Livres
528 071
Membres
547 977

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Auroreccc : J'ai lu aussi

Que le diable soit avec nous Que le diable soit avec nous
Ania Ahlborn   
Un conte horrifique où la violence et la folie affleurent à chaque page...

Deer Valley, Oregon. Le jeune Jude Brighton a disparu depuis trois jours. Les autorités commencent à perdre espoir, et la thèse d’une fugue laisse progressivement la place à des hypothèses plus inquiétantes. Malgré son jeune âge, Steve Clark, le meilleur ami de Jude, est bien conscient de cela. Grand fan de séries policières, il sait que chaque minute qui passe est capitale. D’autant plus que ce drame n’est pas le premier à frapper Deer Valley. Un jeune garçon a été retrouvé mort dix ans plus tôt, son corps atrocement mutilé. Sans oublier tous ces animaux domestiques disparus sans laisser de trace…
Lorsque Jude réapparaît de façon tout à fait inattendue, tous pensent que la vie va reprendre son cours. Mais Steve se rend vite compte que quelque chose ne va pas. Et si le garçon qui était mystérieusement ressorti des bois n’était pas vraiment Jude?

(Source : Denoël)

par x-Key
La Famille Nilsen La Famille Nilsen
Daryl Delight   
?L'HISTOIRE?

La famille Nilsen est une famille qui semble sans histoire. Bruce, le fils ainé, est très attaché à sa petite sœur, Lisa qui l’est tout autant que lui. Ils sont tous deux solitaires et se soutiennent dans les moments difficiles.

Enfants, Bruce est martyrisé par un garçon de sa classe et ne peut se défendre sans risquer les représailles de la part de l’aîné de la petite brute. Alors qu’un incident se produit, on en apprend plus sur cette famille en apparence calme et surtout sur l’éducation sévère du père. Lisa, elle est soumise par sa mère, une femme pieuse, a un apprentissage de la parfaite petite femme au foyer après les cours.

Tout va basculer quand le frère et la sœur vont se rapprocher un peu trop intimement. La faute retombera sur Bruce, alors que Lisa n’est pas une sainte dans cette affaire. Leur père décidera d’éloigner le ‘’fautif’’ en l’envoyant en école militaire, seulement voilà, Lisa ne l’entend pas de cette façon et refuse d’être séparé de son frère.

Quand après avoir pris l’air et s’être défoulé sur (chut) Bruce rentre chez lui et découvre les actes de sa sœur, il ne s’en émeut pas pour autant et décide de protéger la seule personne qui compte pour lui.

S’ensuit une ‘’fuite’’ où les jeunes gens parviendront à découvrir un ‘’équilibre’’ dans leur relation incestueuse (appelons un chat un chat).

Mais les vieux démons du couple Nilsen ont le bras long et la patience de Lisa sera mise à rude épreuve dans son nouveau travail, jusqu’à ce qu’une aubaine se profile sous ses yeux qui lui permettra de tenir avec son ‘’mari’’ Bruce, un hôtel particulier.

Les bonnes vieilles habitudes ont la dent dure chez Bruce et la particularité de leur hôtel lui permettra d’assouvir certains besoins.

Bon j’en ai déjà pas mal dit (oups),

Ce frère et cette sœur sont une découverte pour moi. Entrer dans la tête d’un tueur, c’était déjà fait, mais ici leur cas est particulier ! Je n’ai jamais était à l’aise avec l’inceste, surtout entre un frère et une sœur, je l’avoue…

Au début, ce côté incestueux m’a gêné, mais au fil des pages, on ne les perçoit plus comme un frère et une sœur, mais comme un couple normal, enfin autant qu’eux puissent l’être.

L’histoire retrace leur vie depuis l’enfance en mettant en avant les moments clés de leur histoire qui en ont fait ce qu’ils sont devenus.

Dans les premiers chapitres, je pensais réellement que Bruce serait le personnage principal, puis Lisa lui pique la vedette, elle semble plus saine dans son comportement que son frère et pourtant aussi plus dérangée… c’est tout un dilemme. Bruce tente de récupérer sa place de personnage principal, mais sa tentative échoue à un second rôle certes très présent, mais il y perd l’attrait du lecteur qui finit par se tourner vers Lisa.

Je me suis étrangement attachée à ces deux personnages, l’un et l’autre parviennent à nous toucher (de loin SVP, Bruce bat les pattes) et à nous obnubiler.

Vers la fin, nous rencontrons un nouveau personnage charismatique qui prend une place très importante faisant de l’ombre aux Nilsens presque (j’ai dit presque), j’aimerais en découvrir plus sur ce personnage et son histoire avant sa rencontre avec ce couple atypique. Quelque chose me dit, qu’au moins dans l’esprit de l’auteur, ce personnage a déjà une histoire toute tracée.

Pour ce qui est de la fin en elle-même, elle ouvre l’appétit sur Amalia, déjà disponible parmi les œuvres de Daryl Delight.

?LA CONCLUSION?

En conclusion, c’est vraiment une lecture prenante. Ce huis clos avec les Nilsens nous emprisonne dans sa toile tout en nous vendant ses petits copains.

À lire ! C’est un bon thriller, mais qui (désolée Daryl Delight) est loin de m’avoir fait frémir de peur, mais bon je suis très difficile à terroriser aussi dans mes lectures.

Pour en savoir plus :
https://lillymohre.wixsite.com/lillyunlivre/post/chronique-de-la-famille-nilsen-%C3%A9crit-par-daryl-delight

par Lillys-1
La Réfugiée du domaine La Réfugiée du domaine
Florence Roche   
Dans les années 30, Irène, une orpheline de 19 ans, est placée comme vachère chez des fermiers du haut plateau du Chambon. Sa rude vie de paysanne est adoucie par la gentillesse de sa famille d’accueil et par la bienveillance d’une inconnue qui lui apporte des livres à lire pendant qu’elle garde le troupeau. Cette bienfaitrice, qui vit à l’écart du village, a purgé une lourde peine de prison. Pourquoi s’intéresse-t-elle à elle ? Faut-il en avoir peur ? Les questions se bousculent dans la tête d’Irène qui sait qu’avant son abandon, elle a vécu dans la région. Peu à peu, elle en est sûre : le vieux médecin qui dit l’avoir connue quand elle était petite ne dit pas la vérité. Qui sont ses parents ? De découverte en découverte, Irène va cheminer vers une bouleversante révélation…
Le pain rouge Le pain rouge
Marie-Paul Armand   
on se laisse porté par cette histoire.
On imagine très bien la rudesse de cette époque et les personnages du villages sont très attachants

par thierry76
Le Vent de la haine Le Vent de la haine
Marie-Paul Armand   
J'ai énormément apprécié ce livre que j'ai dévoré en une après-midi. L'histoire est très prenante et en même temps si émouvante. Et moi qui adore l'Histoire, je suis conquise. J'ai d'ailleurs forcé ma sœur à le lire et il s'avère que le verdict est le même que pour moi. Je crois que c'était l'une des premières fois que je pleurais devant un livre. Quoi qu'il en soit, je le recommande.

par Nogitsune
Kayla Kayla
Annabelle Blangier   
Depuis que Kayla, neuf ans, s'est noyée dans la rivière devant la maison, c'est toute la famille qui sombre peu à peu.
Nina, la mère de Kayla, est tombée dans une profonde dépression, incapable de faire face au deuil.
Jimmy, lui, est incapable d'accepter la mort de sa sœur : Pour lui, elle est toujours là, elle lui parle et s'occupe de lui comme elle l'a toujours fait.
Patrick Berry tente de faire face et d'empêcher sa famille de se briser plus encore. Mais les choses se compliquent très vite lorsque des vérités dérangeantes commencent à refaire surface, mettant toute la famille en danger.
Entre secrets biens gardés et souvenirs refoulés, l’ombre de la petite Kayla se dessine peu à peu ; car l’enfant n’est pas en paix, et ne le sera pas tant que la vérité n’aura pas été dévoilée.

par joviale57
Journal de Lisette Journal de Lisette
Sophie Guizani   
Nous lisons le journal intime de Lisette, une femme diabolique qui souhaite confesser ses péchés. L'histoire est originale et la fin m'a bien surprise. Je l'ai lu dans la journée tant je voulais connaître la suite.
Les Sept Jours du Talion Les Sept Jours du Talion
Patrick Senécal   
Les Sept Jour du talion était le deuxième bouquin de Senécal que j'ai lu. (en premier il y a eu Aliss, puis celui-ci et après Contre Dieu" et je peux dire que des trois que j'ai lu c'est celui qui donne le plus à réfléchir. Car supposez un instant que c'est à votre enfant que ça arrive pensez-vous vraiment que vous pourrez toléré qu'il écope de quelques années de prison et puisse être libéré ensuite ? Sincèrement, beaucoup d'entre vous voudraient se faire justice soi-même. La principale question serait donc : seriez-vous VRAIMENT capable du pire ? Les débats sont ouverts. Pour ma part, je n'approuve ni ne désapprouve Bruno. Il faut faire confiance à la justice ou se faire justice soi-même. Dans les deux cas, quelqu'un va payé et j'avoue que c'est mieu que se soit le meurtrier que soi-même. Un livre plein d'horreur et particulièrement saisissant !Qui plus est, un film québecois a vu le jour et il est tout aussi saignant que le livre avec des acteurs supers !
Les Contes interdits : La Reine des neiges Les Contes interdits : La Reine des neiges
Simon Rousseau   
C'est le deuxième conte interdit que j'ose lire. J'y vais un à la fois et j'essaie de choisir ceux qui me donneront le moins de cauchemars possible. Après avoir lu et apprécié Le petit chaperon rouge de Sonia Alain, je me sentais maintenant prête pour en lire un autre, surtout sachant que ma partner Readeuse serait là pour me supporter moralement!

Bref, je dois avouer que je ressors de cette lecture avec le goût de découvrir les autres ouvrages de Simon Rousseau. J'ai aimé sa plume, car elle est simple et fluide. L'auteur nous amène directement où il le désire et l'on ne peut faire autrement que de se laisser porter par son récit.

Avant même d'ouvrir le bouquin, je m'attendais à lire des scènes plutôt sombres et ce fut un peu moins pire que ce que je croyais. Je ne vous cacherai pas qu'il y a quelques scènes assez répugnantes, mais pas suffisamment pour m'obliger à déposer le livre, car j'avais trop peur.

De plus, nous sommes loin du conte Disney que nous connaissons très bien. L'auteur s'est plutôt basé sur le conte original de Hans Christian Andersen. Selon moi, c'est une excellente idée, car cela ajoute un plus grand réalisme au récit et une intrigue plus intéressante et captivante.

L'auteur m'a surpris, il a su intégrer avec brio, une partie peu reluisante de l'Église catholique au sein des communautés autochtones de l'époque, et je dois avouer que cela a fait vibrer une corde sensible en moi. Personnellement, j'ai trouvé que cela cadrait à merveille avec l'ambiance du conte et les personnages.

Finalement, je ressors de cette lecture avec une panoplie d'émotions. Pour moi, c'est mission accomplie, l'auteur a su me sortir de ma zone de confort tout en me divertissant et ainsi me donner le goût de poursuivre ma découverte des contes interdits.

http://alapagedesuzie.blogspot.com

par alapage
Ce lien qui nous unit Ce lien qui nous unit
Ninon Amey   
CHRONIQUE :

http://lepharelitteraire-blog.e-monsite.com/

Titre : CE LIEN QUI NOUS UNIT

Auteur : Ninon Amey

Parution : 24/02/2018 – CreateSpace Publishing Plateform

4ÈME DE COUVERTURE :
« Comment une mauvaise décision peut-elle briser la vie de tant de personnes ? »
1984 : Marie, dix-sept ans, se retrouve enceinte et est contrainte de l’annoncer à sa mère, qui est bien plus préoccupée par le qu’en dira-t-on que par le bonheur de sa fille…
2001 : Hannah, dix-sept ans également, mais pas la même génération, va vivre un profond bouleversement, lors de son année de terminale, en rencontrant Matthieu, un beau jeune homme brun et ténébreux, qu’elle aimera dès le premier regard, mais de qui elle ne sera jamais amoureuse…
Nathalie, sa mère, en plein tourment, s’inquiète des changements qui se produisent dans la vie de sa fille, mais également de ceux qui ne se présentent pas dans la sienne…
2003 : Marguerite, une vieille femme, se retrouve seule au monde après le suicide de sa fille. Rongée par les remords et le chagrin, elle n’attend plus qu’une chose : mourir à son tour.
Quatre femmes. Quatre destins. Et si soudain un secret de famille, vieux de plus de vingt ans, était découvert par inadvertance, et venait bouleverser leurs existences ?

MON RESSENTI :
On pousse la porte, ah non pardon c’est pas ça, je voulais dire on tourne les pages de garde, et hop, nous voici dans la peau d’Hannah, 17 ans, en classe de terminale, bonne élève et sans histoire.
La narration à la première personne, ainsi qu’un vocabulaire simple et adapté, nous permet d’intégrer plus rapidement les émotions ressenties par l’adolescente, lorsque Matthieu, nouveau venu à l’apparence « rebelle » débarque au lycée et… dans sa vie.
Vous vous dites ohhh ça y est encore une histoire d’amour à l’eau de rose, eh bien non, pas du tout ! Ça serait trop simple lol ! En fait, ni Hannah ni Matthieu n’arrivent à définir leur relation ! L’amitié entre un garçon et une fille ! Pensez-vous, forcément ça intrigue ! Moi la première, j’avoue que j’étais impatiente d’avancer dans le roman, afin de savoir comme cela allait tourner.
En parallèle, nous découvrons Nathalie, la maman de Hannah, elle aussi s’interroge, déjà pour sa fille et sa « drôle de relation » et les possibles conséquences, mais aussi parce qu’elle-même est en phase de reconversion professionnelle, sans oublier une pincée de relation mère-fille (ado) loin d’être parfaite tous les jours.
Apparaissent également, au fil des pages, Marie et Marguerite, deux femmes bien différentes, une ayant l’avenir devant elle, et l’autre à l’opposé. Au fil de quelques révélations sur leurs destins tourmentés, on « fouine » à l’affût d’éventuels points communs entre ces 4 femmes.
J’ai eu plus de difficultés à m’attacher à ces 2 personnages, mais je soupçonne l’auteur, d’avoir moins insisté sur leurs émotions volontairement, afin de laisser l’imagination du lecteur vagabonder.
« Ce lien qui nous unit » est un livre agréable, sans prise de tête, permettant de passer un bon moment, mais laissant tout de même un message important : toute décision a des répercussions et parfois beaucoup plus que l’on ne le croit !
Merci à Ninon Amey pour sa confiance, et vous, futurs lecteurs, s’il vous plaît, pensez à laisser un commentaire sur les sites d’achat, ça ne prend que quelques minutes, mais soyez sûrs que cela aide les auteurs.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode