Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Auchama : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Si tu me voyais maintenant Si tu me voyais maintenant
Cecelia Ahern   
Alors NimieR que dire, que dire ... ^^
Pour ma part j'ai bien aimé ce livre. J'accorde que le début est assez lent mais l'histoire est bien construite. Le livre repose sur la relation que va avoir Elizabeth avec l'imaginaire au travers d'Ivan. Elle va devoir affronter les démons qui l'a hante depuis son enfance et va en apprendre un peu plus sur elle. Histoire d'amour, l'enfance et ses traumatismes, le stade de l'âge adulte... L'histoire tourne autour de beaucoup de thèmes.
Voila j'espère t'avoir donné envie de le lire :).


Le Temps des amours Le Temps des amours
Marcel Pagnol   
Le quatrième dans la série 'Souvenirs d'enfance'
toujours aussi agréable à lire

par magdave
Pardonnable, impardonnable Pardonnable, impardonnable
Valérie Tong Cuong   
Pour planter le décor, l’histoire raconte la vie d’une famille, aux premières apparences, bien sous tout rapport. Le père, la mère, le fils, la tante et la grand mère.
Le père, de par son mariage, ne voit plus sa famille. Sa belle mère ne l’apprécie pas, pas assez bien pour sa fille…. mais le couple s’entend bien.
La grand mère ne supporte pas sa deuxième fille (on apprendra pourquoi au fils de l’histoire).
Alors que les parents sont chez le notaire avec la grand mère, un drame survient. Milo, l’enfant fait une chute de vélo alors qu’il est sous la surveillance de sa tante. Il se retrouve en soins intensifs, puis en centre de rééducation.
Va s’ensuivre l’explosion de la famille. Vont se démêler un tas de non dit et de secrets cachés. Chacun a sa part. Chacun se jette à la figure des horreurs et des vérités qui ne sont pas toujours bonnes à dire et à entendre.
Mais c’est Milo qui tient les ficelles. Sa guérison va en dépendre !
Qu’est ce qu’il va en ressortir ? pardonnable ou impardonnable ?

Ce livre m’a embarqué dans un série d’émotion. La peur que ce petit garçon ne meurt, la colère devant ce gâchis que m’a inspiré cette famille, et enfin l’espoir que tout puisse redémarrer comme avant.

Un très bon roman sur ce que peut entraîner un drame au sein d’une famille. Comme dans toute chose, il faut un coupable, alors autant gratter dans le passé de chacun et se renvoyer des horreurs, plutôt que de se serrer les coudes… sur peut on pardonner ou ne pas pardonner ? vaste question.

November 9 November 9
Colleen Hoover   
Lu en VO! (petite parenthèses : pour tous ceux qui souhaitent le lire...mais qui ont peur de s'engager...juste une chose n'hésitez plus..le livre en anglais est très abordable!)
Encore une fois, Colleen Hoover se surpasse! Rien à dire à part EPOUSTOUFLANT!! Ne vous faites pas spoilez! Juste lisez jusqu'au bout! La fin est juste incroyable! On en redemande!
Bravo pour toutes ces idées de livres! Un autre qui entre dans la liste de mes coups de coeur de Colleen Hoover!!

par xuxu
La Fille de Brooklyn La Fille de Brooklyn
Guillaume Musso   
Alors que certains le classe dans le genre drame ou romance, pour ma part, ce livre est bel et bien un thriller. L'auteur nous offre ici un de ses meilleurs ouvrages. Dès que j'ai ouvert le livre, je ne voulais plus le lâcher. J'ai été entraînée par l'histoire. Une histoire intense sur seulement 4 jours. L'auteur nous fait vivre l'enquête sur deux fronts. Celui du petit ami, l'écrivain. Et de l'autre, celle du vieux flic. Deux manières différentes de voir les choses qui se complètent parfaitement pour démêler les fils du passé.

A travers sa plume addictive, l'auteur nous offre une intrigue rondement bien menée. Il est difficile de voir où la suite va nous conduire. Un peu à la Cold Case. Les révélations s'enchaînent et le puzzle se construit peu à peu. Un passé horrible qu'il n'est pas facile de déterrer. A chaque fois qu'un point de l'enquête et élucidé, nous avons droit à un flash back des évènements de l'époque. Tout s'éclaire peu à peu pour nous offrir un beau dénouement.

Une des choses que j'attends le plus dans un thriller, c'est l'appréhension, la peur pour les personnages. Et ici, l'auteur m'a conquise. Jusque dans les dernières lignes mon coeur bâtait pour savoir si oui on non ce dénouement se ferait dans la joie ou la tristesse. J'ai eu les larmes aux yeux.

J'ai aimé les différents protagonistes. Des personnalités différentes selon leur implication. Un beau panel, des personnalités crédibles. Et sur certains, l'auteur m'a vraiment surprise. Un couple principal très attachant. Une belle preuve d'amour qu'est cette enquête.

Un livre coup de coeur qui m'a fait craindre le pire et des protagonistes qui m'ont touchés.
Pour tous mes péchés, tome 2 : Pour tout cet amour Pour tous mes péchés, tome 2 : Pour tout cet amour
Irene Cao   

J’étais ravie de retrouver l’auteur Irène Cao une nouvelle fois, il faut dire que j’étais impatiente de rejoindre Linda et Tommaso à Lisbonne. Et maintenant que j’ai tourné la dernière pge, je dois dire que je suis sur le cul (désolée, c’est sorti tout seul), mais c’est vraiment ce que je ressens car je ne m’attendais absolument pas à cette fin en commençant cette duologie.



Voici a peu de choses près ma tête à la fin de ma lecture.

Comme je l’ai déjà dit Irène Cao est une auteur assez talentueuse car à chaque fois elle réussit à me faire m’évader. Cette fois-ci, ce n’est pas en me faisant découvrir l’Italie puisque nous nous retrouvons à Lisbonne au Portugal. Encore une fois le décor est enchanteur.

Linda et tommaso sont à Lisbonne depuis plusieurs mois, la période lune de miel est passé rapidement et la jeune femme a du mal à se sentir elle-même en compagnie de tous ces gens que fréquente Tommaso, elle les trouve très guindés et ils lui ressemblent si peu, mais pour l’amour du diplomate, elle est prête à tout. Je l’ai trouvé très changée par rapport à celle qu’elle était dans le premier tome, elle a perdu de sa superbe.

Tommaso est fidèle au personnage du livre précédent, il a toujours besoin de tout diriger et certains penchants dont on avait eu la preuve dans le premier opus refont surface dans cette seconde et dernière partie. Tommaso ne prend son pied qu’en possédant et incitant les gens, il modèle Linda en jeune femme sans saveur, il la muselle, et la métamorphose en quelqu’un qu’elle n’est pas, mais qui sied si parfaitement bien au statut qu’il occupe.

Alessandro, le photoreporter et meilleur ami de Linda, qui était très présent dans le premier volume est quasi absent dans celui-ci, mais il fera tout de même quelques apparitions remarquées et inoubliables.

J’ai été très absorbée par l’histoire pendant ma lecture, Irène Cao écrit de façon très poétique par moments et la lecture s’en retrouve submergée de sentiments qui m’ont rendus mielleuse et attendrie, avant de me subjuguer totalement. C’était une fabuleuse histoire à découvrir, trop courte à mon goût, mais elle démontre bien que l’herbe n’est pas forcément verte ailleurs et qu’il suffit parfois de regarder devant soi pour trouver ce qu’on cherche depuis un moment.
http://thereadinglistofninie.com/irene-cao-peches-tome-2-cet-amour
Hacker, Tome 3 : Vertiges charnels Hacker, Tome 3 : Vertiges charnels
Meredith Wild   
Ca m'énerve trop, y'a domination et dictature, et la c'est plus de la domination mais carrément de la dictature. Erica ne peut faire aucun choix, et c'est la seule qui doit faire des concessions, c'est vraiment dommage parce que les histoires domination/soumission peuvent être vraiment géniales, mais la l'auteur en fait quelque chose de trop extrème, j'ai lu beaucoup de livre avec des dominations, même du bdsm plus marqué mais on voyait toujours l'amour et les deux partis faisaient des "deals", là c'est toujours pour la gueule d'Erica, et Blake est trop colérique encore il serait possessif mais la c'est n'importe quoi il l'a traite comme un objet sexuel incapable de travailler par elle-même, il passe son temps à la rabaisser, se mêle de tout.

[spoiler]D'ailleurs qu'il s'énerve que Daniel ait frappé Erica parce qu'il tient a elle d'accord, mais qu'il sénerve juste parce qu'elle lui a pas dit et qu'il pense qu'elle ne doit rien lui cacher la c'est n'importe quoi, y'a un moment ou faut poser une limite.[/spoiler]

J'ai franchement été déçue par ce tome j'espère que ça ira mieux dans les tomes suivants parce que la, l'histoire perd toute attractivité.
Je veux vivre Je veux vivre
Jenny Downham   
Dire que ce livre ne m'a pas ému serait mentir, il est juste exceptionnel ! J'ai véritablement eut du mal à le terminer vu que ma lecture était ponctuée de sanglots. Je me suis vraiment remise en question après avoir lu ce livre, qui m'a énormément aidé à faire le deuil d'une personne proche. J'ai encore des frissons rien que d'y repenser. En tout cas, je ne dis pas ça souvent, mais Merci Jenny Downham, merci de m'avoir aidée à franchir un cap que je pensais insurmontable.

par vagabonde
Le Cycle de la brume, Tome 3 : Les Lumières de septembre Le Cycle de la brume, Tome 3 : Les Lumières de septembre
Carlos Ruiz Zafón   
http://wandering-world.skyrock.com/3083084291-Les-Lumieres-De-Septembre.html

Ouaw. Ouaw. Ouaw. C'est définitif : je suis un grand fan de Carlos Ruiz Zafón. Les Lumières De Septembre m'a tout simplement fait tomber amoureux de cet auteur. Si j'avais été énormément séduit par Le Prince De La Brume et un tout petit peu déçu ( mais toujours conquis ) par Le Palais De Minuit, ce livre, lui, m'a carrément rendu accro à la plume de Monsieur Zafón.
Nous retrouvons une nouvelle fois les éléments que le romancier maîtrise à la perfection : il parvient à nous décrire des paysages paradisiaques, saisissants grâce à leur beauté et leur magnificence, et à nous faire frissonner de terreur en un battement de cils. Oh god, rien que d'y repenser, je suis aux anges. J'adore la façon d'écrire de l'auteur, ce n'est pas plus compliqué. Il nous transporte littéralement à travers ses mots, ses phrases, ses métaphores. On s'approprie sans aucune peine son monde, ses personnages, et toutes les violentes émotions qu'il couche sur le papier. Ce récit est un diamant brut, qui nous coupe le souffle.
Irène, Dorian et Ismaël ( et Hannah dans une moindre mesure ), les personnages principaux de l'intrigue, sont des adolescents humains au possible, touchants, et tellement dotés d'espoir qu'ils en deviennent merveilleux. En effet, durant notre lecture, ils vont vivre des tas d'aventures horribles, effrayantes et dérangeantes. Mais, toujours, ils vont se dépasser et faire tour leur possible pour s'en sortir. Carlos Ruiz Zafón nous offre une magnifique leçon de vie et de détermination. Nous faisons réellement face à un combat pour ce qui est juste. Le Bien et le Mal s'affrontent dans ce roman, et un seul camp ne pourra réchapper de cette guerre.
D'ailleurs pour vous parler des rebondissements de l'histoire, sachez qu'ils sont tous inattendus et atrocement poignants. Je n'ai rien vu arriver en 264 pages ! Nous sommes véritablement ancrés dans le récit. Entre ombres mystérieuses, légendes aussi effroyables que captivantes, et âmes en quête de vengeance, nous ne pouvons pas respirer une seule seconde ! J'ai tourné les pages de ce livre sans m'en rendre-compte ! Les mots s'écoulent telle une cascade infinie, sans même que nous nous en apercevions.
De plus, Les Lumières De Septembre possède également une sublime histoire d'amour, qui m'a touché en plein coeur. C'est une de ces romances douces et tendres, qui paraissent si vraies qu'elles pourraient avoir lieu partout dans le monde, en ce moment même. Je vais taire les prénoms des deux adolescents qui vont s'éprendre l'un de l'autre, mais il faut savoir que le couple qu'ils vont former est adorable, émouvant, et terriblement réaliste. J'ai eu des étoiles plein les yeux à de très nombreuses reprises !
Évidemment, notre addiction ne fait que redoubler lorsqu'on découvre les endroits où l'auteur nous embarque. La Baie-Bleue est un village magnifique. Je pouvais presque entendre les mouettes et les va-et-vient des vagues d'un bleu inouï. Les grottes, le phare, les bandes de sable blanc et Cravenmoore sont autant de lieux formidables et exceptionnels, qui nous en mettent plein la vue ! Les descriptions sont géniales et claires tout en étant courtes, exactement ce que j'aime.
L'atmosphère du livre est fascinante. On passe de l'admiration et de l'extase à l'effroi et la peur sans arrêt. Au départ, tout est calme... Trop calme, dans le fond. On sent bien que quelque chose pèse au-dessus des protagoniste, quelque chose qui dépasse l'entendement. Le suspense va alors crescendo, et il nous pousse presque à fermer les yeux tant l'adrénaline et le stress deviennent palpables. Une boule de feu se forme au creux de notre estomac, et on panique rien qu'à l'idée de tourner la prochaine page, méfiants de ce qui nous attend. Haaaaa, que d'extraordinaires émotions !
Mais ce n'est pas tout ! Derrière cet aspect très fantastique de l'histoire se cachent énormément de beaux messages et d'enseignements. Nous devons apprendre à vivre avec l'ombre qui sommeille en nous, à faire la part des choses, à vivre pleinement, et à cesser d'avoir peur de notre passé. Les souvenirs qui nous hantent s'effaceront si on arrive à passer à autre chose et à écrire un nouveau chapitre de notre vie. C'est vraiment cela qui me touche avec cet auteur : il sème des tas de réalités dans un univers surnaturel et mirifique.
En définitif, Les Lumières De Septembre est un roman époustouflant, qui nous prend aux tripes et nous fait pénétrer dans un monde de ténèbres passionnantes. J'ai vraiment été subjugué par chacun des personnages, par le cadre de l'intrigue, et par la plume - toujours aussi éblouissante - de Carlos Ruiz Zafón. Au fond, lire cet ouvrage c'est, et je cite une phrase du livre qui décrit à la perfection mes pensées, "comme s'enfoncer dans un rêve à la fois enivrant et terrifiant".

par Jordan
Pamphlet contre un vampire Pamphlet contre un vampire
Sophie Jomain   
Le livre est très agréable, il convient tant aux adolescents qu'à un public plus âgé, qui appréciera l'humour mordant ( le pamphlet est jubilatoire!) et les situations cocasses.
Satine, 17 ans, caractère bien trempé avec un sens aigu du sarcasme, décide de partir en croisade contre les romans à la mode, les twilight et autre littérature sentimentale sur les vampires. Ce qui n'était qu'un simple coup de gueule, pour changer les idées de son amie accro à "Ed", devient une vraie guerre de tranchée où les pro et anti vampires se déchaînent.
Au milieu de vampires très remontés et d'amoureux de longs crocs, l'héroine, avec son ironie décapante et son côté passionaria, va connaître dans le désordre une histoire d'amour compliquée, pas mal de doutes, des vampires sanguinaires et vengeurs...
Entre les rebondissements et l'humour caustique, c'est donc un roman très frais, qui se dévore d'une traite, avec une mention spéciale pour un genre largement à la mode qui sait se moquer de lui même et du fantasme du vampire.


par Celma95