Livres
627 544
Membres
735 712

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Aspirine, Tome 1



Description ajoutée par MelanieMichel 2020-09-07T20:11:28+02:00

Résumé

- Aspirine. C'est grave!

Tu ne PEUX PAS tuer autant de monde.

- Pourquoi? On est des vampires ou des Bisounours?

Je suis une ado, ça me passera.

- Ça fait trois cents ans que ça empire.

Aspi, faut que tu fasses quelque chose contre ta rage.

Afficher en entier

Classement en biblio - 37 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Miawallace 2020-11-15T17:35:47+01:00

Je suis géniale. Enfin, non. Je suis une merde. Mais je suis la reine des merdes. Alors, j’attire les petites chiures.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par MelanieMichel 2020-09-07T21:16:08+02:00
Lu aussi

Le début est un peu long. L'histoire traine en longueur et on se demande ce que l'auteur veut vraiment faire de son œuvre. Au final, on a le droit à une fin trop simple.

Côté graphismes, ils sont assez simples, idem pour les couleurs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miaouss 2020-07-25T17:39:43+02:00
Lu aussi

Aspirine, ado rebelle presque comme les autres, disont que son vampirisme n’aide pas et fait durer sa crise depuis 300 ans ! Amer de la vie, et du fait de ne pas pouvoir mourir malgré ses tentatives.

A côté de ça on a un autre ado, qui lui se sent incompris, un gros geek assez cliché aussi. Jusque-là ça ne donne pas spécialement envie et malheureusement, je trouve que le reste n’est pas plus poussé. L’intrigue ne commence vraiment qu’à partir du milieu et la fin banale ne me satisfait pas.

Le style parler me plaît, mais c’est à peu prés tout, je trouve les dessins fait à la va-vite et surtout je n’ai pas accroché à la personnalité d’Aspirine, elle est insupportable à être toujours en colère et destructrice sans raison. Beaucoup de violence et de vulgarités, plus ou moins, gratuites ça ne m’attire pas non plus, je m’attendais à une band dessinée qui tend plus vers la psychologie et ce n’est pas le cas. Je n’ai pas trouvé de personnages à qui m’attacher, l’héroïne comme le geek, la sœur ou le prof tous sont sans saveur.

Peut-être qu’elle est uniquement destinée à un public ado. Je ne pense pas lire le second tome d’autant plus que la fin de ce volume suffit pour conclure l’intrigue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Keikana 2020-01-04T15:48:31+01:00
Bronze

Une narration entraînante, un univers sombre, un esprit un peu corrosif. J'ai toujours du mal avec les graphismes de Sfar mais je comprends qu'ils puissent plaire. Pas une lecture coup de cœur mais un bon moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Swein 2019-07-23T20:32:18+02:00
Lu aussi

C'est la première fois que je lis cet auteur et j'ai l'impression de m'être fais avoir au niveau des graphismes : une couverture prometteuse et au final des dessins d'un style "brouillon" qui n'est pas du tout mon style. Mais bon, malgré ça je me suis laissée prendre par l'histoire et je lirai sûrement le tome 2.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kadeline 2019-05-28T11:07:05+02:00
Or

Aspirine et Josacyne, deux noms de médicaments, deux prénoms de vampire. Il n'en a pas fallu plus pour attirer mon attention et me donner envie de tenter cette lecture. Aspirine est coincé depuis 300 ans, à l'âge de 17 ans et avec la crise d'adolescence qui va avec. Elle est drôle, cynique, caustique, désabusée, au bord de l'explosion permanente et pense que la vie serait plus simple si elle avait l'âge de sa soeur qui semble parfait. Aucun tabou, aucune limite, rien n'arrête Aspirine et passé le premier moment de gêne, qu'est ce qu'on passe un bon moment. Elle rencontre Ydgor. L'étudiant en philo fan de jeu de rôles qui rêve de vivre une aventure magique. Ces deux anti-héros malgré ou à cause de leur comportement sont très attachants. Les couleurs très pop s'accordent très bien à l'ambiance de révolte de l'histoire et les pages sont truffés de références. J'ai beaucoup aimé cette BD merci rue de sèvres et babelio pour cette super découverte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par HubrisLibris 2018-12-04T17:47:42+01:00
Bronze

Vampire et ado.

Un combo complexe.

Une idée singulière.

Coincée pour les siècles à venir dans un tourbillon émotionnel. Telle est Aspirine, stryge qui tente de vivre une vie normale, de se faufiler sur les bancs de la faculté. De l'autre côté de l'amphithéâtre sillonne Ydgor, étudiant recherchant l'improbable, la nouveauté, la magie dans une vie qu'il juge trop morose.

C'est la rencontre des deux personnages, un improbable duo.

Utiliser la figure du vampire permet l’exacerbation des émotions, celles, violentes de adolescence. Emotions en vrac. Questionnements ne trouvant aucune réponse. Aspirine erre et ne parvient pas à trouver une âme pour la comprendre. Ydgor, à vivre reclu

On bascule avec joie dans l'humour noir, ricanant des questions existentielles d'Aspirine. On effleure le morbide avec quelques scènes d'assassinats mais toujours ponctuées d'humour via le phrasé d'Aspirine. Après tout, elle est une vampire et non vegan, alors ses repas se constituent évidemment d'humains.

Récit d'aventures, d'un soupçon d'amourette.

On suit avec les délices les pérégrinations des deux personnages.

La palette de couleurs se forge dans les nuances de rouges et violines, octroie un effet onirique et parfois cauchemardesque aux planches. Le dessin légèrement tremblotant de Joann Sfar est toujours un régal pour les billes, mais comme toujours, l’écriture manuscrite devient complexe à déchiffrer après quelques planches.

Le mythe du vampire réinventé.

L'adolescence immortelle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Norbert-1 2018-08-17T21:03:46+02:00
Or

un super nouvel univers de superbes couleurs génial

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Milie_Baker 2018-07-24T23:04:44+02:00
Bronze

Un roman graphique original, qui m'a fait sortir de ma zone de confort (ce qui je pense est le but de l'histoire).

Les dessins sont très jolis et ils prennent aux tripes, tout comme les personnages. L'histoire est insolite et complètement loufoques, mais on est emporté quand même.

Aspirine est un peu une "métaphore" (sans vouloir mettre de mot savant) de cette colère que les adolescents ressentent au fond d'eux.

J'ai bien aimé le côté "magique" de l'histoire et la fin est très amusante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lucyinthesky75 2018-06-12T08:51:25+02:00
Bronze

Tout d'abord je tiens à remercier Babelio et les Éditions Rue de Sèvres pour la BD et la rencontre-dédicace avec Joann le 6 juin.

J'ai bien aimé cette BD un peu décalée, sanglante, avec des dessins magnifiques aux couleurs flamboyantes.

Cette BD caricature tous les travers de la crise d'adolescence, avec un questionnement profond sur le sens de la vie.

On note également les références en philosophie, cinéma, jeux de rôle, qui plairont sans doute aux initiés.

Encore une fois je suis sortie de ma zone de lecture habituelle, n'aimant pas trop les BD en règle générale, voilà pourquoi je ne l'ai peut-être pas appréciée à sa juste valeur.

Mais si vous aimez les BD, foncez, vous ne serez pas déçus !

Afficher en entier

Date de sortie

Aspirine, Tome 1

  • France : 2018-06-06 - Poche (Français)

Activité récente

DML12 l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-04T15:31:44+02:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 37
Commentaires 9
extraits 9
Evaluations 17
Note globale 7.18 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Aspirine, Tome 1 - Livre de Joann Sfar