Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
727 698
Membres
1 064 064

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Au premier regard, Tome 1 : Dis-moi que c'est réel



Description ajoutée par Northstar 2016-05-06T01:04:57+02:00

Résumé

Est-ce que vous croyez au coup de foudre ?

Ce n’est pas le cas de Paul Auster. Paul ne croit pas à grand-chose du tout. Il a trente ans, quelques kilos en trop, et ses meilleures qualités sont son esprit acerbe et les commentaires hauts en couleur qu’il distribue pendant que sa vie se déroule devant ses yeux. Ses amis les plus proches sont un chien à deux pattes nommé Roulettes et une drag queen quasiment bipolaire nommée Helena Handbasket. À cause d’un travail sans avenir, il bosse dans un box qui vide lentement son âme, et si le perroquet homophobe de sa grand-mère l’insulte encore une fois, Paul va lui tordre le cou.

Débarque alors Vince Taylor.

Vince est tout ce que Paul n’est pas : sexy, confiant en lui, et pas vraiment une lumière. Et pour une raison quelconque, Vince drague Paul sans relâche. Vince doit se ficher de lui, parce qu’il n’y a pas moyen que Vince veuille quelqu’un comme Paul.

Mais quand Paul renverse Vince avec sa voiture – de façon complètement involontaire style s’il-meurt-ce-ne-serait-pas-un-homicide – il est forcé de voir Vince sous un nouveau jour. La seule chose qui empêche Paul de croire en Vince, c’est lui-même – et c’est un obstacle que Paul ne semble pas tout à fait capable de surmonter. Mais quand la tragédie frappe la famille de Vince, Paul doit mettre de côté toutes les notions le concernant et se tenir au côté de l’homme qui pense qu’il est parfait comme il est.

Afficher en entier

Classement en biblio - 520 lecteurs

extrait

Je vous préviens, je n’ai pas un pénis gigantesque.

Choquant, n’est-ce pas ? Je sais. La plupart du temps, lorsque vous entendez des histoires comme celle que vous êtes sur le point de lire, le narrateur est ce spécimen parfait du mâle, qu’il le sache ou non. S’il ne le sait pas, c’est parce qu’il a très probablement été blessé, et a besoin de tirer un bon coup pour sortir de sa coquille et pour l’aider à réaliser que sa beauté extérieure éclipse sa beauté intérieure. Ou il sait qu’il est séduisant et utilise cela comme une arme, jusqu’à ce que l’objet de son cœur plein de désir brise ce mur narcissique à coup de foutre et de mots fleuris. Puis ils s’en vont gambader dans le soleil couchant et partent vivre au Pays Où Tout Est Parfait, où tout le monde a une queue de vingt-cinq centimètres et des couilles énormes qui peuvent produire des litres de sperme toutes les heures, jour après jour.

Mais soyons tout de même honnêtes, je n’en ai pas non plus une petite. J’avais quatorze quand j’ai commencé à remarquer les autres garçons dans les vestiaires à l’école – et quand je dis ‘commencé à remarquer’, je veux dire quand j’ai commencé à m’autoriser à regarder s’ils pouvaient me faire bander, et c’était le cas –, et j’ai constaté que les pénis étaient comme les flocons de neige : il n’y en a pas un seul de pareil. Certains étaient grands, certains petits. Certains avaient des poils autour et d’autres étaient lisses. Jacob Sides en avait une qui s’incurvait bizarrement vers la gauche, et chaque fois que je le voyais dans les couloirs, je ne pouvais pas m’empêcher de penser : voilà le Capitaine Crochet, et je rougissais méchamment, certain qu’il pouvait savoir que je pensais à ses bijoux de famille.

Donc, en gros, je n’ai pas une queue en forme de canette de Coca, mais je n’ai pas non plus un Skittle. Je suis à peu près au milieu. Dans la moyenne, disons. Standard. Normal. Ordinaire.

Mais ça pourrait me décrire en entier, également.

Je suppose que vous devriez savoir dans quoi vous vous engagez avant de continuer. Si vous partez avant que l’histoire ne soit terminée, je ne vous blâmerais pas. Pas trop. OK, OK, je dirais sûrement que vous êtes une connasse derrière votre dos. Mais bon, c’est derrière votre dos, alors vous ne le saurez même pas. Donc, n’hésitez pas à partir. Connasse.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Vous ne trouverez nulle part ailleurs un personnage principal où :

Spoiler(cliquez pour révéler)il crache accidentellement sa boisson en pleine boite de nuit il s'étouffe avec une pissenlit se prend les jambes dans son chien et attérit face contre le mur s'étouffe justement quand le curé jette de l'eau bénite se prend les pied dans son pantalon au sol qui a un perroquet homophobe qui s’appelle Johnny Depp

Oui,Paul est unique et ce livre mérite largement d'être dans la liste diamant ! l'un des meilleurs M/M que j'ai lu ,il est sublime !

Afficher en entier
Diamant

Oh mon dieu !

Ce livre est une tuerie, Paul est vraiment un cas à part ! Il ne faut absolument pas qu'il se retrouve dans la même pièce que Bear... Ça pourrait devenir dangereux !

Sérieusement, il est allumé ce petit. Et c'est tout ce qui fait son charme, s'y on ajoute à ça son meilleur ami au monde Sandy, ses parents loufoques, sa grand-mère un peu timbré, son chien roulettes, Johnny Depp le perroquet homophobe... Et Vince : on obtient un livre magique !

TJ Klune est vraiment le seul auteur à parvenir à me faire rire autant, à me donner cette impression bien tangible que ces personnages sont réels ! J'ai l'impression qu'ils sont avec moi quand je découvre leur histoire, et c'est ce qui fait toute la magie de sa plume. Ça rend accro.

Maintenant, je pleure et je hurle de rage face à cette traduction... Pourquoi ?! C'est tellement de gâchis...

Ps : à moi Sandy !!!! ❤️

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

J’ai rarement lu des livres aussi hilarants ! Paul possède une capacité à tourner les choses de manière drôle et absurde, Vince est juste adorable et tous les autres personnages sont tout simplement loufoques !

Malgré de nombreuses coquilles dues à la traduction, j’ai adoré, et j’ai hâte de lire le prochain tome concernant Sandy et Darren.

Afficher en entier
Diamant

J'ai fini cette saga de quatre tomes (sans compter le tome 0,5) ils y a maintenant un an environ et ce sont vraiment mes livres chouchous même après trois relectures, je ne m'en lasse pas une seconde. Cet auteur m'a fait découvrir qu'il n'y a pas de limite à l'humour dans la littérature et m'a permis de trouver mon vrai style d'écriture et que même avec autant d'humour absurde/vulgaire par moment, cela peut-être édité et aimé. Je peux comprendre que ce livre ne plaise pas à tout le monde de part l'absurdité qui prend le dessus, pour ma part c'est un véritable coup de cœur qui à changer ma vision de la lecture. Malgré toutes les lectures, aucunes après celle-ci ne m'a fait autant rire (ce qui est pour moi un point assez important n'étant pas adepte de livres trop sérieux ou triste). Si vous voulez un moment de détente, de légèreté et que l'humour absurde ne vous dérange en rien, je vous le recommande fortement !

Afficher en entier
Or

Une histoire comme sait si bien les écrire TJ Klune, pleine d’humour et d’émotions. Paul et Vince sont touchants, tous comme les personnages secondaires que j’ai hâte de retrouver dans le prochain tome.

Afficher en entier
Or

J'ai tellement ri en lisant ce livre ! Les personnages sont vraiment attachants et drôles, j'ai adoré !

Afficher en entier
Or

Dès la première page, le ton est donné et j'ai su que j'allais passer un super moment. Paul, trentenaire gay timide (limite asocial), maladroit (pour ne pas dire catastrophe ambulante), humble (comprendre : n'a aucune confiance en lui) a tendance à être démesurément franc puisqu'il n'arrive pas à s'empêcher de dire tout ce qui lui passe par la tête quitte à mourir d'embarras dans la seconde. Autant dire que cela donne lieu à de multiples situations cocasses qui m'ont bien fait rire pendant tout le livre - et j'ai même eu un véritable fou rire lorsqu'il trébuche sur Roulettes ! Je n'ai pas la moitié de sa folie et son franc-parler involontaire mais pour le reste je n'ai eu aucun mal à m'identifier à lui, à sa timidité, sa solitude, son traumatisme vis-à-vis des moqueries qu'il a subies toute sa vie et qui l'ont poussé à se considérer comme moche et pas assez bien pour qui que ce soit. Il a un capital sympathie immense - même s'il est agaçant parfois à être buté et se voiler la face ! - et il m'a beaucoup fait penser à Sam des Contes de Verania. D'ailleurs Vince n'est pas sans rappeler Ryan, Sandy se réincarnera probablement en Gary et même les parents sont très similaires dans les deux sagas.

En parlant de ces personnages secondaires, il ne sont pas en reste ; j'ai particulièrement aimé Sandy, sa dualité et sa relation avec Paul. Tous deux sont autant farfelus - pas un pour rattraper l'autre ! - que touchants et je pense qu'un récit uniquement centré sur ce binôme aurait quand même fonctionné du tonnerre. Je suis passée du rire aux larmes avec eux, et pas seulement des larmes d'hilarité : le moment où Sandy évoque ses parents m'a tellement émue que je n'arrivais plus à voir le texte (je devais avoir une poussière dans l'œil...) J'ai bien aimé Vince aussi mais un peu moins. Déjà, ses caractéristiques principales sont qu'il est très beau mais pas très intelligent, or la stupidité est quelque chose que j'ai beaucoup de mal à supporter donc forcément au début je n'ai pas trop accroché. Finalement je me suis attachée à lui petit à petit, d'autant plus qu'on comprend progressivement pourquoi il a craqué sur Paul alors que ça semblait relever du domaine de l'impossible, mais je n'ai quand même pas eu le même enthousiasme pour lui. En revanche, Darren a été une belle découverte et j'espère qu'on le verra davantage par la suite, avec Sandy. Je regrette aussi que Roulettes ne soit pas davantage présent dans la seconde moitié du livre.

Pour finir, le scénario n'a rien de très original puisqu'il suit la progression classique des romances. L'auteur joue parfois sur les clichés, soit en les prenant complètement à contresens (par exemple Paul qui se décrit dans le premier chapitre comme l'opposé absolu d'un mec gay dans les clichés érotiques), soit en les assumant totalement pour provoquer un effet comique. Ça fonctionne très bien, mais cela n'empêche pas que le scénario reste classique dans l'ensemble, avec très peu de suspense et beaucoup de choses pas du tout réalistes - que ce soit la romance qui est ultra utopiste ou des scènes comiques trop exagérées pour être crédibles. Après, il est clair dès le départ que l'écrivain ne cherche pas à proposer un scénario dingue à suspense et rebondissements ; son but est de livrer une comédie romantique drôle et créative avec des personnages attachants et une représentation fidèle de la communauté LGBTQ+. Ce pari-là est relevé haut la main et j'ai hâte de découvrir la suite !

Afficher en entier
Diamant

Du grand TJ Klune. Il ne déçoit jamais. Ce roman va plus loin, toujours aussi drôle avec des situations désopilantes, mais il va plus loin, on se reconnait tellement dans le personnage de Paul plein de complexe et dans Vince si touchant. Bref un super bouquin.

Afficher en entier
Diamant

Un parfait équilibre entre une histoire de coup de foudre amoureux et une histoire d'amitié profonde. Paul est juste un personnage incroyable, parfaitement imparfait, et son duo avec Sandy (et toute sa famille d'ailleurs) est totalement décalé, loufoque, hilarant.

L'arrivée de Vince et leur rencontre est juste magnifique. C'est vrai que le facteur "temps" est court mais tout est si bien écrit qu'on ne doute à aucun moment !

L'auteur est sincèrement drôle, clairement romantique et merveilleusement juste (on dirait que j'ai mangé un dico d'adjectifs!)

Bref, j'ai adoré et j'ai hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Bronze

Ça se lit facilement et rapidement. L'histoire est rigolote et les personnages sympathiques. Ça ressemble à du chick lit, donc c'est vraiment pas prise de tête.

Afficher en entier
Or

🚘🦛COUP DE COEUR 🦛🚘 ( il y’a seulement les personnes qui ont lu ce livre qui peuvent comprendre ces émojis😉)

En début d’année j’ai lu la série GREEN CREEK de T.J Klune qui a été un gros coup de coeur ♥️

J’ai adoré son écriture et les personnages qu’il a créé donc j’avais vraiment hâte de pouvoir lire d’autres livres de cet auteur et je suis loin d’être déçu 😌

En effet, dans ce livre, tout l’entourage de Paul est complètement taré (pas dans le mauvais sens plutôt d’une façon drôle et attachante ) que ce soit ses parents, sa grand mère et son amie Sandy ils sont tous super drôles et bienveillant envers Paul 🥰

Paul est à la fois hilarant et extrêmement gênant. Le taux de second hand embarrassment que je me suis pris au visage est incalculable 😬😅

Je peux vous assurez qu’il enchaîne les gaffes sans s’arrêter et qu’elles sont plus gênantes les unes que les autres, et le pire c’est que Vince le rejoint dans ses délires et réflexions "farfelues" (il est trop bizarre ce mot mdrr) 🤣 ce qui n’est pas une mauvaise chose parce que ça rend leur interactions dix fois plus drôle 🤍

Cependant, la seule et unique chose qui m’as dérangé c’est l’usage de gros mots à outrance je vous promet que toutes les pages ou au moins une sur deux il y’en avait un voire plusieurs 😕

Toutefois, je n’ai jamais autant ris devant un livre donc je peux vous dire que j’ai de très hautes attentes pour le tome 2😌

« — Je vais te Freddie Prinze Junioriser tellement fort quand on rentrera, grogna-t-il contre mon oreille.

— Je ne pense toujours pas que tu comprennes le concept, dis-je à bout de souffle, me tortillant sous ses mains.

— Je m’en fiche, dit-il avec un sourire malicieux. Je vais le faire quand même.

Et vous savez quoi ?

C’est exactement ce qu’il fit.» (épilogue)

Afficher en entier
Diamant

Une série intéressante, drôle et originale. On ne peut pas nier que l'auteur a un style reconnaissable et original, bien que par rapport à L'ours, La Loutre et Le Moustique on est dans un style à l'opposer bien que évoluant dans le même univers.

Je dois cependant avouée qu'il a fallut que j'arrête la lecture à certains moments pour me reposer tellement le style humoristique de l'écriture peut être dense et parfois lourd.

Afficher en entier

Date de sortie

Au premier regard, Tome 1 : Dis-moi que c'est réel

  • France : 2017-06-28 (Français)

Activité récente

Heraa l'ajoute dans sa biblio or
2024-03-24T17:15:22+01:00
Tiromi le place en liste or
2024-02-21T02:45:20+01:00
mrrz l'ajoute dans sa biblio or
2024-02-11T22:55:00+01:00
Aquene le place en liste or
2024-01-19T23:21:52+01:00
Ehmima l'ajoute dans sa biblio or
2024-01-04T21:57:43+01:00

Titres alternatifs

  • Tell Me It's Real - Anglais
  • Die Queen und der Homo Jock King (Auf den ersten Blick #1) - Allemand

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 520
Commentaires 99
extraits 30
Evaluations 217
Note globale 8.33 / 10