Livres
494 339
Membres
492 154

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par MaMt 2014-02-09T13:35:43+01:00

"Je suis un maître des lames. Jamais je ne prends le moindre plaisir à tuer. Je suis simplement doué pour ça."

Afficher en entier
Extrait ajouté par MaMt 2014-02-16T14:45:31+01:00

_ Arrêtez-vous, étrangers! gronda un garde en sortant des ombres, dérangeant le brouillard qui tourbillonnait autour de ses chevilles. Vous êtes sur une propriété privée. Que venez-vous faire ici?

Je relevai mon chapeau pour lui montrer mon visage.

_ Le Père de la Compréhension nous guide, répondis-je, et l'homme sembla se détendre, même s'il regardait toujours Connor avec méfiance.

_ Toi, je te reconnais, me rétorqua-t-il. Mais pas le sauvage.

_ C'est mon fils.

Cette phrase me laissa un goût étrange dans la bouche.

Pendant ce temps, le garde examinait Connor avec attention puis, après un dernier coup d'oeil, il me lança:

_ On a goûté au fruit de la forêt, hein?

Je lui laissai la vie sauve. Pour l'instant. Je me contentai de sourire.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MaMt 2014-02-16T14:40:50+01:00

_ Je voudrais vous demander quelque chose, finit par dire Connor. Vous auriez pu me tuer lors de notre première rencontre. Pourquoi ne l'avez-vous pas fait?

"J'aurais pu te laisser mourir sur l'échafaud", pensai-je.

"J'aurais pu laisser Thomas te tuer dans la prison de Bridewell."

Qu'est-ce qui m'en avait empêché lors de ces deux occasions? Quelle était la réponse? Est-ce que je me faisais vieux? Sentimental? Peut-être étais-je nostalgique d'une vie que je n'avais jamais connue.

Il n'y avait aucune de ces hypothèses que je souhaitais soumettre à Connor, cependant. Après une pause, j'éludai sa question avec un:

_ La curiosité. D'autres questions?

Afficher en entier
Extrait ajouté par MaMt 2014-02-16T14:38:41+01:00

_ Que proposez-vous? demanda-t-il avec méfiance.

[...]

_ Une trêve. Peut-être... peut-être que passer un peu de temps ensemble, nous ferait du bien. Tu es mon fils après tout, et je peux encore te sauver de ton ignorance.

Il y eut un silence.

_ Ou je peux te tuer maintenant si tu préfères, ajoutai-je en riant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MaMt 2014-02-16T14:36:54+01:00

_ Père, dit-il quand il se retrouva sur le dos avec ma lame contre sa gorge.

_ Connor, répondis-je, sardonique. Une dernière parole?

_ Attendez.

_ Choix décevant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MaMt 2014-02-16T14:36:04+01:00

Plus on se sent paralysé, abêti et insensible, plus longue et intense sera la période de deuil.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MaMt 2014-02-06T23:19:41+01:00

Pour voir le monde autrement, il faut commencer par penser autrement.

Afficher en entier

La lettre ne contenait rien de plus, mais elle me disait tout ce que j’avais besoin de savoir, et elle suffit à me faire rentrer d’Amérique en Angleterre où, avant de pouvoir passer à la suite, je dus rencontrer Reginald chez White’s pour l’informer des événements qui s’étaient déroulés à Boston. Bien sûr, il savait déjà en grande partie ce qui s’était passé, grâce aux lettres que nous échangions. Mais je m’attendais tout de même à ce qu’il s’intéresse aux œuvres de l’Ordre, particulièrement en ce qui concernait son vieil ami Edward Braddock.

J’avais tort. Une seule chose le préoccupait : le site précurseur. Quand je lui dis que j’avais de nouvelles informations sur l’emplacement du temple, et qu’on le trouverait dans l’Empire ottoman, il soupira et afficha un sourire extatique, comme un opiomane savourant son sirop de laudanum.

Quelques instants plus tard, il me demanda d’une voix nerveuse :

— Où est le livre 

Afficher en entier

Je comprend maintenant que les choses prennent du temps, que la route est longue et voilée de ténèbres. Elle ne me mènera pas toujours là ou je désire aller et je doute d'en voir un jour le bout. Mais je l'emprunterai quand même.

Afficher en entier

Je ne réussirai peut-être jamais. Les Assassins lutteront peut-être encore un millier d'années en vain. Mais nous ne nous arrêterons pas.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode