Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
724 194
Membres
1 050 735

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par ThierryBrenner 2023-04-20T19:37:29+02:00

Extrait Chapitre 21.

23 Avril 2008 – Paris – Une Histoire d'insectes –

Lumineuse idée

20h00. Devant moi au vestiaire Marc-Olivier Fogiel, l'animateur de télévision dépose son manteau et me salue courtoisement pour l'avoir laissé passer. La veille, il a invité

à son talk-show l'artiste que nous développons chez Insol'hit

Projects. Je n'ose cependant l'aborder. Pourtant j'aurais des choses à lui raconter. Ce n'est pas la première fois que nos routes professionnelles se croisent...

20h10. – Philippe et moi prenons place dans la grande salle à l'endroit que nous indique un chargé de production.

Une caméra est tournée vers le public et nous sommes pile dans le champ de vision. Mais pourquoi sommes-nous à Paris et surtout pour qui ?

Retour quelques mois en arrière. En février dernier, j'habite déjà dans le Poitou, notre label tourne au ralenti après les échecs de nos précédentes productions. Il est même question de l'arrêter définitivement depuis que j'ai déménagé

à plus de huit cents kilomètres de l'Alsace en septembre dernier. Quand soudain, coup de téléphone.

— Allo, Thierry ?

— Philippe ! Ça alors, pour une surprise c'en est une.

— Bon Thierry je ne vais pas y aller par quatre chemins, tu sais qu'on regarde les mêmes émissions. As-tu vu celle de mercredi soir ?

— Tu veux parler de La Nouvelle Star sur M6?

— C'est bien ça, je vois qu'on est toujours connecté.

malgré la distance qui nous sépare aujourd'hui.

— Tu y as repéré un artiste, Philippe ?

— Oh que oui !

— Avant d'aller plus loin, tu sais que j'ai déjà travaillé

avec un candidat du programme il y a quelques années ?

— Oui, avec Charles de la Saison 2, tu lui as même fait enregistrer deux duos avec Stephen un artiste isérois.

— Si La C.IA. et Scotland Yard lancent un casting de nouveaux enquêteurs, n'hésite pas à t'y présenter, toi.

— C'est plus fort que toi tu ne peux pas t'empêcher de déconner.

— J'ai appris à rire de la vie après ce qui vient de se passer l'an dernier.

— Dis voir, Charles était bien dans la promotion d'Amel

Bent ?

— Exact, il a fini cinquième de la sélection finale et Amel, troisième.

— Je me rappelle d'un duo qu'il avait fait avec Marianne

James du jury. Ils ont repris J'ai encore rêvé d'elle du groupe

Il était une fois.

— Encore un grand moment de télé et tellement second degré.

— Il est devenu quoi, Charles ?

— Je n'ai plus de nouvelles de lui. Sa notoriété a dû

retomber en quatre ans. Mais assez parlé du passé, tu as donc détecté un talent ?

— Si on peut dire ça ainsi.

— Dans les artistes que j'ai découverts lors de cette saison

6, j'aimerais beaucoup travailler avec Ycare mais à ce que je crois savoir il écrit et compose lui-même déjà ses chansons, sinon il y a Lucile une candidate qui me touche beaucoup.

— Attends je t'arrête tout de suite, l'artiste en question n'est déjà plus dans la compétition.

— Ah, voilà autre chose. Alors il est dans les Inoubliables comme Kazooman ?

— Non plus.

— Me dis pas que c'est la fille qui est passée hier soir et s'est fait massacrer par tout le jury ? Comment s'appelle-t-elle de nouveau ? Cindy…

— Sander, Cindy Sander.

— Celle qui a eu cette phrase culte en se comparant à la grande Céline Dion. « Attention Céline c'est Céline, Cindy c'est Cindy » ?

— Précisément.

— Il y a juste un petit bémol Philippe. Aujourd'hui elle est la risée des internautes et tous les médias ne cessent de diffuser en boucle les images où elle se fait casser par le jury.

— Et alors ?

— Tu as entendu comme moi que Philippe Manoeuvre, l'ancien animateur des Enfants du Rock lui a dit qu'elle chantait comme dans les années 70 ?

— Justement, on va se servir de tout ça pour les prendre à

revers.

Afficher en entier