Livres
451 707
Membres
397 371

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par lhigelin 2019-03-10T12:52:51+01:00
Lu aussi

Une très bonne lecture avec des personnages complexes !!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par boby62210 2019-03-05T19:24:23+01:00
Diamant

Une belle claque !!!! A lire absolument

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AntonyH 2019-01-30T17:17:32+01:00
Or

Je ne suis pas un habitué des Goncourt, mais là je dois dire que je suis restée bluffé. Bien sûr nous connaissons les "Gueules cassées, la démobilisation etc..mais je n'avais jamais encore rien lu de tel sur cette partie de l'Histoire . L'écriture est dense, les personnages forts. une fois le livre commencé, on ne peut plus s'arrêter. je ne peux m'empêcher maintenant de regarder les cimetières militaires d'une autre façon. la mise en place des personnages est assez longue mais nécessaire pour bien rentrer dans l'histoire. si vous avez un Goncourt à lire dans votre vie n'hésitez pas c'est celui là.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Croquignolle 2018-12-30T12:45:22+01:00
Diamant

J'appréhende toujours de lire un livre après avoir vu le film, percevant les images comme des contraintes à mon imagination.

Dans ce cas-ci, le récit magistral de Pierre Lemaître n'a en rien été gâché par le film époustouflant d'Albert Dupontel, du jeux des acteurs ou des décors choisis. Au contraire, le livre a fait resurgir les émotions pures, belles, angoissées et si vivantes ressenties lors de la sortie en salle du film tout en me permettant d'ajouter d'autres lumières, d'autres sensations, d'autres découvertes propres à mon état d'esprit actuel, à mes soifs et mes questionnements du moment.

Pierre Lemaître... Un auteur dont le seul nom impose une excellence narrative, un talent créatif, un imaginaire ancré dans l'Histoire et une plume documentée, précise et efficace.

Au-revoir là-haut a bien mérité ce prix Goncourt tant le récit nous emballe, nous emmène dans des lieux improbables, au coeur d'histoires de famille incomparables, d'arnaques odieuses, d'amitiés indéfectibles, de récits de vie aux destins singuliers.

Les scènes de guerre sont d'un réalisme effrayant. Les relations humaines suscitent en nous dégoût ou attirance extrêmes. Les personnages sont haut en couleurs, au propre comme au figuré.

Tout est à prendre dans ce roman qui m'a scotchée du début à la fin des 600 pages.

Un livre à ne rater sous aucun prétexte.

Un livre qui clôt mon année de lecture 2018 en ayant placé la barre très très haut.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2018-12-28T20:37:38+01:00
Or

Gavrilo Princip avait-il la moindre idée en assassinant François-Ferdinand de Habsbourg-Este de ce que son geste allait déclencher dans l'Europe et dans le Monde ?

Si oui, il mériterait qu'on le ressuscite afin de lui faire subir tous les outrages connus et imaginables, car son coup de feu à mis le feu aux poudres, poussant des pays à se faire la guerre, même si on se doute qu'ils n'attendaient tous que ça : le truc qui allaient leur permettre de se rentrer tous dedans.

Mais qui pâtit le plus d'un conflit ? Les soldats, qui ont plus à craindre de leur hiérarchie que de l'ennemi, tapis dans des tranchées insalubres ainsi que les civils qui perdent tous un père, un frère, un fils…

Par contre, pour les crapules, les arrivistes, les magouilleurs, un conflit, c'est du pain béni pour faire du commerce en stoemelings (en noir) et s'en foutre plein les fouilles pendant que d'autres chient dans leur froc de peur car on leur demande d'aller au casse-pipe pour récupérer 2 mètres de terrain.

Mais une fois la guerre terminée, peut-on encore profiter d'un bon plan pour se remplir les poches puisqu'on étaient dans les tranchées et que tout ce qu'on a gagné, ces des trous partout, des blessures violentes ou un traumatisme à vie ? Ou des galons non mérités…

L'auteur va nous faire suivre Henry d'Aulnay-Pradelle, salaud flamboyant, digne des meilleurs fils de pute de la littérature.

Disons le de suite, le surnom qui irait comme un gant à d'Aulnay-Pradelle c'est "sale enculé" et n'y voyez pas dans son cas une passion pour la sodomie, juste un triste constat : c'est un enculé !

Possédant du cran (ce n'est pas un Joffrey Barathéon), du sadisme (mais pas au point d'un Ramsey Snow-Bolton), il a tout d'un Euron Greyjoy, surtout vu son comportement à quelques jours de l'armistice, afin de motiver ses troupes à attaquer la cote 113 et d'y gagner son grade de capitaine.

Face à lui, un couillon de soldat, le pauvre Albert Maillard, doté d'une conscience, lui, mais de peu de courage, toujours à réfléchir, à ne pas oser, à ne pas prendre de décision, castré aussi par une mère qui lui répète sans cesse qu'il est un pleurnichard, pire qu'une fille.

Il va souffrir encore après la guerre, notre Albert, comme s'il n'avait pas déjà assez souffert avant , lui qui a embrassé la Mort à pleine bouche, respirant son souffle fétide.

Ajoutons un troisième larron à ces deux personnages principaux déjà bien esquissés : Édouard Péricourt qui paiera cher son acte d'héroïsme, comme quoi, les bonnes actions ne sont pas toujours récompensées.

De joyeux il deviendra apathique, pourtant, notre homme aura une brillante idée, niveau magouille, même si au niveau éthique elle est des plus discutable.

Le talent de Pierre Lemaitre est de nous présenter 3 personnages dont aucun n'est tout à fait aimable, même si certains, au départ, donneraient à penser qu'ils sont des gentils et l'autre un charognard d'enculé. Bon, le salaud restera un salaud…

La plume de Pierre Lemaitre m'a emporté dans les tranchées de novembre 1918, dans la France d'après-guerre, celle qui a préféré célébrer ses morts plutôt que ses vivants, me plongeant dans le quotidien de deux hommes qui tirent le diable par la queue pendant que d'autres pètent dans la soie.

Les 100 premières pages décrivent bien l'atmosphère des tranchées, sans trop en faire, sans sombrer dans le pathos, ensuite, on découvre l'envers du décor avec les hôpitaux militaires, où il ne fait pas bon vivre non plus.

Ensuite, on découvre l'imbécilité du gouvernement, le rapatriement des soldats qui se déroule dans le plus grand bordel possible, les soldats démobilisés longtemps après la guerre, l'imbécilité des officiers, les bilans horribles du nombre de morts par jour, tout ça pour rien, pour gagner quelques mètres.

Boucherie, c'est le terme qui convient, abattoir aussi.

La duperie de certains pour gagner des galons, la duplicité de ces mêmes pour gagner du fric sur le dos des pauvres gens. Bien que certaines duplicités soient plus pires que d'autres, je trouve.

Un roman magnifique, dont je comprends qu'il a gagné le Goncourt tant son atmosphère est prégnante, ses personnages forts, cyniques, qui m'ont fait rire, souffrir et donner des envies de meurtre, le tout servi par une écriture magnifique qui joue avec les mots et nos maux.

Lemaître manie sa plume de main de maître (oui, je sais, elle était facile), cette plume qui te titille là où ça fait le plus de bien et procure instantanément une jouissance littéraire.

Une lecture intense qui me fera regarder les cimetières militaires et les monuments aux morts d'une autre manière.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ChloeTissier 2018-12-10T18:50:00+01:00
Diamant

Roman historique halletant. Plusieurs niveau de lecture : historique, thriller, relation fils père... , vision sur ces gueules cassées rescapées que la société rejette. L'écriture est fluide. Un vrai plaisir !Au début, on a du mal à s'y mettre car le ton est nouveau, le thème est sombre: la première guerre! Puis on rentre dans le livre et on plonge. C'est un livre superbe, bien écrit, à la fois drôle et tragique quand on sait la part de vrai de l'histoire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par InesL 2018-11-27T11:29:34+01:00
Diamant

Grande lectrice de romans policier, j'ai découvert Pierre Lemaitre avec "Travail soigné" et "Alex", et j'ai bien aimé. Avec ce roman primé l'an dernier, j'ai passé des heures délicieuses: la grande guerre et les années qui ont suivi, les arnaques vraies ou véridiques, les personnages surprenants, attachants ou révoltants, hauts en couleur. Tout cela raconté avec un art consommé. Je n'étais pas sûre de passer les 50 premières pages, non seulement parce que les scènes étaient assez dures, mais aussi parce que ces scènes étaient décrites plusieurs fois sous plusieurs points de vue, mais je me suis accrochée, j'ai passé ces 50 premières pages et je ne l'ai pas regretté : ce roman est magnifiquement écrit, dans un style extrêmement soigné, classique mais où transparaissent discrètement des expressions de notre époque (l'auteur en est-il lui même conscient ?), et les personnages sont souvent TRES antipathiques ou faisant des choix incompréhensibles, et la fin est inattendue (enfin en ce qui me concerne) et très belle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kwetch682 2018-11-22T09:10:55+01:00
Or

J'ai mis beaucoup de temps à me décider à le lire car le sujet me faisait un peu peur. Je n'ai pas l'habitude de lire des livres qui traitent de la 1ère guerre mondiale. Mais c'était un livre superbe, très poignant.

On a l'histoire du point de vue d'un soldat qui sera blessé durant la guerre. On voit tout ce qui se passe derrière la guerre, dans les hôpitaux puis après la guerre.

L'écriture est très fluide même si j'ai ressenti des longueurs par moment dans les longues descriptions. Mais dans l'ensemble, l'histoire était très belle.

J'ai hâte de lire la suite pour savoir ce que deviennent certains personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pendergast 2018-10-27T20:48:37+02:00
Argent

Au revoir là-haut se penche sur l'histoire de deux jeunes soldats, dont l'un est "une gueule cassée", de retour de la Grande Guerre, qui comprennent rapidement que le pays ne veut plus d’eux. Ils vont tenter d'échapper à la précarité à laquelle l'époque les condamne, en se lançant dans une arnaque pleine d'audace et plutôt immorale. L'auteur par le biais de ce roman dénonce l’ingratitude du pays au retour de ses soldats. Le livre se lit très facilement, l'ironie et l'humour noir sont souvent présents, mais parfois un certain sentiment de malaise se crée avec certaines scènes particulièrement dures et crues. Les personnages sont intéressants mais on ne sent absolument pas proche d'eux et on n'arrive pas à s'attacher à leur sort et à leur destinée. Au final un bon roman intéressant par son côté historique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CapucineA 2018-09-30T18:09:26+02:00
Or

J'ai beaucoup aimé tout simplement les policiers ,thrillers haletants de cet auteur ! Il a changé de style avec ce livre. Suite à des critiques élogieuses sur ce livre...et le prix Goncourt ! je me suis précipitée pour l'acheter, espérant une bonne trame historique, des détails sur l'arnaque, et sur les sentiments que pourraient ressentir ces personnages. Et assez vite, l'enthousiasme est retombé tel un soufflé !

L'histoire est TRÈS longue à se mettre en place, l'auteur nous impose des détails n'ayant aucun intérêt, au final, le livre est composé de 2/3 de mise en place, et d'1/3 de réellement prenant.

Je me suis imposée de le finir, mais honnêtement, j'ai longuement hésité vers la moitié du livre.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode