afficher en entier
Extrait ajouté par pauline-3 2020-04-16T11:07:13+02:00

As women, we must have our weapons in this world, whether they’re our minds or our fists or our wiles or our tears.

Afficher en entier
Extrait ajouté par pauline-3 2020-04-16T11:08:17+02:00

People will believe anything if it makes them think they have more control than they do in this world.

Afficher en entier
Extrait ajouté par LilyAsh 2019-11-09T09:03:26+01:00

J’ai besoin de toi en permanence, voudrais-je lui dire. Sans toi, je ne me serais jamais évadée. Je ne serais pas reine — même si je ne suis pas reine de grand-chose, c’est vrai. Je serais encore une pauvre gosse terrifiée, qui tremble devant le Kaiser. Je ne sais pas qui je suis sans toi.

Les mots s’éteignent dans ma gorge, étouffés par mon orgueil et ma colère. C’est lui qui a voulu me quitter, c’est lui, je me répète. D’ailleurs, sans attendre ma réponse, il est reparti vers les autres, son seau vide à la main, me laissant seule sous le soleil ardent, le cœur en miettes.

Afficher en entier

"Je désigne Tizoli du menton. Le jeune homme est sobrement vêtu : pantalon, chemise et veste d’uniforme.

– Vous avez à peu près la même carrure, non ?

Søren me dévisage, incrédule. Ce qui ne l’empêche pas de réfléchir, très visiblement.

– Compris. Retourne-toi, Theo.

J’obtempère, non sans lever les yeux au ciel.

– Te voilà pudique, tout à coup ?

– Pas vraiment, répond Søren.

Discrets froissements des vêtements sur le sol, choc plus bruyant des souliers.

– Mais mieux vaut ne pas te troubler l’esprit en ce moment, Theo. Tu vas avoir besoin de toute ta lucidité. "

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lisdeja 2019-04-25T15:12:59+02:00

- Nous avons à Goraki une légende qui parle d'un oiseau de feu, le phiren. Il ne meurt jamais. Il est fait de braises, qui se mettent à luire, éclatantes, avant d'exploser. Le phiren brûle de tous ses feux pendant des années mais les flammes s'éteignent toujours. Alors il devient oiseau de fumée, ténu, sombre. Il demeure ainsi pendant quelque temps, parfois dix ans, parfois dix siècles, mais le jour revient toujours où une braise en lui se réveille et lui redonne vie.

(Hoa à Théodosia)

Afficher en entier
Extrait ajouté par MeguyC 2019-11-27T12:50:50+01:00

– Nous allons te sortir de là, je murmure. Je l'ai fait une fois, je recommencerai.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode