Livres
521 077
Membres
537 159

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Au-delà du mal



Description ajoutée par Grib712 2014-04-27T21:28:42+02:00

Résumé

À dix ans, accusé d'avoir assassiné sa mère, Thomas Bishop est placé en institut psychiatrique. Quinze ans plus tard, il s’en échappe avec une soif de vengeance sans bornes, et entame un long périple meurtrier à travers les États-Unis. Très vite, une chasse à l’homme s’organise : la police, la presse et la mafia sont aux trousses de cet assassin hors norme, remarquablement intelligent, méticuleux et amoral. Bishop sème la mort sans répit, n'ayant de cesse de changer d'identité et laissant sur sa route davantage de cadavres que d'indices. Au fur et à mesure de ce carnage sans précédent, l'Amérique entière plonge dans la paranoïa et l'hystérie. Les destins croisés des protagonistes, en particulier celui d’Adam Kenton, journaliste dangereusement proche du tueur, vont finir par dévoiler un inquiétant jeu de miroir...

Afficher en entier

Classement en biblio - 413 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par HELENE45 2017-05-15T20:38:58+02:00

<Kenton> Il ne pouvait s'empêcher de songer à ce que Bishop aurait infligé à ce corps, à ces seins, à ce ventre. L'idée le fit frémir. Mais après tout, Bishop était-il si différent ? Lui-même, notamment quand il était jeune, avait souvent pensé à tuer des femmes, à les torturer, à les faire souffrir. Mais cela relevait du pur fantasme. Un simple et banal fantasme masculin.

Pas vrai ?

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Argent

Alors… que dire de ce roman précurseur sur les tueurs en séries… 888 pages d’impressions à résumer va être difficile.

Partant sur un ouvrage policier basique, j’ai été très surprise. On est bien loin des clichés que l’on retrouve dans tous les livres du genre. Ici, nous ne sommes pas dans la tête d’un quelconque policier ou protagoniste mais… dans celle du tueur, au plus près du mal…

Les passages peuvent parfois en devenir choquants. Non pas par les faits mais surtout parce qu’abordés du côté de Bishop, les meurtres ne sont pas critiqués en eux-mêmes sur le moment mais considérés comme normaux, voire justiciables et surtout, avec plaisir…

Curieusement pourtant, ce tueur à la fois sexy et sanglant devient fascinant pour le lecteur. De la même manière que Kenton, le journaliste, on finit par penser un peu de la même manière que Chess Man. On en vient à espérer que la traque des policiers sera vaine, en ne montrant absolument aucune empathie pour les femmes massacrées. Si on ne peut toutefois excuser Bishop, on lui laissera le bénéfice de sa non éducation et de son traumatisme (avec réserves).

Vous l’aurez compris, ce roman est bien loin de Mary Higgins Clark et, s’il n’est pas d’un suspense palpitant (puisque nous savons où se trouve le tueur et qui il est, contrairement aux autorités) on ne peut le lâcher pour autant.

Spécial donc mais très intéressant au niveau du point de vu meurtrier abordé ici.

Si j’ai également trouvé les passages sur Kenton captivants, certains autres m’ont paru très longs, notamment ceux avec les politiciens. Magouilles, sexe, corruption… ça fait parfois beaucoup. Surtout lorsque les descriptions s’éternisent… Ces longueurs m’ont parfois perdue, et si je me serais bien passée de certaines d’entre elles, il s’agit toutefois de faits réels pour la plupart. Chessman fut bel et bien exécuté en 1960, posa la question de la peine de mort et créa polémique aux USA. Peut-on aborder ce sujet en évitant la politique… pas sûr.

Politiciens cyniques, police incompétente, journalistes prêts à tout, quoi qu’il en soit, le mal est partout !

On se demandera tout de même si l’auteur n’est pas lui-même quelque peu misogyne… en effet aucune des femmes rencontrée dans le roman ne tient de place de choix. Elles restent décrites comme naïves ou manipulatrices et aucune ne sort du lot tout au long du récit…

La fin m’a laissée assez perplexe… Spoiler(cliquez pour révéler)l’auteur laisse planer le doute d’un échange de bébés à la maternité et je me suis demandé s’il ne cherchait pas également à induire la possibilité de deux tueurs ayant évolués en parallèle (comme cela avait été envisagé par les enquêteurs). Quoi qu’il en soit, pour moi, si une telle idée est à se poser, elle arrive comme un cheveu sur la soupe et je préfère laisser cette partie de la fin de côté. Cela ne me convainc pas du tout.

En conclusion, Au-delà du mal est d’un réalisme cru, parfois dérangeant comportant quelques longueurs et je vous le recommande fortement. Si vous êtes une femme, évitez toutefois de le lire avant de vous rendre dans un bar où vous risqueriez de rencontrer un beau jeune homme…

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Aelurus 2020-03-28T17:27:36+01:00
Diamant

Un ami me l'a recommandé et je le recommande à mon tour.

Un thriller mettant en scène un tueur complètement fou. Mais surtout l'écrivain arrive à nous faire rentrer dans la tête de se tueur et à faire en sorte que nous ayons l'impression que se soit nous qui commettons les crimes. Absolument démoniaque. C'est le qualificatif pour ce livre qui nous mène jusqu'au bout de l'horreur et nous fait nous sentir mal à l'aise.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amand1ne 2019-11-18T22:04:56+01:00
Bronze

Il est bien mais long.. Trop long , trop de persos différents ( on s'y perds) et trop de politique...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tonio31 2019-11-17T18:21:58+01:00
Diamant

MAGISTRAL

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gryfondor 2019-11-14T12:54:03+01:00
Lu aussi

Il faut s'accrocher ferme pour rentrer pleinement dans ce livre. Malgré leur importance, les 200 premières pages ne sont pas des plus digestes, d'autant que l'auteur nous raconte son histoire presque comme un documentaire. Une fois intégré ce procédé, on tourne plus facilement les pages pour arriver à une fin plutôt réussie et dont le suspense reste entier et haletant. De très nombreux personnages émaillent cette histoire de tueur fou où s'entremêlent journalisme d'investigation et récupération politique. A ce sujet certains passages sont un peu lourds voire même ennuyeux, alors que d'autres, notamment ceux se rapportant au deux principaux protagonistes Bishop et Kenton, sont passionnants.

Difficile d'émettre une critique sur une telle œuvre tant elle est inégale et particulière dans sa narration. Si l'on n'a pas la volonté de s'accrocher un minimum, on peut passer à côté d'un bon roman, traité, il est vrai, sous un angle peu commun.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par samsam75 2019-09-25T12:22:13+02:00
Diamant

Excellent, Excellent, Excellent.....

Un livre captivant, qui a réussi à me marquer...

Je recommande à 10000000%

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Coraroc 2019-09-08T14:26:05+02:00
Or

Ça faisait un moment que je cherchais un livre du genre, être dans la tête d'un serial killer! Globalement, j'ai bien aimé ce roman.

L'histoire est bien rodée, quoiqu'un peu trop simpliste à mon goût. Spoiler(cliquez pour révéler)Traumatisme durant l'enfance à cause de sa mère, du coup, il tue des femmes. De plus, je trouve que les forces de polices ont été largement sous-estimées. Le piège "Bishop a été tué par Mungo" n'aurait jamais tenu aussi longtemps dans la réalité, à mon avis.

Ce roman soutient l'hypothèse qu'on ne naît pas psychopathe mais qu'on le devient. C'est une théorie intéressante. Cependant, je pense que je préfère l'inverse. Néanmoins, la psychologie de ce tueur est plutôt bien travaillée.

Par ailleurs, j'ai adoré le personnage de Adam Kenton! Je le trouve très cohérent avec la réalité.

La fin de l'histoire m'a un peu perturbée. Je trouve que le dernier retournement n'était pas nécessaire.

Finalement, si on souhaite faire une analyse plus profonde de ce livre, on se trouve confronter à un questionnement sur la peine de mort et à l'impact politique sur cette thématique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2019-08-29T21:25:27+02:00
Pas apprécié

Au-delà du mal est un livre qui traîne dans mes envies depuis longtemps... L'aspect dans la tête du tueur est quelque chose qui me plait et m'intrigue énormément et j'ai lu bon nombres de livres qui en parlait. Celui-ci est beaucoup ressorti dans les recommandations pour ce genre de thèmes et même les ≃ 800 pages ne me faisaient pas peur.

Malheureusement je n'ai pas du tout passé un bon moment. J'ai trouvé le début de l'intrigue très bon mais au fur et à mesure on tournait en rond et le livre ne faisait que se rallonger encore et encore. Le personnage de Bishop est profond et complexe pourtant je trouve qu'il n'a pas été assez exploité. Quant aux journalistes et enquêteurs, ils m'ont filé un mal de crâne énorme. Spoiler(cliquez pour révéler)D'un coup ils étaient sur la piste de Bishop puis d'un autre Mango, c'était à n'y rien comprendre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chti59 2019-08-12T15:35:13+02:00
Argent

Histoire un peu longue à mon goût, la cavale d'un détraqué au travers l'Amérique ponctuée de plusieurs crimes odieux.

Trop de longueurs, dommage.

Sinon l'histoire est intéressante, avec moins de pages, en enlevant le superflu, il aurait été super.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Svetlanalesca 2019-07-08T14:31:54+02:00
Diamant

Livre qui fait froid dans le dos.

Dure de le refermer tellement l'histoire est prenante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virginy 2019-01-29T13:50:03+01:00
Argent

Le point de départ de ce roman, c’est l’exécution de Caryl Chessman, condamné à mort pour vols à main armée et viols. C’est autour de ce véritable fait divers, de cet homme ayant réellement existé que se tisse la trame de ce récit. Était-il innocent ou coupable? La question n’est pas là. L’auteur s’en sert pour montrer l’importance de la peine de mort, la prise de position par rapport à cette sentence, comme enjeu politique aux États-Unis, par le biais de certains de ses personnages.

Car Au-delà du mal, c’est un tableau, un instantané des États-Unis de cette fin des années 70. On y croise des hommes politiques, dont certains sont prêts à déterrer des cadavres pour se relancer dans les sondages, d’anciens malfrats, des mafieux, des policiers, des shérifs, des journalistes, avides de scoops. Tout ce petit monde se croise, entretient certaines relations, directement ou indirectement, et au milieu de toutes ces personnes, la pièce maîtresse de cet échiquier géant où chacun y va de son coup bas, se trouve Thomas Bishop. Ce dernier est en quête de vengeance, et va semer la terreur et l’horreur sur son chemin. L’auteur met le lecteur dans la tête de ce dangereux tueur, intelligent et déterminé, dans le but de nous montrer les mécanismes d’une telle folie, sans jamais lui chercher d’excuses. Shane Stevens présente son personnage sans fard, c’est au lecteur de se faire sa propre opinion.

Au fil des pages, l’auteur sème des indices, présente ses personnages, les relie entre eux, dosant le suspense avec brio pour tenir son lecteur durant ce récit tentaculaire. Un polar haletant qui, au-delà du mal représenté par Bishop, dresse un portrait de tout ce qui peut se jouer en coulisses en politique et en journalisme.

Afficher en entier

Dates de sortie

Au-delà du mal

  • France : 2009-04-23 (Français)
  • France : 2011-02-10 - Poche (Français)

Activité récente

guit40 l'ajoute dans sa biblio or
2020-05-02T12:11:37+02:00
nadiney l'ajoute dans sa biblio or
2020-01-16T19:11:02+01:00

Titres alternatifs

  • By Reasons of Insanity - Anglais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 413
Commentaires 69
Extraits 44
Evaluations 110
Note globale 7.88 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode