Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de audrey66 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Private Pleasures, Tome 1 : Private Lesson Private Pleasures, Tome 1 : Private Lesson
Samanthe Beck   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2017/03/06/private-lesson-samanthe-beck/

Private Lesson est un titre qui m’a tout de suite interpellé par ses sous-entendus et son résumé alléchant. Publié chez Collection &Moi, il ne m’en fallait pas plus pour me jeter dans cette lecture très prometteuse.

Le succès de ce livre repose avant tout sur la personnalité même des protagonistes et l’environnement dans lequel ils évoluent. En effet, tout le monde se connaît dans la petite ville de Bluelick ce qui alimente sans cesse la machine à ragot du coin. Les gens aiment savoir ce qu’il se passe chez eux et se délectent de la moindre information croustillante donnant lieu à plusieurs situations cocasses.

Ellie Swann a été élevée sur ces terres. De retour en ville pour veiller sur son père, c’est avec son doctorat en poche qu’elle décide d’ouvrir son propre cabinet médical. Depuis toute petite elle planifie sa vie avec Roger, le quaterback du lycée avec qui elle se voit vivre heureuse entourée de trois ou quatre Roger blondinet. Ellie est une personne pragmatique qui envisage les choses d’un œil pratique. Elle agit toujours de manière réfléchie, concise et directe. Cela aurait pu la rendre pénible voir acariâtre et pourtant grâce à son franc-parler et sa bonne humeur, Ellie est une jeune femme que l’on apprécie dès les premières lignes.

Tyler Longfoot a tout du Bad Boy. De son allure à sa harley, il est la parfaite représentation de l’homme dangereux. Il est celui que tout le monde connaît et pas forcément pour les bonnes raisons. Sa réputation le précède malgré son évolution. En effet, Tyler est dorénavant un chef d’entreprise accompli. L’enfant du pays a bien grandi et fait prospérer la ville en créant des emplois et en s’investissant pour les autres. Son image de je-m’en-foutiste lui pose à présent pas mal de problèmes pour l’avenir. Il faut dire que ce jeune homme simple et altruiste est à un tournant de sa vie. Sa générosité sans pareil fait de Tyler un homme profondément gentil que l’on a envie de découvrir.

Le principal attrait de ce livre repose bien entendu sur les leçons privées d’Ellie. Ce qui est particulièrement plaisant c’est la manière dont elle envisage la suite des événements. Avec son raisonnement linéaire, elle voit le sexe comme une matière scolaire, analysant point par point chaque aspect de ce sujet précis. Le contraste avec les méthodes de Tyler est alors saisissant, car ce dernier vit dans la spontanéité totale surtout sur sa sexualité.

Leur relation prend une tournure certes sensuelle, mais surtout sentimentale. De par leur passé commun, les souvenirs viennent régulièrement alimenter le récit d’anecdotes croustillantes. De plus, on se rend finalement compte qu’ils ne sont pas si différents l’un de l’autre. Leur situation familiale a toujours été compliquée ce qui va grandement les rapprocher, mais également les effrayer.

Leur histoire ne verra pas le jour sans mal, car Ellie totalement obnubilé par le « projet Happy End » refuse de voir ce qui crève les yeux. Sa quête de séduction est si ancrée en elle, qu’elle en oublie de regarder l’homme qui se tient à ses pieds. J’ai beaucoup aimé la façon dont le récit a été tourné. L’obstination d’Ellie apporte de la consistance à cette relation que l’on devine aisément.

Private Lesson est donc un livre très agréable agrémenté d’une bonne dose d’humour. L’écriture est claire, fluide, attrayante. On a envie de tourner les pages pour connaître la suite des réjouissances. C’est un roman qui met de bonne humeur et qui se lit en quelques heures. À découvrir sans tarder..
Shacking Up, Tome 1 : Together Shacking Up, Tome 1 : Together
Helena Hunting   
J'espère qu'il y aura une suite concernant Amalie, elle ne peut pas rester avec ce Armstrong !!!

par Gadrya
Minuit, Tome 15 : L'illusion de minuit Minuit, Tome 15 : L'illusion de minuit
Lara Adrian   
Je classe ce livre dans la catégorie diamant par égard pour l'univers, les personnages et les tomes précédents, mais je dois dire que pour moi, le quinzième opus de "Minuit" est une déception.
Ce n'est même pas tant que je n'ai pas aimé. L'histoire est toujours agréable, la plume fluide, les personnages attachants et l'univers original. Ce qui m'a dérangé, c'est le manque d'originalité de ce livre, qui sonne plus comme un tome de transition que comme un tome à part entière. J'ai deviné la grande majorité des rebondissements et même si la romance était sympa, cela ne valait pas ce qu'on trouvait dans le tome treize entre Carys et Rune ou dans le tome douze avec Jordana et Nathan, par exemple.
Je croise les doigts pour que le prochain tome s'axe sur le fils de Tegan et Elise, lequel est mentionné à plusieurs reprises depuis le tome onze mais qui semble être perdu quelque part dans le monde et potentiellement en danger, mais au vu de ses nombreuses apparitions, je pense qu'on aura le droit à l'histoire du fils de Dante et Tess, Rafe.
Une lecture en demi teinte mais que je classe quand même avec un dix sur dix parce que l'auteure et l'univers qu'elle a créé en valent la peine.
Felicity Atcock, Tome 1 : Les anges mordent aussi Felicity Atcock, Tome 1 : Les anges mordent aussi
Sophie Jomain   
RAFRAICHISSANT & AFFRIOLANT !

Un premier tome réussi sur les Anges et les vampires, livré sur un ton humoristique par l'héroïne.
Féli, la bonne copine sur laquelle on peut toujours compter et qui ne sait pas dire non, est entourée de Daphnée, sa collègue et amie; et c'est ensemble qu'elles se rendent à Londres pour rejoindre le rencard de Daphnée.
Mieux aurait valu que Féli se casse une jambe ce soir là, car c'est au cours de cette soirée que sa petite vie tranquille et monotone va prendre fin.
C'est un livre tout en légèreté qui nous est dévoilé, certains passages sont sexy à souhait, d'autres nous font sourire et d'autres encore piquent notre curiosité quant aux origines et facultés mystérieuses de Féli.
Un livre intéressant et sans prises de tête qui se lit d'une traite et qui me fait m'interroger sur la teneur du second tome.
Une lecture divertissante sans le moindre doute mais toutefois un peu chère.
Cela étant, je SAIS que je lirai la suite ;-).

par ccmars
Felicity Atcock, Tome 2 : Les anges ont la dent dure Felicity Atcock, Tome 2 : Les anges ont la dent dure
Sophie Jomain   
Après un premier tome époustouflant d'originalité et d'humour, voici enfin le second volume des aventures de Felicity Atcock. Notre héroïne toujours aussi végétarienne, loufoque, sujette au mauvais karma et accroc aux ennuis. Incapable de résister au chocolat et à ses amis, et c'est justement en voulant aider Greg qui fait joujou avec une femme plutôt griffue qu'elle se retrouve dans les ennuis jusqu'au bout de ses doigts de pied.

Cette fois ci ce ne sont pas des vampires qui sont pendus à ces basques mais rien de moins qu'une sorcière jalouse qui non seulement pratique la magie noire et les arts sataniques mais recommande notre chère héroïne à Satan. Entre les mauvais sorts, les poulets accrochés à sa porte, les voyages non désirés en enfer au milieu de démons libidineux et d'un prince des enfers sexy en diable mais combien dangereux, notre pauvre Felicity en perd presque sa bonne humeur et son humour dévastateur.
Ces relations tumultueuses avec Terrence l'ange le plus torride qui soit et Stan entre-deux sexy et exaspérant n'arrangeant pas vraiment ses affaires, elle se demande si une mauvaise étoile spéciale n'a pas été créée pour elle. À ceci vous ajoutez l'arrivée de Jeliel un archange amour éternel de Terrence et vous comprenez bien que cette chère mademoiselle Atcock n'est pas sortie de l'auberge pour notre plus grand plaisir à nous lectrices.

Le rythme de l'histoire est toujours aussi soutenu et déjanté, Sophie Jomain pratiquant l'humour d'une main virtuose nous concoctant par la bouche de son héroïne des répliques à mourir de rire. Je ne résiste pas à vous citer celle-ci:
" Il n'y avait pas grand chose à jeter chez Stan. Il m'avait d'ailleurs toujours fait penser à un buffet des meilleures choses à manger. Et ce là, je l'avais à portée de ma main, je n'avais qu'à me servir. Mais dans mon intérêt et quelque soit la force de mon appétit, il était indispensable que je compte les calories avant de passer à table. Stanislas était pire qu'un bloc de foie gras aux truffes noires: c'était beaucoup trop cher et ça restait sur les cuisses".

Mais l'humour caustique et des personnages hauts en couleur plein de surprises ne sont pas la seule force de ce deuxième opus, je dois dire que l'intrigue concoctée par notre auteure est elle aussi à la hauteur de mon souhait. Particulièrement complexe et bien amenée, son point culminant est grandiose et m'a prise au dépourvu, je ne l'avais pas vu venir et Felicity non plus (oui je sais c'est facile).
Ce tome c'est aussi celui des révélations, des réponses sur les questions que l'on se posait sur le passé de certains personnages, les origines de notre héroïne.

Par contre Madame Sophie Jomain j’espère bien que vous allez faire un troisième tome après l’abominable suspense que vous nous laissez sinon croyez moi il n’y a pas que vos anges qui ont la dent dure !!!


par samba
Felicity Atcock, Tome 3 : Les anges sont de mauvais poil Felicity Atcock, Tome 3 : Les anges sont de mauvais poil
Sophie Jomain   
Team Stan !!!! J'espère qu'il sera[spoiler] le papounet [/spoiler]XD J'ai trop envie de voir sa tête ^^

Septembre c'est encore loin...
Felicity Atcock, Tome 4 : Les anges sont sans merci Felicity Atcock, Tome 4 : Les anges sont sans merci
Sophie Jomain   
Une bonne suite.
Pour une fois j'ai aimé le personnage de Terrence, il m'a vraiment touché.
Par contre Felicity et ses faux airs de "sainte nitouche", m'a parfois agacé.
L'histoire est bien menée. J'ai aimé connaitre le père de Felicity.
Et Stan... égale à lui même. On découvre plus son côté sombre et je dois dire qu'il nous réserve encore de grandes surprises.

par Adèle
Felicity Atcock, Tome 5 : Les anges battent la campagne Felicity Atcock, Tome 5 : Les anges battent la campagne
Sophie Jomain   
J’ai tout simplement adoré voir ce tome prendre forme avec ses défauts gommés petit à petit sous la magnifique plume de Sophie. Je n’ai jamais autant ris, pleuré et marronné que dans ce tome-ci. J’ai quand même mis dix bonnes minutes à me remettre de la fin… Fin que je connaissais déjà !
Je vous mets le message que j’ai envoyé à Mme Jomain après avoir lu un passage : « putain de bordel de merde, j'ai besoin de prendre l'air et surtout de refaire mon maquillage, j'ai du mal à m'en remettre :o » Ouais, j’ai souffert moi aussi lol.
Alors oui, j’ai sûrement été chiante et parfois très tatillonne mais qu’est ce que j’ai aimé !

Bon, maintenant, il faudrait peut être que je rentre un peu dans les détails non ? A quoi devez-vous vous attendre dans ce tome ?
Tout d’abord, il faut dire que ce tome renoue avec l’humour, après un tome plutôt sombre, ici place à la légèreté, aux répliques cinglantes et tordantes de mon entre-deux d’amour et de notre Feli chérie. C’est un festival plutôt cocasse et surtout à mourir de rire mais ce n’est pas tout, nous avons aussi le droit à de la tendresse et de la sensualité qui rendra toutes choses les fans de Stan et de Terrence. Phil sera lui aussi de la partie et sa loyauté et son amitié envers Feli ne seront plus mises en doute mais qui a dit que Phil ne désirait que de l’amitié ? Pour le coup, je suis d’accord avec Daphné, je n’aime pas le chien :D. L’élément surprise dans ce cinquième opus est Margaret qui se découvre un peu plus ici et pas forcément comme on s’y attendrait, fidèle à elle-même, elle nous montrera un nouveau visage, de quoi décontenancer Feli et nous lecteur qui avions un avis très arrêté sur la tante un peu cinglée.
La descente aux enfers de Feli sera elle aussi riche en détails et en émotions mais cette fin, putain de bordel de merde, je pense qu’elle en laissera plus d’un sur le cul, et une fois remis du choc, vient les larmes et le « non mais POURQUOIIIIIIIIIIIIIIIIIII » J’ai envie de vous dire « PARCEQUEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE » mais pas sûre que vous apprécierez lol.

Ce tome est pour moi l’un des tomes les plus aboutis de cette saga, on avance (c’est déjà l’avant dernier bouhouhouhou) crescendo dans les émotions et les surprises, nous demandant comment vat-on faire pour attendre le tome 6 ?
Sur ces belles paroles, je vous laisse lire ce tome, en espérant que vous prendrez autant plaisir que moi avec lui !


Felicity Atcock, Tome 6 : Les anges voient rouge Felicity Atcock, Tome 6 : Les anges voient rouge
Sophie Jomain   
Date de sortie du tome 6 le 24 mars 2017! Sophie Jomain vient de le mettre sur sa page Facebook! J'ai trop trop hâte!!!!

par Ninako
Felicity Atcock, Tome 3 ½ : Les anges ont la mort aux trousses Felicity Atcock, Tome 3 ½ : Les anges ont la mort aux trousses
Sophie Jomain    Maxime Gillio   
ATTENTION : Les anges ont la mort aux trousses n'est PAS le tome 6 de Felicity Atcock...

C'est un crossover avec "Manhattan Carnage" d'Orcus Morrigan.

L'histoire se situe entre le tome 2 et le tome 3

par DimkaGirl
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4