Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ashy- : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Birth Marked, Tome 3 : Captive Birth Marked, Tome 3 : Captive
Caragh M. O'Brien   
J'ai fini ce livre il y a quelques jours mais il m'a fallu du temps pour savoir quoi écrire. Tout d'abord, il faut souligner le fait que cette trilogie est fabuleuse et que cette suite met un terme à nos questionnements. Gaia est, une fois de plus, mise à rudes épreuves étant donné qu'elle doit subir de lourds sacrifices pour sauver les habitants de la Zile, devenus son peuple. On a ainsi tendance à oublier qu'elle n'est même pas adulte. Mais elle lutte et se bat pour se faire entendre, pour persuader et convaincre les habitants de l'Enclave de la véracité de ses propos. Elle est bien sûr soutenue par ses amis. Mais cette force ne pourrait-elle pas devenir une faiblesse quand ceux qui vous en veulent sont prêt à tout pour gagner ? Je vous laisse découvrir ce tome qui, bien que trop court à mon goût, ne manque pas de nous boulverser.

par myra44
Birth Marked, Tome 2 : Bannie Birth Marked, Tome 2 : Bannie
Caragh M. O'Brien   
Ce second tome suit bien la lignée du premier et se rélève être à la hauteur de nos attentes. L'action commence dès les premières lignes et nous tient en haleine jusqu'aux dernières pages. On retrouve Gaia face à une nouvelle société qui est semblable par bien des aspects à l'Enclave. Notre héroïne va devoir se battre pour les valeurs qu'elle défend, ainsi que s'improviser scientifque pour tâcher de comprendre l'étrange mal qui s'abat sur ce village... Je ne vous en dis pas plus. Découvrez cette merveilleuse série qui ne manquera pas de vous faire voyager :)

par myra44
La 5ᵉ Vague, Tome 1 La 5ᵉ Vague, Tome 1
Rick Yancey   
http://wandering-world.skyrock.com/3160457430-La-5e-Vague-Tome-1-La-5e-Vague.html

Véritable coup de cœur et coup au cœur, LA 5e VAGUE est une lecture qui vous marque et qui vous blesse. Qui laisse des bleus et des blessures sur votre peau. Qui vous laisse un drôle de goût dans la bouche et qui vous transperce. Ce roman mérite amplement tout le succès qui lui est annoncé, et toutes les excellentes critiques qu'il a reçu. Il y a tellement de perfection dans ce récit. Les héros m'ont bouleversé, leur histoire de survie m'a ému au possible, les mots - fragiles, coupants, grisants et poignants - de l'auteur m'ont renversé. Tout, absolument tout, dans ce livre, est maîtrisé. Tout est mis en place pour nous fracasser, pour nous dévorer, pour faire exploser la moindre de nos particules parmi les milliards de milliards que nous possédons. LA 5e VAGUE est un roman destructeur, perdu entre survie et courage, entre lumière et ténèbres, entre espoir et abandon, qui pulvérise nos convictions et nos émotions.
Voyez-vous, je vais avoir un mal fou à retranscrire mon avis sur cette lecture palpitante. Il y a tant de choses à dire, tant de choses à découvrir, tant de choses à vivre. LA 5e VAGUE nous plonge au cœur d'un monde dévasté suite à l'Arrivée des Autres, des extraterrestres qui observent l'Humanité depuis des milliers d'années et qui veulent infester la Terre. L'histoire aurait pu rester banale et nous livrer tout simplement la réaction de chaque personne face à ce désastre, sauf que ce n'est pas absolument pas le cas, et ce grâce aux héros fascinants que nous rencontrons. Tout d'abord, il y a Cassie - Cassiopée -, son frère, Sammy, et leur père. Dès les premières pages, je me suis lié d'une manière indescriptible à l'héroïne. A la fois courageuse, déterminée, forte, pragmatique et époustouflante, elle mène le récit d'une voix brillante et exceptionnelle. La moindre de ses pensées m'a plu, la moindre de ses émotions m'a coupé le souffle, le moindre de ses choix m'a subjugué. Le truc, c'est qu'elle paraît réelle au possible, avec son humanité presque palpable. Cassie est là. Elle existe. Elle est avec nous et nous livre son histoire. C'était tout simplement dingue. J'avais réellement l'impression qu'elle me parlait, et non pas que je lisais des mots sur une page blanche. Surtout qu'en plus de cela, Cassie est drôle. Très, très drôle. Il m'en faut déjà beaucoup pour rire en lisant un roman, mais alors éclater de rire tout en dévorant une histoire de fin du monde, ça relève du miracle. Cassie m'a fait pleurer, m'a fait frissonner, m'a fait réfléchir et m'a complètement fait craquer. C'est fou ♥ Ajoutez à cela la relation époustouflante qu'elle entretient avec sa famille, et c'est la cerise sur le gâteau. J'ai été totalement dévasté par le lien qui unit Sammy et Cassie. Purée !!! L'amour fraternel qui les relie m'a touché au possible. Ce désir qu'il possède l'un et l'autre de se rassurer, de se protéger, de se dire que tout va bien aller est tellement poignant, tellement douloureux, tellement bouleversant ♥
Et puis d'un autre côté, nous avons Ben et Ringer, ainsi que d'autres enfants qui doivent eux aussi affronter le chaos omniprésent. Leur histoire, comme celle de Sammy et de Cassie, m'a totalement brisé. La folie, la mort, les prises de conscience destructrices et les décisions cornéliennes sont monnaie courante à leurs côtés. Exactement comme pour Cassie et son frère, l'auteur met tout en place pour que nous nous liions avec force et intensité à ces personnages. Eux aussi, ils étaient avec moi. En face de moi, à me chuchoter leurs peurs, leurs échecs, leurs vies d'Avant et leurs désirs. C'est un truc de fou. Vraiment. J'ai également pleuré à cause de Ringer et Ben, à cause de leur histoire si émouvante et bouleversante. A cause de leurs échecs, de leurs espoirs perdus, et de leurs nouvelles tentatives pour survivre.
Le truc, c'est que Rick Yancey nous offre un récit PARFAIT à tous les niveaux. Déjà, les personnages ne possèdent aucun défaut. Mais en plus, il les dote d'une psychologie maîtrisée à merveille. Tout ce qu'ils vont traverser va les pousser dans leurs ultimes retranchements. A qui vont-ils pouvoir faire confiance ? Peuvent-ils accepter la main qui se tend devant eux ? Et s'il n'y avait plus aucune chance de sauver l'humanité ? Ne devraient-ils pas plutôt tout abandonner ? Autant de questions qui les accablent et les hantent. J'ai complètement craqué pour cet aspect du roman. Nous assistons avec peine et chagrin à la descente aux enfers de chacun de ces héros en or. Et ça fait mal. Physiquement mal. Cassie, Sammy, Ringer et Ben nous paraissent tellement réels que chaque épreuve qui se dresse sur leur chemin est une épreuve à laquelle nous sommes - nous, lecteurs - confrontés également. On souffre avec eux, on baisse les bras avec eux, on se relève avec eux.
Je crois que cette impression de réalité qui perdure tout au long de l'histoire provient de la plume de Rick Yancey. Cet auteur possède le don de rendre chacune de ses descriptions ultra fluide, ultra visuelle, ultra réaliste. On y est, tout simplement. Il maîtrise son écriture à la perfection. Surtout qu'en plus de ces passages juste extraordinaires, il confère à son roman des "phrases coup de poing". Vous savez, le genre de phrases qui sort d'on ne sait pas où et qui vous pousse à poser le roman pendant cinq minutes avant de le reprendre. Avec Rick Yancey, les mots deviennent aussi coupants qu'un couteau, aussi mortels qu'une arme à feu, aussi brûlants que des sentiments naissants et aussi envoûtants qu'un nouvel espoir. L'auteur parvient en plus à offrir à son récit des éclats de lumière, alors que tout semble définitivement perdu. Et ça, c'est tout simplement magique ♥ J'ai adoré le fait que tout ne soit peut-être pas désespéré. Il reste peut-être des survivants ailleurs. Ou peut-être pas. Peut-être que le monde est complètement foutu et que nos héros sont les derniers survivants. Autant de réflexions qui nous gardent en haleine et impatients de lire la suite.
C'est d'ailleurs grâce à cela et aux excellents rebondissements que j'ai avalé les 600 pages de LA 5e VAGUE en deux jours. Les rebondissements... Halalala ♥ Il n'y jamais de temps morts, de silences, de moments pendant lesquels nous pouvons reprendre notre souffle. Ça n'a jamais été si bon de suffoquer. Ça n'a jamais été si bon de se ronger les ongles jusqu'au sang. Ça n'a jamais été si bon d'imploser et de perdre la notion du temps. Rick Yancey nous offre révélations sur révélations, bouleversements énormes sur bouleversements énormes, retournements de situations destructeurs sur retournements de situations desctructeurs. Tout est parfait. Tout est cohérent. Tout est logique. Toutes nos questions trouvent leurs réponses. Et j'ai adoré ça.
Trop rapidement, nous touchons à la conclusion du livre. Enfin, seulement après vécus une véritable explosion de sensations contradictoires et d'émotions à la fois brûlantes et annihilantes. La dernière partie du roman s'avale d'une seule traite tant les surprises s'enchaînent. La fin en elle-même me plaît beaucoup, puisque ce n'est pas un cliffhanger aussi terrible que celui auquel je m'attendais. L'auteur maîtrise réellement son histoire d'un bout à l'autre de celle-ci. Les grandes interrogations trouvent leurs réponses, et, en même temps, quelques pistes - excellentes - pour le tome 2 voient le jour. Tout est parfait. La dernière page est déchirante, pleine de promesses, d'espoirs perdus, d'instants volés, de regrets et de lumière. Même avec plus de 600 pages, j'en redemande. Jamais je ne pourrai attendre une année entière avant de lire la suite !!!
En conclusion, LA 5e VAGUE est un roman sur lequel il faudra vous jeter dès que vous l'apercevrez en librairie. C'est une lecture fracassante, enivrante, qui nous met le cœur en miettes. Les personnages sont parfaits, l'intrigue est parfaite, l'écriture de l'auteur est parfaite, l'ambiance est parfaite, la conclusion est parfaite. Tout m'a conquis. Tout, vraiment, vraiment, vraiment tout. La Collection R nous offre, une nouvelle fois, une lecture hors-normes et exceptionnelle. LA 5e VAGUE est un énorme coup de cœur, une véritable bombe qui nous crible d'éclats d'horreur et de tristesse, de désirs et d'espoirs, de perfection et de leçons de survie, à ne manquer sous aucun prétexte.

par Jordan
Birth Marked, Tome 1 : Rebelle Birth Marked, Tome 1 : Rebelle
Caragh M. O'Brien   
Très bon livre . Sujet très intéressant avec une héroïne super touchante . Beaucoup de rebondissements ce qui fait que ce livre se lit très rapidement . Le plus de ce livre est bien sûr le ruban ! Hâte de lire la suite !
Les 100, Tome 3 : Retour Les 100, Tome 3 : Retour
Kass Morgan   
Les 100 est une dystopie qui m'a fortement emballée dès le début. J'avais donc vraiment hâte de découvrir le point final de cette trilogie !

On retrouve les 100 sur Terre, alors que les Colons débarquent à leur tour à bord des quatre capsules qui ont pu quitter la station orbitale à temps. Mais alors qu'ils s'attendaient à de joyeuses retrouvailles, c'est une toute autre chose qu'ils découvrent. En effet, les habitants de la colonie sont loin d'avoir été préparés à ce débarquement. Pire encore, le vice-chancelier Rhodes prend le commandement, sans savoir à quoi s'attendre, et fait fi des recommandations de Wells. Afin de sauver la tête de Bellamy, condamné par cette arrivée pour avoir pris en otage le Chancelier Jaha, il fuit, accompagné de Clarke, Glass, Luke, Wells et Sasha, vers la ville des Nés-Terre. Mais l'invasion ne fait que commencer..

J'avoue avoir eu encore une fois beaucoup de mal à me remettre dans le bain. La saison 2 de la série étant passée entre temps, et de trop nombreux points divergeant avec le livre, j'avais oublié un certain nombre d'éléments. Tout doucement tout m'est revenu petit à petit, l'auteure glissant quelques rappels dans ces chapitres, et j'ai rapidement plus profiter pleinement de ce dernier tome.

Les quatre points de vue sont toujours présents, et je me suis régalée à suivre Clarke, Wells et Bellamy. Par contre, concernant Glass, je l'ai trouvée tout simplement inutile ici. Dans les deux premiers tomes, elle nous permettait de savoir ce qu'il se passait dans la Colonie pendant que les 100 étaient sur Terre, et c'était vraiment intéressant. Mais dans ce dernier tome, elle ne sert strictement à rien. Ses points de vue m'ont cassée dans le rythme du roman, interrompant les actions sans rien leur apporter, créant ainsi un déséquilibre entre les personnages. Pour moi elle n'est devenue que secondaire, lui donner ainsi autant d'importance ne bénéficie plus vraiment à l'histoire.

Clarke, Bellamy et Wells m'ont par contre vraiment emballée. Wells surtout, qui prend beaucoup d'ampleur ; on voit à travers lui le futur Chef, le futur Commandant qu'il sera très certainement un jour. L'auteur reste cruelle avec lui, je ne sais pas comment il a réussi à avancer, car elle n'est vraiment pas tendre pour ce personnage. Clarke et Bellamy fonctionne dorénavant en duo, c'est mignon tout plein, même si j'ai trouvé dommage que Clarke soit plus effacée par rapport aux deux premiers tomes.

L'histoire, quant à elle, s'emballe véritablement. Tout s'enchaine et se produit assez rapidement, il faut vraiment suivre. J'avais hâte de connaître le dénouement final, mais en même temps je regrettais de voir la fin se rapprocher, triste d'avoir à quitter cette dystopie. Les flashbacks sont moins présent, heureusement, car j'ai trouvé que dans ce dernier opus ils n'apportaient strictement rien à l'histoire. Et surtout, cela permet aux péripéties de se développer pleinement sans être coupées.

Quant à la fin, j'en garde une légère déception. Beaucoup de questions me sont restées sans réponse, et un épilogue sur la situation à long terme n'aurait pas été du luxe, car au final on laisse les 100, les Colons, les Nés-Terres et les Dissidents sans trop savoir ce qui va leur arriver ensuite. Vont-ils réussir à tous cohabiter ensemble ? Comment vont-ils pouvoir survivre alors que l'hiver approche et que l'auteur nous a décrit que leur réserve d'eau et de nourriture était détruite ? Quid des parents de Clarke ? Tout cela manque cruellement de développement, l'auteur n'est pas allée au bout de son livre, de ses idées, et j'ai eu l'impression qu'elle a ainsi pris énormément de facilités pour finir son livre au plus vite. Alors oui, cette fin m'a déçue, car elle me laisse un arrière goût d'inachevé une fois la dernière page tournée...

Les 100 reste tout de même une très bonne dystopie que je me suis régalée de découvrir. Je pense malgré tout que Kass Morgan aurait pu développer plus d'éléments, mais d'un autre côté cela fournit une histoire plutôt bien rythmée, avec peu de temps morts, et qui s'améliore avec les tomes. La fin reste assez abrupte, ouverte à plein de possibilités différentes, mais gardant aussi certaines réponses sous silence. Je regrette de quitter les 100, même si ce ne sera que pour mieux les retrouver à travers la troisième saison de la série tv !

http://place-to-be.net/index.php/litterature/young-adult/dystopie/2341-les-100-livre-3-ecrit-par-kass-morgan

par Kesciana
Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster
Jamie McGuire   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/04/beautiful-disaster.html

J'ai commencé cette lecture sans être complètement convaincue par le résumé, et pour tout dire je ne pense pas que le résumé rende justice à l'histoire. Tout ce que je sais c'est qu'il m'a fallu à peine quelques chapitres pour être complètement accro à cette histoire, à lire sans pouvoir m'arrêter avant d'être arrivée à la fin des péripéties de Travis et Abby. Pour moi ça a été typiquement le genre de livre qu'à peine terminé j'ai déjà envie de relire. Je le conseille vraiment à tous ceux qui ont un niveau en anglais leur permettant de lire des livres dans la langue de Shakespeare.

par Althea
Multiversum, Tome 3 : Utopia Multiversum, Tome 3 : Utopia
Leonardo Patrignani   
J'ai vraiment aimé le concept troublant de Memoria.
«Comme vous le savez, là-bas, les yeux des autres sont comme des portes qui permettent d'accéder à leurs souvenirs.»
Ce troisième tome m'a un peu moins emportée que les deux précédents. Le milieu du livre m'a paru plus policier et ce n'est pas trop mon truc. Mais il y a tout de même plein de passages que j'ai vraiment aimé. Notamment le dénouement, qui est de nouveau magnifiquement écrit avec le récit de Marco.
[spoiler]C'est moi qui ai lancé le dé aux faces infinies.
Ceci est ma réalité. Le cauchemar. Le défi. La création.
Mon Multivers.
Tout ce qui a été, tout ce qui sera - l'horreur, le salut, la fin, la renaissance - est né dans mon esprit, dans l'enchaînement de tous les choix possibles. [/spoiler]
Je vais continuer à suivre Leonardo Patrignani, un auteur à l'imagination débordante et à l'écriture magique.


par Kiriu
Mimsy Pocket et les enfants sans nom Mimsy Pocket et les enfants sans nom
Jean-Philippe Arrou-Vignod   
http://revesurpapier.blog4ever.com/mimsy-pocket-et-les-enfants-sans-nom-de-jean-philippe-arrou-vignod-1

Des hommes-loups kidnappent les enfants des rues pour les livrer à la dame noire. Mimsy est une petite orpheline, qui tombe dans leur piège et qui est emmenée de force avec les autres enfants de sa bande. Nous suivons donc Mimsy Pocket, et nous nous nous posons beaucoup de questions quant à leur destination finale. Puis sur l'identité de cette "dame noire". J'ai beaucoup aimé tout le mystère qu'il y avait autour de ces enlèvements. De son coté, Magnus se voit confier une mission de protection. Il doit rester aux cotés du grand duc, le prince Nikklas et l'accompagne dans son voyage vers le monastère de Smoldno, dans le but de signer un accord de paix. Malheureusement, une personne mal intentionnée a décidé de prendre part à l'échange et va compliquer le voyage du retour. Magnus se retrouve alors blessé et recueilli par une tribu nomade, appelée les Tirghiz. Mais il faut à tout prix sauver le prince de ce terrible complot dont il n'a même pas conscience.

Ces deux intrigues sont très sympas à suivre, car très mystérieuses. Mimsy et Magnus sont tous les deux dans des situations complexes, avec un méchant potentiel. Pourquoi? Qui sont-ils? Quelles sont leurs intentions? Avec toutes ces questions, la lecture en est agréable. Et même si le rythme est lent, je trouve que ça convient très bien à l'ambiance du livre : les paysages neigeux, le voyage, la découverte d'un peuple... On suit donc d'un coté les aventures de Mimsy et de l'autre, celles de Magnus avec beaucoup de plaisir.

Le personnage de Mimsy Pocket m'a beaucoup plu. C'est un personnage auquel on s'attache très vite malgré sa nature sauvage. C'est une petite fille indomptable et rebelle. Elle ne se laisse pas faire et ne manque pas de le faire savoir aux "hommes-loups" lors de la première tentative de kidnapping. C'est la seule à avoir réussi à échapper à leur premier piège et une chose est sûre, elle sait se défendre. Abandonnée à la naissance, l'orphelinat n'avait pas été très drôle pour elle. C'est une jeune fille qui s'est donc endurcie avec les épreuves et qui a préféré devenir une enfant des rues plutôt que de trouver sa place dans un vrai foyer. Même si son ami Magnus lui a réservé une chambre dans sa grande demeure, la rue reste son chez elle. Je trouve que c'est une petite héroïne très touchante.

Magnus et Mimsy sont deux jeunes amis qui ne se voient pas souvent mais qui tiennent beaucoup l'un à l'autre. Ils ont déjà vécus de grandes aventures ensemble, dans le roman Magnus Million et le dortoir des cauchemars. Plus j'avançais dans la lecture, plus j'attendais avec impatience les retrouvailles entre Mimsy et Magnus. Car au vu du périple de Magnus, je savais qu'il apporterait avec lui des réponses. Les vérités et les secrets sont alors révélés, et les véritables identités dévoilées. Mais ce que j'ai vraiment retenu, c'est la forte amitié qui lie Mimsy et Magnus, malgré leur mode de vie opposé (Magnus étant très riche). Une amitié que j'ai trouvé adorable. Lorsque leurs chemins se croisent, ils se retrouvent comme de vieux amis alors qu'ils sont tout jeunes. Du coup, lorsque est arrivée la fin, j'ai trouvé que l'ambiance était à la fois triste et toute mignonne.

Verdict : Un roman jeunesse comme j'aime en lire. Des décors enneigés, une petite héroïne rebelle et touchante, une bande d'enfants des rues, un complot, des secrets... sont de bon ingrédients pour une belle aventure. Je le ferai lire et le conseillerai sans hésiter à de jeunes lecteurs, et j'espère qu'il y aura d'autres histoires comme celle ci, avec Mimsy et Magnus.
Nés à minuit, Tome 1 : Attirances Nés à minuit, Tome 1 : Attirances
C.C. Hunter   
Ce livre m'a completement déboussolé !!! Je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'il soit aussi bien réalisé ! Quand on rentre dans l'action on ne peux plus en ressortir...la preuve je n'ai pas arrêté avant de l'avoir terminé !!! Et je l'ai même classé dans ma liste de diamant ce qui est très rare !^^En résumé je vous le conseille fortement!!!
La reine des glaces ...pour qui ce livre a fait fondre son coeur...lol
Journal d'un vampire, Tome 1 : Le Réveil Journal d'un vampire, Tome 1 : Le Réveil
L.J. Smith   
Quand j'ai commencé ce livre, (y a un petit bout déja) je m'attendais à un vulgaire remake de Twilight mais non pas du tout ! Et non encore à tous ceux qui disent que L.J Smith à copié sur Stefenie Meyer ce n'est pas vrai ! Le début du tome compte quelques similarités mais ça part vite dans un tout autre sens. De plus, Journal d'un vampire a été écrit avant Twilight donc...
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4