Livres
472 566
Membres
445 340

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Abraham Merritt

100 lecteurs

Activité et points forts

Biographie

Abraham Merritt (1884 - 1943) est un auteur et un éditeur de science-fiction et de fantasy américain qui publia dans les magazines Argosy All-Story Weekly, Fantasy Mag, The Avon Fantasy Reader ou Weird Tales.

Né dans le New Jersey en janvier 1884[1] il déménagea pour Philadelphie, Pennsylvanie. Après des études de droit, qu'il interrompit pour motifs financiers, il se tourna vers le journalisme. Il travailla tout d'abord comme correspondant de presse et plus tard comme éditeur. Il fut l'assistant d'édition du magazine The American Weekly de 1912 à 1937, puis éditeur en chef jusqu'à sa mort par arrêt cardiaque en 1943. Ses romans et nouvelles n'étaient pour Abraham Merritt qu'une occupation secondaire qui passait après sa carrière de journaliste, ce qui explique peut-être le petit nombre de ses publications.

Abraham Merritt se maria deux fois. Une première fois avec Eleanore Ratcliffe dans les années 1910 avec qui il adopta une fille, puis dans les années 1930 avec Eleanore H. Johnson.

Sa réputation ne fut pas très bonne dans le cercle des fans et des critiques de science-fiction, mais il compte parmi les auteurs qui ont le plus marqué Howard Phillips Lovecraft et fut très estimé de son ami et collaborateur Hannes Bok, un illustrateur de SF réputé.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
22 lecteurs
Or
41 lecteurs
Argent
39 lecteurs
Bronze
21 lecteurs
Lu aussi
33 lecteurs
Envies
36 lecteurs
En train de lire
1 lecteurs
Pas apprécié
7 lecteurs
PAL
46 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.06/10
Nombre d'évaluations : 23

0 Citations 20 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Abraham Merritt

Sortie Poche France/Français : 2018-04-05

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Skritt 2015-09-19T10:12:28+02:00
La nef d'Ishtar

Ce roman de fantasy est basé principalement sur l'histoire d'amour entre Kenton et Sharane. La prêtresse se fait enlever, et Kenton tente de la sortir des griffes du terrible Nergal. Le roman se lit facilement malgré quelques lourdeurs. Et je dois avouer que certaines scènes sont passionnantes, surtout celles des combats qui paraissent réalistes. Ce roman a été écrit dans les années 20, mais le style de l'écrivain paraît plus contemporain. Au final, ce roman est assez sympathique et je le conseille.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Viola99 2016-02-29T17:20:12+01:00
Les habitants du mirage

Ma note : 14,5/20

J’ai bien aimé Les habitants du mirage. C’est un livre qui m’a beaucoup surpris, car je ne m’attendais vraiment pas à ce qu’il ait le contenu qu’il a. Je n’avais d’ailleurs qu’un vague souvenir de la quatrième de couverture, puisque je l’ai acheté à cause de sa couverture (aux Éditions Callidor) qui m’a fait flasher.

Nous suivons Leif Langdon, qui découvre avec son ami Jim Two-Eagles une vallée cachée. Deux peuples étranges tentent d’y cohabiter, chacun d’un côté d’une rive, mais la paix est dure à faire respecter. L’arrivée de Leif va faire basculer cet équilibre précaire car ils reconnaissent en lui l’ancien guerrier Dwayanu, homme d’une grande cruauté pouvant invoquer le terrifiant Dieu Khalk’ru. Leif va s’efforcer de résister à Dwayanu qui cherche à le posséder. Une lutte intérieure sans merci va alors commencer.

Comme je l’ai déjà dit plus tôt, j’ai été très étonnée par l’intrigue. J’ai tout d’abord eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire, les cent premières pages ont été assez longues. J’ai eu l’impression que beaucoup trop d’éléments étaient donnés dès le commencement, alors que d’autres choses méritaient plus d’approfondissement, comme les personnages et leur histoire. J’ai eu du mal à me faire au nom des peuples, des langues, au prénom, et à tous les retenir. De plus, j’ai trouvé que les longueurs ont subsisté longtemps, et je me suis demandé à plusieurs reprises si je n’allais pas abandonner ma lecture. Heureusement, j’ai continué, et j’ai fini par trouver mon bonheur.

Une fois habituée aux nouveaux mots et à l’univers particulier d’Abraham Merritt, j’ai pris plaisir à ma lecture, notamment grâce à l’écriture, et les rebondissements ont enfin commencé. À partir de là, tout va vraiment très vite, et j’ai vraiment commencé à être maintenue en haleine.

J’ai cependant regretté un certain manque de profondeur dans l’univers. Il est très intéressant, et je mentirai si je disais qu’il n’est pas développé. Néanmoins, j’aurais aimé qu’il le soit encore plus, qu’on en sache davantage sur les pygmées, par exemple.

J’ai également observé ce manque de profondeur chez les personnages. Il aurait été intéressant d’en apprendre plus sur la manière de penser de Jim, Evalie, ou encore la sorcière. Il aurait été bon d’avoir un développement chez eux, ou même chez Leif. Certes, sa psychologie est plus complexe et aboutie que celle des autres, mais j’aurais apprécié qu’elle le soit encore plus. Toujours est-il que j’ai affectionné sa lutte intérieure contre Dwayanu, un des éléments que j’ai le plus aimé dans ce livre.

Et comment parler de ce livre sans parler de l’écriture ? Dès le début, je l’ai aimé. C’est d’ailleurs grâce à elle que j’ai continué ma lecture alors que le début me paraissait vraiment trop long. La plume de l’auteur est vraiment spéciale à mes yeux car je l’ai trouvé très visuelle tout en restant esthétique. Je n’ai vraiment eu aucun mal à visualiser les décors, les actions, les détails… ça m’a donné l’impression de voyager avec Leif.

Globalement, j’ai trouvé que c’était un bon livre, malgré les quelques longueurs et le manque de profondeur (à mon goût) au niveau des personnages et de l’univers.

Afficher en entier
Les habitants du mirage

Je termine "Les habitants du mirage".

On entre dans une histoire écrite dans les années 30, dans la lignée du "Monde perdu" écrit 20 ans plus tôt. Les deux héros foncent tête baissée (ou plutôt au bout d'une longue glissade) dans la découverte de ce "nouveau monde" perdu au milieu de l'Alaska, où le cycle des jours et des nuits est un seul changement de luminosité dans le halo nuageux qui recouvre le pays. Une société de femmes guerrières, issue d'une ancienne peuplade qui a migré dans les temps reculés du désert de Gobi. Des peuples isolés de notre univers qui vivent encore selon des traditions ancestrales; le culte d'un dieu cruel; des tensions entre ces communautés et des luttes de pouvoir.

Une certaine idée de l'hégémonique désir des forts sur ceux qu'ils considèrent faibles, une dénonciation comme une sorte de rappel à la grande guerre.

L'originalité tient à l'idée de réincarnation d'un héros ancien dans l'actuel qui résoudra la prophétie.

L'écriture est descriptive, onirique, agréable à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dan-1 2017-06-08T19:36:57+02:00
La nef d'Ishtar

cela fait un petit moment que j'ai lu ce livre et je dois avouer qu'il ne prend aucunes rides, et, c'est toujours avec autant de plaisir que l'on peut le lire ou le relire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jdlagarde 2018-01-29T23:59:36+01:00
Le visage dans l'abîme

Un livre au 4eme de couverture accrocheur mais qui ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. Dommage, l'idée était bonne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Syracuse 2018-09-09T23:45:26+02:00
Les habitants du mirage

Il fut difficile de terminer ce livre pour moi.

Si l'univers est particulier et peut être appréciable par son originalité... il est dur de s'y familiariser.

L'écriture est longue, un peu difficile. Les descriptions sont très longues pour finalement peu de dialogues, faisant perdre le fil rouge de l'histoire bien trop souvent.

La psychologie des personnages est également très peu présente et très peu développée, que ce soit d'Evalie à Leif.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LilyMoon 2019-02-13T16:04:20+01:00
Le gouffre de la lune

Une belle surprise que cette histoire où l'univers et les créatures peuvent rappeler Lovecraft, en plus "fantasy". J'ai beaucoup apprécié les personnages et le suspense.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LilyMoon 2019-02-13T16:10:53+01:00
Les habitants du mirage

Un précurseur de la fantasy, qui parait un peu "daté" maintenant. L'histoire est réussie mais les personnages manquent de profondeur. J'ai préféré Le gouffre de la lune du même auteur, que j'ai trouvé plus original et plus intéressant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Joffrey-1 2019-05-18T06:52:13+02:00
La nef d'Ishtar

Il est plaisant de voir un livre qui ressuscite le panthéon sumérien. Et sans erreur majeure ! Il a un intérêt culturel indéniable.

Pourtant, et sans rien révéler, un certain nombre de choix scénaristiques sont discutables.

Enfin, le style d'écriture est soutenu. C'est bien, mais il l'est souvent trop pour une lecture facile. Impossible de rentrer dans une histoire quand on bute sur le sens de ses phrases alambiquées.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kadeline 2019-06-12T11:20:55+02:00
Brûle, sorcière brûle !

Dans le New York des années 30, la peigre s'associe à un médecin pour élucider une succession de morts horribles. Cartésien, le médecin cherche une explication rationnelle alors que tout porte à penser que ça ne l'est pas et que des poupées sont en cause.

Je me suis procurée les yeux fermés ce roman sur les conseils de ma libraire avant de m'apercevoir que l'auteur est le même que pour les nefs d'Ishtar dont je garde un sentiment très négatif sans plus de souvenirs sur le pourquoi. J'ai du coup commencé la lecture avec appréhension mais elle a vite disparu. La préface indique que les nefs d'ishtar c'est une association fantasy et érotisme, bingo j'avais un indice sur pourquoi ça ne m'avait pas plus.

Ambiance, enquête, fantastique dans son sens le plus profond avec sa dose d'horreur, ce roman est impossible à lâcher. C'est très bien écrit, la structure du texte est maitrisée et l'histoire très prenante. Cette combinaison font de ce roman une lecture très forte qui m'a presque fait raté l'heure du repas (merci source de bruit extérieure pour avoir permis à mon corps de se nourrir).
Et petit bonus, même si le texte n'avait pas besoin de ça pour fonctionner et être un coup de coeur, le travail sur le livre avec toutes les photos flippantes ça augmente encore la puissance de ce texte.
Sauf si vous êtes phobique des poupées, foncez le lire

Afficher en entier

Dédicaces de Abraham Merritt
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

J'ai lu : 5 livres

N.E.O. (Nouvelles éditions Oswald) : 3 livres

Callidor : 1 livre

L'Ecole des loisirs : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode