Livres
528 694
Membres
548 859

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Alexandra Desnier

Auteur

19 lecteurs

Activité et points forts

Biographie

Alexandra Desnier a suivi un cursus de lettres modernes/philosophie à l'Université Blaise-Pascal à Clermont-Ferrand (2003-2006) pour ensuite se diriger vers des études de psychologie et psychothérapie.

Elle est auteure de thrillers psychologiques/romans noirs : "Ombilical" (2017) "Gémellaire" (2018) "Expiatis" (2019) "Altérité" (2020). Ses romans mettent en exergue sa singularité, une écriture sombre au service de personnages torturés.

sites :

https://www.alexandra-desnier.com/ page Facebook : https://www.facebook.com/alexandradesnier/

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
9 lecteurs
Or
13 lecteurs
Argent
3 lecteurs
Bronze
2 lecteurs
Lu aussi
3 lecteurs
Envies
12 lecteurs
En train de lire
1 lecteurs
Pas apprécié
0 lecteurs
PAL
23 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.48/10
Nombre d'évaluations : 25

0 Citations 21 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Alexandra Desnier

Sortie Poche France/Français : 2017-09-04

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Chrichrilecture 2019-01-19T03:55:52+01:00
Ombilical

Manque de suspense

Un thriller horreur psychologique qui se li vite avec une écriture fluide.

Mais malheureusement l’intrigue est beaucoup trop courte on découvre très vite qui est le tueur d’où le manque de suspense, seul l’enquête reste assez intéressante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Just1lecteur 2019-01-24T06:47:10+01:00
Ombilical

Un thriller psychologique haletant qui nous plonge dans les tréfonds du subconscient et de l’amnésie traumatique.

Sur fond de meurtres en série, l’auteure ne nous laisse pas le temps de souffler, les actions s’enchainent, l’écriture est fluide, le style est soutenu, elle nous emmène dans son univers sombre qui ne vous laissera pas insensible.

Ce livre est un bijou à lire, je le recommande fortement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Just1lecteur 2019-01-24T06:55:13+01:00
Gémellaire

Pour son second roman, l’auteure traite le thème de la gémellité à travers un prisme obscur et haletant qui nous entraine dans la vie tourmentée d’une famille.

Les scènes de vie s’enchaînent à un rythme soutenu sur fond de meurtres en série.

Petit à petit et sans fioriture, le puzzle de la vengeance se construit et maintient le lecteur en haleine jusqu’aux dernières pages du livre.

La scène finale du livre révèle toute la tragédie issue de la dualité frère/sœur de nos deux jumeaux.

Livre à ne pas rater, avec un style franc et efficace.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Just1lecteur 2019-05-20T10:58:57+02:00
Expiatis

Bonjour

Je viens de terminer Expiatis d'Alexandra Desnier, je n'ai pas pu lâcher ce livre du moment où je l'ai ouvert.

L'intrIgue est construite autour de deux fils de vie en parallèle avec en tâche de fond un harcèlement scolaire très dur qui ne vous laissera pas insensible. Comme ses premiers opus l'écriture est fluide et haletante et la psychologie des personnages et profondément exploitée

A lire rapidement sans concession.

https://www.alexandra-desnier.com/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Just1lecteur 2019-05-20T11:01:30+02:00
Expiatis

Bonjour

Je viens de terminer Expiatis d'Alexandra Desnier, je n'ai pas pu lâcher ce livre du moment où je l'ai ouvert.

L'intrIgue est construite autour de deux fils de vie en parallèle avec en tâche de fond un harcèlement scolaire très dur qui ne vous laissera pas insensible. Comme ses premiers opus l'écriture est fluide et haletante et la psychologie des personnages et profondément exploitée

A lire rapidement sans concession.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DomChosson 2019-05-27T19:34:56+02:00
Expiatis

EXPIATIS

De ALEXANDRA DESNIER

EIVLYS ÉDITIONS

272 pages

BRATTLEBORO, dans l'état du Vermont, au bord de la rivière Connecticut.

Un homme reprend lentement conscience. Il est enfermé, seul avec son geôlier.

Il sait que son passé vient de le rattraper mais refuse encore de l'admettre.

Quel crime a-t-il commis pour en arriver là, offert à la vindicte de son ravisseur ?

C'est quelques années plus tôt qu'il faut chercher l'explication.

La ville de Brattleboro est dirigée d'une main de fer par le maire Walter Tilsen. Le premier magistrat est un homme sans scrupules qui ne recule devant aucun moyen d'intimidation pour maintenir son emprise sur sa ville et son influence sur ses administrés.

Son fils Sam, dit Quarter, en est le double maléfique. Adolescent déjà redouté, il fait régner la terreur au collège et dans ses environs, accompagné de trois fidèles lieutenants totalement soumis à ses pulsions malsaines.

C'est sur le jeune Chris qu'il a choisi d'exercer son pouvoir et sa tyrannie. Sans défense autre que le soutien de sa sœur et d'un ami proche, ce dernier va vivre un véritable enfer.

Souffre-douleur attitré de Quarter et de ses sbires, il va endurer de longs mois les brimades, les coups, les humiliations et bien plus encore sans obtenir la moindre aide extérieure, les adultes ne désirant pas s'attirer les foudres du maire tout puissant.

Jusqu'au jour où se produira un inéluctable drame.

Puis les années vont passer. Chacun s'efforçant d'oublier cet épisode peu glorieux, qui avec sa conscience, qui avec sa haine et sa soif de justice.

Mais aujourd'hui, il est l'heure de solder les comptes. Les coupables vont devoir payer, expier leurs fautes, et la note sera forcément à la hauteur du préjudice.

Depuis son premier roman, Alexandra Desnier n'a de cesse d'explorer les méandres torturés du cerveau humain au travers d'histoires toujours plus sombres où le rôle des fratries est omniprésent. Après en avoir étudié certains aspects avec Ombilical puis Gémellaire, elle s'attache avec Expiatis à mettre en exergue les liens indéfectibles qui peuvent exister entre deux êtres issus du même sang. Et jusqu'où ce lien peut perdurer après la disparition de l'un d'eux, contre vents et marées, contre la terre entière, si besoin est.

Le thème du harcèlement scolaire est également l'un des pivots du récit, avec un engrenage de violences subies. Psychologiques, physiques, sexuelles, elles atteignent ici leur paroxysme sans que , comme bien souvent, les institutions responsables ne daignent réagir efficacement. Et surtout sans que la victime ne soit en capacité d'admettre, de verbaliser, et d'oser assumer les sévices dont il est l'objet.

La vengeance est le troisième point traité. Elle intervient quand les solutions légales sont inopérantes et que seul surnage l'instinct quasi bestial, avec parfois des extrémités machiavéliques.

Les aller-retours passé-présent dévoilent peu à peu les tenants et les aboutissants de l'intrigue. L'étau se resserre sur les bourreaux au fur et à mesure que tombent les masques jusqu'à un dénouement qui, sans être une franche surprise, apporte son lot de révélations.

Je le dis à chaque fois, mais le style de l'auteure ne s'embarrasse pas de fioritures.

Tout va très vite, parfois même un peu trop à mon goût tant le roman file sans que l'on s'en rende compte. Si bon nombre d'auteurs ne lésinent pas sur une certaine forme de remplissage, c'est un défaut que l'on ne peut pas reprocher à Alexandra DESNIER tant ses écrits sont épurés à l'extrême. J'aimerais parfois qu'elle s'attarde un peu plus sur des transitions, des situations, sans pour autant renier ce qui fait sa particularité.

C'est un ressenti très personnel qui n'engage que moi, et qui exprime davantage une frustration qu'une critique, vous l'aurez compris. Parce que le potentiel est bien présent et ne demande qu'à s'exprimer plus longuement sur un projet encore plus ambitieux que j'appelle de mes vœux.

Les promesses puis les progrès constatés depuis le premier opus, la montée en puissance d'Alexandra ne sauraient se satisfaire d'un format réducteur.

Quelque part je rêve d'un pavé conséquent où, portée par l'un de ces thèmes si sombres, la plume de l'auteure aurait le champ libre pour atteindre toute sa plénitude.

Mais en l'occurrence, la balle est aussi et surtout dans le camp des maisons d'édition, c'est pourquoi il est important de promouvoir autant que faire se peut un talent évident qui ne cesse de croitre à chaque nouvelle parution !

Résumé :

"Brattleboro...Chris voudrait s’en défaire, laisser derrière lui cet endroit qui le détruit chaque jour un peu plus, qui le pille de son existence, lui extirpant son essence et son âme pour les déchiqueter sans pitié.

Brattleboro... Riley n’aurait jamais voulu fouler à nouveau la terre souillée de cette ville funeste qu’elle ne peut oublier, mais lorsque le passé se rappelle à vous, c’est qu’il a ses raisons.

Brattleboro... ton nom sonne comme un avertissement, une menace qui plane sur les coupables. Quelqu’un connaît les sombres secrets qui t’habitent et compte bien asséner sa sentence.

Nulle échappatoire, chacun paiera son dû à qui de droit... Expier, c’est rendre son dernier souffle à tout ce qu’on a pris."

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cocodelecture1 2019-10-09T11:13:13+02:00
Expiatis

Voici le troisième livre d'Alexandra Desnier que j'ai l'honneur de découvrir: Expiatis.

Un titre qui dit déjà tout ou presque.

J'ai été voir la définition précises d'expiation:

"Châtiment, peine subie suite à une faute ou à un crime, pour se faire pardonner."

L'esprit de l'homme peut se révéler extrêmement tordu et ce livre me donne raison.

Un mot défini la raison de ce roman: la vengeance. On a tous cette envie de vengeance lorsqu'une personne nous fait du mal ou blessent une personne qu'on aime. Mais cela ne concerne un bête fait divers, une querelle entre jeunes adolescents non c'est bien plus grave que cela. Comment peut-on persécuter une personne encore et encore et prendre du plaisir à le rabaisser sans cesse jour après jour. Je me le demande et pourtant quand on regarde le fil de l'actualité, il y en a des articles qui concernent le harcèlement ainsi que les conséquences qui en résultent. Chris est un jeune homme trop gentil, trop doux, trop tendre et fait donc la cible idéal pour un groupe de jeune qui ont ce besoin malsain de prouver qu'ils sont les plus forts. Mais dans ce groupe, il y a toujours un meneur et les suiveurs. Pour ma part, les suiveurs sont tout autant coupable que le meneur car ils font mal voire plus en ne faisant rien. Jour après jour, nuit après nuit, Chris vit un calvaire qu'il essaye de garder pour lui mais 2 personnes sont au courant de ce qu'il vit et essaye de l'aider et de le mettre hors d'atteinte de ce groupe de harceleur mais il est évidemment impossible de le protéger h24. Psychologiquement, il est plus bas que terre et son envie de vivre diminue autant que le degré de méchanceté de ces lâches augmentent. Je suppose que je n'ai pas besoin de vous dire la suite, vous la devinez aisément mais il y a quelques détails qui sont différents du dénouement que l'on imagine. Un détail qui fait toute la différence.

Les bourreaux ainsi que les complices "obligés" de tous ses méfaits dont un qui déclenche la mise en route d'une vengeance sans nom et sans pitié.... L'histoire est mise sur les rails, à vous de lire l'histoire d'Alexandra Desnier à concocter pour nous.

Ce roman est noir, sombre et n'est pas à mettre devant tous les yeux. Les âmes sensibles peuvent passer la route mais elles pourraient faire un petit détour vers cette histoire dont l'atrocité humaine est au centre de cette vengeance car malgré tout, elle prend racine dans notre réalité bien moche.

On y découvre dans les détails, toute l'horreur que vit Chris à l'école et au dehors. On peut dire qu'il en a bavé au point que j'en avais le coeur brisé pour lui. Etre victime de harcèlement est déjà lourd mais là ça dépasse l'entendement. La persécution est un acte barbare et c'est juste un besoin pur de domination. Pour moi, seul un sociopathe est capable de faire tout ce genre d'actes. Un livre dont l'ambiance est malsaine mais c'est dans l'unique but de nous faire comprendre le mal qui peuvent nous entourer et que nous ne voyons rien mais que certaines personnes ont tout vu et ont décidé de faire payer les tortionnaires ainsi que les personnes qui ont sciemment fermé les yeux sur tous ses faits.

Mais comme à son habitude, Alexandra Desnier m'a complètement soufflé par sa pirouette à la fin du livre mais surtout par ce "truc" que je soupçonnais et qui retournais le coeur mais quand j'ai eu la confirmation de ce que je soupçonnais, là je suis tombée de mon canapé la bouche grande ouverte....

Une histoire construite admirablement, une suite d'actions et d'inactions très bien décrites (avec beaucoup de précision) et des personnages à la hauteur de leur rôle. Je me suis perdue à un moment et je me demandais qui est qui mais j'ai fini par trouver les réponses et alors tout s'est mis en place et l'histoire complète s'est déroulée sous mes yeux.

Un immense bravo à ce roman hors norme où l'horreur cotoyent le quotidien. Colère et autres sentiments des plus noirs m'ont traversée mais au final c'est la douleur qui m'a tatouée le coeur.

L'homme est un loup pour l'homme et ce n'est pas peu de le dire alors n'hésitez pas 2 secondes pour le lire...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Just1lecteur 2020-08-13T12:11:50+02:00
Altérité

Excellent!

Pour son quatrième roman Alexandra Desnier explore de nouveau les tréfonds de la psychologie dans ce roman noir et profond. Les personnages et le récit nous tiennent en haleine avec un suspens tenu jusqu,aux dernières pages.

L’écriture est toujours aussi efficace, à lire absolument!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kymmy38 2020-08-24T21:34:59+02:00
Altérité

Un livre très court mais intense. Amy aura tout perdue à l'âge de 6 ans lorsque sa maman meurt du jour au lendemain. Elle va être confrontée à la maltraitance lorsque sa garde va être confiée à sa grand-mère maternelle. La première partie du livre se déroule pendant l'enfance et la jeunesse d'Amy. Puis nous la suivons à l'âge adulte quand une série de meurtres de femmes font leur apparitions et que Terence, le policier va la solliciter pour lui demander de l'aide. Le passé d'Amy va refaire surface.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Severine-22 2020-09-13T17:33:59+02:00
Altérité

J’ai déjà lu les trois premiers livres de cette auteure et je les avais adorés et celui-ci est un nouveau coup de cœur.

Il est un peu différent de ses précédents livres, ce n’est pas un thriller cette fois-ci mais un roman noir, très noir et la psychologie des personnages est très travaillée, ce que fait très bien Alexandra.

Amy, petite fille de six ans se réveille un jour aux côtés de sa maman mais celle-ci ne s’est malheureusement pas réveillée, elle va alors vivre une longue descente aux enfers où elle sera rejetée, abandonnée puis recueillie et aimée d’une manière qui va la souiller à tout jamais.

Je n’en dirai pas plus pour ne pas spolier cette histoire très dure mais traitée magistralement par Alexandra. C’est une histoire courte mais aboutie que je n’ai pu que dévorer, les émotions et les retournements de situation étaient au rendez-vous et je remercie l’auteur pour cet excellent moment de lecture

Afficher en entier

Dédicaces de Alexandra Desnier
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Eivlys : 2 livres

Livre de Poche : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array