Livres
567 558
Membres
622 151

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Assassin's Creed, Tome 10 : Odyssey



Description ajoutée par Gkone 2018-06-26T22:36:55+02:00

Résumé

Préparez-vous pour Odyssey : plongez dans le monde d’Assassin’s Creed à travers le roman officiel du nouveau jeu très attendu, sortie octobre 2018.

Grèce, Ve siècle avant Jésus-Christ. Kassandra est une mercenaire au sang spartiate condamnée à mort par sa famille. Envoyée en exil, elle se lance dans un voyage épique pour devenir une héroïne de légende, et découvrir la vérité sur ses mystérieuses origines…

Description VO :

Get ready for Odyssey: journey deeper in the world of Assassin's Creed in the official novel of the highly anticipated new game, coming October 2018.

Greece, 5th century BCE. Kassandra is a mercenary of Spartan blood, sentenced to death by her family, cast out into exile. Now she will embark on an epic journey to become a legendary hero - and uncover the truth about her mysterious lineage.

The Assassin's Creed novels have sold more than 1 million copies around the world, gaining almost 30,000 4 and 5 star reviews. See what readers are already saying about the series that lets you dive deeper into the world behind the highly acclaimed video game series:

'A brilliant read' *****

'I love this book' *****

'Original and unique' *****

'A brilliant accompaniment to the games' *****

Afficher en entier

Classement en biblio - 54 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par neicna16 2019-08-29T08:31:45+02:00

Sept étés durant, j’ai hébergé un secret dans mes entrailles. Une flamme chaude et fidèle. J’étais seule à la voir et, pourtant, je savais qu’elle était là. Chaque fois que je regardais mon père ou ma mère, je sentais cette flamme enfler, et quand je contemplais mon petit frère sa chaleur se propageait à tout mon corps. Un jour, j’ai osé la décrire à mère. « C’est d’amour qu’il s’agit, Kassandra, me murmura-t-elle, aux aguets, comme si elle redoutait d’être entendue. Mais pas de celui qui a cours à Sparte. À Sparte, on ne peut aimer que sa terre, sa ville et les dieux. » Elle me serra les mains et me pressa de proférer un serment : « N’avoue jamais ton secret à quiconque. »

Une nuit d’hiver, alors que la tempête faisait rage, nous étions assis tous ensemble dans la pièce de la maison où crépitait un bon feu. Le tout jeune Alexios était dans les bras de mère ; j’étais quant à moi assise aux pieds de père. Portions-nous tous les quatre cette flamme secrète ? Cela me réconfortait de le croire.

Le calme qui régnait dans ce havre de paix fut troublé par un raclement d’ongles contre la porte.

La respiration lente et régulière de père s’arrêta. Mère étreignit le petit Alexios contre son sein et contempla la porte comme si elle seule était capable de voir le démon tapi dans son ombre.

— C’est l’heure, Nikolaos, fit une voix aux accents de parchemin déchiré.

Père se leva et drapa son corps musculeux dans sa cape rouge sang. Son épaisse barbe noire ne laissait rien voir de son humeur.

— Attends encore un peu, implora mère.

Debout elle aussi, elle tendit la main et fourragea dans la tignasse de père.

— À quoi bon, Myrrine ? grinça-t-il en se dégageant. Ça ne changera rien à ce qui doit arriver ce soir.

Sur ces paroles, il marcha d’un pas vif vers la porte, empoignant sa lance au passage. Je vis le battant s’entrouvrir et la pluie froide s’abattre sur père dès qu’il fit un pas dehors. Nous sortîmes dans son sillage alors que le vent mugissait et que le tonnerre grondait – car il était notre protecteur.

Puis je les vis.

Ils se tenaient devant nous, disposés en arc de cercle. Les prêtres, torse nu, le front ceint d’une couronne de fleurs. Les éphores en robe grise – des hommes plus puissants encore que les deux rois de Sparte – brandissant des torches que la tempête faisait crépiter et vrombir. Les longues mèches blanches du plus âgé d’entre eux étaient battues par le vent, son crâne dégarni luisait sous la faible lueur de la lune. Il nous épiait avec ses yeux injectés de sang, un sourire malsain sur les lèvres. Il tourna les talons, nous invitant à le suivre sans décrocher un mot. Nous le suivîmes dans les rues de Pitana, mon foyer, l’un des cinq villages sacrés de Sparte. J’étais trempée, et gelée avant même que nous quittions l’agglomération.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Encore un excellent livre de la part de la franchise. Et en plus, l'auteur qui s'est attardé à écrire ce livre rend l'histoire encore meilleure.

Après un jeu vidéo que j'ai complètement adoré, je me suis plongée naturellement dans cette lecture dans l'espoir d'en apprendre plus sur l'héroïne, et je ne suis absolument pas déçue.

Kassandra, spartiate exilée, se retrouve dans une quête grandiose qui dépasse toutes ses espérances, et qui va la mener un peu partout en Grèce antique. Son but est de retrouver sa famille, qui a été dissoute après un terrible événement qui a eu lieu à ses 10 ans. Elle part donc à la conquête de vérités, et espère de tout coeur de pouvoir retrouver son père, sa mère ainsi que son frère.

Ce que j'ai le plus aimé dans ce livre, est le fait que l'on plonge dans les sentiments profonds de Kassandra. Le fait est qu'on se sent beaucoup plus proche d'elle dans le livre que dans le jeu vidéo et c'est ça qui m'a fait apprécié ma lecture. De plus, l'auteur n'a pas bêtement retracée l'histoire du jeu vidéo telle qu'elle est, mais c'est plutôt un peu détaché du véritable déroulement de celle-ci. Ce qui rend l'histoire encore plus attirante. Certains événements m'ont donc été inconnus à certains moments.

Le livre nous plonge aussi plus en profondeur dans la guerre qui oppose le Péloponnèse à la Ligue de Délos. On ressent alors plus les effets de la guerre, l'importance de Kassandra dans celle-ci. J'ai l'impression que l'histoire se soucie plus de l'avenir de la Grèce que le jeu vidéo.

Ce que je regrette par contre, c'est le fait qu'on ne soit pas plus en contact avec ce fameux Culte de Cosmos. J'aurais aimé avoir beaucoup de plus de précisions, de révélations le concernant. Les seuls événements le concernant sont déjà dans le jeu, donc de ce côté-ci pas de surprise pour moi. Par ailleurs, je pense qu'un livre sur le culte de Cosmos aurait vraiment été pas mal. J'entends pas là qu'Ubisoft aurait pu rendre le Culte encore plus important en nous apporte l'envers du décor. Par exemple, j'aurais aimé une histoire avec Kassandra ou Alexios quand ils se font élevés par le Culte en devenant leur Champion. Je pense que ça aurait été intéressant. Malheureusement, on se retrouve encore une fois du côté des "gentils" qui recherchent leur famille.

Pour parler plus généralement du livre, j'ai adoré l'écriture de l'auteur, qui je le rappelle, est le remplacement d'Oliver Bowden. Franchement, sa plume était fluide, entraînante. Les descriptions étaient détaillées mais n'encombraient pas le récit. Il donne de la profondeur à tous les personnages. On se sent entraîner dans l'histoire malgré nous. On comprend parfaitement l'histoire et le périple de Kassandra, on ressent toutes ses émotions. Même Deimos est un personnage attirant, et émotif malgré ce qu'il laisse véritablement entrevoir. J'adore toujours autant les personnages de Barnabas et d'Hérodote. Toujours entrain de se quereller mais en même temps de s'éclater ensembles.

On fait même plus "ample connaissance" avec l'équipage de l'Adrestia.

Un livre que j'ai donc lu avec beaucoup de plaisir, et que je recommande même aux personnes qui ne jouent pas aux jeux vidéos. Les livres de la saga Assassin's Creed sont toujours plus ou moins complémentaires avec les jeux, mais restent néanmoins accessibles aux personnes non-gameuses.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par MaMt 2021-08-26T17:42:00+02:00
Diamant

Je voue un culte à Assassin's Creed depuis des années, bientôt 10 ans d'ailleurs, je ne cache pas mon amour pour cette licence qui a marqué ma vie de gameuse. J'ai joué à tous les jeux, j'y rejoue régulièrement et ce, toujours avec un plaisir manifeste ; je lis les BD, les comics, les mangas, les beaux-livres et les romans sur Assassin's Creed. Je suis fan, quoi !

De ce fait, en parallèle de ma lecture, j'ai rejoué à AC Odyssey sur PS4, histoire de bien me remettre dans le bain et de pouvoir faire des comparaisons.

Généralement, les romans adaptés des jeux sont en fait des histoires inédites ou les points de vue d'autres personnages issus du jeu mais là, non. C'est bel et bien la novélisation du jeu. Le jeu étant basé sur un système de choix ayant des répercussions sur l'histoire, il est évident que l'auteur a dû faire ses propres choix, ou du moins, les choix logiques du studio. Tous ses choix font sens, sont logiques et j'ai d'ailleurs eu, plus ou moins, les mêmes pour l'histoire principale lors de ma toute première partie en 2018.

Il y a évidemment un peu plus de contenu, c'est plus expliqué, plus détaillé et moins dense que le jeu qui, rappelons-le, est un immense openworld avec un nombre incalculable de choses à faire et à découvrir. La chronologie est quelque peu différente, le temps ne s'écoule pas de la même manière également. Il y a des mini chapitres/points de vue consacrés à d'autres personnages (membres du Culte, Brasidas, Périclès...). J'ai noté des différences également comme par exemple, pour la mort de Chrysis, membre du Culte de Cosmos, celle qui a élevé Alexios. Dans le jeu, c'est nous qui la tuons, dans le roman, c'est son fils pour mettre fin à ses méfaits. Dans le roman, Kassandra a été faite prisonnière par le Maquignon, dans le jeu, pas du tout. Et il y en a encore plein d'autres ! Ce serait bien trop long de tous les énumérer.

Dans la logique de l'auteur et du studio, c'est bien Kassandra et non Alexios, le "vrai" héros de Odyssey, le choix du personnage est donc important. D'ailleurs, c'est bien Kassandra qui est l'héroïne du roman et Alexios le terrible Deimos. Toujours dans leur logique, Nikolaos et Stentor doivent vivre, Myrrine survivre, Aspasia vivre et Alexios mourir. Et je me rends compte que c'est exactement ce schéma auquel mes choix lors de ma toute première partie m'ont amené et j'en suis contente ! Je me rappelle pourtant à l'époque, avoir été déçue de ma fin mais c'est pourtant la plus logique, en fait. Alexios ne peut survivre (même si dans le jeu, il est possible de le sauver).

Le roman apporte un côté beaucoup plus sombre. Après tout, nous sommes dans un contexte de guerre, il y a donc énormément de morts. Les mises à mort/tortures sont décrites de façon détaillées et sont effroyables. Cela m'a aussi démontré à quel point Sparte était une nation très cruelle avec les siens (éducation des enfants, entraînement des soldats, coups sur les esclaves...).

J'étais à l'aise avec le vocabulaire, je n'ai pas eu tant besoin que ça d'aller voir le petit lexique en fin de roman. En effet, je sais ce qu'est un hoplite, un hilote, les éphores, un archonte, les hétaïres... Mais d'autres termes méritent un petit rappel. Il y a aussi une liste des personnages rencontrés dans le roman mais pour le coup, ce n'est pas forcément nécessaire.

En bref, j'ai bien évidemment adoré ma lecture. ça m'a fait plaisir de redécouvrir l'histoire, de voir les choix les plus justes et d'avoir encore un peu plus de matière. C'est à lire pour les fans, les joueurs principalement.

Afficher en entier
Or

Excellent !!

Afficher en entier
Or

Comme pour Origin's, je n'ai pas joué au jeu Odyssey. J'ai donc fait quelques recherches pour voir si le récit était assez fidèle au jeu et j'ai été agréablement surprise que oui. Kassandra est une héroïne forte et courageuse. Les nombreux personnages que l'ont rencontre (historiques ou non) sont également intéressants et l'intrigue est bien ficelée même si, Spoiler(cliquez pour révéler)concernant le traître parmi les 2 rois de Sparte, j'avais vite compris que l'auteur nous menait en bateau.

L'époque du jeu et du livre m'étant un peu inconnue, j'ai malgré tout bien apprécié cette immersion dans la Grèce antique en compagnie de Kassandra, Barnabas et des autres Spartes et Grecs.

Afficher en entier
Diamant

Je n'avais jamais lu de livre tiré d'un jeu vidéo et je ne suis pas non plus une joueuse de jeu vidéo. J'ai pris ce livre surtout car il y avait eu de superbes retours dessus, mais aussi car la couverture et l'histoire m'intéressaient

Et je n ai pas été déçue! Au contraire, ce livre m a fasciné car j'adore la civilisation grecs ( surtout les dieux ). Kassandra m a impressionnée par son courage et sa détermination.Spoiler(cliquez pour révéler)Et je n ai pas pu m'empêcher de verser une larme lorsque elle tue Alexios/Deimos.

Afficher en entier
Diamant

Comme la plupart des romans Assassin's Creed, j'ai beaucoup apprécié ce livre !

Déjà j'étais contente que Kassandra soit le personnage central du livre (je l'avais également choisie pour faire l'histoire du jeu). Cependant j'ai été déçue par rapport à 3 choses :

- j'aurais aimé qu'on voit un peu plus Pythagore car au final dans le livre on ne le voit que dans quelques pages.

- le culte de Kosmos, je connaissais déjà la fin grâce au jeu mais j'aurais voulu que la révélation finale dure un peu plus longtemps.

- j'avoue avoir été un peu déçue de ne pas voir Kyra, ça aurait pu être sympa que Kassandra la rencontre mais bon...

Dernier point, l'auteur n'est pas le même que celui des tomes précédents. Cependant j'ai du mal à juger l'écriture car je l'ai lu en français et je dois avouer que la traduction était parfois un peu lourde avec des termes pas forcément adaptés je trouve. Il faudrait que je lise la version originale pour voir comment est l'anglais utilisé.

Afficher en entier
Lu aussi

Adorant le personnage de Kassandra dans le jeu, je me suis mise à la lecture du roman avec intérêt. L'héroïne est très attachante, déterminée, n'a pas d'amourette inutile qui pourrait alourdir considérablement l'histoire.

Rare sont les livres traitant de l'Antiquité avec un personnage centrale féminin qui ne soit pas maltraitée ou sexualisée, et celui-ci en fait partie.

Afficher en entier
Or

Encore un excellent livre de la part de la franchise. Et en plus, l'auteur qui s'est attardé à écrire ce livre rend l'histoire encore meilleure.

Après un jeu vidéo que j'ai complètement adoré, je me suis plongée naturellement dans cette lecture dans l'espoir d'en apprendre plus sur l'héroïne, et je ne suis absolument pas déçue.

Kassandra, spartiate exilée, se retrouve dans une quête grandiose qui dépasse toutes ses espérances, et qui va la mener un peu partout en Grèce antique. Son but est de retrouver sa famille, qui a été dissoute après un terrible événement qui a eu lieu à ses 10 ans. Elle part donc à la conquête de vérités, et espère de tout coeur de pouvoir retrouver son père, sa mère ainsi que son frère.

Ce que j'ai le plus aimé dans ce livre, est le fait que l'on plonge dans les sentiments profonds de Kassandra. Le fait est qu'on se sent beaucoup plus proche d'elle dans le livre que dans le jeu vidéo et c'est ça qui m'a fait apprécié ma lecture. De plus, l'auteur n'a pas bêtement retracée l'histoire du jeu vidéo telle qu'elle est, mais c'est plutôt un peu détaché du véritable déroulement de celle-ci. Ce qui rend l'histoire encore plus attirante. Certains événements m'ont donc été inconnus à certains moments.

Le livre nous plonge aussi plus en profondeur dans la guerre qui oppose le Péloponnèse à la Ligue de Délos. On ressent alors plus les effets de la guerre, l'importance de Kassandra dans celle-ci. J'ai l'impression que l'histoire se soucie plus de l'avenir de la Grèce que le jeu vidéo.

Ce que je regrette par contre, c'est le fait qu'on ne soit pas plus en contact avec ce fameux Culte de Cosmos. J'aurais aimé avoir beaucoup de plus de précisions, de révélations le concernant. Les seuls événements le concernant sont déjà dans le jeu, donc de ce côté-ci pas de surprise pour moi. Par ailleurs, je pense qu'un livre sur le culte de Cosmos aurait vraiment été pas mal. J'entends pas là qu'Ubisoft aurait pu rendre le Culte encore plus important en nous apporte l'envers du décor. Par exemple, j'aurais aimé une histoire avec Kassandra ou Alexios quand ils se font élevés par le Culte en devenant leur Champion. Je pense que ça aurait été intéressant. Malheureusement, on se retrouve encore une fois du côté des "gentils" qui recherchent leur famille.

Pour parler plus généralement du livre, j'ai adoré l'écriture de l'auteur, qui je le rappelle, est le remplacement d'Oliver Bowden. Franchement, sa plume était fluide, entraînante. Les descriptions étaient détaillées mais n'encombraient pas le récit. Il donne de la profondeur à tous les personnages. On se sent entraîner dans l'histoire malgré nous. On comprend parfaitement l'histoire et le périple de Kassandra, on ressent toutes ses émotions. Même Deimos est un personnage attirant, et émotif malgré ce qu'il laisse véritablement entrevoir. J'adore toujours autant les personnages de Barnabas et d'Hérodote. Toujours entrain de se quereller mais en même temps de s'éclater ensembles.

On fait même plus "ample connaissance" avec l'équipage de l'Adrestia.

Un livre que j'ai donc lu avec beaucoup de plaisir, et que je recommande même aux personnes qui ne jouent pas aux jeux vidéos. Les livres de la saga Assassin's Creed sont toujours plus ou moins complémentaires avec les jeux, mais restent néanmoins accessibles aux personnes non-gameuses.

Afficher en entier

Dates de sortie

Assassin's Creed, Tome 10 : Odyssey

  • France : 2018-10-10 (Français)
  • USA : 2018-10-05 (English)

Activité récente

Marcas le place en liste or
2021-02-01T21:58:24+01:00
Zamy le place en liste or
2020-11-29T10:47:02+01:00

Titres alternatifs

  • Assassin’s Creed Odyssey: The official novel - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 54
Commentaires 7
extraits 2
Evaluations 15
Note globale 7.43 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode