Livres
550 863
Membres
592 012

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Assassin's Creed, Tome 1 : Renaissance



Description ajoutée par cheza 2010-10-20T19:34:37+02:00

Résumé

« Je me vengerai de ceux qui ont trahi ma famille.

Ezio est ma nouvelle identité. Assassin est ma destinée. »

Trahi par les familles dirigeantes d’Italie, un jeune homme se lance dans une épique quête de vengeance. Afin d’éliminer la corruption et de rétablir l’honneur des siens, il deviendra un assassin. Il fera appel à la sagesse de grands esprits comme Léonard de Vinci ou Nicolas Machiavel, car il sait que sa survie dépend des dons qu’il doit développer. Aux yeux de ses alliés, il représente le changement car il combat pour la liberté et la justice. Mais ses ennemis le considèrent comme la pire des menaces car il a voué son existence à la destruction des tyrans qui oppriment le peuple d’Italie. Ainsi commence une histoire de pouvoir, de vengeance et de conspiration. La vérité s’écrit dans le sang.

D’après le jeu vidéo à succès d’Ubisoft.

Afficher en entier

Classement en biblio - 750 lecteurs

extrait

- Je vous prie de m'excuser, signora, mais quelque chose m'intrigue...

- Dites-moi de quoi il s'agit.

- C'est la première fois que j'entends parler d'une femme à la tête d'une cité-Etat. Je suis impressionné.

Caterina esquissa un sourire.

- Eh bien, elle se trouvait auparavant entre les mains de mon mari, naturellement. Vous vous souvenez de lui, non ? Girolamo... (Elle marqua une pause.) Eh bien, il est mort.

- Je suis vraiment navré...

- C'est inutile, répondit-elle simplement. Je l'ai fait assassiner.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

J'ai littéralement dévoré ce livre. Mais c'était avec une appréhension que j'ai l'ai commencé car je me demandais comment on pouvait écrire en ce basant sur le jeu (auquel j'ai joué d'ailleurs). Finalement je n'ai pas été déçue c'etait vraiment un pur bonheur de le lire

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Pas apprécié

Pour ce premier roman issue de l'univers de la saga Assassin's Creed, Oliver Bowden a fait le choix de simplement retranscrire les événements raconté dans Assassin's Creed 2, en supprimant toute allusion à Desmond Miles. Logique puisque le premier jeu n'a pas eu le droit a un roman. Mais du coup, celui-ci a t'il un intérêt ?

Oui et non. Les premiers chapitres n'ont pas grand intérêt. Les dialogues du jeu sont repris tel quel et les situations également. Puis, plus on avance, plus on se rend compte que l'auteur a su prendre ses marques, au point d'ajouter quelques scénes (si vous vous demandiez d'où viennent les missions de Cristina dans Brotherhood, c'est de là) plus ou moins intéressantes. le style également gagne en personnalité au fil de l'aventure, dont il devient difficile de décrocher sur la fin.

Mais malheureusement, ce qui soulevait des interrogations et faisait une des grandes forces du jeu, c'est à dire le côté purement « fiction » de la saga, a était retranscrit également. On se retrouve donc avec une fin qui ne parlera certainement pas à ceux qui n'ont pas joué aux jeux… et qui n'a aucun intérêt pour les autres. Il aurait, à mon humble avis, mieux valut trouver une fin inédite plus en rapport avec la quête vengeresse d'Ezio.

Du coup, au final, on se demande à qui s'adresse réellement le livre, alors qu'il n'est pas foncièrement mauvais. Parce que mine de rien, sur 450 pages, on apprend pas grand chose de nouveau, et quasiment rien qui vaille réellement le coup.

Afficher en entier
Lu aussi

Très déçue de ma lecture malgré pas mal d action. J étais attirée par le concept d écrire l histoire du jeu mais je n ai pas accroché au style de l auteur. Moment de lecture agréable mais sans plus.

Afficher en entier
Or

J’ai fini la Ezio Trilogy il y a deux jours. Pour être encore plus précise, quand j’ai terminé de regarder Embers, je suis restée une petite dizaine de minutes à contempler le vide : le meilleur moyen pour me permettre de réfléchir à tout ce que j’ai vécu ces dernières semaines et à ce personnage incroyable qu’est Ezio Auditore. Impossible de tourner la page facilement. Du coup, qu’ai-je fait pour me remettre ? Je me suis replongée dans sa vie, mais sous un format littéraire cette fois.

Comme livre, soyons très honnête, il n’a rien d’extraordinaire : le style d’écriture n’est pas vraiment abouti et souffre de quelques répétitions, sans parler d’une certaine quantité de phrases à rallonge. Je ne l’ai donc pas trouvé spécialement addictif même si, étrangement, il ne m’a pas semblé lourd non plus.

En revanche, comme adaptation, ce bouquin est parfait. L’aventure principale est bien retranscrite et, même si l’auteur n’en a pas vraiment profité pour creuser à fond sa psychologie ni celle des autres personnages, c’est un vrai plaisir de retrouver un tout jeune Ezio et de suivre ses débuts en tant qu’Assassin. J’ai aussi apprécié de retrouver la plupart des mécaniques du jeu, ce qui permet d’humaniser Ezio d’une certaine manière (je dis ça parce qu’on a parfois l’impression de voir Spiderman tellement il grimpe facilement sur n’importe quel bâtiment… mais dans le bouquin, l’auteur s’efforce de montrer que la réalité n’est pas si simple).

Dans un autre registre, le fait que certains événements clés ne ressemblent pas à ceux du jeu m’a surprise. Quelques recherches complémentaires m’ont permis de voir qu’en fait, l’auteur a décidé de coller au plus près de la réalité historique ! On le remarque aussi grâce à quelques paragraphes explicatifs sur le contexte de l’époque, pas trop longs mais intéressants malgré tout.

Bref, avec tout ce que je viens d’écrire, vous l’aurez peut-être compris : je ne le recommande pas spécialement à ceux qui n’ont pas joué au jeu avant. Il me semble qu’avoir déjà des images et des impressions de AC II permet de mieux profiter de ce livre, qui autrement ne présente pas de grandes qualités littéraires. En ce qui me concerne, j’ai bien envie de poursuivre ma thérapie avec les prochains romans… qui ne sont hélas pas en ma possession.

Afficher en entier
Or

Pour être une grande fan de la série des jeux Assassin's Creed et une avide lectrice, il était normal que je saute aussitôt sur les livres.

C'est une bon retranscription de l'histoire principale du jeu sans la confusion des quêtes secondaires et de la découverte des autres cartes.

Afficher en entier
Diamant

Un énorme coup de cœur. J'adore les jeux vidéos et là dans ce tome on suit Ezio à travers ses missions, l'auteur a parfaitement détaillé l'histoire et l'ambiance. Une lecture que j'ai pris le temps de savourer. J'ai déjà hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Bronze

Le style d'écriture n'a rien d'intéressant, mais le jeu est très bien retranscrit... Je pense que si je ne connaissais pas les jeux vidéos il ne m'aurait pas plu.

Afficher en entier
Argent

Etant pas fan d'histoire à cause de mes problèmes de chiffre pour les dates ect, j'ai bien aimer me plonger dans ce tome la.

J'ai aimer certains personnages, connaissent la série de jeux vidéo et puis après la lecture de ce premier tome, j'ai vu le film qui est sortit..

Ma préférence reste pour l'instant pour les romans.

Je les conseille aux des cours d'histoire ect même pour ceux qui sont pas fan fan comme quoi essayez quand même on ce plonge facilement dedans.

Afficher en entier
Or

J'ai beaucoup apprécier ce roman qui si je ne m'abuse vient du jeu Assassin's Creed, et j'ai trouvé que Olivier Bowden à sûrement retranscrit à merveille le jeu dont j'avais pu voir quelques images auparavant. Déjà je trouve que tout est réussi, les descriptions, les dialogues, etc. Réellement j'ai trouvé le scénario super, non c'est un vrai un coup de cœur personnellement ! A suivre !

Afficher en entier
Bronze

Ce roman, qui se révèle le premier d'une série de huit (à ce jour) est issu du jeu vidéo au succès mondial reconnu et incontestable.

Ne connaissant de ce jeu que le titre, je me suis lancé dans cette lecture sans rien savoir de l'histoire, et franchement c'est plutôt réussi.

Le scénario est simple: il s'agit d'un combat entre la guilde des Assassins et les Templiers, qui veulent étendre leur hégémonie, et cette terrible animosité donne lieu à des combats et des scènes d'action fort nombreux et, au demeurant, bien écrits.

On prend un réel plaisir à suivre le parcours d'Ezio Auditore, le héros de ce premier opus, qui pendant plusieurs décennies n'aura de cesse de venger sa famille tout en luttant contre son ennemi juré.

On prend également du plaisir à voyager avec Ezio entre la Toscane et la Vénétie, et qui compte parmi ses plus chers amis l'illustre Léonardo Da Vinci.

Cette aventure menée sur un rythme d'enfer est agréable et donne réellement envie de connaître la suite de la saga.

Afficher en entier
Lu aussi

Adaptation en livre du jeu vidéo, ça n'apporte pas grand chose pour moi, j'ai juste eu le sentiment de lire la partie que j'ai faite sans les quêtes secondaires (excepté les pages du codex peut être), ça a ravivé des souvenirs mais c'est tout. C'est une histoire plus intéressante à jouer qu'à lire, plus vivante moins il s'est passé ça et ensuite ça et puis ça etc

Afficher en entier

Dates de sortie

Assassin's Creed, Tome 1 : Renaissance

  • France : 2012-01-20 - Poche (Français)
  • France : 2012-09-14 (Français)

Activité récente

_Remy_ l'ajoute dans sa biblio or
2021-03-30T12:14:24+02:00
Marcas le place en liste or
2021-02-01T21:51:31+01:00

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 750
Commentaires 119
extraits 20
Evaluations 190
Note globale 7.61 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode