Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
alex1001 Bronze
Note : 7/10
J'ai bien apprécié ce petit livre. Le fond de l'histoire est bien trouvé, mais tout est précipité, il aurait mérité d'être plus approfondie sur les personnages, leurs relations entre eux et leurs sentiments. Il était rapide, notamment dans la préparation de leur rebelion. Cela reste une lecture agréable, mais sans plus.
Par le Editer
Madnone Argent
Note : 8/10
J'ai adoré ! C'est vraiment pas mal ! C'est l'histoire d'une société vivant sous dictature qui fait la révolution. Le déclic ? Un impair que le "président" a provoqué en douce
Par le Editer
par-AdOx Lu aussi
Note : 5/10
Livre vraiment vraiment jeunesse, du coup je n'ai pas trop accroché. C'est dommage car je trouvais l'idée de départ pleine de promesses.
Mais j'ai trouvé le scénario trop prévisible et pas assez développé. Les événements s'enchaînent trop vite à mon goûts et les personnages sont peu développés.

Cependant ça peut être une très bonne lecture pour un public jeunesse.
Par le Editer
Melaina Bronze
Note : 6/10
http://leparadisdesmots.blogspot.fr/2017/09/aussi-libres-quun-reve.html

Le résumé me plaisait vraiment. J’adore les dystopies, alors ça correspondait parfaitement à mon type de lecture. Deux jumelles dont le destin est scellé par leur date de naissance. Elles vivent dans une société dans laquelle ceux qui sont nés en janvier sont privilégiés et ceux nés en décembre ont une vie difficile.

Le concept est juste génial, l’idée est vraiment bonne et mériterait d’être exploitée plus profondément. Ce qui m’a plu dans ce roman, c’est le côté dictature, dystopie. Cette inégalité et ce manque de liberté qui nous fait prendre conscience de notre vie à nous, de la chance qu’on a. Le côté leçon de vie, moral est donc bien rempli !

Passons à ce qui m’a bloquée. L’histoire avance trop vite. On n’a pas vraiment le temps de s’attacher à tous les personnages qui sont assez nombreux. La romance est très secondaire, ce qui est plutôt pas mal, mais sans saveur. J’aime la romance, bien dosée. Mais là je n’ai strictement rien ressenti, malheureusement. C’est un élément qui aurait mérité d’être approfondi. La rébellion, élément central de la dystopie est beaucoup trop rapide à venir et surtout, le dénouement vient rapidement. J’en suis arrivée à 80% du roman pour me dire : ha, de l’action, ça va devenir intéressant ! Mais du coup, forcément, pour une roman court, ça veut aussi dire que tout arrive rapidement, c’est bien dommage.
Un élément qui m’a énormément bloquée, voire choquée, c’est le langage SMS utilisé pour les messages qu’ils se transmettent. Ca n’a strictement aucun intérêt pour l’histoire est c’est juste super déplaisant à lire – et franchement, j’ai galéré, car même dans ma période MSN, je n’ai jamais écrit aussi mal ! –
Dans le même registre, lorsque l’auteur veut se démarquer en nommant les robots, les mL (pour mails !), c’est incompréhensible et on ne retient pas du coup… On a même du mal à comprendre.

Plus je lis des dystopies, plus je me rends compte que je deviens exigeante, ce qui est assez normal. Mais franchement, j’ai du mal à comprendre que ce roman ait gagné un prix. C’est sympa, mais ça n’est pas un chef d’œuvre non plus.

Pour résumer, concept très intéressant et original, mais qui aurait eu le mérite d’être approfondi.
Par le Editer
Gkone Bronze
Note : 7/10
Ayant découvert Manon Fargetton avec les deux livres de Fantasy se passant en Ombre, je me suis dit, laissons-nous tenter avec son premier roman, qui se trouve être une dystopie. Dans ce monde, suivant le mois de naissance, seulement certains métiers sont disponibles.

Comme je le disais, dans cette société, les métiers sont déterminés suivant le mois de naissance, et cela provoque d’importants mécontentements, ajouté à cela un dirigeant qui s’accroche au pouvoir par tous les moyens et voici les bases de cette dystopie. Le récit quant à lui se concentre principalement sur les deux jumelles et s’ouvre ensuite pour accueillir Nériss et Kléano. En effet, ces quatre personnages seront les personnages principaux de ce livre. Et on se rend compte encore plus ici, que même si une des jumelles est favorisée avec sa naissance en Janvier, les deux ne se trouvent pas à leur place.

Avec l’ensemble des personnages, on suit la naissance de la rébellion dans les écoles jusqu’à apprendre que cela gronde aussi parmi les adultes. D’ailleurs j’ai retrouvé également ce que j’avais aimé dans les romans se passant en Ombre, à savoir que l’auteur arrive à faire monter la tension, et arrive à la maintenir jusqu’aux dernières pages. On est vraiment pris dans le récit.

Mais après je ne pourrais probablement mettre le doigt dessus, mais il me manquait tout de même quelque chose, peut être certains passages étaient peut être un peu rapide, je ne pourrais pas dire avec exactitude, ou bien certaines interactions entre les personnages qui allaient un peu vite, mais du coup c’est pour moi le seul petit point noir.

Au final, j’ai apprécié cette dystopie avec un monde bien établi, qui met en place une réflexion sur les inégalités, et des personnages attachants, et malgré le petit point noir dont je parlais juste avant, cela reste vraiment très sympa. En plus de cela, l’auteur arrive à faire monter la tension avec la rébellion et à la maintenir jusqu’à la fin du récit. Je pense notamment à la fin de la scène sur la place devant le Palais. Non mais franchement, je m’attendais à ce que quelqu’un y reste mais pas forcément ce personnage.
Par le Editer
didi56 Argent
Note : 8/10
J'ai vraiment apprécié la lecture de ce court roman. Il est très accessible puisqu'il ne fait que 250 pages et on s'y plonge facilement dedans grâce aux personnages attachants comme les jumelles que tout oppose et le jeune rebelle Kléano.
Par le Editer
Eurylia Or
Note : 9/10
J'ai dévoré ce petit roman découvert grâce à la grosse OP.
Je pense que c'est une excellente entrée en matière pour découvrir la dystopie, d'autant plus que c'est un roman jeunesse donc l'écriture est tout à fait accessible. Les personnages sont attachants, l'univers et l'intrigue sont bien ficelés ce qui n'est pas forcément évident pour un roman aussi court. La fin est bien, très douce-amère contrairement au happy end unanime que je redoutais.
Une excellente découverte, je regrette même de ne pas l'avoir lu avant de croiser l'auteure lors d'un festival.
Par le Editer
Skyl Or
Note : 9/10
C'est un excellent livre. J'ai adoré me plonger dans ce moment où la date de naissance décide de tout. J'ai trouvé ce principe très injuste. Chaque enfants n'a pas les mêmes chances que d'autres d'être riche ou d'avoir un bon métier. J'ai trouvé intéressant d'avoir choisi des jumelles comme personnages principaux surtout que tout les oppose y compris leur caractère. Nériss m'agace beaucoup. Par message, il fait le courageux, le fort, le rebelle mais en vrai il est tout timide et craintif. Kléano est mon chouchou. C'est un rebelle mais pacifique, j'aime beaucoup.
Spoiler(cliquez pour révéler)
J'avoue que sa mort m'a un peu brisé.
En tout cas, c'est un livre plein d'action et qui donne matière à réfléchir à la fin de l'histoire.
Par le Editer
merediana Bronze
Note : 7/10
La quatrième de couverture m'avait donné fort envie de lire ce livre, mais je l'ai trouvé incomplet. L'idée de base était excellente, mais ni l'univers, ni les personnages ne sont assez développés à mon goût.
Il y aurait pu avoir bien plus de pages pour donner plus de consistance à ce monde.
La fin m'a quand même surprise, mais bien trop courte.
Par le Editer
Do Or
Note : 8/10
En cette fin du 21ème siècle, la "Loi des Dates de naissance" (impliquant une procréation contrôlée par l'état), détermine l'avenir professionnel des adolescents et crée ainsi une société des classes sans aucune liberté de passer de l'une à l'autre.
Le futur métier et le cursus scolaire de chaque enfant sont attribués selon le mois de naissance, janvier étant réservé aux carrières valorisantes comme politiciens ou stars... décembre aux mains-d'oeuvre obligés d'affronter la pollution galopante.

Bien qu'éduquées sur un pied d'égalité par leurs parents, les jumelles Silnoa et Silnei ressentent fortement l'injustice d'un tel régime, l'une étant née le 31 décembre avant minuit, l'autre le premier janvier à 00h17. Elles aspirent intimement, l'une comme l'autre, à un métier et une vie qui correspond à leur nature.
La correspondance par mails de Silnoa avec un garçon qui n'ose lui avouer qui (!) il est réellement et sa rencontre avec Kleano, un ado réfractaire à l'ordre établi, vont être à l'origine d'une révolte.

Manon Fargetton avait écrit ce roman de SF pour la jeunesse a l'âge de 18 ans et on sent très bien son enthousiasme à l'égard de la lutte pour la liberté, ainsi que les "reliefs" d'une adolescence qu'elle venait à peine de quitter : la peur de l'avenir et du devenir, l'espoir juvénile d'un monde meilleur, mais aussi les premiers sentiments amoureux qui définissent tout autant le rôle dans la liberté d'agir.

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.