Livres
546 324
Membres
582 381

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Astérix, Tome 38 : La Fille de Vercingétorix



Description ajoutée par izi-cat 2019-10-24T20:35:51+02:00

Résumé

Effervescence et chamboulements en perspective. La fille du célèbre chef gaulois Vercingétorix, traquée par les Romains, trouve refuge dans le village des irréductibles gaulois, seul endroit dans la Gaule occupée à pouvoir assurer sa protection. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la présence de cette ado pas comme les autres va provoquer moults bouleversements intergénérationnels...

La fille de Vercingétorix est le fruit de la quatrième collaboration entre le scénariste Jean-Yves Ferri et le dessinateur Didier Conrad. Le duo, toujours à pied d'oeuvre pour imaginer de nouvelles aventures, s'inscrit dans le fabuleux univers créé par René Goscinny et Albert Uderzo.

Afficher en entier

Classement en biblio - 433 lecteurs

extrait

- Il dit qu'avec toi, le ton monte trop vite !

- Tu veux le voir monter le thon?

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Bronze

Astérix et moi, c’est une vieille histoire d’amour et dès que j’ai eu l’occasion, j’ai acheté tous les albums du duo Goscinny/Uderzo car je voulais les avoir sous la main et ne plus les emprunter.

Régulièrement, je sors un album de la grande époque et je me replonge dans leurs aventures faites de Romains, de pirates, de Goths ou autre peuplade de cette époque.

D’ailleurs, si on me privait de mes albums d’Astérix, j’arrêterais de respirer !

Le décès de Goscinny, on ne s’en remettra jamais et ses bons mots manqueront toujours. N’est pas Goscinny qui veut, Jean-Yves Ferri encore moins, mais il se débrouille bien et j’ai souri à quelques uns de ses jeux de mots, même si aucun n’arrivera jamais à la cheville d’un "Il ne faut jamais parler sèchement à un Numide" et tous les autres, dont "César affranchit le rubicon".

Les dessins sont conformes à ceux d’origines et c’est toujours un plaisir de revoir mes sympathiques Gaulois qui résistent, encore et toujours, à l’envahisseur, tout en se chamaillant, se bagarrant et en vendant du poisson pas frais.

Originalité de cet album ? Les jeunes ! Place aux ados, dont les fils de Cétautomatix (Selfix), le forgeron et d’Ordralfabétix, le poissonnier (Blinix). Ils auront tout de même un grand rôle dans l’histoire, reléguant parfois nos deux gaulois célèbres en faire-valoir.

Dans cet album, ce sont les enfants qui semblent se préoccuper de considération climatique ou du sort des sangliers, alors que les adultes ne pensent qu’à manger, boire, se taper dessus…

Ça me fait un peu grincer des dents cette nouvelle mode qui met les enfants au-dessus des parents, comme on le voit souvent dans des pubs, avec des gosses qui expliquent à leurs parents ce que tout adulte pourvu d’un cerveau sait déjà.

Anybref, ces ados, gros consommateurs d’Internet, de smartphone, de trottinette électrique et amateurs de mal-bouffe viennent nous faire la leçon… On est des cochons pollueurs, entre autre. Comme si toutes ces batteries qu’on utilise étaient bio à 100% et respectaient l’environnement et les droits de l’Homme (travail)…

Heureusement, chez nos Gaulois, les ados se rebellent un peu mais n’en sont pas encore à faire des marches pour le climat. Juste une fugue…

De l’humour ? Oui, on en a. Des baffes ? Moins que d’habitude… Des pirates ? Tiens, pour une fois, ils ne se contenteront pas de hurler "Les Gau… Les Gau… Les Gaugau…" avant de finir coulé sur la case suivante, mais ils prendront part au récit et ça fait du bien de partager un peu plus qu’un naufrage avec eux.

J’ai apprécié aussi que le personnage d’Adrénaline évolue et qu’il se redresse, dans les deux sens, puisque sur la fin, elle se tient plus droite. Malheureusement, niveau ado rebelle, on avait connu plus marquant avec Goudurix (Astérix et les Normands) et avec Pepe (En Hispanie) pour ce qui était des enfants difficiles. Se souviendra-t-on d’Adrénaline ensuite ?

Un autre personnage que j’ai bien aimé, c’est le cheval Nosfératus, celui de d’Adictoserix, car le dessinateur lui a donné un air et une démarche de conspirateur, tel Morris avec un Jolly Jumper marchant sans faire de bruit.

Mon seul bémol pour ce nouvel album sera pour la très longue intro et le fait que les auteurs avaient des tas de bonnes idées, mais trop peu de pages pour les exprimer toutes ou les développer un peu plus. Un album de 62 pages aurait sied mieux à cette aventure mais nous sommes dans l’ère du 48 pages.

Un bon album ? Oui, on pourrait avoir mieux, mais faudrait faire revenir Goscinny du royaume des morts, lui qui savait raconter beaucoup en peu de planches et rendre des personnages secondaires hyper attachant…

On aurait pu avoir pire, avec des calembours amenés de manière grossière, mais ce n’est pas le cas dans ce nouvel album qui, je dois vous l’avouer, m’a fait passer un bon moment (mais moins qu’avec un ancien).

L’humour est ancré dans notre époque, les auteurs ont essayé de coller au plus à l’âme de la série tout en l’amenant dans notre époque, en lui insufflant de la modernité et en la mettant à leur sauce à eux, sans pour autant dénaturer le produit.

Pour une fois, je ne hurlerai pas "Goscinny, reviens, ils sont devenus fous" et j’espère que l’album suivant sera dans la lignée de celui-ci tout en sachant que le challenge est relevé car il faut passer après Goscinny et ce n’est pas une mince affaire !

Afficher en entier
Or

Un de plus, le 38ème et toujours le même plaisir pour moi.

Ce n'est pas le meilleur évidemment, ni le moins bon non plus. C'est tout simplement mon enfance.

Mon père m'offrait les premiers.....ma fille a pris la suite.

Que du bonheur!

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Quel bonheur de retrouver à chaque fois notre moustachu préféré avec son meilleur ami (qui n'est pas gros!) dans leurs aventures ! Où qu'ils aillent, ils sèment la bonne humeur !

Cette BD a bercé mon enfance, et je ne me lasse jamais de la relire quand je peux, les blagues sont toujours aussi drôle, et les aventures et voyages toujours génialissime!

Afficher en entier
Lu aussi

Je n'ai pas trop accroché à ce tome d'Astérix. Ce n'est pas l'un des meilleurs tomes.

Afficher en entier
Bronze

Bande dessinée. Série Astérix. Là il s'agit de la fille de Vercingétorix : Adrénaline, que Jules César veut kidnapper et veut faire d'elle une romaine.

Afficher en entier
Argent

Un tome moins hilarant, mais très pertinent sur l'histoire qu'il raconte. Plusieurs références historique sont présentes et elles rajoutent un petit quelque chose qui rend la bande dessinée plaisante à lire.

Afficher en entier
Lu aussi

Dans la lignée des Astérix. Une bande dessinée pleine d'humour qui ravit petits et grands.

Afficher en entier
Lu aussi

Une nouvelle BD d'astérix ! C'est fou comment je ne m'en lasse jamais.

Afficher en entier
Bronze

Encore une histoire très drôle. J'ai beaucoup aimé.

Les Astérix sont toujours très mignons et "intéressants".

C'est avec plaisir que j'en relirai d'autres ...

Afficher en entier
Lu aussi

Globalement, j'ai trouvé le tome assez quelconque. Certaines blagues font mouche, mais beaucoup de tentatives d'humour sont un peu lourdes. Les multiples références modernes m'ont un peu dérangées, on perd le charme des Astérix vieillots.

Afficher en entier
Lu aussi

Avis assez mitigé pour ce dernier album...

C'est agréable à lire, il y a certains jeux de mots assez rigolos, Astérix et Obélix sont fidèles à eux-mêmes. Mais malgré tout, je n'ai pas vraiment accroché à l'histoire. le côté "rebelle" des adolescents du village n'est pas spécialement intéressant, même si c'est le sujet central de cet album (ce qui explique peut-être pourquoi je ne suis pas plus passionnée que ça). Quant à centrer une histoire sur la descendance hypothétique de Vercingétorix, il était peut-être possible de faire quelque chose de plus passionnant, avec une héroïne plus intéressante.

Afficher en entier
Lu aussi

J'aime beaucoup les histoires d'Astérix et Obélix donc j'étais content de les retrouver dans une nouvelle aventure mais celle ci m'a un peu déçue car je me suis un peu ennuyée... Et je n'ai pas retrouvé la pédagogie qu'on y trouve d'habitude.

Afficher en entier

Prix littéraire

  • Gagnant Livre de l'année Booknode 2020 Gagnant
    Livre de l'année Booknode 2020
    Bande dessinée

Date de sortie

Astérix, Tome 38 : La Fille de Vercingétorix

  • France : 2019-10-24 (Français)

Activité récente

mylouno l'ajoute dans sa biblio or
2021-03-10T04:41:57+01:00
mado62 l'ajoute dans sa biblio or
2021-02-13T20:04:27+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 433
Commentaires 85
extraits 20
Evaluations 200
Note globale 7.05 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode