Livres
535 228
Membres
561 226

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Aurely_R : Liste d'argent

Beastars, Tome 1 Beastars, Tome 1
Paru Itagaki   
J'ai beaucoup aimé ce manga, il est vraiment original, ça fait du bien ! Et le petit côté suspens le rend d'autant plus addictif

par Aurely_R
Beastars, Tome 2 Beastars, Tome 2
Paru Itagaki   
J'ai beaucoup aimé le premier tome de Beastars même si ce n'est pas un coup de cœur. Il me tardait de découvrir la suite car c'est une saga pleine de promesses!

Haru, la petite lapine et Legoshi, le loup gris se rencontrent à nouveau, les deux n'ayant pas très bonne réputation malgré eux: lui car c'est un carnivore et elle, du fait de ses nombreuses conquêtes masculines. Il y a eu le petit incident de la veille lorsqu'elle a fait ressurgir l'instinct de prédateur de Legoshi. Elle ne sait d'ailleurs pas qu'il est celui qui l'a blessée. Quant à Louis, il continue de gravir les échelons et obtient même le prix d'excellence de l'institut. Toujours aussi populaire, parfait en apparence, coqueluche des filles, premier rôle... et pourtant, Louis cache bien des secrets. Infaillible, il ne l'est pas. Alors qu'il est blessé, Louis fait tout pour le cacher. Il brille de mille feux mais son corps va finir par le lâcher. Il ne pourra pas assurer la représentation du lendemain. Il veut que Bill le tigre blanc le remplace et que Legoshi reprenne le rôle de Bill. Legoshi, pour la première fois, ne sera plus dans l'ombre mais sur le devant de la scène! Bill est un tigre qui n'a pas peur de ce qu'il est et qui est du coup, bien inquiétant! Leur scène de combat fictive va finir par devenir vraie. Cela aurait pu dégénérer si Louis n'était pas intervenu!

Legoshi m'a fait peur vers la fin. Ses instincts enfouis sont parfois très intenses lorsqu'ils réapparaissent bien que dans ce final, ça partait d'un bon sentiment ou du moins, c'était un réflexe de survie. J'ai aussi très hâte de voir l'évolution de la relation Legoshi/Louis. D'ailleurs, j'ai perçu une faille dans l'armure de Louis mais il reste encore dur à cerner comme personnage. J'étais un peu choquée par les agissements d'Haru mais je suis contente de ce qu'elle apporte à Legoshi. Quant à ce dernier, c'est un parfait gentleman, je l'aime d'autant plus! Haru/Legoshi ou deux personnages opposés: herbivore/carnivore, femelle/mâle, lapine/loup, entreprenante/timide, petite/grande. Ils sont aux antipodes et le contraste est d'autant plus intéressant!

On retrouve toujours autant d'animaux différents au détour des pages: carnivores et herbivores, de grandes ou de petites tailles. Ce qui est bien dans ce tome 2, c'est qu'on voit d'autres loups que Legoshi... je commençais à croire qu'il était le seul sur le campus! Les dessins sont toujours aussi originaux, surprenants et franchement, ça a son charme!

En bref, j'ai beaucoup aimé ce second tome que j'ai trouvé même meilleur que le premier. Le mangaka mise tout sur ses personnages et c'est appréciable!

par MaMt
Beastars, Tome 3 Beastars, Tome 3
Paru Itagaki   
Si des lecteurs persistaient à comparer Beastars à Zootopie, le long métrage animé de Disney, je crois que ce tome, par tout ce qu'il montre de glauque et de malaisant, leur en aura définitivement coupé l'envie. Beastars ne joue vraiment pas dans la même cour et nous en avons à présent concrètement la preuve !
Ce tome a réussi à remuer quelque chose en moi durant le passage consacré au marché noir, preuve que la mangaka a très bien réussi son humanisation des personnages et que je les ai bien assimilés comme tels à part entière.
Cette brève vision du monde extérieur à l'école est intrigante et inquiétante à la fois. Elle me pousse à me poser avec insistance les mêmes questions: pourquoi n'y a-t-il pas d'enquête au sein de l'école alors que, pour le même crime, il y en a à l'extérieur ? Et qu'est-ce que c'est que cette école (institut en fait) qui semble garder ses élèves dans une bulle utopique pour les formater ?

En bref, alors que le manga se pare peu à peu de ses couleurs les plus sombres, les questions perdurent et se multiplient. La mangaka a donné jusque là la priorité à humaniser ses personnages en en exposant les personnalités et dilemmes plutôt que de donner trop rapidement les clés de son univers, mais une ouverture semble s'amorcer et ce qu'elle laisse entrevoir est intrigant. Ce troisième tome me motive encore mieux que les deux premiers à poursuivre ma découverte de cette série.
Beastars, Tome 4 Beastars, Tome 4
Paru Itagaki   
Quel tome délicieux !

Sur un fond de peur/hostilité toujours présent, et d’autant plus ravivé par les différents meurtres de plus en plus nombreux que les journaux retranscrivent, les différents liens unissant les personnages s’approfondissent.

Je dirai que ce tome est très axé sur les liens, les émotions et les sentiments des personnages. Legoshi continue de se chercher, de s’interroger et d’essayer d’être dans le bon tempo dans les relations sociales, mais surtout envers Haru avec laquelle il ne sait toujours pas sur quel pied danser.

Ce tome nous en apprend également plus sur Louis et ce, au fur et à mesure des pages, et nous le montre sous des angles que je n’avais pas du tout imaginé ! Ce cerf est plein de surprise et a un lourd passé…ça donne vraiment encore plus de couleurs à ce personnage si charismatique.

Et loin d’oublier les autres, l’auteure met en avant Juno qui dévoile plus sa motivation, bien que son affection envers Legoshi ne faisait aucun doute. Elle tisse aussi, grâce à ses dessins si atypiques, de très jolies planches (dont une concernant Legoshi que j’ai beaucoup aimé ! Ce loup a un charisme incroyable et il n’en a même pas conscience).

Et c’est aussi grâce à son trait si expressif, que j’ai aussi énormément ri par rapport à certaines réactions de tout ce beau monde.

Si certains doutent encore de la qualité de cette série, ils peuvent effacer leur suspicion. Les complots qui se préparent sur divers fronts et la note sinistre sur laquelle l’auteure nous laisse, donnent juste envie de se précipiter sur le tome suivant !

Sur le blog : https://letempodeslivres.wordpress.com/2019/05/11/beastars-tome-4/
Beastars, Tome 5 Beastars, Tome 5
Paru Itagaki   
Un tome bien plus sombre, reprenant juste après l’enlèvement de Haru, tout en montrant les conséquences et effets de cet acte pourrait avoir sur la ville !

Haru est enlevée par le gang des lions, des carni de la pire espèce bien connu qui inspiré la crainte à tous. Des choix se font face à la dure réalité que Haru mourra probablement et cela ne sera pas sans entraîner le dégoût, mépris ou admiration du lecteur pour certains protagonistes.

Des histoires d’image, de réputation, d’effet social et politique sont abordées, les opérations de chirurgie qu’un carnivore peut opérer sur son corps afin d’attirer la sympathie et de ne pas effrayer autrui approfondi l’effet « loup dans la bergerie » que l’oeuvre met en avant depuis le départ.

Legoshi qui ne cesse de mûrir, de s’affirmer, de changer, montre enfin véritablement son côté « mâle » dominant. Lui qui n’aime pas les histoires et la violence et qui s’est souvent demandé pourquoi il est né carni, obtient la réponse au cours de cette lecture intense où Haru, petite lapine renvoyant une image frêle à tout le monde, montrera encore plus son caractère revêche. L’auteure en profite d’ailleurs pour nous en apprendre plus sur elle, pour montrer l’origine de son côté « chaud lapin ».

Et poursuivant le fil de son intrigue, Paru Itagaki fera certains personnages nous surprendre, comme Louis qui est décidément un herbi pas comme les autres. La fin du tome donne envie d’avoir la suite au plus vite ! Legoshi est un loup intègre et honnête, même si ça risque de lui faire du tort et on ne peut s’empêcher de l’apprécier pour cela, et de souhaiter tout de même qu’il lui arrive quelque chose de positif, lui qui lutte contre ses instincts primitifs, qui aime une lapine, rendant floue la frontière entre l’effet « chasse gardée » que sa nature de carnivore crée, et son bon fond de jeune adolescent qui s’ouvre aux émois du monde

Plus complet sur le blog : https://letempodeslivres.wordpress.com/2019/07/10/beastars-tome-5/#more-3994
Beastars, Tome 6 Beastars, Tome 6
Paru Itagaki   
Après avoir fait un très bon parallèle entre le soir où Legoshi a failli dévorer Haru et le moment dans la chambre d’hôtel où il l’a tiens dans ses bras pour se confesser, l’auteure ne simplifie pas la tâche du jeune loup amoureux. Malgré ce pas en avant, les instincts primaires de Haru contrôlent son corps et mène la danse, amenant des situations cocasses qui montrent qu’avant d’être un mâle et une femelle, il s’agit surtout d’un loup et d’un lapin. D’un chasseur et de sa proie.

Toujours sans nouvelle de Louis depuis deux mois, le club de théâtre dont il est la figure de proue se fait de plus en plus un sang d’encre. Le suspense concernant ce qui lui est arrivé est bien maintenu, et si on se dit qu’il ne peut évidemment pas quitter la scène comme ça, on se demande surtout : comment il reviendra de son affrontement avec le gang des lions ? Amoindri ? Avec des bouts de chairs en moins ? Non, non, l’auteure a mieux en tête et surprend positivement car cela engendra beaucoup de conséquences pour le futur ! Des conséquences qu’on a hâte de découvrir, tant on sait que ce ne sera pas prévisible et cousu de fil blanc, Paru Itagaki ayant déjà montré qu’elle a plus d’un tour dans son sac !

Mais durant tout ce temps, le monde continue de tourner, et c’est Juno, la louve audacieuse et ambitieuse qui va être sous le feu des projecteurs. Elle est têtu et ne va pas hésiter à « piéger » Legoshi pour se rapprocher de lui. Sauf que malgré le côté réservé de Legoshi, il est aussi têtu et ne danse pas forcément comme on peu s’attendre de sa nature conciliante. Elle a une influence indéniable et est assez charismatique pour prétendre au rôle de Beastars. Mais elle joue d’autres cartes que Louis qui incarne l’autorité par sa prestance et son air arrogant. Elle, elle mise sur la paix, et à dessein ou non, elle va réussir un tour de main très intéressant !

Plus complet sur le blog : https://letempodeslivres.wordpress.com/2019/09/07/beastars-tome-6/
Beastars, Tome 7 Beastars, Tome 7
Paru Itagaki   
Le très secret conseil des espèces commence et l’actualité du jour n’étonne pas : il faut un Beastar à tout prix pour calmer la société et il doit venir de la prestigieuse école de Cherryton

Il faut avouer que ce tome n’était pas aussi stupéfiant que certains précédents car il place de nouvelles choses et distribue des cartes pour les prochaines manches mais cela vaut le coup car on ne s’ennuie pas et on sent que cela va détonner dans la suite !

Legoshi toujours plongé ans ses pensées a une sensation d’acouphènes depuis quelques jours…ou alors est-il bien observé et suivi comme il le pense ? Mais si c’est le cas, par qui ? Et comment cette personne arrive-t-elle à être si rapide qu’on ne la voit pas ? Cette petite dose de mystère bienvenue permet justement de garder un rythme loin de la platitude et d’éloigner une sensation qu’il ne se passe rien.

J’apprécie toujours autant la façon dont l’auteur dessine un personnage mystérieux et menaçant en gardant son anonymat, ou même sa manière de rendre certains moments ou personnages très classes, tel que notre cher Louis, qui conserve son rôle de chef du gang des lions.

L’auteure nous offre d’ailleurs quelques pages en sa compagnie : Louis fume, boit de l’alcool, mange de la viande et adopte les manies des carni pour assimiler leur « force brute » et asseoir sa position au sein de ce clan de mafieux. Il faut garder en tête qu’il marche sur une corde raide : un cerf entouré de lions. Il ne ferra pas le poids s’ils décident de le passer à la casserole, qu’est ce qui les empêchera de le faire quand il aura pérenniser le marché noir et qu’ils n’en n’auront plus besoin ? Rien. à moins que les images ne soient pas ce qu’elles semblent être et qu’il ait vraiment acquis le respect de certain. Une chose est sûr : il s’affaibli. Un herbivore ne peut se nourrir de viande. Combien de temps notre cerf plein de ressources tiendra-t-il cette danse ?

Plus complet sur le blog : https://letempodeslivres.wordpress.com/2019/11/16/beastars-tome-7/
Beastars, Tome 8 Beastars, Tome 8
Paru Itagaki   
J’ai a-do-ré ce tome !


Legoshi, ce loup gris au cœur pur qui n’a de Carni que l’apparence, va se mettre à suivre l’entrainement de Gohin, le panda musculeux qui soigne les carni trop dépendant de la viande. Rappelons qu’étant dans un contexte d’anthropomorphisme, la viande est en fait un ancien citoyen, une mère travaillant dans une supérette pour payer les études de sa fille, par exemple. Une fois que l’on oublie pas cette dimension essentielle qui donne tout son charme et une bonne dose de drame au manga, on ne peut qu’apprécier la persévérance et la détermination dont fait preuve Legoshi.

Son rude entrainement n’est pas sans conséquences. On en voit les retombées aussi bien sur son mental, sur sa force physique que sur son sommeil ou même sur ses relations sociales. Celle déjà confuse qu’il entretient, avec Haru en pâti. Mais la lapine, exposant ses sentiments et sa pensée, nous montre qu’elle tient à ce grand maladroit bizarre et que d’une façon ou d’une autre, ils se retrouveront.

Plus complet sur le blog : https://letempodeslivres.wordpress.com/2020/01/21/beastars-tome-8/
Beastars, Tome 9 Beastars, Tome 9
Paru Itagaki   
Paru Itagaki nous a habitué à ne plus savoir exactement sur quel pied danser avec elle, et après nous avoir remis sur la piste du meurtrier de Tem dans le tome précédent, elle commence le 9e tome de Beastars très fort !



Les toutes premières pages font le tome démarrer à 360 degrés : quand un carni oublie sa force en présence d’un herbi, cela peut très vite devenir une question de vie ou de mort. Mais quand en plus on découvre l’identité du meurtrier de l’alpaga, se demandant comment Legoshi l’affrontera et s’il a même une chance de réussir à le vaincre, l’attention est totalement acquise.

Je ne m’attendais pas vraiment à ce dénouement le concernant, et à vrai dire, peut-être est-ce faute de preuve qu’il y a eu cette clémence. Ou alors la suite décidera de son sort. Toujours est-il que j’ai apprécié de savoir pourquoi Tem est mort, et découvrir toute l’histoire derrière ce drame, qui donne plus de relief qu’une simple envie de chair fraîche. Malgré tout, cela n’a rien changé à ce que je ressens envers ce carni. Par sa façon menaçante de s’imposer et ses petits yeux qui me font penser que la théorie du criminel-né n’est pas tout à fait bonne à jeter, il n’a pas su s’attirer ma sympathie ni même m’attendrir, même si la scène de perte de raison était très réussie. La vraie nature finie toujours par resurgir, il ne sert à rien de se grimer.

Les relations sociales entre chaque individu sont toujours autant misent en avant dans ce tome, car Beastars est surtout une histoire contant les comportements humains sous couverts de figures animales, comme les fables de La Fontaine. De mon point de vue, c’est vraiment ce qui bonifie le manga car même avec les personnages secondaires, la mangaka arrive à faire ressortir des messages forts, des états d’âmes ou d’esprit. Comme le fait que la société pousse à entrer dans des cases qui ne nous correspondent pas forcément, qui sont trop petites, trop étroites, et qu’on aura bon s’y plier, on n’y sera jamais vraiment à l’aise. L’équilibre précaire peut se rompre à tout moment, mais qui de la cage ou de l’animal civilisé finira par se briser, en entraînant peut-être autrui dans son sillage ?

Plus complet sur le blog : https://letempodeslivres.wordpress.com/2020/03/25/beastars-tome-9/
L'Épouvanteur, Tome 1 : L'Apprenti-Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 1 : L'Apprenti-Épouvanteur
Joseph Delaney   
Très bon ouvrage que je me suis enfin décidée à lire ! J'adore le côté sombre, ça change vraiment !

par Aurely_R

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode