Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Aureliiiiiiee : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
La Trilogie des gemmes, Tome 2 : Bleu saphir La Trilogie des gemmes, Tome 2 : Bleu saphir
Kerstin Gier   
Oh mon dieu!!! ce livre m'a couper le souffle, le suspens défile à grande vitesse ! la fin est vraiment très prenante à vous en faire saliver!! Oh la la c'est tellement dure d'attendre!! Je ne demande qu'une chose vite la SUITE!!!

par quartz
Whyborne & Griffon, Tome 1 : Contresens Whyborne & Griffon, Tome 1 : Contresens
Jordan L. Hawk   
Voilà une romance MM mâtinée de policier et de fantastique, un peu dans la veine de Morts sous le Soleil ou du Fantôme aux chaussettes jaunes, absolument délicieuse !
Pour planter le décor, nous sommes à Contresens, Massachusetts, à la fin du 19è siècle, une ville assez singulière fondée par un évadé des procès de Salem. Un musée labyrinthique, une bibliothèque sombre et mystérieuse, un cimetière effrayant, voilà campée une atmosphère à la fois sombre et romantique, qui évoque tout autant Sherlock Holmes, ou la Momie que Lovecraft.
Le narrateur de l'histoire est le charmant, timide et maladroit Perceval Whyborne, éminent expert en philologie, qui vit cloîtré dans un bureau poussiéreux au fin fond du musée de Contresens. Il vivote chichement de son modeste salaire d'employé, depuis qu'il a rompu avec sa riche famille, faisant preuve d'une bravoure inattendue en refusant d'intégrer l'entreprise familiale. Lui qui a subi toute son enfance le mépris de son père et les mauvais traitements de son frère ainé, du fait de sa frêle carrure, de son manque de virilité et de son goût pour les livres. Qu'il parle 13 langues et soit un petit génie ne compte pas pour eux... et cela compte assez peu pour Perceval également, qui n'a pas une grande estime de lui même. Depuis la mort de son meilleur ami, pour qui il avait une tendre inclination, on dirait qu'il s'excuse d'exister, et cherche à se faire oublier, au point de s'en oublier lui même.
Tout change dans sa vie le jour où un jeune homme est assassiné, après avoir envoyé un mystérieux livre à son père, un des administrateurs du musée, qui embauche un détective privé. Whyborne est prié de se mettre à la disposition de l'inspecteur Flaherty pour traduire cet ouvrage.
Griffon Flaherty est beau, charmeur, curieux, et tenace comme un bouledogue. Intensément vivant et lumineux, « un rayon de couleur vive dans un monde terne en brun et gris » , ce monde où Perceval cherche à se fondre le plus possible pour passer inaperçu, mensonge après mensonge. Mais Griffon éclaire cette obscurité, et s'intéresse autant à Perceval qu'à son enquête, au grand désarroi de celui ci, qui a toujours réprimé sévèrement son penchant pour les garçons, inacceptable et criminel en ce temps et en ce lieu.
Les deux hommes vont faire équipe sur l'enquête, et Perceval se prend au jeu avec autant de plaisir que de craintes. Ils apprennent à se connaître, deviennent amis, s'attachent l'un à l'autre ... et finissent dans le même lit, pour leur plus grand plaisir (et le notre, car les scènes sensuelles sont superbes). Griffon, si courageux, charmeur et plein d'humour, dévoile peu à peu ses faiblesses et ses failles, tandis que la pression constante de cette horrible affaire pleine de morts, de monstres et de sorcier ressuscité ne cesse de le ramener à des choses qu'il a vécu et cherche à oublier. Tandis que Whyborne, devenu son « Ival », se révèle un homme passionné, courageux et protecteur, qui va s'employer à sauver l'homme qu'il aime des monstres qui rôdent en ville tout autant que des cauchemars qui hantent ses nuits.
Voilà, c'est tout, et c'est magnifique ! Une intrigue policière et surnaturelle, parfaitement menée, effrayante, qui nous tient en haleine jusqu'à la fin, nous fait sursauter, frémir, crier, comme devant un super bon film d'horreur; un duo improbable formé d'un savant maladroit et d'un détective sexy, les deux adorables, passionnés, attachants; des personnages secondaires amusants, détestables ou troublants; et une superbe romance MM. Le tout parfaitement écrit (et traduit), avec une plume alerte, tout en finesse et en charme, pleine d'humour et de poésie. J'ai adoré, c'est parfait.
5/5

par Lena06
Le retour de Leith Le retour de Leith
Leta Blake   
J'ai aimé la sensibilité de l'écriture tout en subtilité.
J'ai aimé l' intelligence et la finesse d'analyse dans l'expression des sentiments des personnages et les "envolées" métaphoriques et métaphysiques du psy m'ont fait sourire
J'ai aimé le personnage de Leith fragilisé, perdu, apeuré, frustré...devant une vie tronquée de 3 années qu'il sait importante mais dont il ne trouve pas la clef !
J'ai aimé le thème de cette histoire douce amer, un peu un road movies à travers les souvenirs des autres pour retrouver un chemin perdu..
MAIS, parce qu'il en faut un ... je n'ai pas été touché par le personnage de Zach , aucune empathie.. je n'ai pas aimé sa personnalité un peu extraverti et exibi, un peu narcissique... la plupart du temps je n'ai pas adhéré à ses réactions et ses comportements ou ne les ai pas compris (sans doute trop éloigné de ma propre personnalité!!) , en gros ce personnage m'a "gonflé" !!
Il n'en reste pas moins que j'ai beaucoup aimé l'auteur et que j'attend impatiemment un prochain livre.

par smalad
Damnés, Tome 2 : Vertige Damnés, Tome 2 : Vertige
Lauren Kate   
J'ai fini Torment hier soir et j'avais vraiment très hâte de venir faire mon évaluation car il est EXCELLENT! Je vous dis, pour ceux qui ont aimé Fallen (Damnés), vous n'avez rien vue. Torment en met vraiment plein les yeux, on entre dans l'histoire dès la première page, les aventures de Luce sont encore plus palpitante et même si je n'ai pas vraiment aimé le développement de sa relation avec Daniel, je crois que c'est nécessaire vue l'endroit où l'auteur veux nous amené. Je dois dire que j'en suis déjà à compter les dodos avant la sortie de Passion étant donnée la fin de Torment qui laisse présager une suite encore plus palpitante. Bravo!
Vampire City, Tome 1 : Bienvenue en enfer Vampire City, Tome 1 : Bienvenue en enfer
Rachel Caine   
On pourais croire a sa couverture que le livre n'a rien de genial pourtant j'ai ete et ce des les premieres lignes, absorber par cette histoire.

Nous voila plonger dans une histoire ou les vampires sont maitre de Moganville et ou les etudiants se font pas de vieux os. claire est ce qu'on appelle une grosse tete et apres avoir subit les foudres de la reine de la fac elle trouve refuge dans une etrange maison ou vivent Eve, Shane et mickael.

Je n'ai plus qu'une envie c'est de pouvoir lire le deuxieme et le troisieme ^^
Le gros plus : aucun moment d'ennuie, la toute fin que j'ai trouver etre une tres bonne idée.
Le gros moins : aucun ^^
A lire

par thavany
Rentrer à la maison Rentrer à la maison
Max Vos   
Avant toute chose, lisez bien les avertissements avant d’acheter ou de lire ce livre.
Je dois avouer que j’attendais ce livre avec impatience. D’abord par ce que le résumé était intriguant, ensuite par ce que je voulais voir comment Max avait écrit cette histoire. Le sujet ne m’a absolument pas dérangé, je ne me suis pas arrêtée à ça.
L’histoire commence avec Carter, journaliste pour un magazine gay, qui essaie de rester objectif sur un sujet qu’on lui a imposé. Ce personnage m’a vraiment plu par son intégrité, sa conscience professionnelle et sa gentillesse qui font de lui un bon journaliste, un de ceux qu’on aimerait rencontrer.
Je me suis très vite plongée dans l’histoire me demandant comment et quand arriverait la fameuse révélation. Bien entendu, Max étant l’auteur, l’annonce ne pouvait être qu’explosive, surprenante, sans fioriture… J’ai été très touchée par l’histoire de Carl, par ses doutes, ses sentiments contradictoires et sa peur, j’ai trouvé que toutes ces émotions sonnaient très juste. Max nous raconte avant tout une histoire d’amour intense. Le bonheur de Carl et Matt est évident, leurs sentiments sont profonds et totalement assumés. Ils sont père et fils oui, mais ils s’aiment et sont heureux comme ça.
Carter a grandi dans une maison sans amour, sans respect et c’est vraiment ce qu’il va trouver chez Carl et Matt. Alors oui, il y a quelque facilités, oui parfois ça va un peu vite mais ça reste bien écrit. Il y a peu être un peu trop de scènes de sexe (très très détaillées ) mais c’est vraiment du Max, c’est son style. On n’aime ou on n’aime pas, mais le gars sait de quoi il parle c’est sûr… J’ai retrouvé dans ce livre quelques idées qui me tiennent à cœur. Je pense sincèrement que chacun a le droit de mener sa vie comme il l’entend du moment que personne n’en souffre. En une phrase Max a résumé tout le livre, et le plus important selon moi dans la vie ‘‘Peu importe qui tu aimes, tant que c’est un amour sincère et véritable’’. Pour finir je dirais juste que si vous lisez vraiment l’histoire, si vous arrivez à la comprendre comme l’auteur l’a écrite, vous ne verrez qu’une histoire d’amour.

par malune
H.E.R.O, Tome 1 : Unité d'Élite H.E.R.O, Tome 1 : Unité d'Élite
Victoria Sue   
Lien de mon avis ici ⇢ https://wp.me/p5AuT9-3Rf

Une magnifique couverture et un intriguant résumé qui ont de quoi susciter ma curiosité. Ayant eu l’occasion de rencontrer l’auteur au SDL de Paris il y a de cela dix jours, je n’ai pas hésité et me suis lancée dans l’aventure des H.E.R.O. Et je peux d’ores et déjà vous confirmer que cette série s’annonce plus que prometteuse…

Un univers que je découvre et pour une première rencontre c’est une très belle surprise. Victoria Sue nous plonge dans un monde qui a perdu son humanité. Juste parce que certains d’entre eux changent à un âge bien trop jeune avec une marque bien distincte et qu’ils acquièrent de redoutables pouvoirs. On les appelle désormais les Augmentés. Mais comme personne ne peut expliquer d’où vient ce changement, ces derniers sont abandonnés par leurs parents dès l’apparition de la marque. Ils sont désormais considérés comme des monstres ou encore comme des erreurs de la nature. Pour changer leur image face au public, prouver qu’ils ne sont pas un danger, une nouvelle unité d’élite au service du FBI voit le jour. Mais pour que le peuple soit réellement convaincu, il faudra que cette unité fasse équipe avec des humains ordinaires…

Et c’est dans cet atmosphère rempli de méfiance et d’animosité que nous allons faire connaissance de Finn et Talon. Tout les oppose. Le premier est un humain ordinaire qui ne partage pas du tout le même avis que ses pairs. L’autre est un Augmentés qui se méfie des humains ordinaires. Bien malgré eux, ils vont devoir collaborer ensemble pour montrer aux autres de quoi ils sont capables et mener une enquête périlleuse. Mais ce qu’ils n’avaient pas prévu, c’est de ressentir ces sentiments confus et forts pour l’autre.

Si Finn vous paraîtra bien trop gentil et peu sûr de lui, Talon c’est une toute autre histoire. Cet Alpha dans toute sa splendeur vous paraîtra bien trop entêté et impulsif. Et pourtant ces deux-là vont vous surprendre par bien des manières. Finn pour son courage et son talent si particulier pour un humain. Talon pour son côté protecteur et sa loyauté. On s’attache facilement à ce duo imparfait qui se complète parfaitement.

Que dire des autres personnages ? Ils sont intéressants et ont leur importance dans la série. On fait connaissance avec les quatre autres Augmentés membre de l’équipe. Gael, Sawyer, Vince et Eli. Quatre spécimens aux pouvoirs bien distincts qui vont beaucoup vous plaire. Quand aux autres. Certains vont vous faire bonne impression. Tandis que d’autres vont vous faire sortir de vos gonds par bien des égards par leur comportement.

En bref… C’est mon premier roman de Victoria Sue et cela ne sera pas mon dernier. Elle nous propose un univers bien fascinant et palpitant avec le parfait mélange de paranormal/SF, de suspens, de danger, de tension palpable, d’émotions vives et de réalisme surprenant. J’étais tellement absorbée par ma lecture que je n’ai pas vu le temps passé. Et je n’ai qu’une hâte c’est de retrouver au plus vite Finn & Talon ainsi que toute la team des H.E.R.O pour les suivre pour de nouvelles aventures…
La Maison de la Nuit, Tome 1 : Marquée La Maison de la Nuit, Tome 1 : Marquée
P.C. Cast    Kristin Cast   
Ce livre est un subtile mélange entre Harry Potter et le monde des vampires.
J'ai adoré à un tel point, que je l'ai dévoré sans m'en rendre compte.

Petit résumé : Les vampires ne sont plus cachés, les humains savent qu'ils existent mais ne les aiment pas pour autant. Alors, quand l'un deux est marqué par une marque sur le front lui indiquant qu'il n'est plus humain mais vampire, il se fait rejeter par tous. C'est le cas de Zoey qui se retrouve éjectée de sa vie d'adolescente normale, l'obligeant à vivre désormais parmi des inconnus vampires, dans une école de vampires, laissant derrière elle, famille, amis et tout ce qu'elle a toujours connu. Effrayée, elle ne désire qu'une chose, trouver sa place dans ce monde qui est desormais le sien.

Le gros plus : Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde même si pour une fois l'histoire d'amour n'est pas au premier plan.

Le petit moins : L'histoire est trop courte à mon gout cela ne m'aurait pas dérangé qu'elle fasse deux ou trois cents pages de plus :)

A lire sans hésitation j'ai vraiment hâte que le tome deux sorte et tant qu'à faire le tome trois, vite s.v.p. !

par thavany
Le Prince des ténèbres, Tome 3 : Combustion spontanée Le Prince des ténèbres, Tome 3 : Combustion spontanée
Jeaniene Frost   
Vous vous doutez bien que j'allais pas attendre DES MOIS pour qu'il sorte en français... Alors voilà: WOAH! J'ai besoin d'une minute pour me remettre de cette lecture avant d'écrire quelque d'intelligible!
Si à la fin du tome 2, j'hésitais encore quelques peu entre Bones et Vlad, la question ne se pose plus à présent: VLAD est vraiment incroyable, sublime, génial, bref tout ce que vous voulez.
Commençons donc par le commencement (et je peux vous dire que ça commence fort)
[spoiler]Leila et Vlad se sont lancé à la poursuite de leur ennemi commun. Dès le départ, Leila doit faire face à l'instinct surprotecteur de son mari qui va bien évidemment déclenché des disputes mais aussi des scènes touchantes qui vous font regretter que Dracula n'existe pas réellement (du moins cette version de Dracula).
Mais Leila est rapidement enlevée par Szilagyi et soumise à toute sorte de tortures (je vous laisse le soin de découvrir quelle genre par vous même) dans le but de forcer Vlad à commettre des actes irréfléchis par colère. Avec l'aide de Cat, il parvient à la récupérer et ils se cachent à Végas le temps de se marier à la façon vampire. Puis, une nouvelle chasse commence parce que la vie de Leila est toujours en danger. Finalement, c'est grâce à l'aide d'un autre vampire (dont je ne dirai pas le nom pour maintenir un peu de suspens) qui les mènera à leur ennemi. [/spoiler]
Oh, et petite parenthèse, Vlad va dire deux mots à Hugh et on ne peut qu'applaudir, moi je vous dis, c'était géant.
Il y avait quelques traces d'humour par ci par là, mais ce qui m'a littéralement fait éclater de rire c'est la confession de Vlad dans l'épilogue. Je vous jure, ça m'a tuée.
Quoi qu'il en soit, Vlad m'a brisé le coeur plus d'une fois, sa terreur à l'idée de perdre Leila est tellement déchirante qu'on ne peut que l'aimer d'avantage pour cela.
Bon alors voilà, terminons ce commentaire par une nouvelle qui devrait faire plaisir à plus d'une personne, la petite phrase du livre qui m'a vraiment soulagée parce que la fin est, comme on aurait pu s'y attendre, intriguante. La voilà: "Vlad and Leila will return in 2016 for the conclusion to the Night Prince series" (Vlad et Leila reviendront en 2016 pour la conclusion de la série Le Prince des Ténèbres). Bonne nouvelle non?
Bref, une suite comme on les aime.


par Sweety
Stigmata Stigmata
C.J. Sterne   
J'ai adoré cette histoire intense et poétique depuis la première fois que je l'ai lu, bien avant sa publication. Je ne saurais trop vous dire pourquoi Enki a si fortement touché mon coeur. On est dans un registre de Fantasy, mais ne vous attendez pas à de grandes quêtes héroïques, des dragons ou des elfes. Si Enki connait bien les hommes et leurs désirs, il ne connaît rien du monde qui l'entoure, hormis les murs des bordels où il a toujours vécu. C'est dans le champ clos d'un de ces endroits que se déroule toute l'histoire, on y et enfermé tout autant que le narrateur. Et puis, comme une bouffée d'air frais, apparait Rey, un mystérieux client, voleur et magicien. Sa magie, c'est de voir Enki comme le jeune homme qu'il est, et non comme un simple objet sexuel. De le voir vraiment, de le regarder, de vouloir lui donner du plaisir. Plus que du sexe, un partage. Et cette magie pourrait bien être fatale pour Enki, car se mettre à rêver et à espérer, c'est ce qu'il y a de plus dangereux pour un jeune prostitué qui a appris durement le prix de la rébellion. Tout est beau dans cette histoire, les personnages d'abord: Enki le prostitué, désabusé mais pas amer, résigné mais gardant dans son coeur de la tendresse pour l'humanité la plus frustre et la plus pauvre,et une capacité à se réjouir des petites choses; Rey le mystérieux voleur,entouré d'une aura de danger mais si naîf finalement, fort et timide, courageaux et gauche parfois. Ces deux là sont infiniment touchant. L'ambiance également est envoutante, à la fois trés sombre, comme le terrible quotidien d'Enki que l'auteur décrit sans concession mais sans pathos, mais aussi lumineuse. Comme ses heures hors du temps que passent les deux amants, ou le sexe peu à peu s'illumine de désir, de tendresse, d'échange, et d'amour enfin. Et la plume de l'auteur, CJ Sterne, alias Jaiga, que je trouve envoutante quelle que soit ses histoires. Mon seul petit bémol c'est au niveau de l'intrigue, il m'a manqué un petit truc en plus: sur le passé de Rey, son engagement, sa mission. Je comprends le parti pris de l'auteur: on est dans la tête d'Enki le narrateur, qui lui ne sait rien. Mais un épilogue aurait été en la circonstance le bienvenu. Quoi qu'il en soit, ce roman est un magnifique conte de fée, sensuel, sombre et poétique. Ne passez pas à côté.
( 4,8/5)

par Lena06