Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Auriane-6 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Phoenix - Tome 1 Phoenix - Tome 1
Emma Loiseau   
Phoenix est le nouveau livre de Nisha éditions mais qui sortira en plusieurs épisodes. Dans l'ensemble, j'ai passé un bon moment même si encore une fois, je grince les dents ! Eva vit maintenant à Moscou depuis quelques années avec son père, qui travaille pour une grande entreprise dans la recherche en haute technologie. Son ancienne vie en France lui manque, mais heureusement qu'elle a sa nouvelle meilleure amie qui décide pour son anniversaire, de fêter ses 24 ans en allant en boite de nuit. Sauf que voilà, à peine arrivées qu' Eva se fait kidnapper par un motard. Juste le temps d'apercevoir son regard, des yeux bleus-gris hypnotisant qu'il la relâche quelques heures plus tard dans un coin paumé. Mais qu'est-ce qui s'est passé là ?? Rien compris. De retour chez elle, son père lui présente un collègue de travail, Luc. Ok. Mais Luc, n'est pas là par hasard et sa petite vie bien tranquille à Moscou ne sera pas de tout repos pour notre chère héroïne. Dans ce premier opus, on ne sait pas trop où l'on va. Il y a Eva qui se fait kidnapper et relâcher par la suite. Elle retient juste que c'est un motard aux yeux bleus-gris qui cherche quelque chose. De l'autre côté, nous avons ce fameux Luc, qui lui aussi a l'air assez spécial dans l'histoire. Et il y a son père qui cache un petit secret à sa fille chérie. Mais quoi ? Il déploie pourtant tous les moyens pour la protéger de quiconque mais ne balance rien de plus. Irritant ! Du coup, on apprend pas grand chose sur le pour quoi du comment et c'est assez énervant. Luc, je l'ai trouvé énigmatique et charismatique au fil des pages. Ce fameux motard à part ses yeux et son côté, je débarque comme un ninja sans un bruit, je l'ai trouvé mystique pour le moment. Quant à Eva, elle a un caractère assez intéressant et coquin que j'apprécie beaucoup. Du coup, la plume de l'auteure, Emma Loiseau me pousse à lire la suite.

par hamy
Destins, Tome 1 - partie 1 : Mission séduction Destins, Tome 1 - partie 1 : Mission séduction
Charlotte Roucel   
je commence le tome 1 et je n'accroche pas !Trop convenu ,trop facile trop simple .et puis ces commentaires élogieux sur ce livre me font douter donc contrairement aux habitudes je vais m'accrocher et finir cette lecture ..........j'avance et toujours pas d’étincelle concernant cette histoire et je viens de réaliser que cela ressemble aux histoires sur wattpad ? je viens de contrôler donc c'est bien du wattpad maintenant je comprend ! Maya sous des dehors de femme forte est faible sans vraiment du bon sens je la trouve pathétique

par bernard21
Volkov, parrain de la Mafia, Tome 9 : La Mariée forcée du mafieux Volkov, parrain de la Mafia, Tome 9 : La Mariée forcée du mafieux
Leona Lee   
Histoire très bonne. Personnages intéressants. Quelques fautes de français ou de traduction. Quelque fois des mots ou termes très mals utilisés ou qui n'auraient pas dû être là.
Mais pour ce qui est de l'histoire, la mariée n'était pas du tout forcée, mais plutôt très entousiaste. A moins que le titre ne s'applique à la "pétasse" comme la nommé Trish.

par Suzanne55
Every beast needs beauty Every beast needs beauty
Wylene G   
Alors commençons tout de suite par le négatif pour s'en débarrasser : Que de fautes, les amis, que de fautes ! Des fautes de grammaire, de conjugaison, de français, de sens parfois ! (ex : "me dire qu'il est vraiment beau. Il faut que ça cesse cette aversion malsaine" > je pense qu'elle voulait dire attirance ou un équivalent plutôt que aversion dans ce contexte. Ou encore "J'ai fait un boucan monstre mais ça n'a pas empêché mon père de sortir de sa léthargie" > ce qui signifie exactement le contraire de ce qu'elle voulait dire).
MAIS (parce qu'il y a un mais), le style était plutôt bien géré. Je veux dire qu'à part les fautes c'était bien écrit (malgré la narration au présent avec laquelle j'ai beaucoup de mal, habituellement).
L'histoire était vraiment cool en tout cas ! Un délire romantique quasi irréaliste à mon avis, mais exactement comme je les aime avec le mâle alpha, arrogant et sûr de lui (mais pas trop et avec un petit cœur tout mou tout au fond) et l'héroïne vierge et naïve mais courageuse et déterminée.
Donc les fautes ne m'ont pas rebutée (mais fatiguée par contre ; elle remercie ses relectrices à la fin, elle devrait en prendre plus) et c'est une jolie romance que je recommande chaudement pour ceux et celles qui veulent passer un moment sans prise de tête.

par Jazzmen
Heartless, Tome 1 : Mercy Heartless, Tome 1 : Mercy
Ker Dukey   
Je vous préviens tout de suite, il s'agit là d'une chronique à chaud parce que je viens de terminer le livre... J'ai choisi ce livre parce qu'après With You, j'avais envie de tenter une nouvelle dark romance, plus sombre, et plus en rapport même avec la psychologie des personnages ! Alors quand j'ai lu le résumé, ça m'a paru être ce que je recherchais, et la couverture que je trouve magnifique avec ses tons bleus a fini par me persuader !

J'ai été lancée dès les premières pages grâce aux prologues, à tel point que j'ai lu les 150 premières pages d'une traite ! J'ai adoré entrer dans la psychologie des personnages, de comprendre petit à petit Blake, Ryan et Melody. J'ai un véritable coup de cœur pour Mélody et Blake, (et le fait qu'il s'appelle en réalité Damian comme annoncé dans les premières pages y est aussi pour quelque chose haha.) Et je pense que j'ai encore plus adoré les pages qui ont suivi, et ce jusqu'à la fin qui m'a tenue en haleine et m'a donné envie de dévorer le livre jusqu'au dernier mot tellement le suspens est de mise !

Je ne connaissais pas cet écrivain, néanmoins, je pense qu'on se recroisera ! J'ai beaucoup aimé les détails apportés à l'histoire, la mise en attente du lecteur tout au long du livre, avec cette écriture qui m'a rendu totalement addict à ce livre, je n'ai pas pu m'en détourner avant de le terminer ! J'ai trouvé à travers ce livre, ce que je cherchais dans la dark romance, une sorte de mélange entre la romance, l'horreur et le thriller avec une bonne psychologie noire sur les personnages !

D'ailleurs, en ce qui concerne les personnages, j'ai trouvé qu'ils étaient réellement bien développés, intéressants, et surtout, ils ne se ressemblent pas ! J'ai aimé la noirceur qui se dégage de Ryan et de Blake tout en me sentant à la fois très mal à l'aise ! Mais la douceur de Mélody, ainsi que sa force permettent de se retrouver dans un roman, certes noir, gênant, mais où le lecteur peut continuer à avancer sans avoir un malaise plus profond qui prendrait toute la place ! J'ai beaucoup aimé le personnage de Sean aussi, qui n'est pourtant qu'un personnage secondaire. Et évidemment, je n'ai pas apprécié Markus, il est arrogant, froid... Pas du tout ce que j'apprécie dans des personnages !

La fin m'a extrêmement surprise, certains trouvent que le dernier chapitre est une sorte de retournement de situation trop simple, mais moi ça m'a plu. D'ailleurs heureusement qu'il est présent sinon je pense que j'aurai jeté ma liseuse contre un mur de frustration haha !

Un second tome vient de sortir, et il est évident que je compte le lire, cependant, cela attendra peut-être que je me remette du premier tome !

En conclusion, c'est une lecture que j'ai beaucoup appréciée, un vrai coup de cœur ! La psychologie des personnages est recherchée, l'intrigue également et je compte lire le second tome, ainsi que les autres livres de cette auteure !

par Hyaline
Dollars, Tome 1 : Pennies Dollars, Tome 1 : Pennies
Pepper Winters   
Pour commencer, il faut vous avouer que je me suis lancée dans ''Dollars, Tome 1, Pennies'' de Pepper Winters sur un coup de tête. En temps normal, je fais tout pour éviter le genre ''Dark Romance'' parce que ce n'est pas vraiment ce dont je raffole. Pas du tout même si nous prenons en compte que mes dernières lectures ont toujours été laborieuses, et qu'elles m'ont clairement fait comprendre que ce n'était pas pour moi. Jusqu'à hier, je pensais jamais en relire. Mais je suis encore une fois tombée dans le côté obscur, et cette fois-ci, cela a été une agréable surprise. D'autant plus quand la notation de ce livre à ce moment précis était loin de montrer qu'il cachait une petite pépite.

Premier point fort de ce livre, c'est qu'il est impossible de s'en défaire une fois que nous le commençons. J'ai accroché dès les premières lignes, dès les premières pages et dès le premier chapitre pour le terminer en moins de vingt-quatre heures. Alors effectivement, l'intrigue n'a rien d'innovant puisque cela reprend une base que nous connaissons tous dans la ''Dark Romance'', celle de la fille qui a été enlevée et puis vendue à un riche homme qui abuse non seulement d'elle, mais qui l'a maltraite aussi.

Tasmin avait autrefois une vie normale, mais elle a dû faire une croix sur la personne qu'elle était, taire ses sentiments et souffrir en se forgeant une carapace. Elle s'appelle maintenant Pimlico, une esclave qui ne parle plus et qui partage ses pensées sur des bouts de papier toilette à un ami imaginaire qu'elle a appelé Personne. Cette fois-ci, il faut quand même préciser que l'homme qui a mit la main sur Tasmin n'est pas le personnage principal de l'histoire. Alrik Asbjorn sera son maître pendant plus de deux ans, et a donc une place très importance dans ce premier tome. C'est un homme horrible qui lui fait subir les pires tortures.

Le personnage masculin principal de cette histoire, c'est Elder Prest, un riche homme d'affaire qui se présente à la maison de Alrik Asbjorn pour conclure un contrat. Au premier abord, le résumé du livre nous laisse à penser que son comportement sera encore pire que celui de Alrik. J'ai été quand même surprise qu'il puisse faire aussi preuve d'humanité. Attention, ce n'est loin d'être un gentleman. Nous savons qu'il a sa part d'ombre, et son comportement est loin d'être exemplaire puisque sa présence et ses intentions envers Pimlico ont eu tendance à aggraver sa situation. Mais dans le fond, j'ai beaucoup aimé qu'il puisse se montrer aussi protecteur et soucieux envers elle. Il ne se comporte pas avec elle aussi durement que j'aurais pu le penser. Et c'est sûrement pour cette raison que cette ''Dark Romance'' a été plus supportable dans le fond. Supportable aussi parce que la plupart des scènes les plus horribles ne sont pas écrites. Nous avons seulement un aperçu de la réaction de l’héroïne dans ses écrits sur les feuilles de papier toilette.

Mais ''Dollars'' n'en est pas moins un livre très sombre. Nous avons quand même des passages difficiles. C'est loin d'être une histoire à l'eau de rose, mais j'ai beaucoup aimé que la relation entre Elder et Pim soit aussi fusionnelle et que l'alchimie soit bien présente en dépit de l'homme dangereux qu'il peut être. Elle a parfaitement compris qui il était, et ce qu'il pouvait lui apporter. Elle sait qu'elle peut lui faire confiance. Maintenant, nous savons aussi que la suite pourra prendre un tournant très différent, et j'attends avec impatience le deuxième tome.

En tout cas, c'était une excellente lecture. Un livre que je pourrais facilement relire si j'en avais le temps. Pepper Winters m'a agréablement surprise, car elle va à l'essentiel et que son écriture est addictive. J'ai aussi aimé le fait qu'elle donne des prénoms un peu sortis de nulle part à ses personnages. Tasmin, Pimlico, Elder, Alrik, ce n'est pas commun et cela permet de vraiment de se détacher de la réalité. Si on peut le dire comme ça. Je recommande.

Juste un petit regret pour cette playlist de musique qui était à la fin du livre. J'adore écouter de la musique en lisant, et j'aurais bien aimé pouvoir écouter celle qu'avait attribué Pepper Winters à son livre.