Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
714 008
Membres
1 009 324

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Fl3g 2023-08-23T12:13:53+02:00

Et Finn Lanfer dans un costume cravate, on frôlait le délit d'indécence publique. Je ne le quittais pas des yeux, pour la peine, au cas où il faudrait procéder à une arrestation en bonne et due forme.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fl3g 2023-08-23T11:07:41+02:00

Il était à tomber par terre. Cette tête d'affiche que je brûlais de voir jouer un rôle dans ma vie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fl3g 2023-08-23T10:15:42+02:00

Je le serrai fort contre moi. J'avais mal présumé du caractère de cet homme. Cet homme qui faisait tout pour découvrir qui il était et qui il avait envie de devenir dans un univers sans pitié.

Cet homme qui était à deux doigts de voler mon cœur pour de bon, et de l'emmener en Californie avec lui. Pour toujours.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fl3g 2023-08-22T20:29:41+02:00

— Ça me dérange pas que tu sois jaloux, shérif. C'est même plutôt sympa.

— C'est pas sympa pour moi, grimaçai-je. Je me suis senti tellement mal en t'imaginant avec ce foutu poseur.

— Poseur ?! s'esclaffa-t-il. Les années quatre-vingt viennent d'appeler, elles veulent savoir quand elles récupèreraient leurs insultes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fl3g 2023-08-22T16:19:08+02:00

Je m'interrompis pour trouver une bonne manière de présenter les choses, de lui expliquer pourquoi c'était important. Et pas seulement pour passer un examen.

— C'est comme un raccourci. Mais c'est aussi une plongée dans l'Histoire. Tu sais pourquoi on étudie l'Holocauste ?

Il leva les yeux au ciel, comme n'importe quel adolescent.

— Oui, pour que l'Histoire ne se répète pas. Alors il faut qu'on sache ce qu'il s'est passé.

— Exactement. Shakespeare a écrit Le Marchant de Venise en 1596 pour parler des Chrétiens d'Europe et de leur relation tendue avec la population européenne juive.

— Ça arrivait déjà à l'époque cette histoire de persécutions ? s'exclama-t-il d'un air surpris.

— Oui. Et regarde sa pièce, La Douzième Nuit, et son exploration de l'identité de genre. Il l'a écrite en 1600, Solo. Viola dit : « Je suis toutes les filles de la maison de mon père, et tous les fils aussi ». Elle se déguise, elle incarne son frère. Mais le truc, c'est que son rôle devait être joué par un homme sur scène, à l'époque Elizabéthienne.

— Oui, ça je le sais, confirma Solo.

— Donc t'as un homme qui joue une femme qui joue un homme. C'est tellement fort, c'est un message sur le genre, sur le fait qu'il ne peut pas être défini simplement en mettant un costume ou en jouant un rôle. En-dessous, la personne est ce qu'elle est, quel que soit le costume.

— Donc il était… il était queer ?

Je me demandais si c'était ce que ressentait un pêcheur quand il sentait enfin quelque chose mordre à l'hameçon. Il avait enfin manifesté de l'intérêt, et j'avais l'impression d'avoir gagné le premier prix à la foire.

— Les hétéros, les homos, tous ces mots n'existaient pas encore à l'époque. Alors forcément il faut pas y calquer notre regard d'aujourd'hui, avec notre langage beaucoup plus binaire. Tu savais qu'il avait écrit 126 de ses sonnets pour un jeune homme ? Et dès 1640, il changeait déjà les pronoms pour les rendre plus acceptables.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fl3g 2023-08-22T16:05:05+02:00

Le jour suivant, je me réveillai avec le désir nouveau de ne plus laisser personne définir qui j'étais. Pendant une longue douche brûlante, je m'efforçai de me rappeler que je n'étais pas la célébrité pourrie gâtée que Declan pensait que j'étais. Je n'étais pas non plus le cascadeur intrépide que Nolan projetait en moi et exhibait à tout le monde. Et je n'étais pas non plus le stratège mondain que Kix voyait en moi. Mais surtout, je n'étais pas l'acteur avide de briller dans un blockbuster que ma mère m'avait formé à être.

Alors… Qui étais-je ? Qui voulais-je être ?

Une des réponses me fut donnée par accident.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fl3g 2023-08-22T15:55:32+02:00

— J'ai l'impression d'être coincé à un carrefour, avouai-je à voix basse contre sa peau humide. Et que des trains arrivent des deux côtés.

Declan s'écarta pour pouvoir m'observer dans les yeux. Son regard était tendre et plein de douceur.

— Tu sais que tout ce que t'as à faire c'est de t'écarter des rails, hein ? T'es pas obligé d'en choisir un. Fais un pas de côté et reprends ton souffle. T'as pas arrêté de travailler, depuis longtemps, Finn. Tu mérites un moment pour décider de ce qui va suivre.

Il avait l'air tellement sûr de lui, tellement empreint de confiance, tellement certain qu'il disait vrai. Alors que ça me semblait bien éloigné de la réalité.

— À t'entendre, c'est simple, dis-je avec un rire sans joie, avant de m'allonger contre son épaule.

Les bras de Declan m'enveloppèrent et me retinrent contre lui, tandis qu'il répondait :

— Non. C'est pas simple. Mais c'est ton choix.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fl3g 2023-08-22T13:10:12+02:00

Je me sentais piégé, écrasé par le poids des attentes de tout le monde… et dans le même temps, dans une extrême solitude.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fl3g 2023-08-22T09:55:35+02:00

— Ah ben super, s'exclama la femme à l'arrière. Je pourrai même pas inventer une plainte pour agression sexuelle avec ces deux homos à l'avant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fl3g 2023-08-22T09:25:08+02:00

Je tournais à deux heures de sommeil au maximum, et rien d'autre dans le ventre qu'un grand roulé à la cannelle et un demi-litre de café. Autant dire que je n'étais pas d'excellente humeur.

Alors quand un de mes frères m'a appelé pour me demander une faveur, j'avais une idée précise de là où il pourrait se la mettre, et sans lubrifiant.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode