Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
714 328
Membres
1 011 573

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Fl3g 2023-08-21T20:46:44+02:00

Après m'être préparé dans la salle de bain, je pris une douche et m'habillai avec une chemise blanche, un nœud papillon jaune à petits pois bleus, et… absolument rien d'autre.

Puis j'envoyai un selfie à Sam, dans mon costume préféré.

En quelques secondes, j'entendis ses chaussures de sûreté battre les planches de bois du porche avec force, avant que la porte d'entrée ne s'ouvre à la volée et que la voix de Sam ne retentisse.

— T'es où ?!

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fl3g 2023-08-21T13:42:50+02:00

Si j'avais eu une liste de premières expériences sexuelles, Sam serait en train de les cocher à toute allure.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fl3g 2023-08-21T12:29:19+02:00

Quoiqu'il en soit, j'avais l'impression de faire partie de quelque chose de plus grand que moi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fl3g 2023-08-21T11:55:00+02:00

— Elle m’a appris combien il était important de s’entourer de personnes qui nous font grandir, qui investissent dans notre épanouissement. Qu’on est tous affectés par les énergies qui nous entourent, et qu’on s’épanouit ou qu’on dépérit en fonction de ces énergies. Je veux être un soleil pour les autres.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fl3g 2023-08-21T09:04:16+02:00

— Alors, Truman ? On a essayé plusieurs sous-vêtements avant notre petite soirée ? me moquai-je en m'appuyant contre la porte et en croisant mes bras.

Il se figea.

— Quoi ? Non. Bien sûr que non. C'est… C'est juste que je venais de faire une lessive et que j'avais oublié de la ranger.

— Plusieurs semaines de sous-vêtements, en tas sur ton lit, que tu laves séparément du reste de tes fringues ?

— Oh, oublie, s'il te plait, dit-il d'un air absent en refaisant le lit à la hâte. C'est pas tes affaires. Ne mets pas ton nez dans mes sous-vêtements.

Je me déplaçai vers lui assez doucement pour qu'il ait le temps de réagir.

— C'est là que tu te trompes, Truman. Je compte bien mettre mon nez dans tes sous-vêtements. Surtout si tu continues de les salir comme ça.

Il laissa retomber sa mâchoire, incrédule, et j'éclatai de rire.

— Viens là, toi, murmurai-je en l'attirant à moi pour défaire son jean. J'ai envie de voir le boxer que t'as foutu en l'air.

Je sentis son érection revenir, ce qui me rappela à quel point il était jeune. Baiser sous la douche, c'était un bon plan, là.

— Laisse-moi te nettoyer, proposai-je de nouveau. C'est moi qui ai fait ça. C'est à moi d'en subir les conséquences.

— T'es obligé de rendre ça si… excitant ? gémit Truman.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fl3g 2023-08-21T08:51:22+02:00

Je n'avais pas besoin de long terme tant que je pourrais l'avoir, un temps. Je n'avais pas besoin de futur si ça, c'était mon présent.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fl3g 2023-08-21T00:37:13+02:00

— Des fois, il faut arrêter de protéger les autres pour pouvoir se protéger soi-même, dis-je comme si j'avais suivi ce propre conseil.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fl3g 2023-08-20T10:30:40+02:00

Truman changea d'expression brutalement. Il cessa de jouer son rôle et se leva, un doigt tendu vers mon torse, en s'approchant si près qu'il aurait pu me toucher.

— Je veux que tu arrêtes de mentir. Aucun de ces deux Franks n'existe. Je ne sais pas ce que Mikey t'a dit, mais j'ai pas besoin qu'on me prenne en pitié, ou qu'on me protège, ou qu'on me…

C'était trop. Son petit culot alluma un feu ardent dans mon ventre. Je me penchai en avant, saisis son visage entre mes mains, et je posai mes lèvres pour goûter sa petite bouche impertinente.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fl3g 2023-08-20T09:08:47+02:00

Truman laissa échapper un petit rire et rougit. Ce n'était pas la première fois que je le voyais dévorer mes amis du regard, et envier les gestes d'affection qu'ils avaient l'un pour l'autre. Et son copain alors ? Pourquoi Mikey et Tiller ne l'avaient pas invité aussi ?

Après m'être souvenu que ce petit gars avait un copain, je passai le reste de la soirée à m'efforcer de l'ignorer. Je ne remarquai donc pas son odeur, distincte. Je ne remarquai pas la manière dont il changeait de position sur sa chaise chaque fois que quelqu'un parlait d'Aster Valley. Ni la manière dont son rire descendait d'une octave quand l'humour de Tiller frappait en-dessous de la ceinture. Et je ne remarquai pas du tout, mais alors du tout, la manière dont sa langue s'attardait sur sa cuillère bien après que toute trace de chocolat y ait résidé.

Non, si j'avais prêté attention à tout cela, je veux dire, vraiment prêté attention, j'aurais voulu le tirer du moindre pépin, alors que, franchement, tout ça, ce n'était pas mes oignons.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fl3g 2023-08-20T08:59:01+02:00

— Mais tu es à la maison. T'es le meilleur, Truman.

Truman avait l'air troublé, mais content. Il ferma les paupières pendant un instant, alors que Mikey l'écrasait entre ses bras. Et je me demandai quel genre de connard lui servait de petit copain pour qu'il ait l'air à ce point privé de contact amical.

Enfin, pas que ce soit mes affaires, parce que c'était pas mes affaires, et j'en avais rien à foutre.

C'est ça, ouais.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode