Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Audrey-25 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La cadillac de Dolan La cadillac de Dolan
Stephen King   
Vengeance, vengeance quand tu nous tiens... Jusqu'où pourrions-nous aller par amour ou par désespoir...
Blaze Blaze
Stephen King   
Hello,
Stephen King n'a pas son pareil pour développer une intrigue aux limites du fantastique et du roman noir. Le lecteur est happé par l'histoire de Blaze, ce marginal attachant, entraîné dans un tourbillon de mauvaises décisions qui scelleront son destin. Touchant et vrai, un joyau à découvrir sans délai.
excellent!!!
marquise66
Rose Madder Rose Madder
Stephen King   
Un Stephen King encore excellent.
Cette fois, et assez rarement quand même chez SK, le fantastique n'est pas central. Il reste en arrière plan d'une intrigue dont on ne comprend pas bien l'histoire, un symbole, une métaphore, quelque chose d'autre... Mais tout ça est parallèle à l'histoire de Rosie.
Je ne suis moi même pas une femme battue, et je n'ai rien lu sur le sujet, donc je ne saurais juger de la justesse du récit qui est fait de la vie de Rosie, dans son couple, avec un mari qui la bat. De ses sentiments, ses peurs, etc. Mais en tout cas, j'ai été convaincu. Comme toujours, c'est avec un réalisme froid et sans détours que SK nous fait vivre l'enfer de cette femme, avec son mari, et sans son mari, sachant qu'il est toujours là, quelque part...
Celui-ci est d'ailleurs un personnage brillamment illustré. Sa folie qui prend le pas, sa haine, son obsession... et malgré tout, sa redoutable intelligence, et ses formidables capacités de traqueur.
Le récit est donc centré non pas sur une intrigue fantastique, mais sur Rosie et Norman. Sur l'enfer qui la poursuit, ne lui laissant un répit que pour mieux la surprendre dans son sentiment de paix retrouvée. Sur le courage de cette femme, qui a foutu en l'air son monde, sa réalité, la seule qu'elle connaissait, et qui va essayer de regagner confiance en ce monde qu'elle voit traître et dangereux.
Et puis il y a le tableau. Il y a Rose Madder. Quand même, c'est le titre du livre.
Rose Madder, dont on ne connait rien, qu'on ne peut définir ni placer dans un contexte. Mais qui semble s'intégrer dans l'histoire de Rosie, qui lui donne la force et la soutien. Rose Madder, qui est l'alter ego de Rosie, peut-être, ou bien la déesse des femmes battues, qui sait ? Rose Madder, qui paie ses dettes.
Et les hommes, des taureaux. Des bêtes dangereuses, dont il faut se méfier.
Encore une fois, l'équilibre entre la peur et la confiance est précaire.
L'Ordinateur des dieux / Word Processor of the Gods L'Ordinateur des dieux / Word Processor of the Gods
Stephen King   
Très bonne histoire, beaucoup de suspense. Peut être un peu trop courte à mon goût on se laisse prendre même si on voit déjà comment tout ça va se finir...

par claudeM
Revival Revival
Stephen King   
Je n'ai pas vraiment été séduite par ce nouveau Stephen King. Je trouve que cela fait quelques années maintenant que l'auteur peine à produire des histoires aussi marquantes que celles de ses débuts, comme Shining, Simetierre, Cujo ou Salem...
Les derniers crus sont plus fades : je pense à Joyland, Duma Key, Désolation...

J'ai de plus en plus l'impression que King applique simplement une recette bien éprouvée. Ses histoires et ses personnages se ressemblent, avec leurs troubles, leurs défauts, leurs addictions... Certes, c'est ce que l'on aime chez Stephen King, mais lorsque cela en devient prévisible, c'est un défaut selon moi.

A aucun moment je n'ai été surprise dans cette histoire. Aucun suspense, on sait que les choses vont mal tourner dès le départ, on sait pourquoi, on connait même la morale que l'auteur cherche à nous délivrer... Quant à l'hommage à Lovecraft, Stoker, Shelley et j'en passe, il est plus que léger.

Pour moi, l'hommage intervient surtout à la fin, et renvoie particulièrement aux "Grands Anciens" de Lovecraft, avec son irrépressible angoisse de ce qui nous dépasse. La fin, pour le coup, est très réussie. S'il y a bien une chose que j'ai appréciée dans ce roman, c'est l'angoisse sourde et amère qu'elle transmet à son personnage principal, et donc au lecteur, à la toute fin. Mais quel dommage d'avoir dû attendre cette fin pour trouver enfin un hommage digne de ce nom et un malaise profond, ce qui faisait véritablement la sève des premiers King, en fait.

Bref, en dehors de ça, rien de vraiment neuf à rajouter: le style reste addictif et les personnages attachants, dans toute leur fragilité. Mais je ne peux me départir de cette impression que King applique sa méthode gagnante, et reste superficiel quant à son implication vis-à-vis de ses derniers romans.

Il manque des tripes !!!

par Natalea
Histoires à lire Histoires à lire
Maurice Denuzière    Mary Higgins Clark    Patricia Highsmith    Félicien Marceau    John Irving    Stephen King    Romain Gary    Régine Deforges   
J'ai trouvé ces nouvelles agréables à lire, plus certaines que d'autres, mais cela dépend bien sur des auteurs que l'on aime ou pas

par bebi
Nuit Blanche Nuit Blanche
Stephen King   
Ouais...bof. Ce livre est un peu moyen. Je ne m'attendais pas à des nouvelles qui allaient me faire faire des cauchemars, loin de là mais il y avait des nouvelles qui n'étaient pas du tout appropriées à ce roman comme "La poudre à boutons" de Roald Dahl. Certaines cependant, ont été de bonnes surprises comme la dernière "Le cri" de Ramsey Campbell.
Un petit résumé des histoires :
- Le tigre de papier de Stephen King : Un élève veut aller aux toilettes et découvre un tigre étrange aux W.C. Une histoire où je n'ai rien compris.
- Sortilège de R.L Stine : Un groupe d'amis se sent menacé à cause de l'un de leur membre qui est un maître en hypnose. Une nouvelle que j'ai bien appréciée.
- Le locataire du premier étage de Ray Bradbury : Une maison accueille un locataire étrange qui coïncide avec des meurtres dans la ville. Une bonne histoire.
- La poudre à boutons de Roald Dahl : Willy Wonka emmène les enfants devant une porte bien étrange. Je me demande ce que fait cette nouvelle dans ce livre puisqu'elle ne fait pas vraiment peur.
- Une créature abominable de William F.Nolan : Un oncle malveillant certifie à sa nièce qu'elle a un monstre dans son ventre. Une bonne nouvelle.
- Le professeur de langues mort de Joan Aiken : Un professeur est malmené par ses élèves depuis l'arrivée d'un élément perturbateur. Une nouvelle étrange.
- Une si belle vie de Jérôme Bixby : Un petit garçon capable de lire dans les pensées et de les contrôler devient la terreur des habitants d'un petit village. Très agréablement surprise par cette histoire.
- Le treizième jour après Noël de Isaac Asimov : Un homme menace de faire exploser un bâtiment soviétique et une enquête a lieu. Une bonne nouvelle plus policière que fantastique.
- Silence ! de Zenna Henderson : Un baby-sitting se transforme en un combat à mort contre l'avaleur de bruit, un aspirateur qui avale le moindre bruissement. Une histoire qui ne m'a pas vraiment plu.
- Le petit vagabond d'Ambrose Bierce : Un petit garçon dont les parents sont morts cherche une maison pour s'abriter. Une nouvelle triste.
- Un revenant malvenu de Léon Garfield : Deux jeunes garçons décident de faire peur au curé du village et l'un d'eux se déguise en fantôme. Une bonne histoire.
- Bois mon sang rouge de Richard Matheson : Un petit garçon étrange et malsain se passionnant des vampires depuis son plus jeune âge aimerait en devenir un. Une bonne nouvelle.
- Le cri de Ramsey Campbell : Le soir d'Halloween, une voisine "sorcière" donne des bonbons douteux à deux jeune filles. Ma nouvelle préférée.
Ce qui est intéressant dans ce bouquin, c'est le fait que les auteurs ont tous leur biographie.
A lire pour ceux qui aiment bien ce genre de nouvelles.
Bonne lecture.
Fin de ronde Fin de ronde
Stephen King   
Aujourd'hui, parlons beaucoup, parlons bien, parlons du dernier livre de Stephen king : Fin de ronde ! Qui est le dernier tome de la trilogie Hodges après Mr. Mercedes et Carnets noirs. Je vous avais parlé de ce second tome il n'y a pas longtemps et... Je n'ai pas pu résister à l'envie de savoir ce qui allait se passer dans cet ultime tome !
Je l'ai donc attaqué, et fini en quelques jours. Déjà, j'ai préféré cette couverture aux deux autres tomes, donc je me suis un peu attardée dessus en essayant de comprendre à quoi ça allait nous mener... Puis, je me suis plongée automatiquement dans l'histoire, dès les premières pages. J'ai été ravie de retrouver nos personnages que sont Bill, Holly et Jérôme, et surtout, notre fameux Brady, qu'on pensait tous mort et végétatif comme le dit lui-même le narrateur ! Malgré tout, j'ai eu un petit bug après l'excitation des premières pages passées... Je m'attendais à une enquête aussi folle que durant Carnets Noirs, et ça n'a pas été le cas. Pour moi, ça a beaucoup tourné aux super-pouvoirs, aux x-mens même. Passé cette surprise, j'ai pu profiter de ma lecture ! Et je ne l'ai pas lâché jusqu'à ce que je la finisse ! J'ai aimé voir au fil de la saga, et surtout au fil de ce livre, le changement de Jérôme et Holly ! Et j'étais pressée de savoir ce qui arriverait à Hodges et Brady.
C'est un livre plein d'action, addictif, qui m'a fait rire, pleurer, et m'a donné peur. En ce qui concerne la fin, je ne suis pas certaine que je m'attendais à ça, et du coup ça a été une petite surprise. Une surprise de taille même ! J'ai apprécié cette saga, ainsi que ce livre, pour moi il est à la hauteur de toute la saga, et surtout du second tome que j'avais beaucoup apprécié !
Sachez néanmoins qu'il ne s'agit pas d'un livre d'horreur mais vraiment d'un livre d'enquête ! Et c'est d'ailleurs cette saga qui m'a réconcilié avec le genre. De ce fait, je continuerai évidemment de lire cet auteur, et d'autres thrillers !

par Hyaline
Duma Key Duma Key
Stephen King   
Grande amatrice de King durant ma jeunesse, c'est avec plaisir que je reviens vers l'auteur avec Duma Key. Une intrigue solide, rondement menée, digne de l'esprit torturé, rigoureux et talentueux comme King. L'auteur prend son temps pour introduire finement les personnages, planter le décor. Oui, on a hâte de rentrer dans le tourbillon. Et une fois les vannes de l'horreur ouverte, on y est, on regarde autour de soi, on préfère laisser la lumière et puis ne plus trop y penser une fois le livre fermé .
excellent
Superbe .
Les Régulateurs Les Régulateurs
Stephen King   
Deuxième lecture et dans les deux cas je l'ai préféré à Désolation, même si ils ont la même base. Les Régulateurs à l'avantage de nous emmener très rapidement dans l'histoire alors que Désolation est un peu plus lent. Dans les deux cas, ce qui rend ces romans intéressant est le fait de partir sur une même base - Tak qui s'en prend à des citoyens lambdas (dont certains sont homonymes) dans un secteur réduit - et d'avoir deux déroulement différents. A ne pas mettre dans les mains de tout le monde mais à lire et à relire (surtout pour les inconditionnels).

par Babwine