Livres
450 846
Membres
395 721

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Nous atterîmes devant une grotte haut perchée dans une montagne. Une fois mes deux pieds sur le sol, je me détachai de ses bras et reculai pour m'éloigner du bord. Je repoussai mes mèches blondes en arrière et regardai autour de moi. Pourquoi m'avait-il emmenée jusqu'ici ? À quoi bon ? Il voulait me garder pour me dévorer un peu plus tard ? D'habitude, ceux de son espèce se contentaient de tout ravager sur leur passage et de partir. En quoi était-ce différent aujourd'hui ?

Afficher en entier

« -Comment feras-tu ? Les Dragons ont détruit toutes les centrales. Ils ont réduit en charpie les câbles, les conduites. Il n’y a plus rien.

-Avec un peu de magie et les connaissances nécessaires, on peut tout faire, Ena. La technologie des Hommes n’est pas obligatoire, lorsqu’on en connaît une bien moins nuisible.»

Afficher en entier

On dit qu’aux origines du monde, il n’y avait qu’un continent unique. L’anarchie régnait, car seuls Dragons l’habitaient, se combattant nuit et jour. La lumière et les ténèbres les dirigeaient, deux forces qui s’opposaient sans cesse. La terre tremblait, les flammes léchaient le sol et détruisaient tout sur leur passage. Les ronces envahissaient les recoins et la glace anéantissait toute nouvelle forme de vie. Seuls les Dragons Océans restaient neutres dans ce combat acharné, régnant sur leur élément. Il se dit pourtant qu’un jour, las de cette guerre incessante, les Océans séparèrent les Dragons belliqueux, la lumière et l’obscurité, sur deux continents différents.

Mais c’était il y avait bien longtemps, dans un temps si lointain que même les plus anciens ne pouvaient s’en souvenir. Alors qu’elle brossait mes cheveux avant que je me glisse sous les draps, ma mère m’en racontait pourtant les histoires. À l’époque, je ne savais pas si elle disait la vérité ou si elle les inventait pour que je m’endorme. Sa voix était le son le plus mélodieux qu’il m’était alors donné d’entendre.

Aujourd’hui encore, je me souviens de ses mots. Ils résonnent dans mon crâne comme une promesse. Autrefois, ce récit palpitant ne m’incitait aucunement à dormir. En même temps, des combats de Dragons, ça vous donnerait envie de dormir, à vous ? Ma mère savait me tenir en haleine, avec ses contes qui semblaient ne pas en finir. Elle me racontait l’histoire d’une jeune femme qui était tombée amoureuse d’un Dragon. Je me souviens encore de ma voix qui montait dans les aigus. « Mais Maman, les Dragons sont des bêtes cruelles et méchantes. Ce n’est pas possible ! » Elle avait souri, caressé mes cheveux et dit de m’endormir.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode