Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de audreyliseuse : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La Trilogie du Tearling, Tome 1 : Reine de cendres La Trilogie du Tearling, Tome 1 : Reine de cendres
Erika Johansen   
Je me souviens d'avoir passé un très bon moment de lecture ! On est assez vite plongé-es au coeur de l'intrigue, quand Kelsea se retrouve à devoir devenir Reine. J'ai trouvé son comportement assez "réaliste", et je pense que c'est une des rares personnages que je n'ai pas eu envie de secouer toutes les cinq minutes. J'ai trouvé son raisonnements et ces actions plutôt justes. Après, elle ne peut pas être totalement parfaite et heureusement, sinon ça serait vraaaaaiment ennuyant. J'ai aussi aimé le fait qu'elle ne soit pas décrire comme une beauté de déesse, mais plutôt une beauté commune; ça change. Les autres personnages, comme les gardes de la Reine, sont aussi intéressants et attachants.
Et surtout, ameeeeen, il n'y a pas d'histoire d'amour gniangnian qui se pointe comme un cheveu sur la soupe, et ça, c'est vraiment appréciable !
L'univers est bien développé et expliqué, l'intrigue avec la reine Rouge est vraiment intéressant et donne envie d'en savoir plus et surtout de savoir jusqu'où ça va aller, et comment ça va se finir.
Donc j'ai hâte de pouvoir me plonger dans la suite !

par Hena
La Maîtresse de Guerre La Maîtresse de Guerre
Gabriel Katz   
Que voilà une lecture passionnante ! Après avoir fort apprécié la plume de l’auteur dans Le puits des mémoires, je me suis lancée avec plaisir dans les aventures de Kaëlyn.

Je ne suis pas très calée dans ce genre, mais il me semble que ce récit n’est pas de la "fantasy classique". Point de dragon en tout cas, si je compare avec Chroniques des Mondes émergés, autre titre de fantasy jeunesse que j’avais apprécié et comparable (une héroïne qui veut à tout prix devenir un guerrier également). Il s’agit d’un destin extraordinaire dans un monde à peine irréel. Mais effectivement la magie à bien cours, comme on le constatera avec l’intervention d’un nécromant, qui tombe a point nommé.

La scène d’introduction est très drôle, au second degré, et nous installe dans un univers d’inspiration médiévale, tout ce qu’il y a de plus misogyne. Le parti pris de choisir une héroïne sonne comme un challenge. Il est vrai que dans Le Puits (en tout cas le premier tome), les femmes ne servaient pas à grand chose. Pari relevé M. Katz ?

Le côté "guerre et batailles" m’inquiétait un peu je l’avoue, les scènes du gouffre de Helm ou de la bataille de Minas Tirith étant ce que m’a le plus fait bailler dans l’œuvre géniale de Tolkien. Mais non, La Maîtresse de guerre évoque sans cesse la guerre, mais sans aucune longueur dans une description de bataille. Ouf ! J’ai trouvé la première scène, Kaëlys à peine débarquée, hyperviolente mais surtout déroutante. Elle introduit le personnage du Maître de guerre, mais nous coupe aussi l’herbe sous le pied car rien ne semble prendre la direction attendue. Et finalement celle qui rêve d’être une grande guerrière, l’égale d’un homme, ne combat pas et ne doit sa survie qu’au fait d’être femme (et donc servante potentielle).

Du fait du développement de l’histoire, la plupart des combats auxquels on assiste sont des duels, qui servent à aguerrir Kaelyn pendant sa formation. L’écriture, très visuelle permet vraiment de s’imaginer ces affrontements. Et un duel est beaucoup plus intéressant à décrire ou à lire, à mon avis, qu’une scène de bataille. Nous y aurons tout de même droit avec la prise du fort, mais celle-ci sera rondement menée ce qui allège l’écriture.

L’univers d’Azman, notamment Damnas, qui se déploie peu à peu, au rythme où notre héroïne le découvre, est riche et intrigant. Il est fort agréable d’apprendre peu à peu les us et coutumes de ce royaume du Sud. On rêve de se balader sur ces marchés qui ont sans doute les senteurs de l’Orient. Un des élément clé du roman est le jeu sur le renversement de point de vue de Kaëlyn. Venue pour combattre des barbares, elle découvre une culture raffinée qui finira par lui paraître plus juste et plus belle, au point de combattre pour sa sauvegarde.

Ce roman apparait certes comme un écho des croisades, mais peut être est-il plus proche qu’on ne le croit de notre actualité. Observons : un occident arrogant et sûr de sa supériorité prétend au nom de la liberté, valeur universelle, aller faire sa loi dans un lointain pays oriental. Cela étant, en réalité, prétexte à faire main basse sur des ressources… Sans qu’il y ait forcément un message dans l’œuvre, on sent chez l’auteur une volonté d’ouvrir les esprits à plusieurs manières d’appréhender le monde.

Parlons à présent un peu des personnages. Le couple des héros ne sont pas les personnages les plus fascinants à mon sens : Hadrian parce qu’on sait trop peu de choses sur son compte pour s’y attacher (encore que la scène où il est ivre le rende plus humain), Kaëlyn parce qu’elle subit beaucoup son destin et ressemble trop à "une fille parfaite". Là où Gabriel Katz excelle, c’est pour camper les personnages de méchants, de fourbes, de fous ! Un personnage très fort est celui de Dikaon, amoureux fou qui deviendra un Waerg, bestial et primaire. Sa passion repoussée, il est aveuglé, et le différent ne pourra se régler que dans le sang. Le meilleur personnage à mon sens est la terrible Fenia, la jalouse, la manipulatrice. Femme d’Hadrian elle ne peut que pressentir ce qui va arriver et est prête à tout pour se venger. Sa manipulation du sultan même reste géniale. J’en profite pour noter un petit bémol dans ma lecture : la scène finale m’a glacée. La vengeance de Kaëlyn m’a semblé lâche et très "mesquine", j’aurais préféré qu’en bonne guerrière qu’elle est devenue, elle lui tranche le cou proprement.

En conclusion, je vous recommande ce livre certes "young adult" mais prenant ; n’ayez pas d’a priori même si vous ne lisez jamais de fantaisie, c’est une super roman d’aventure. Ce livre à toute sa place sur les étagères des CDI de lycée et même de collège (je suis plus réservé pour Le Puits) ! La difficulté peut consister à attirer les élèves vers ce livre : les garçons risquent d’être repoussés par une héroïne fille (et oui 12 ans et déjà macho), et les filles méfiantes devant le genre fantasy et le mot "guerre" dans le titre. Donc un livre a proposer à des élèves que l’on connait et à promouvoir en club lecture par exemple. Ne serait-ce que pour leur faire lire du bon français !
Pas après minuit Pas après minuit
Daphné Du Maurier   
Ces petits grains de sables...

... qui viennent gripper l'engrenage. C'est un peu le point commun au cinq nouvelles qui composent ce recueil. Au départ, les personnages vivent une petite vie bien calme jusqu'à ce qu'un événement, parfois anodin, boulverse leur vie.
Quoi de plus commun, en effet, de rencontrer pendant vos vacances des gens qui ne semblent être là que pour vous gâcher le plaisir. On a tous connu le cas au moins une fois. Un brave professeur parti faire de la peinture en Crète ne reviendra de ses petites vacances qu'en étant plus que l'ombre de lui même.
Des touristes anglais à Jérusalem se retrouvent privés de leur guide. Livrés à eux-même, ils verront leur vie différemment et pas spécialement en bien.
Un scientifique se retrouve mêlé à une aventure paranormale alors qu'il pensait aller s'enterrer dans un petit laboratoire perdu.
Une jeune fille pense simplement faire la connaissance d'un ancien ami de son père et découvre une vérité bien dure à assumer.
Un couple à Venise vogue inexorablement vers un destin tragique.
Des nouvelles différentes, tant par les lieux que par les thèmes, mais où on retrouve le destin implacable qu'aime à dépeindre l'écrivain.

par brausten
Les Voleurs d'âmes, Tome 2 : La Voleuse d'âmes Les Voleurs d'âmes, Tome 2 : La Voleuse d'âmes
Rachel Vincent   
La suite est aussi bien que le tome précédent. L'histoire nous transporte!

par takiko
Les Voleurs d'âmes, Tome 3 : Sauve mon âme ! Les Voleurs d'âmes, Tome 3 : Sauve mon âme !
Rachel Vincent   
ouah, une suite vraiment super qui vous tiens en haleine du debut a la fin, un Tod toujours aussi drole et Kay toujours aussi courageuse, mais juste un peu decu de Nash. mais vraiment GENIAL, vivement la suite, debut janvier!!

par jess07
Les Voleurs d'âmes, Tome 4 : La Rose et l'Ombre Les Voleurs d'âmes, Tome 4 : La Rose et l'Ombre
Rachel Vincent   
Superbe ! Je suis vraiment accro a cette série . Kaylee est un peu agacante dans ce tome c'est vrai mais alors que dire de Sabine ! =o
Elle est pire que ça ! Un vrai cauchemar cette fille . En tout cas ce tome est beaucoup plus noir que les autres et on ne s'ennuie jamais . Plus qu'à attendre le prochain ... !!!
Les Voleurs d'Âmes, Tome 7 : La Reine des Âmes Les Voleurs d'Âmes, Tome 7 : La Reine des Âmes
Rachel Vincent   
Je viens tout juste de le finir et ce livre est juste formidable tout comme les autres mais spécial car il s'agit du dernier. C'était un vrai bonheur de retrouver Kaylee après la fin du tome 6 et il restait tellement de choses en suspens comme le bébé de Tracy, le nouveau corps de Emma, comment se débarrasser des démons. Et là on a toutes nos réponses.
[spoiler]Comme d'habitude il se passe beaucoup de choses en très peu de temps et Kaylee se retrouve de nouveau face à Avari et les deux démons qui l'accompagnent mais elle va faire la connaissance d'un nouveau démon, celui de la colère Ira, nouvel menace ou allié occasionnel, tel est la question, tout dépend du prix qu'elle est prête à payer.
Avari veut l'âme de Kaylee et il est prêt à tout pour ça. Il kidnappe le père de Kaylee et voilà la bande d'amis de nouveau confronté aux démons pour sauver un des leurs. Kaylee sera t-elle à se sacrifier pour sauver son père. j'ai eu très peur à la fin mais heureusement tout fini bien. Et Kaylee et Tod ont l'éternité pour profiter l'un de l'autre.
[/spoiler]
Un grand bravo à Rachel Vincent pour cette merveilleuse sage que j'aurais lu plusieurs fois en anglais et en français.

par Loulou2a
Les Enchanteurs, Tome 2 : 17 lunes Les Enchanteurs, Tome 2 : 17 lunes
Margaret Stohl    Kami Garcia   
Ce livre est super, mais j'ai préféré le premier. L'histoire est toujours autant originale. Les personnages sont intéressants. L'écriture est très recherchée. Il y a des passages où j'ai dû lire deux fois pour comprendre. L'auteure emploie des mots très originaux, elle fait des descriptions très approfondies des lieux. Elle écrit divinement bien. Je suis toujours autant fan d'Ethan, mais j'ai moins aimé le comportement de Lena dans ce tome. Par contre je commence à bien aimer Ridley et Link. J'attends la suite avec impatience.

par Mary-Bibs
Les Enchanteurs, Tome 3 : 18 lunes Les Enchanteurs, Tome 3 : 18 lunes
Margaret Stohl    Kami Garcia   
Intense. Dévastateur. Palpitant. Voilà ce que je retiendrais de 18 Lunes. Je viens juste de le finir et j'en suis complètement retourné. Écrire un avis cohérent après une telle lecture risque d'être coton... Ce roman, je ne l'ai pas adoré, j'ai fait plus que ça. J'ai totalement succombé à son histoire, à ses personnages et à son univers.
Ouaw. Quelle lecture, franchement. J'avais vraiment hâte de retrouver Ethan, Lena, Link, Ridley, Liv et tous les autres protagonistes. Maintenant que je les ai quitté, j'ai une boule au ventre... Et ce n'est rien comparé à ce que je ressens quand je me dis que je ne plongerai plus dans l'atmosphère unique et palpitante si propre au roman avant l'année prochaine. Parce que c'est vrai, je dois bien me l'avouer, je suis tombé amoureux du sentiment que me procure cette saga... Vous savez, cette sensation de fondre dans chaque page, dans chaque mot, d'être ancré dans l'histoire à peine le roman effleuré. J'avais l'impression de créer des murs encore plus épais que d'habitude autour de moi quand je lisais pour m'enfermer dans l'intrigue si exceptionnelle de 18 Lunes.
Car oui, ici l'intrigue nous étreint sans peine pour nous rendre accro au livre. Pourquoi ? C'est très simple... J'étais déjà fan de la saga après avoir lu 17 Lunes. Je ne pouvais plus attendre pour en lire la suite. J'avais peur qu'en en attendant trop de 18 Lunes, je risquerais d'être déçu. Hé bien en fait, c'est le contraire qui s'est produit. Quel bonheur de lire ce roman. On retrouve Ethan et Lena après les terribles épreuves qu'ils ont traversé suite à l'Appel de celle-ci pendant sa Dix-Septième Lune, et ils sont toujours aussi fous amoureux l'un de l'autre. Sauf qu'après un temps d'accalmie, les choses à Gatlin - comme dans la vie d'Ethan - ont pris une très mauvaise tournure.
En effet, il semblerait que l'Apocalypse soit en train de frapper de plein fouet la petite bourgade tranquille. Entre vagues de chaleur intense, l'apparition d'une infinité de criquets, sécheresses, et le fait que certains Enchanteurs commencent à perdre leurs pouvoirs, aucun de ces signes ne permet de prévoir un avenir certain pour le couple... Et les innocents qui vivent dans le village. Mais qu'est-ce qui cause ces mystérieux changements ? Qui, ou quoi, est à l'origine de tant de bouleversements ? C'est ce que vont tenter de découvrir nos deux personnages principaux, entourés d'Amma, de Macon et de leurs amis.
Mais ce n'est pas tout ! Quelques changements se sont aussi opérés sur deux personnes : Ridley et Link. Haaa ces deux-là, qu'ils m'ont fait rêver ! Entre Link qui est devenu un Incube et Ridley qui a perdu ses pouvoirs de Sirène, ils forment au début du livre un vrai petit couple. Puis quelle joie de les retrouver ! Surtout Link. Il m'aura fait sourire tout le long de ma lecture. Entre la découverte de ses pouvoirs, sa nouvelle popularité auprès des filles et son amour touchant pour Ridley, Link prend de l'épaisseur et devient un personnage touchant et émouvant.
Il en va de même pour Ethan et Lena... Halala, je venais à peine de les découvrir que j'étais déjà emporté dans l'histoire. Ils forment un couple magnifique, attachant et attendrissant. Leur passion transpire presque du livre. A eux deux, ils m'ont fasciné de par leur amour et par la complicité qui les unit. Je ne sais même plus combien de fois j'ai frissonné en lisant les passages dans lesquels ils étaient seuls. A vivre leur idylle, à s'aimer en paix. Jusqu'à ce que tout se corse. Jusqu'à ce que frappe le chaos.
Je dois préciser que le titre VO, Beautiful Chaos, colle parfaitement à 18 Lunes. Nous sommes submergés par le désordre le plus total. Tout a été chamboulé par l'Appel de Lena et ses pouvoirs. L'Ordre des Choses va devoir être revu totalement. Et tant que cela n'aura pas été fait, c'est le chaos et la destruction que tout le monde devra affronter. Lena et Ethan vont donc devoir se battre pour leur survie. Ils vont devoir affronter les choix qu'ils ont fait. Assumer les conséquences de ces derniers. Et comprendre quels sont leurs rôles au sein de cette catastrophe.
18 Lunes est donc un roman qui va tout remettre en question, mais c'est également un ouvrage qui nous permet de remonter le temps et d'en apprendre plus sur des protagonistes encore peu exploités. C'est ainsi que le passé de Sarafine, la mère de Lena, va nous être révélé. Il s'avère qu'avant de devenir Ténèbres, elle était une femme aimante et pleine de Lumière. Enfin, je vais vous laisser découvrir tout ça par vous même, ça vaut le coup.
C'est donc dans ce monde palpitant et à couper le souffle que nous traversons le coeur d'une intrigue frappante et marquante. J'ai complètement fondu pour 18 Lunes... J'adore son univers, les impressions qui sortent du livre, la foultitude de sentiments que tous les héros nous permettent de recevoir. Mais tout cela ne représente qu'une petite partie des sensations que j'ai ressenti face à ce que j'ai éprouvé pendant ma lecture des dernières pages. Là, j'ai réussi avoir les larmes aux yeux et le coeur serré voire même brisé.
Oui, la fin de 18 Lunes est aussi captivante que son contenu : elle provoque le chaos en nous. Je ne me rappelle même plus de ce que l'on m'a dit pendant que j'arrivais au terme de ma lecture. Et je suis sûr que j'ai répondu, en plus... Mais... Comment vous dire... Comment retranscrire les explosions d'angoisse et de fascination qui ont pris possession de mon estomac et de ma gorge face aux ultimes pages ? Je peux juste vous dire que la fin m'a tué. J'en soupire encore... Comment est-ce possible ? Et surtout, comment vais-je faire pour attendre la suite ? Je pense que c'est officiel, patienter pour 19 Lunes va être de la torture pour ma petite personne.
Je pense ne plus rien avoir à ajouter. 18 Lunes, c'est un livre magique, prenant, passionnant et renversant. Que ce soit ses héros, son atmosphère, son histoire ou son chaos le plus total, tout n'est que pur plaisir à découvrir. Puis la fin... Argh, je n'ai pas de mot pour la décrire. Et cette romance entre Ethan et Lena... J'en ai la chair de poule. Bref, j'arrête d'épiloguer. Achetez-vous ce livre. Un point c'est tout.

http://wandering-world.skyrock.com/3039935877-Le-Livre-Des-Lunes-Tome-3-18-Lunes.html

par Jordan
Les Enchanteurs, Tome 4 : 19 lunes Les Enchanteurs, Tome 4 : 19 lunes
Kami Garcia    Margaret Stohl   
J'étais impatiente d'enfin lire ce dernier tome !
Première impression en boutique : déception. Je m'attendais à un nouveau bon pavé comme les trois premiers. Et là... Il me paraît vraiment minuscule. Bref, la déception ne dure pas longtemps puisque qu'à peine sortie je me plonge dans le résumer et souris, impatiente de démarrer la lecture.
Après lecture, mon avis est mitigé. D'un côté, j'ai adoré car la boucle est bouclée, c'est-à-dire que toutes les questions qui restaient en suspend dont réglées d'une manière ou d'une autre (surtout, mon coup de cœur a été qu'elles pensent à enfin nous révélait ce que fabriquait Link à 9 ans dans la cave d'Ethan !). Ensuite, nous retrouvons tous nos personnages favoris avec plaisir, entre autres, Rid, Link, Macon, John, Liv, Reece et d'autres (en particulier une), dont je ne dirais rien pour vous laisser la surprise.
Ce que j'ai un peu moins aimé c'est tout se passe très vite. On a peine le temps de réaliser que quelque chose s'est passé que tout est déjà terminé. En fait, il se passe énormément de choses dans ce tome, peut-être trop car finalement, on se retrouve presque noyés sous les informations. Il fallait, certes, tous ces éléments pour conclure la saga, mais dans ce cas il aurait peut-être fallu l'allonger un peu.
Cela dit, j'ai beaucoup aimé le dénouement de toute cette histoire. Bien que le style des auteurs - que j'aime toujours autant - a été un peu plus épuré, elles n'ont rien laissé au hasard et on trouvé la façon de lier tout ça et de nous offrir une excellente fin - certes peut-être trop rose mais, après tout, qui n'aime pas ça ?
Bref, la fin de cette sage fiche tout de même un sacré coup et ça laisse une étrange sensation lorsqu'avec la page de fin nous réalisons qu'il n'y aura plus de nouveau voyage à Gatlin...

par Eoria