Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de audreyetdavid : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
À bout de souffle, Tome 1 : Maîtrisée À bout de souffle, Tome 1 : Maîtrisée
Maya Banks   
Grosse déception!
Tout d'abord, il faut passer sur le côté vraiment peu original de l'héroïne qui ressemble à un canon de la beauté mais qui se croit moche et dont tous les personnages masculins tombent amoureux.
Ensuite, il faut apprécier le vu et revu de la relation entre un maniaque du contrôle dominant et d'une presque vierge qui découvre la soumission.
Enfin ce qui a fini de m'achever (car oui j'aurais quand même pu apprécier le livre malgré mes deux premiers points) j'hésite à mettre un spoiler car j'aurai aimé le savoir avant d'acheter le livre [spoiler]l c'est le plan à 3 (car je n'apprécie pas de les lire dans les romans mais seulement dans les nouvelles mai surtout) qui totalement incohérent avec le profil de Drake qui est un homme obsédé par sa "femme" et incroyablement possessif. D'autant plus que ce genre de scène est aussi vu et revu et n'a rien de très innovant.[/spoiler]
Si tous les points que j'ai évoqué ne vous dérangent pas alors ce livre peut vous plaire. Mais pour les autres, je vous conseillerais de vous abstenir.

par Reell
À bout de souffle, Tome 2 : Dominée À bout de souffle, Tome 2 : Dominée
Maya Banks   
A la place d'Evangeline, je n'aurais pas pardonné son attitude à Drake... Il l'humilie et la rejette deux fois dans ce tome, et que fait-elle? Elle sanglote, s'enfuit, et lui pardonne quand il vient la rechercher. Entretemps elle occupe ses journées à faire la cuisine ou le shopping. Alors certes, elle est adorable avec tout le monde. Mais Bof. Un personnage de soumise vraiment passif, sans amour-propre, qui finit par lasser avec son éternelle gentillesse.
Parmi les personnages secondaires, Silas semble prometteur. Espérons que l'auteur lui associera une femme avec un peu plus de caractère.

par IsaR
À bout de souffle, Tome 3 : Capturée À bout de souffle, Tome 3 : Capturée
Maya Banks   
Un avis + détaillé : https://wp.me/p6618l-9bJ

{Marina}

Les livres de Maya Banks ont toujours été une référence pour moi. Alors même si les deux premiers tomes de A bout de souffle ne m'ont pas transporter comme d'habitude, j'étais persuadée que la magie opérerait avec le charismatique Silas, héros de Capturée.

[...]

Avec Silas et Hayley, Maya Banks a fait de Capturée, le tome des trois volumes de À bout de souffle, que j'ai préféré.
Je ne saurais dire si c'est parce qu'ils ont des tempéraments plus forts que Blake et Evangeline... Ou si j'ai fini par m'habituer à ces personnalités improbables....

Toutefois, cette série ne m'aura pas convaincu.... J'ai eu l'impression de lire une romance historique dans un contexte contemporain... et cela n'a pas fonctionné pour moi. Cela rendait le tout beaucoup trop improbable et les personnages sans crédibilité...

De plus, le scénario dans ce troisième tome m'a semblé un copié collé des deux premiers... J'ai deviné l'histoire dès les premiers chapitres.

Cela reste du Maya Banks, et sa plume suffit à rendre la lecture du livre plaisante. Mais cela est tellement en dessous de tout ce que j'ai précédemment lu d'elle que je ne peux m'empêcher d'être exigeante.

Il n'empêche que À bout de souffle pourra plaire à d'autres. Très certainement aux adeptes des héros de romances historiques.
Above All, Tome 1 : Embarquer Above All, Tome 1 : Embarquer
Battista Tarantini   
Les couvertures, le titres m'ont interpellés et c'est pour cela que j'ai commencé ma lecture. Je pensais donc avoir affaire à une histoire d'A dans le milieu de l'aviation… la réalité est toute autre.

Je suis déçue parce que Battista Tarantini a une jolie plume, un bon rythme et qu'elle a choisit un background original pour une romance mais elle l'a gâchée en nous pondant un truc au rabais. Dés les premiers chapitres, la tension sexuelle s'installe sans qu'il n' y ait une réalité, une cohérence avec le lieu. On se croirait dans un soap opéra… ou pire, une romance paranormale !

Je pose les bases : nous sommes dans un porte avion, Alexis Snow est envoyée pour trois mois pour un remplacement. Ce n'est pas sa première mission, elle est dans l'armée depuis au minimum 4 ans. Avant, elle était censée devenir pilote. Qu'en déduit-on ? Une nana dans un milieu d'hommes doit fournir 3 fois plus pour prouver qu'elle mérite, elle n'est surement pas aussi niaise qu'une secrétaire qui se ferait culbuter sur le bureau de son patron milliardaire. N'est-ce pas ? Elle ne s'énerverait pas pour un rien ou ne pleurerait pas parce que ses culottes en coton se retrouveraient sur un bureau ?

La personnalité de ces deux personnages principaux est complètement loupée. En face, le trou du cul lunatique n'est pas mieux. Leurs altercations sonnent creusent, leurs échanges donnent dans le superficiel. Il y a d'autres manières pour faire monter la sauce sans pour autant écarter les jambes dés les premiers échanges. Surtout quand on sait que l'un a été trompé et l'autre marié… Où sont les états d'âmes ou tout simplement, l'implication d'un tel acte au sein de l'armée ? Aucun des deux n'a peur pour son poste ? On se tape donc 12 chapitres à ça.

Battista Tarantini a une jolie plume entrainante qui m'a plu mais l'histoire n'a rien de passionnante. Elle plaira à celles qui aiment les histoires de fesses et qui veulent que ça envoi dés le début. Après, il est difficile de dire qu'il s'agit d'érotique car il y a peu de scènes mais si on enlève la partie "on s'engueule, on bosse, on baise", il ne reste pas grand chose. Juste un peu son addiction à la clope, au gin et quelques manoeuvres de boulot avec les avions.

Lire ou ne pas lire le tome 2 ? Je n'en vois pas l'intérêt, je ne vois pas d'évolution possible, par contre, je tenterais un prochain projet.

par LLyza
Above All, Tome 2 : Résister Above All, Tome 2 : Résister
Battista Tarantini   
Mieux : Alexi travaille d’arrache pied pour parvenir à l’objectif fixé par l’Etat-major et ce tome commence avec son premier vol au côté du séduisant et ténébreux Capitaine Andréas Van Allen. Ne pouvant résister l’un à l’autre, ils prennent des risques en étant amants d’autant que leur relation semble se répercuter sur leur relation professionnelle mettant en danger leur secret... Un 2ème tome meilleur que le 1er où la relation si sensuelle Alexi et Andreas évolue et nous en savons plus sur Andréas. En parallèle nous suivons avec plaisir les autres membres de l’équipage. Un bon moment.

par Folize
Above All, Tome 3 : Décoller Above All, Tome 3 : Décoller
Battista Tarantini   
Bien : Alors que tout semblait enfin aller pour Alexi et Andreas malgré leur situation, le retour de l’ex d’Alexi et l’effondrement de Drake vont apporter son lot de douleur à notre couple quand Andréas découvre de manière brutale qu’Alexi était au courant pour les problèmes de santé de Drake ainsi que du rôle joué par Ganipy. La fureur de Van Allen va tout faire exploser et l’armée va les séparer... Un 3ème tome riche en émotions et rebondissements clôturant avec brio cette trilogie agréable et sensuelle. Un bon moment en compagnie de personnages attachants.

par Folize
Ice Chronicles Ice Chronicles
Battista Tarantini   
Ici nous retrouvons quelques morceaux de la vie de Andreas Van Allen, notre capitaine au regard bleu glacial.
Nous avons un bout de son enfance, de sa rencontre avec Godzilla, sa déchéance avec Darlène....
A peine commencé, les quelques pages ont été dévorées, j'ai retrouvé cette magie que seule l'auteur sait nous transmettre. Elle nous confie les frasques de son héros avec justesse. Elle sait attiser notre curiosité, nous en demandons encore.
Tout le long de cette lecture, je pouvais imaginer un tome de son point de vue, nous racontant ces déboires, sa rencontre avec celui qui le mettra sur le bon vol, sans parler de Snow....
Et si Ice ne nous avait pas livrer tous ses secrets, et si l'auteur nous offrait encore quelques pages.... Personnellement, je valide, j'ai la sensation d'avoir touché quelque chose mais ce fut rapide, je n'ai pas pu le savourer à sa juste valeur. Je voulais encore voler avec lui, vibrer sous ses ordres.
Cette nouvelle est une belle mise en bouche pour la suite......

Un livre, Une passion : http://wp.me/p7pHD4-32i
Addicted to sin, Tome 1 Addicted to sin, Tome 1
Monica James   
>> http://meliegrey.blogspot.fr/2016/11/addicted-to-sin-saison-1-dirty-dix-de.html

Encore un roman qui n'aurait jamais du rentrer dans ma PAL mais pour lequel j'ai craqué, pour mon plus grand plaisir. Parce que j'ai adoré chaque ligne.

L'histoire est celle de Dixon, un jeune psy qui tente de se remettre de la rupture de ses fiançailles qui ont eu lieu l'année précédente. Il lui est impossible de s'attacher à une femme donc il les veut toutes. Jusqu'à ce qu'il rencontre deux personnes : Juliet et Madison, qui vont remettre en cause, chacune à leur manière, sa façon de voir les choses. Il va alors essayer de se comporter correctement mais cela ne va pas être simple en étant attiré par deux femmes très différentes.

Dixon est un jeune homme brisé, il avait l'amour de sa vie mais cette dernière est partie avec un autre homme et cela lui a fait beaucoup de mal. Depuis il cumule les coups d'un soir et également avec ses patientes... C'est le salaud par excellence et pourtant, je dois bien avoué que je l'ai adoré. Parce qu'il est brisé donc je comprends pourquoi il se comporte comme il le fait et puis, je sais pas, mais je l'ai trouvé vraiment adorable. Un nouveau BookBoyFriend pour moi.

Juliet est une manipulatrice de première. On m'avait dit qu'elle était vraiment horrible et là, pas de doute. Dès qu'elle entre dans le roman, je me suis dis : mais c'est quoi cette fille ? Elle vient voir Dixon en tant que patiente pour une addiction au sexe et elle n'arrête pas de le manipuler pour qu'il tombe dans ses filets, même quand il lui fait comprendre qu'elle ne doit pas le faire. Et je l'ai détestée pour ça.

Madison est un "chou à la crème" comme ils le disent si bien dans le roman. Elle est jeune, étudiante, elle a un lourd passé qu'elle tente de laisser derrière elle. Mais c'est une battante, on le sent en la voyant. Et pourtant, elle est aussi tellement fragile. Je l'ai adoré et cela m'a brisé le coeur à chaque fois qu'elle se sentait mal. C'est un personnage en or, je pense sincèrement.

Que dire de l'intrigue ? Elle est très intense, il devient très difficile de lâcher le roman, j'avais sans cesse envie d'en savoir plus, de voir comment Dixon allait s'en sortir parce qu'il est attiré par deux femmes totalement différentes en même temps. Cela me paraissait compliqué pour lui. D'ailleurs, il a été crétin à certains moments, mais je l'apprécie beaucoup donc plutôt que de le détester, je m'inquiétais pour les conséquences qui risquaient de lui tomber dessus.
Quant à la fin : à partir du moment où j'ai compris ce qu'il allait se passer, c'était comme de regarder un accident : on sait qu'il va arriver, on sait que cela va être horrible, mais on ne peut pas l'empêcher. D'ailleurs j'ai encore le coeur qui bat très fort parce que cette fin est juste... Enfin je veux la suite quoi !!

L'écriture de l'autre est juste géniale. Je me suis plongée tout de suite dans le roman, j'ai adoré avoir les pensées de Dixon en permanence, cela m'a permis de l'apprécier autant. Et je me suis beaucoup attaché à lui. Franchement, j'étais tellement dans le roman que je n'ai pas vu les pages défiler, je ne pensais pas le lire aussi vite.

En bref, un coup de coeur ♥ tant pour les personnages (Madison et Dixon hein ? Faut pas pousser non plus, je pourrais jamais apprécier Juliet...), pour l'intrigue, pour l'univers et surtout pour la fin (qui me rend trèèèès impatiente de me procurer le tome 2) ♥

par MelieGrey
Addicted to sin, Tome 2 Addicted to sin, Tome 2
Monica James   
On peut dire que la fin du tome précédent avait réussi à mettre nos nerfs à rude épreuve, j’ai eu la joie de découvrir cette petite merveille en avance dans ma boîte aux lettres, alors il était pour moi inconcevable de le mettre de côté. Je dois dire que la découverte du premier tome avait une très belle surprise et je suis ravie d’avoir mis mes a priori de côté pour plonger dans cette histoire déconcertante.

Les personnages de Madison et Dixon sont fascinants et la notion de bien et de mal revient souvent. Pour le psychiatre, Maddy est sa rédemption, il le dit lui-même il a rarement pris les bonnes décisions, alors rencontrer cet ange remet pas mal de chose en perspective. Au début du roman, on ne peut pas dire que Dixon est renvoyé l’image d’un homme bien et certains de ses choix dans ce tome, ne sont pas nécessairement les bons. On a juste envie de le voir assumer ses erreurs et d’arrêter de s’enfoncer, car il faut dire ce qui est, il s’est creusé sa propre tombe et Juliet le pousse un peu plus dans ce trou.

Madison va s’avérer être beaucoup plus forte qu’on ne l’aurait imaginé et bien qu’il ne pense pas mérité une femme comme Maddy, Dixon est la raison pour laquelle la jeune femme s’épanouit de jour en jour et il lui réapprend à vivre sans crainte. On pourrait la croire naïve, mais c’est surtout un personnage avec un cœur magnifique et la voir s’ouvrir comme elle le fait est tellement touchant. Protéger la jeune femme va s’avérer une décision facile à prendre et même si cela veut dire risquer de tout perdre. Juliet va dévoiler une autre facette de sa personnalité et montrer son vrai visage.

En bref, qu’est-ce que le bien et le mal ? Monica James nous a mise face à un ange et un démon, toutes les deux attirés par un simple mortel. Il est difficile de cataloguer Dixon, car tout simplement il n’est qu’un homme. Face à la tentation, il a prit de mauvaises décisions et lorsqu’il a été confronté à ses erreurs, il a prit la décision de s’en sortir pour pouvoir être digne de la femme de sa vie, mais au final ses choix discutables, ne font pas de lui un homme mauvais. Ce qui compte c’est d’en être arrivé là aujourd’hui et rien que pour les possibilités qu’il a offerts à Madison, il mérite d’être apprécié.

Un second opus qui n’est pas de tout repos pour nos deux héros, j’ai été complètement conquise par les rebondissements et je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer, difficile de le lâcher avant d’avoir eu le dernier mot. J’imaginais la fin un peu différente, au cours de ce mois d’attente de nombreuses hypothèses me sont venus et même si je suis totalement en amour devant ce récit, j’aurais aimé une confrontation plus violente, car j’ai trouvé la fin pas assez cruelle, même si elle est assez satisfaisante. Je ne peux que recommander cette suite qui saura contenter les fans du premier opus et faire monter la tension.

http://wp.me/p4u7Dl-2Pv

par Luxnbooks
Ad Vitam Aeternam, tome 1 : Le goût de l'interdit Ad Vitam Aeternam, tome 1 : Le goût de l'interdit
Farah Anah   
https://followthereader2016.wordpress.com/2017/07/08/ad-vitam-aeternam-tome-1-le-gout-de-linterdit-farah-anah/

Chanelle – ou Chan – est fiancée à Thomas depuis quatre (longues) années. Cela fait neuf ans qu’ils sont ensemble mais elle n’a toujours pas envie de se faire passer la corde au cou… quelque chose la retient. Lorsqu’elle va croiser la route de Noah, un boxeur qui a arrêté une carrière florissante outre-Atlantique à cause de problèmes familiaux qui l’ont poussé à rentrer en Belgique, elle va réaliser ce qui manque dans sa relation : la passion.

Tgomas est un maniaque du contrôle : de son environnement mais aussi, et surtout, de sa future femme. Tout est surveillé : ce qu’elle ingère, son apparence (il l’a pousse même à se colorer les cheveux et à porter des lentilles afin qu’elle colle parfaitement à son idéal féminin), ses fréquentations … De notre point de vue de lecteur, nous trouvons leur relation déstabilisante voire malsaine car Chan est loin d’être heureuse bien qu’elle essaie de s’en persuader. J’ai cependant eu beaucoup de mal à la plaindre et à m’attacher à elle car elle se trouve toujours des excuses pour rester avec lui. J’ai eu plusieurs fois envie de la secouer pour lui ouvrir les yeux (ce que tentent de faire ses amis…). A un moment, Chan nous met le doute : quelque chose semble la retenir avec Thomas, mais nous n’en savons pas plus et c’est dommage car ce n’est qu’effleuré dans ce tome et cela aurait pu être développé afin de nous y intéresser.

Lorsque son futur mari va s’absenter, tout va basculer et Chan va craquer face à Noah. Encore une fois, je n’ai pas aimé le comportement de la jeune femme qui s’enfonce dans les mensonges face à son fiancé et ses amis. Le roman est un peu long car l’histoire met du temps à avancer et que nous aimerions en apprendre un peu plus mais que rien n’arrive !

Entre triangle amoureux, mensonges et trahisons, Chan n’est pas épargnée. Elle se retrouve empêtrée dans les ennuis jusqu’au cou, l’histoire s’emballe jusqu’à un final improbable qui va additionner de la manipulation et nous laisser ébahis ! Le tome se finit sur cela et nous donne envie de connaître la suite : une promesse de sacré péripéties nous est proposé pour le tome 2. L’histoire est prenante et ravira celles qui sont friandes de ces jeux de manipulations, entre passion et questionnements.

Pour ma part, je n’ai pas totalement adhéré au roman car, malgré une écriture fluide, addictive et agréable à lire, je suis restée hermétique aux personnages. Chanelle est loin des héroïnes que j’apprécie, elle est incapable de prendre elle-même les décisions et se laisse porter par des désirs qui ne peuvent que faire souffrir ses proches. Elle semble totalement droguée à son boxeur, sans aucune volonté (surtout à la fin… à vous de découvrir et de vous faire votre idée !). Noah n’a pas non plus une grande morale et un petit quelque chose m’a toujours dérangée chez lui, si bien que son caractère ne m’a pas vraiment fait craquer… même s’il nous semble bien plus fréquentable que Thomas, définitivement trop dérangé pour moi !