Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Audrey81 : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Jeu de massacres Jeu de massacres
James Patterson    Howard Roughan   
C'est le second roman de James Patterson que je lis. J'avais déjà eu le plaisir de le découvrir dans Incontrôlable. Je l'ai retrouvé ici avec plaisir. J'ai pu apprécier son style une nouvelle fois, précis, concis, qui pointe là où il faut. Il a l'art de mener le suspense tout le long du roman pour nous dévoiler la fin et nous étonner en même temps.

Le roman commence très fort, puisque le premier chapitre est consacré au Dealer. On comprendra très vite qu'il s'agit en fait du tueur et qu'il nous dévoile une partie de ses pensées sur ses actes. Il s'adresse directement au lecteur. Et nous enchaînons par la suite avec l'histoire en elle-même. On fait la connaissance de Dylan Reinhart. Il est professeur à Yale et a écrit un roman sur les comportements des humains. Il est ce qu'on appelle un comportementaliste. Il va se retrouver au feu de l'action puisqu'il va voir arriver à l'université l'inspecteur Needham. Celle-ci mène en effet l'enquête car un journaliste de renom a reçu le livre de Dylan avec une carte à jouer tachée de sang. Celui-ci provient d'un meurtre qui vient d'avoir lieu. Tous deux vont vite comprendre que cette carte est un indice sur l'identité de la prochaine victime. Va ainsi s'en suivre un jeu du chat et de la souris entre le tueur et les deux enquêteurs qui va les mener sur un véritable jeu de piste où les meurtres vont se succéder chacun avec une nouvelle carte et donc un nouveau casse-tête.

Ce que j'aime à chaque fois avec James Patterson, c'est qu'il construit son roman de telle façon que la lecture se fait rapidement. En effet, les chapitres sont très courts, cela donne donc beaucoup de rythme à la lecture. Si on rajoute à cela le suspense engendré par ces cartes qui mènent à chaque fois à une nouvelle victime, on obtient donc une lecture haletante et prenante. Elle n'a pas fait long feu et en une journée, j'avais fini ce roman. En plus, c'est toujours au moment où on pense que tout est résolu qu'un nouvel indice survient pour brouiller les pistes. Mes soupçons s'étaient portés sur certaines personnes, mais il s'est avéré que je me trompais et je suis tombée de haut lorsque le nom du coupable a été révélé.

J'ai aussi bien aimé que l'auteur emploie le « je » tout au long du roman. Je trouve que l'on rentre encore mieux dans la peau du personnage et en occurrence ici dans celle de Dylan. Cela permet d'avoir ses pensées les plus intimes. On ressent encore mieux ce qu'il vit tout au long de ce jeu de piste.

Les personnages sont bien travaillés, je les ai beaucoup aimés, que ce soit Dylan, Elizabeth ou les autres. J'ai aussi apprécié la vie intime de Dylan, l'auteur pointe d'ailleurs sur un sujet pas toujours évident et le rend le plus naturel possible.

J'ai, vous l'aurez compris, passé un excellent moment de lecture en compagnie de tout ce petit monde. Plein de suspense et de questionnements tout le long, donnant une lecture rapide et intense. Ce roman me conforte dans l'idée que James Patterson peut faire partie des grands écrivains de thriller et de suspense. Je le lirai volontiers à nouveau.

par marie-nel