Livres
462 214
Membres
419 361

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Kwalia 2017-06-26T11:39:40+02:00

- Eh bien, je pense qu'ils ont été traduits il y a longtemps, mais la traduction a été perdue ou modifiée. Ce sont des documents... vraiment très vieux, qui étaient jusqu'à présent dans les archives du Vatican.

Cette fois c'était sûr, mon pavé de saumon n'avait plus aucun intérêt.

- Ils sont dans ma mallette, ajouta-t-il en pointant le doigt sous sa chaise. Je me disait que vous voudriez les voir...

Je faillis faire une attaque.

- Dans votre mallette ? m'étouffai-je. Mais vous êtes dingue ! Il leur faut une protection plus adaptée ! Dans votre mallette ? Et puis quoi, encore ? Les sortir sur la table du resto ?

- Euh... Ça m'a traversé l'esprit, oui. Je n'y connais pas grand-chose en vieux parchemin.

Je levai les yeux au ciel. Touriste.

Afficher en entier
Extrait ajouté par jubyju 2018-07-26T15:01:03+02:00

— Il ressemble à quoi ?

— Qui ça ?

— Mon ange !

Elle me jeta un regard torve.

— Tu rigoles, là ?

— Ben non. Tu as plus qu’un dixième de grain, toi, alors tu le vois. Dis-moi, s’il te plaît !

Elle arbora une mine écœurée.

— Il ne te ressemble pas du tout, lâcha-t-elle pourtant.

— D’acc’. Il ressemble à qui, alors ?

— Tu imagines quoi ?

— Brad Pitt ! 

Afficher en entier
Extrait ajouté par MiruMira 2018-04-06T12:19:30+02:00

- Il y a bien un moment où... où.... où... il me tourne le dos non ? Il ne me suit pas partout ? Je veux dire, il doit avoir d'autres protégés, non ?

Asmodée m'adressa un sourire de chat , le visage à moitié masqué par ses long cheveux noirs.

- Il te regarde tout le temps, à chaque secondes de ta vie, me détrompa-elle. Les anges n'ont pas la même notion du temps que vous autres, humains. Ils peuvent avoir plusieurs protégés en même temps dans des milliers d'endroits en même temps.

(...)

- Même sous la douche ? croassais-je.

- Même aux cabinetsn Aurore chérie.

- Scandaleux !

Le père Yann redressa ses larges épaules et nous lança un regard sévère.

- Nous parlons d'êtres de lumière qui nous aiment plus que leur propre vie, rappela-t-il. Ils nous ont choisis, ils nous ont vu naître et ils nous verront mourir. Ils se moquent que nous soyons nus sous la douche ou assis sur les cabinets. Ils ne voient que nos coeurs et nos âmes. Le fait que nous ayons ou pas un bouton sur la cuisse droite leur est complètement égal.

- Oh ? Vous avez un bouton sur la cuisse droite mon père ?

- Vous avez vraiment des questions stupides, mademoiselle Asmodée.

HARIEL SEPTIEME SIEGE DU COEUR DES CHERUBINS, protecteur d'Aurore

Je me tournai avec curiosité vers le seigneur Michel.

- Il a un bouton sur la cuisse droite seigneur Michel ?

- Aucune idée, répondit celui-ci, aussi intrigué que moi. Je vérifierai.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Bleuopale 2017-07-04T09:39:54+02:00

- Donc ça doit être le blabla guimauve habituel de la Création qui chante son amour pour Dieu.

Le blabla guimauve ? Voilà une expression qui valait un bon 9/10 ! Il fallait absolument que je la recase quelque part.

Afficher en entier
Extrait ajouté par SolAnge1 2017-06-26T15:09:47+02:00

-Je m'appelle Yann, se présenta-t-il bien volontier. Enchanté de faire votre connaissance.

-Enchantée de même. Surtout depuis qu'on est ici.

Il sourit gentiment et je me détendis. La chaleur qui émanait de lui me donnait envie de lui fair confiance. Je vidai ma bouche.

-Et donc, poursuivis-je en voyant qu'il s'arrêtait là, vous êtes un genre de... dragueur en série?

Son sourire laissa place à l'ébahissement.

-Moi? s'exclama-t-il. Pas du tout! Je suis prêtre!

Afficher en entier
Extrait ajouté par jubyju 2018-07-26T22:08:41+02:00

Nous nous inclinâmes. Notre prince avait parlé. Je me tournai à nouveau vers Aurore et l’enveloppai de mes ailes.

— Tu sais, murmurai-je à son oreille en essayant de ne pas paraître trop désappointé, c’était mon idée, les algues. Tu es sûre que tu trouves ça grotesque ? 

Afficher en entier
Extrait ajouté par MiruMira 2018-04-06T12:13:44+02:00

Je tournai la clé dans ma serrure. Je savais très bien que je n'avais pas fait mon lit, ce matin. Mon studio devait ressembler à un village de western après le passage d'une tornade.

- Ne faites pas attention au désordre, les priai-je en ouvrant la porte.

- Ne t'inquiète pas Aurore chérie, me rassura Asmodée. J'ai participé à la bataille de Verdun, rien ne peut m'effrayer.

Tant mieux...

Elle fit quelques pas dans la pièce et laissa échapper un sifflement admiratif.

- Ah oui, quand même....

Afficher en entier
Extrait ajouté par jubyju 2018-07-26T15:02:59+02:00

Suspendue à ses lèvres, je l’écoutais avec une envie grandissante de tester cela par moi-même. Quelle sensation cela procurait-il de croire à ce point en une puissance protectrice ? Et si je le suivais dans cette voie, que m’arriverait-il ? Devrais-je changer du tout au tout, comme le père Yann ? Ou bien me prendrait-on comme j’étais ? Asmodée renversa soudain son verre sur la table et l’eau se répandit jusqu’au bord. Nous reculâmes précipitamment pour éviter d’être trempées et je perdis le fil de ma réflexion. 

Afficher en entier
Extrait ajouté par MiruMira 2018-04-06T19:41:28+02:00

- Merci de ta bienveillante coopération, Asmodeus. Le jour où tu souhaiteras revenir dans les choeurs angéliques, passe me voir, je te ferai un mot de recommandation.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Bleuopale 2017-07-04T09:40:14+02:00

Elle me dévisagea avec un air de poule qui a trouvé un couteau. Le père Yann se détourna un instant de sa fenêtre.

- J'espère bien que non § s'exclama-t-il. Pourquoi pensez-vous une chose pareille ?

- Ben... Hier soir... Pendant le diner... Je vous ai même dit que j'avais lavé mes rideaux pour rien...

- Je croyais que vous plaisantiez !

Asmodée éclata d'un rire tonitruant, assez curieux dans une si jolie bouche.

- Vous êtes mortels, les copains, je vous adore ! rugit-elle.

Ah...

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode