Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
705 312
Membres
966 630

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Au revoir là-haut



Description ajoutée par BooksFan-ny 2023-06-23T14:48:23+02:00

Résumé

Rescapés du premier conflit mondial, détruits par une guerre vaine et barbare, Albert et Édouard comprennent rapidement que le pays ne pourra rien faire pour eux. Car la France, qui glorifie ses morts, est impuissante à aider les survivants.

Abandonnés, condamnés à l'exclusion, les deux amis refusent pourtant de céder à l'amertume ou au découragement. Défiant la société, l'État et la morale patriotique, ils imaginent une arnaque d'envergure nationale, d'une audace inouïe et d'un cynisme absolu.

[Source : Éditions Le Livre de Poche 2017]

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 874 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Didie6 2014-10-01T15:50:49+02:00

"... elle était moche de face, jolie de dot."

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

L'écriture est fluide , précise et maitrisée pour cette histoire à mi-chemin entre le thriller et le témoignage sur la "grande " guerre. Phrases longues, percutantes et angoissantes au début de l'ouvrage , comme pouvaient l'être les sensations d'agonie des soldats dans les tranchées. Le rythme s'accélère sur la fin , au fur et à mesure que s'accélère la course contre le temps des différents protagonistes. Les personnages sont fouillés , pleins de contradictions , mais bien ancrés dans cette époque elle même très ambivalente qui valorise ses morts mais ne tient pas compte de ceux qui sont revenus vivants de ce carnage .

Une belle réussite et un vrai plaisir de lecture.

Afficher en entier
Diamant

Le premier quart du livre est juste extraordinaire. Il a pas d'autre mot, j'ai adoré.

On est en toute fin de la guerre, l'histoire est très dure, mais superbement orchestrée. C'est de vraies montagnes russes question émotion : on passe du très positif au très négatif en une ligne. Le texte n'est pas pour autant dénué d'un certain humour. Enfin c'est pas une franche rigolade, mais il y a une sorte de cynisme dans certaines scènes qui a le mérite de détendre un peu l'atmosphère.

Et alors qu'on commence à être vraiment bien dans l'ambiance, qu'on comprend qu'on a un très grand livre entre les mains et qu'on demande qu'à connaitre la suite... Une ellipse d'un an ! Franchement j'ai pas compris l'idée. Comment l'auteur a pu se dire que c'était une bonne idée de mettre une ellipse à cet endroit ?!

Cette rupture est beaucoup trop brutale. Du livre purement de guerre et très rythmé, on tombe dans une sorte de mélodrame familiale assez plan-plan. J'ai vraiment eu beaucoup de mal à me remettre dans le bain, d'autant plus que l'histoire piétine un bon petit moment. Une ellipse, c'est sensée dynamiser un récit, bah là c'est tout le contraire, ça nous coupe totalement dans notre élan. Pour vous dire, la fameuse arnaque annoncée 4ième de couverture, on en voit pas la couleur avant la moitié du livre...

Mais si elle se fait attendre, cette arnaque reste une EXCELLENTE idée. C'est bien trouvé, c'est original, c'est complètement immoral, mais c'est ça qui donne tout son charme au livre. ça m'a vraiment donné un gros regain d'intérêt pour l'histoire.

On a le droit à une seconde ellipse. Je craignais le pire, et finalement c'était cette fois parfaitement justifié et ça dynamise l'histoire, alors RAS.

Les personnages deviennent de plus en plus intéressants de page en page. Ils tous ont un certain charme. Un truc qui les rend attachants. J'ai apprécié le fait que leurs sentiments soient parfaitement détaillés, on éprouve vraiment de l'empathie pour eux. J'ai également adoré le fait qu'on les voit vraiment évoluer au fils de l'histoire. Qu'ils s’élèvent socialement ou qu'ils retombent brutalement, c'est absolument passionnant de suivre leurs histoires.

Même si ce n'est pas un thriller, il y a quand même du suspense, ce qui m'a plu. L'ambiance devient vraiment haletante sur la fin, car on sent l'étau qui se resserre, on sent qu'il va se passer un truc, mais on n'arrive pas à déterminer quoi, ni quel personnage sera touché. Et la fin arrive, et est effectivement en partie totalement inattendue.

Le tout est mis en valeur par un style d'écriture parfaitement maitrisé, immédiatement accrocheur et extrêmement précis.

Et donc j'ai un bilan dans l'ensemble TRÈS positif. Je retiens surtout la qualité de l'intrigue et du développement des personnages, ainsi que certains passages que je trouve juste jubilatoires. La seule critique que je peux faire, c'est la construction du livre très maladroite au départ. M'enfin, c'est pas suffisant pour lui faire manquer la liste diamant !

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Maximousse24 2018-09-08T08:42:06+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Faustinejoga 2024-01-09T21:28:28+01:00
Bronze

Contrairement à la plupart des critiques que j'ai pu lire sur "Au revoir là-haut" de Pierre Lemaitre, la mienne est mitigée.

J'ai aimé le sujet du livre, à savoir l'après première guerre mondiale, la démobilisation des soldats et le début des commémorations. On en apprend beaucoup sur cette période de l'histoire peu abordée dans les livres et la richesse des détails est stupéfiante, on s'y croirait.

Les gros livres ne m'ont jamais fait peur mais plus de 600 pages pour celui-ci m'a semblé long, vraiment très long. Les descriptions à rallonge et les digressions multiples de l'auteur ont bien failli me perdre plusieurs fois. Heureusement j'ai lu ce livre en lecture commune, cela m'a aidé à garder le rythme et à venir à bout de ce roman.

Tant mieux car le fond de l'histoire m'a vraiment plu et je me suis attachée à plusieurs personnages. En plus de son thème inhabituel et malgré son goût pour les détours, j'ai trouvé la plume de Pierre Lemaitre originale et pleine d'humour. Il a l'art d'inclure le lecteur dans l'histoire et a rendu un bel hommage à ces héros de la guerre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chess_01 2023-10-01T15:33:36+02:00
Diamant

Un livre exceptionnel sur la vie des soldats après la guerre, poétique et tragique

Après la fin de la première guerre mondiale, deux soldats français se retrouvent perdus dans une vie qu'ils ont oubliée, abandonnés de l'état et incapables de reprendre une vie normale. En parallèle, ils réalisent que les aristocrates profitent de l'effort de guerre pour faire des profits : ils décident donc de construire une immense arnaque pour se venger de ceux qui ont détruit leur vie

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dandymath 2023-08-21T06:10:18+02:00
Or

Un récit saisissant, qui montre les affres de l’après-guerre. Comment deux êtres particulièrement différents vont se reconstruire sur les blessures de la Grande guerre, malgré les traumatismes… Comment vont-ils faire un pied-de-nez à une société qui les a oublié ?

L’espérance d’un jour meilleur ou tout simplement tenter de survivre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaurenaLJ 2023-08-20T11:42:40+02:00
Argent

J'ai écouté ce roman lu par son auteur, et je dois admettre que, pour une histoire écrite comme si elle était racontée oralement, c'était probablement le meilleur choix! J'ai été immergé dans ce récit sombre et cynique, au thème puissant, qui plonge au plus profond de la nature humaine, porté par des personnages qui suscitent en nous des émotions aussi puissantes que le dégout ou la pitié.

J'aurai simplement aimé que cette "arnaque" placée au coeur du résumé soit davantage développée, notamment car elle intervient plutôt tard dans le récit!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lola5405 2023-07-02T17:23:48+02:00
Argent

J'ai passé un très bon moment de lecture avec tous ces personnages. Je suis heureuse d'avoir enfin découvert ce livre. Nous entrons directement dans le vif du sujet avec la fin de la guerre au front. Nous y rencontrons directement nos 3 protagonistes et surtout le détestable Pradelle. J'ai adoré le détester. Concernant Albert et Edouard, ils sont tous les 2 attachants à leur manière et évoluent bien au cours du livre. Les autres personnages apportent un peu de changements notamment la famille Péricourt.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cameron10 2023-06-29T19:10:08+02:00
Argent

Je n'avais pas du tout apprécié Robe de marié du même auteur donc j'avoue avoir entamé cette lecture un peu à reculons. Pourtant, dès les premières pages j'ai été prise dans l'histoire ; peut-être que cela vient du changement de genre et du fait que ses héros sont cette fois masculins, en tout cas j'ai trouvé l'écriture parfaitement adaptée à ce récit. Elle décrit très bien les situations, certaines scènes sont d'une crudité percutante mais tout en pudeur, sans tomber dans l'excès, et les apartés adressés directement au lecteur sur un ton complice et ironique apportent un petit côté humoristique bienvenu, ainsi que des anticipations qui donnent envie de lire la suite. Et malgré quelques longueurs, j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir cette fresque de l'après-guerre, avec un panel de personnages divers et intéressants chacun à leur manière. J'ai adoré détester Pradelle, l'ambitieux sans aucun scrupule, et j'ai été étonnamment touchée par le père Péricourt, ses regrets tardifs et sa quête rédemptrice. Sa fille m'a laissée un peu plus indifférente mais elle a une force de caractère indéniable et son comportement vers la fin était jouissif, il faut le dire. J'ai même éprouvé une certaine sympathie (limitée et relative tout de même, pauvre chien) pour Merlin et sa droiture - c'est quand même une sacrée manière de tirer sa révérence.

Du côté des deux personnages principaux, j'ai eu du mal avec Albert : peureux, indécis, passif, il cumule les défauts qui m'horripilent. Ce qui le sauve, c'est d'une part sa morale, d'autre part sa loyauté indéfectible envers Edouard, c'était très beau à lire. Ce dernier est le personnage qui m'a le plus intéressée car il se révèle très complexe et ambivalent - j'ai admiré son courage et sa volonté au début, avant de le trouver horripilant, puis de l'admirer pour son coup de génie et son optimisme constants, tout en déplorant son immoralité (car il faut l'avouer, ses raisons sont égoïstes et pas très louables). Ce duo détonnant fonctionne très bien, du moins lorsque Edouard est en mesure de le faire fonctionner, ce qui explique sans doute pourquoi j'ai eu un passage à vide pendant la moitié de la deuxième partie, qui m'a paru un peu longue et ennuyeuse. Il ne s'y passe pas grand-chose, étant donné que le récit se contente d'amorcer les différents événements de la seconde moitié du roman. Cette seconde moitié, en revanche, m'a tenue en haleine entre les déboires des cimetières, la superbe descente aux enfers d'un personnage, et la mise en plaque de la fameuse arnaque spectaculaire.

Je m'attendais à deux confrontations qui ne sont pas venues mais à part ça je me doutais que l'histoire se terminerait de cette manière, ce qui ne rend pas ce dénouement moins satisfaisant pour autant puisque chaque personnage a la fin qu'il méritait, à mon avis. J'ai été très émue en lisant les trente dernières pages, en particulier concernant le père et le fils. Néanmoins, je trouve que l'intrigue les concernant reposait sur énormément de coïncidences, qui auraient pu être facilement justifiées puisqu'il suffisait de donner à Edouard ces intentions au lieu de le laisser dans l'ignorance et de tout faire reposer sur le hasard. Toutefois, si l'on excepte la scène de la voiture, ce côté hasardeux n'est pas dérangeant car il relève d'une certaine ironie du sort, faisant écho à la tonalité du narrateur dans l'ensemble du livre. Je comprends donc totalement le succès de ce roman, qui me réconcilie un peu avec Pierre Lemaître ; peut-être que je lirai d'autres œuvres de lui, juste pas des thrillers ! Je terminerai en précisant que si ce n'est pas un coup de cœur, c'est tout simplement une affaire de goût personnel, ou en l'occurrence de dégoût puisque j'ai beaucoup de mal avec la thématique des guerres mondiales.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loumiel 2023-06-25T11:37:26+02:00
Or

Un livre magnifique. L'écriture m'a marqué dès les premières pages, plongée directement dans le récit en ayant aucun besoin de temps d'adaptation.

Je me suis aussi beaucoup attaché aux personnages, même les moins sympathiques, et franchement tout le récit est admirablement construit autour de leur personnalité et de leurs différents choix. Oui, si vous cherchez un livre où les personnages sont plus que des acteurs de leurs histoires mais sont fondamentalement auteur de leur vie, foncez sur ce livre.

Je ne pense pas pouvoir lire la suite tout de suite, mais j’espère pouvoir le faire un jour pas trop lointain.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Valeriegeorge 2023-06-25T11:32:51+02:00
Or

📚 Adrien Maillard et Édouard Péricourt sont des survivants de la grande guerre, ensemble dans les tranchées ils ont vécus la plus terrifiante des guerres.

Adrien a failli mourir, employé modèle il a tout perdu après la guerre.

Edouard survit avec de graves séquelles au visage et ne veut pas retourner dans sa famille.Artiste flamboyant il est désormais une "gueule cassée".

Étant amis le destin va les réunir et ensemble ils vont cohabiter, essayer de reprendre le cours de la vie. Ils vont mettre en place une incroyable machination,une escroquerie d'une audace inouïe.

📚 l'auteur nous plonge au coeur de la grande guerre celle qui fera un nombre inimaginable de mort et de "Gueules Cassées".

C'est une histoire de survie où chaque ancien combattant essaie de se reconstruire,une histoire d'amitié de haine et de revanche .

Ensemble les deux hommes tentent de soigner leurs blessures physiques et psychologiques.

Un roman aussi beau que triste, l'intrigue est bien tissée malgré des paragraphes un peu long pour ma part.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BooksFan-ny 2023-06-23T14:36:01+02:00
Diamant

Voici venir (enfin !) mon tour de découvrir la trilogie des Enfants du désastre. Depuis le temps que je me dis qu'il me faut la lire... la faute à toutes les critiques élogieuses sur lesquelles je suis tombée. Mais c'est aussi à cause d'elles que j'en attends beaucoup, peut-être même trop parfois, et que je mets le temps pour franchir le pas. Pour ce premier tome intitulé "Au revoir là-haut", j'ai su dès les premières pages que je n'en sortirai pas déçue.

De Pierre Lemaitre, je n'ai lu que deux de ses romans, et deux polars, que j'avais bien aimés. Nous sommes ici dans du roman historique, que j'ai tout autant aimé, si ce n'est même plus. L'intrigue débute quelques jours avant l'armistice du 11 novembre 1918, sur le front, sur la côte 113 plus exactement. Nous y rencontrons trois personnages : un capitaine et deux soldats. Je ne dirais rien de ce qui s'y passera, même si nous n'en sommes qu'au tout début et que je ne divulgâcherai rien en soi. Mais les derniers combats et les événements qui en découlent ayant une incidence sur les choix de vie de chacun après-guerre, je trouverai dommage que vous ne le découvriez pas par vous-même (si comme moi, vous faites partie de la minorité qui ne l'a pas encore lu).

Quoiqu'il en soit, nous suivrons par la suite Albert et Édouard d'un côté, qui imaginent et mettent en place une escroquerie nationale qui défie la morale ; et Henri de l'autre, en quête d'une fortune pour redorer son nom. Vengeance d'un côté, cupidité de l'autre. Personnages attachants ou détestables peu importe, on aime à les voir évoluer dans cette France d'après-guerre 14-18, qui pleure ses morts et ne sait pas quoi faire de ses survivants.

Solidarité, entraide et amitié, blessures de guerre (physiques et psychiques), reconstruction (ou pas), arnaques, fraudes et corruptions, usurpation d'identité, vengeance et mensonges, deuil, dépendance à la morphine ou encore dessin et monuments aux morts, tels sont les thèmes qui nous emportent dans ce roman passionnant.

Le contexte historique est magnifiquement bien développé, et les personnages bien fouillés. La plume de l'auteur est extra, aussi dynamique que percutante. L'atmosphère, plutôt sombre, est envoûtante. Tout est justement bien dépeint, ressentis des personnages comme le Paris d'après-guerre. Pierre Lemaitre m'a totalement embarquée dans ses deux intrigues qui se chevauchent.

Alors que c'est Édouard le plus abîmé (physiquement parlant), c'est Albert qui m'a davantage touchée. L'homme gentil, serviable, peureux et angoissé qu'il est et qu'il restera jusqu'au bout a su m'apitoyer, m'émouvoir. Édouard a lui aussi, à sa manière, malgré son côté loufoque, dépressif et immoral, su m'attendrir. Quant à Henri, on espère qu'une chose : assister à sa dégringolade et donc espérer que l'auteur aille dans ce sens.

Albert. Édouard. Henri. Trois personnages aussi différents les uns des autres : sympathique pour le premier, insaisissable pour le second, détestable pour le troisième. Trois personnages hauts en couleur, qui nous surprennent chacun leur tour. Je n'oublie pas non plus M. Péricourt et sa fille, et quelques autres personnages secondaires, responsables de quelques retournements de situation bienvenus.

Bref, vous l'aurez compris : j'ai beaucoup aimé. "Au revoir là-haut", ce sont 624 pages que l'on ne voit pas passer, qui se lisent toutes seules, surtout les derniers chapitres où la tension monte crescendo. Il ne me tarde qu'une chose : que ma bibliothécaire m'envoie un mail m'informant que je peux désormais récupérer "Couleurs de l'incendie" que j'ai réservé il y a peu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaitreMuseau 2023-06-13T14:42:08+02:00
Diamant

Lu pour la Lecture Commune juin 2023 - Adapté à l'écran.

"Au revoir là-haut" fait partie de ces lectures qui vous laisse ébahi par la richesse de l'écriture, de l'émotion et la portée de cette oeuvre. Pierre Lemaitre décrit avec une telle justesse toute l'injustice et l'absurdité de la première guerre mondiale et surtout de l'hypocrisie des années qui ont suivi, un monde dans lequel les morts avaient plus de valeur que les rescapés et leurs traumatismes (physiques et psychologiques). Laissés pour compte, encombrants, la France "reconnaissante" n'en avait alors que le nom, tandis que ceux qui s'étaient considérablement enrichis pendant ce massacre ont vécu dans l'opulence. C'est un récit de vengeance et d'audace, de reconquête de ce qui a été perdu, l'innocence et l'espérance. La tendresse infinie de l'auteur envers ses deux personnages principaux est palpable, et le final offre tant d'émotion qu'il est impossible de rester indifférent. La plume de Pierre Lemaitre joue avec les styles, jamais grandiloquent, toujours juste, parfois familier mais subtil. "Au revoir là-haut" est également drôle, tragi-comique, ne sombrant pas dans le pathos.

Ce roman est un absolu chef-d'oeuvre, de ceux qui vous laisse un goût doux-amer, car si la fantastique arnaque montée par nos deux héros est imaginée, d'autres scandales décrits dans le livre ont bien eu lieu, et quand on pense à l'immense boucherie qu'a été la guerre de 14-18, on ne peut qu'avoir l'estomac retourné de constater que là encore, certains ont fait fortune sur le dos de ces gens qui ont connu l'horreur des tranchées - et pour l'immense majorité n'en sont pas revenus.

Afficher en entier

Dates de sortie

Au revoir là-haut

  • France : 2013-08-21 (Français)
  • France : 2015-04-22 - Poche (Français)

Activité récente

Hevitol l'ajoute dans sa biblio or
2024-02-06T15:58:42+01:00
Maiia l'ajoute dans sa biblio or
2024-01-20T11:29:10+01:00

Titres alternatifs

  • The Great Swindle - Anglais
  • Nos vemos allá arriba - Espagnol
  • Nos vemos allá arriba (Los hijos del desastre #1) - Espagnol
  • Tot ziens daarboven - Néerlandais
  • Vi ses deroppe - Danois
  • Ens veurem allà dalt - Catalan

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 1874
Commentaires 245
extraits 384
Evaluations 548
Note globale 8.34 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode