Livres
595 295
Membres
673 307

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Atlanteä, Tome 1 : La Prophétie des étoiles



Description ajoutée par Avalone76 2021-11-01T19:48:22+01:00

Résumé

À la merci d’Asphobia, la déesse des ténèbres qui menace les royaumes d’Atlanteä, le peuple de Zamoryä paie d’un soleil perpétuel la guerre dévastatrice qu’il a menée contre son voisin Astéria.

En tentant d’invoquer la magie pour ramener la nuit sur leur territoire, les zamoryäns ouvrent une brèche libérant Asphobia. Dès lors, Zamoryä est la proie des assauts répétés de cette entité maléfique contre laquelle Zellon de Teä, souverain bienveillant et opiniâtre, lutte avec acharnement pour protéger les siens.

L’arrivée inopinée d’une curieuse inconnue, littéralement tombée du ciel, rappelle à Zellon une prophétie qu’il n’avait jamais prise au sérieux. Zellon ne peut s’empêcher de penser que l’apparition de cette jeune femme n’est pas étrangère au réveil d’Asphobia.

Cerise, qui vient de notre monde, n’est pas au bout de ses surprises et devra museler son impertinence légendaire si elle veut survivre dans cet univers digne des romans qu’elle adore lire.

Afficher en entier

Classement en biblio - 13 lecteurs

extrait

“Concentré, le soldat nous dirigea vers un nouvel ascenseur tout en bois lambrissé. Rien à voir avec les cages en fer, que nous avions déjà utilisées.

— Nous nous trouvons actuellement dans les quartiers privés de Sa Majesté. Peu en connaissent l’emplacement.

Finlenn m’avait révélé cette information tout en me dévisageant avec insistance. Je me raclai la gorge, mal à l’aise.

Que devais-je en déduire si, moi, j’avais le droit d’y accéder ?

— Pourquoi m’y emmenez-vous, dans ce cas ?

Il me considéra, les yeux plissés, puis sa bouche se tordit dans un affreux rictus. Avec sa courte barbe, il aurait pu passer pour un psychopathe doublé d’un satyre.

— Rassurez-vous, nous ne vous tuerons pas ce soir, susurra-t-il sur un ton presque moqueur.

J’eus un hoquet de surprise. Avais-je bien entendu ou le capitaine de la garde royale venait-il de faire de l’humour noir ? Ce fut plus fort que tout, je m’éventai de la main en soufflant comme une baleine.

— Qu’est-ce qu’il vous arrive encore ? grogna Finlenn, qui semblait perplexe devant mon drôle de comportement.

— Jamais je n’aurais cru que vous étiez capable de faire des blagues. Je savoure et, en même temps, je me retiens de ne pas tomber dans les pommes !

Bon, certes, j’en faisais trop, mais, pour ma défense, j’avais eu une nuit épouvantable !”

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Il y avait un moment que je n'avais pas lu de roman fantasy comme ceux que je lisais dans mon adolescence. Quand je suis tombé sur ce roman et ses avis positifs j'ai tenté. Eh bien, je ne le regrette pas, j'ai adoré, autant le scénario que les personnages. Cerise est tout simplement hilarante. Je dois même avouer que j'ai eu énormément de fou rire pendant ma lecture. Les personnages secondaires sont également très attachants. L'univers est bien ficelé et l'enchainement des évènements fait que l'on n'arrive à décrocher de cette histoire. Je me suis lancé aussitôt dans la lecture du tome 2 après celui-ci.

Afficher en entier
Diamant

La prophétie des étoiles, est le premier tome de la saga Atlantea, de Julianna Hartcourt , publiée aux @editionselixyria .

Que dire, si ce n'est que je ne m'attendais pas à aimer autant ce livre. C'est un petit coup de cœur, que j'ai dévoré d'une traite, malgré le pavé et ma panne de lecture.

J'adore le caractère de Cerise. Elle est rafraîchissante et rigolote. Elle n'a pas sa langue dans sa poche et ne se laisse pas facilement impressionner.

Petite humaine au milieu d'une civilisation inconnue, j'ai adoré suivre son histoire et aller de révélation en révélation tout au long de ce premier tome.

L'univers est très bien construit et exploité, chaque personnage y trouve naturellement sa place, rien n'a été laissé au hasard. J'ai un petit faible pour Finlenn et son caractère de cochon, sa relation avec Cerise crée incontestablement des étincelles. Mais mon coup de cœur à sans conteste été Zellon. J'aime beaucoup la construction complexe de ce personnage.

Notre petite Cerise évolue à la Cour, devant déjouer des intrigues et des pièges qui la dépassent. Je peux affirmer ne m'être ennuyée une seule seconde malgré les quasi 600 pages. Tout est bien dosé.

J'ai tout particulièrement apprécié les références geek, entre Poudlard, Le Seigneur des anneaux et bien d'autres, on retrouve pas mal d'univers qui rajoutent un petit plus au récit. Je m'en remets toujours pas du passage sur Gollum, et ce n'est pas le seul. J'ai explosé de rire à plusieurs reprises. Ce cher Zellon a raison : Cerise est unique.

J'ai été charmée par la plume de Julianna Harcout qui a fait très fort pour ce premier roman.

Hâte de découvrir la suite des aventures de notre petite terrienne. 🍒

Afficher en entier
Diamant

J'avais un peu peur au début à cause de tout ses noms étranges dans le résumé. J'avais peur d être perdue mais ce ne fut pas le cas. Tout est bien expliqué, il n'y en a pas des tonnes.

J'adore cerise et son humour. J'ai aimé découvrir les habitants de cette contrée.

J'ai aimé l'intrigue , il y a de l'action et j'ai aimé la romance . J'aime ce roi avec cerise. J'ai hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Or

Un très beau voyage ! Les pages défilent toutes seules, on est directement plongé dans l'action dès le prologue. On se demande quel mal ronge les terres du roi Zellon ? Une entrée en matière très mystérieuse qui intrigue.

Puis arrive cette jeune fille nommée Cerise et les questions se multiplient. On s'interroge sur le rôle quel va jouer. J'ai adoré ce personnage, son décalage, son humour et ses bourdes. Elle ne laisse pas indifférent et surtout pas le roi de Zamorya et les membres de sa garde. Cerise est une jeune femme de la Terre et son catapultage dans le monde d'Atlantea ne va pas être évident à gérer, ni pour elle ni pour ses hôtes.

Les paysages sont superbement décrits, on s'y croirait ! C'est frais, dépaysant, il y a beaucoup d'action, d'autres moments plus contemplatifs, des rires, des larmes, du suspense.

Ouvrir ce roman, c'est effectuer une formidable plongée dans un autre monde très riche qui nous rappellera d'autres œuvres majeures de la littérature fantasy.

Afficher en entier
Or

Asphobia, la déesse des Ténèbres, qui menace depuis des siècles les royaumes d’Atlanteä était en veille depuis des années, curieusement l’arrivée d’une inconnue sur Zamoryä coïncide avec une nouvelle attaque. C’est alors que le roi Zellon s’interroge sur une ancienne prophétie pouvant sauver son peuple; de son côté l’étrangère, Cerise, va devoir s’acclimater à ce nouveau monde, très éloigné de ce qu’elle connaît sur Terre.

Malgré le fait qu’elle débarque dans un autre monde où les us et coutumes diffèrent des siennes, Cerise est entière dans ses propos et réactions, elle surprend, intrigue, interpelle, parfois même elle dérange et met à bas les convenances, j’ai adoré sa spontanéité et son caractère parfois comique.

Zellon fait passer son devoir de souverain avant ses sentiments, homme charismatique, il est honnête et juste, il ne peut laisser indifférent, il m’a autant charmée qu’agacée.

Julianna offre un univers bien travaillé, les personnalités, le décor, l’intrigue sont très intéressants, le fait de proposer le récit à la troisième personne permet de suivre divers points de vue et de nous attacher à chacun des protagonistes, j’ai autant pris plaisir à lire les amours naissants que les amitiés, le rythme monte crescendo, le début pose les bases de ce royaume, puis chaque relation évolue, le danger se pressant et enfin, le tout nous amène sur un dénouement haletant.

J’ai pressenti certaines révélations mais sincèrement la plume de l’auteure fait que tout se lit avec entrain; prophétie, magie, amour, amitié, trahison, jalousie, humour, ironie, offrent un premier tome réussi, j’ai arpentée sans effort les terres de Zamoryä et ne demande qu’à suivre encore le destin de ses habitants.

Je remercie Julianna pour sa confiance sur ce service presse et je suis impatiente de découvrir ce que la suite nous réserve ♥️

Note : 4,5/5

Afficher en entier
Diamant

Le moins que je puisse dire c’est que ce roman m’a captivé du début à la fin, celà faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé. En effet j’ai beaucoup aimé les personnages principaux, le rythme de l’histoire, la pointe d’humour qui m’a permis de respirer dans cet univers assez sombre.

Cerise est une jeune fille qui a grandit sur la Terre, quand elle tombe du ciel sur Zamoryä, elle doit tout réapprendre. Elle est vive et a son caractère, ce qui la différencie des autres femmes de la cour. Elle apporte de la fraicheur à la cour du roi Zellon, ce qui va attirer l’attention de ce dernier. Je dois dire que j’ai beaucoup aimé ce personnage.

Zellon est un roi bienveillant pour tout son peuple. Il est prêt à tout pour sauver son royaume. Je l’ai beaucoup aimé tout comme Solas, Finlenn et bien d’autres.

L’autrice mène une histoire qui révèle petit à petit ses secrets. J’ai deviné pas mal de choses mais je dois dire que certains éléments m’ont fait douté plusieurs fois de mes suppositions. Ce roman a du rythme mais laisse le temps aux relations entre les personnages d’évoluer.

Je dois dire que j’ai eu peur du triangle amoureux à un moment donné de l’histoire. Mais au final, l’autrice n’a pas utilisé ce procédé scénaristique trop vu dans le roman. J’espère qu’il en sera de même par la suite.

Je n’ai pas vu passer les presque 600 pages de ce roman. Chaque révélation ou événement m’a poussé à vouloir connaitre la suite du roman.

La fin de ce roman me donne envie de lire la suite en particulier pour connaitre l’avenir de Cerise et d’Atlanteä.

En bref, j’ai eu un véritable coup de cœur pour ce roman. L’univers, l’intrigue, les personnages, tout m’a séduite. Je n’ai qu’une hâte c’est de lire la suite de cette saga.

Afficher en entier
Or

https://lecturesmmdoriane.wordpress.com/2021/12/05/atlantea-tome-1-service-press/

Déjà, je souhaite vivement remercier l’auteure, Julianna Hartcourt, pour ce Service Press et pour sa confiance.

Sans grande surprise, le premier détail qui m’a fait m’intéresser à ce livre, c’est sa couverture. Entre le design et le jeu des couleurs, j’ai tout de suite été conquise. Alors, je sais bien, il ne faut pas juger un livre sur sa couverture. N’empêche qu’une couverture comme celle-là, ça donne tout de suite envie de découvrir l’histoire qu’elle renferme !

On découvre Cerise, une jeune femme qui vient de France et qui va être projetée, sans qu’elle comprenne pourquoi et comment, dans un autre monde. Cette jeune femme, qui est loin d’avoir sa langue dans sa poche, va devoir s’acclimater à un Royaume et à ses habitants qui sont loin de l’accepter. Plus encore, il va falloir qu’elle apprenne les us et coutumes de cet endroit si différent de celui dont elle vient, au risque sinon de commettre un impair auprès du Roi qui l’a, gentiment, accueilli dans son palais.

Déjà, je dois dire que j’ai beaucoup apprécié Cerise. Les personnages féminins, je les redoute souvent. Après avoir lu des dizaines et des dizaines d’histoires où elles étaient niaises, sans caractère ou simplement la personne à sauver, je ne suis pas rassuré. Mais ici, Cerise ne rentre dans aucune de ces cases et c’est pour cela que je l’ai rapidement aimé, notamment grâce à son fort caractère. J’ai surtout adoré le fait qu’elle donnait des références à travers tous les romans. Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux, Game of Throne ou encore Stargate ! C’était très fun à lire, et ça rendait la situation assez réelle car, à sa place, je pense que je n’aurais pas pu m’empêcher aussi de comparer mes univers de fiction préférés à l’aventure, non désirés, que j’aurais été en train de vivre.

Évidemment, je vais parler de Zellon, le roi de Zamoryä. C’est un personnage assez difficile à cerner au début. D’un côté, je le trouvais très bon avec son peuple et d’un autre côté sa façon d’agir me perturbait, notamment quand il était question de Maeiell. Après, il est possible que ce soit parce que j’ai tout de suite ressenti une antipathie féroce à l’égard de l’amante du Roi. En tout cas, à mesure que le roman avancé, j’ai appris à mieux comprendre ce cher Zellon et, s’il ne fait pas partie de mes personnages favoris, il n’en reste pas moins quelqu’un que j’ai aimé découvrir.

D’ailleurs, en parlant des personnages que j’ai le plus aimé, je dirais qu’il y en a quatre. D’abord nous avons Liamarë qui est absolument adorable. Je pense, sincèrement, avoir apprécié chaque passage où elle était présente. C’était un véritable rayon de soleil ! À ma grande surprise, car ce n’était pas gagné au début, j’ai adoré le personnage de Finlenn. Bien sûr, il y a un passage, vers le milieu du livre, qui m’a fait grincer des dents vis-à-vis de ce cher capitaine, mais en dehors de ça j’ai adoré ce personnage. Cette relation conflictuelle qu’il entretient avec Cerise, bercée d’énervement et de protection en même temps, j’ai adoré ! Même si on se doute, dès la lecture du résumé, que les faveurs de Cerise seront pour Zellon, j’aurais aimé voir une idylle se créer entre Finlenn et elle, même si ça aurait sans doute pris… beaucoup de temps !

Sinon, pour revenir sur les autres personnages, il y a aussi Tamril qui est foncièrement adorable et que j’aurais aimé voir plus souvent ! Ses apparitions étaient souvent touchantes, surtout vers la fin, et j’espère que dans la suite on le verra plus encore ! Et pour finir, le dernier personnage qui m’a conquise, malgré qu’il apparaît assez tard dans l’intrigue, c’est Solas. Je pense qu’il s’agit, à mon sens, du personnage le plus bienveillant de cette histoire. Il a le cœur sur la main et j’espère qu’il aura toujours tout pour être heureux, car il le mérite plus que n’importe qui.

Pour ce qui est de l’histoire, j’ai apprécié le fait que l’auteure ait pris le temps de nous parler du Royaume dans lequel Cerise arrive. Et ce, à travers d’autres points de vue, que ce soit celui du Roi ou encore ceux de soldats qui se trouvent loin du palais. Ça m’a permis de vraiment me rendre compte de la grandeur du Royaume, des dangers qui le recouvraient, de l’égoïsme des nobles, etc. Ça rendait tout simplement l’histoire plus réelle.

Évidemment qui dit tome un, dit suite. J’avais peur d’avoir une fin très cruelle, remplie d’un suspense intenable et… C’est en grande partie le cas. Moins insoutenable que je l’aurais cru, de prime abord, mais le suspense reste quand même bien présent. Cette fin donne purement et simplement envie de connaître la suite. Que va-t-il arriver aux personnages, comment l’histoire va évoluer après tout ce qui s’est passé, etc. Beaucoup de questions et… des réponses qui arriveront un jour !

Afficher en entier
Argent

En premier lieu, je voudrai remercier les Editions Elixyria pour ce service presse.

Cerise, 20 ans, va, au court d'une soirée, littéralement tomber du ciel dans un monde totalement inconnu " Atlanteä" . Un monde avec des us et coutume complètement différent de ce qu'elle connaît, un monde avec un roi, des enchanteurs, où le soleil ne se couche jamais et une méchante déesse qui menace d'engloutir Zamoryä.

Tamril, soldat proche du roi, étant présent lors de l'atterrissage de Cerise à Atlanteä, va en toute logique la conduire près de roi, cette dernière se verra offrir le statut d'invité et va découvrir cet étrange monde et ses habitants tout en espérant trouver un moyen de rentrer.

L'univers que l'autrice a crée est original, bien décrit et on s'y voit sans difficultés. Le point de vue de Cerise nous permet de découvrir Atlanteä en même temps qu'elle ainsi que certains habitant comme Liamaraë qui au début sera là pour l'aider mais au fil du temps va devenir ce qui se rapproche le plus d'une amie. Finlenn qui va dès le départ prendre Cerise en grippe. Maeiell, la maitresse du roi qui va rapidement voir Cerise comme une rivale et Zellon, le roi d Atlanteä. Zellon est le personnage que j ai préféré. Il est intrigué par cette étrangère aux attitudes déroutantes. Charmant et généreux, le bien être de son peuple passe avant le sien et le roi prend très souvent le pas sur l'homme. Charismatique, Zellon m a intrigué et charmé.

Ce tome pose le contexte, présente les protagonistes, révèle des secrets et nous laisse entrevoir une issue à cette malédiction. La plume de l'autrice nous emporte dans un monde complètement à part et en danger, les personnages sont attachant et on espère juste une chose, qu'ils arrivent à vaincre la malédiction!

En résumé: Un premier tome réussi, magie, mystères, amour, trahison, secrets, humour , jalousie, prophétie rythment ce tome. Une trame originale, bien travaillée et bien menée. Chaque personnage est bien approfondi et risque de étonner par la suite.

Afficher en entier
Diamant

Instagram: Chill & Read With Me

On est dans une fantasy telle que je les aime avec un schéma déjà connu. C’est ce que je pensais… Et bien ce livre est bien plus que ça!

On a une héroïne badasse , féministe, une femme comme nous par différents aspects. Le danger dans ce type d’histoire, c’est que l’héroïne nous agace, mais parce qu’elle même est consciente de ses défauts et qu’elle essaye de toujours s’améliorer la rend très attachante. J’ai d’ailleurs beaucoup rigolé avec elle, elle déborde d’humour!

Les autres personnages sont tout autant attachants. J’ai beaucoup aimé qu’on change de point de vue et qu’on puisse avoir le leur. On peut ainsi avoir un récit beaucoup plus profond, beaucoup plus recherché et complexe. Ces personnages secondaires sont tout aussi importants que l’héroïne.

Parlons maintenant de Zellon… Il est charmant à de nombreux égards mais qu’est-ce que j’ai pu l’aimer le détester des fois 😂😂 C’est vraiment un personnage ambivalent. Il a tellement à cœur son peuple qu’il en oublie sa vie et ses propres sentiments. C’est là que rentre en compte le jeu des points de vues. Sans cela, je n’aurai pas compris ce personnage qui est, je le pense, l’un des plus complexes.

L’histoire est approfondie, très riche en détails avec une mythologie incroyable. J’ai vraiment été émerveillée par ce travail. Pour un primo-roman c’est d’une excellence incroyable.

Je suis encore bouleversée de cette fin et j’ai vraiment envie d’avoir la suite!

D’ailleurs je ne vais pas me gêner pour obtenir la version papier parce que rien n’a été laissé au hasard (dessins, symboles…).

Afficher en entier

Date de sortie

Atlanteä, Tome 1 : La Prophétie des étoiles

  • France : 2021-11-12 (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 13
Commentaires 9
extraits 2
Evaluations 9
Note globale 9 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode