Livres
515 572
Membres
529 326

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Angie Thomas

778 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par DameAmbre 2018-07-28T16:21:17+02:00
de

Biographie

Angie Thomas (née en 1988) est née, a grandi et continue à vivre à Jackson, Mississippi.

Elle a écrit le roman pour jeunes adultes The Hate U Give et s'apprête à sortir son deuxième roman, On the Come Up en 2019.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
262 lecteurs
Or
269 lecteurs
Argent
111 lecteurs
Bronze
57 lecteurs
Lu aussi
58 lecteurs
Envies
745 lecteurs
En train de lire
28 lecteurs
Pas apprécié
5 lecteurs
PAL
299 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.6/10
Nombre d'évaluations : 360

0 Citations 138 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Angie Thomas

Sortie Poche France/Français : 2018-06-07

Sortie France/Français : 2020-01-02

Sortie USA/English : 2018-05-01

Les derniers commentaires sur ses livres

Parée pour percer - Tu ne peux pas m'arrêter

Sur fond d'actualité, l'auteure nous parle ici de cette problématique : comment survivre, comment s'en sortir quand on vit dans ces ghettos ?

Elle nous parle de cette envie d'échapper à cette vie là, mais à quel prix ? Au risque de se perdre soi-même.

C'est un très bon roman mais après l'énorme coup de ❤️ que j'avais eu pour

Afficher en entier
The Hate U Give - La haine qu'on donne

Je dois avouer qu'au début j'ai eu un peu de mal avec ce livre. Je n'aimais pas trop la prise de parti très claire : je suis d'accord sur le fait que certaines interpellations n'ont pas lieu d'être mais mettre tous les policiers dans le même panier c'est exactement ce que les policiers font, mettre tous les Noirs dans le même panier. J'ai aussi eu du mal avec cette distinction très marquée entre les Blancs et les Noirs mais à la limite ça fait partie du contexte de vie de l'histoire.

Finalement, ce livre m'a permis d'avoir un autre point de vue sur cette situation. Et ce que je pensais au départ s'est révélé faux puisque l'oncle de Starr est policier et je pense justement que ce personnage est un des plus importants. Avec Chris, ils permettent de nuancer cette prise de parti.

Pour moi, le point fort de ce roman sont les personnages. J'ai déjà parlé de Carlos et de Chris mais ils sont tous extrêmement attachants. Que ça soit Seven, Maverick ou encore DeVante (que j'ai vraiment adoré) ce sont des personnages forts qui se battent pour avoir une vie "normale". Et puis il y a Starr qui a une situation particulière. Elle vit dans un quartier "chaud" mais va dans un lycée privé où la majorité des élèves sont blancs. Elle navigue clairement entre deux mondes opposés sans vraiment savoir où est sa vraie place.

J'ai été embarquée dans cette histoire. J'ai été triste, en deuil, blessée et pour finir révoltée. J'ai vraiment vécu avec les personnages comme si j'avais vraiment fait partie de cette bande et que je me battais pour la cause avec eux. Je me battais pour Khalil.

Je pense que grâce à ce livre j'ai compris certaines choses et j'ai pu me faire ma propre opinion surtout vis-à-vis de ce qui se passe actuellement. Ce que j'ai appris c'est que personne ne peut savoir ce qui s'est vraiment passé et personne ne peut vraiment comprendre ce qui a entraîné ça.

Je le conseille vivement à tout le monde.

Afficher en entier
The Hate U Give - La haine qu'on donne

Un livre phénoménal et important qui n'essaie pas de se donner un genre mais qui au contraire bouleverse et convainc par sa simplicité et sa puissance.

Afficher en entier
The Hate U Give - La haine qu'on donne

Pour ma part, cette lecture à été assez dure à lire. Elle m'a bouleversé, je n’avais jamais été autant touché par un livre. Après avoir lu ce livre, même si on n'est pas raciste, notre regard sur ses personnes dites différentes n'est plus le même. Cette auteure raconte très bien les émotions que peuvent ressentir ces personnes avec une couleur de peau noir. N'ailliez pas peur de pleurer !!

Afficher en entier
The Hate U Give - La haine qu'on donne

Voici un livre que j'avais découvert grâce au film qui a été fait sur ce livre. Le film était poignant et je peux dire que le film l'est tout autant. On est mal à l'aise tout au long de ce livre et on découvre les sentiments d'être noir dans notre société. On partage ce sentiment de révolte de Starr, jeune adolescente noire, vivant dans un ghetto et ayant la chance d'aller dans un lycée huppé de blanc, de tristesse lorsque son ami est assassiné par ce policier et de dégoût tout au long du traitement de la procédure judiciaire.

Bref un roman young adult qui ne l'est pas tant que ça mais qui devrait être lu par tous afin que chacun se pose les bonnes questions sur notre monde et la place que l'on souhaite donner aux autres.

Une belle découverte.

Afficher en entier
Parée pour percer - Tu ne peux pas m'arrêter

Que peut-on attendre d'Angie Thomas, si ce n'est un autre best-seller ?

J'ai adoré ce livre, je n'ai pas pu attendre qu'il sorte en français et l'ai lu directement en anglais.

L'auteur traite de sujets sérieux avec un regard très "simple" et naturel. Et puis, ce n'est pas si souvent qu'on parle de rap dans les livres !

Afficher en entier
The Hate U Give - La haine qu'on donne

Je l’ai dévoré en une seule journée : c’était presque impossible de le lâcher ! Starr, qui est partagée entre sa vie dans son quartier difficile et son lycée « de bourges », se rend à une fête au début du roman. Des coups de feu tirés la font partir avec son ami d’enfance, Khalil. Alors que ce dernier la ramène chez elle, un contrôle de police tourne mal et son ami est abattu de trois balles dans le dos par le policier alors qu’il n’était ni armé ni agressif. Starr est la seule témoin et devra choisir entre se protéger et élever sa voix pour défendre son ami.

Cette histoire résonne douloureusement avec l’actualité. On ressent toutes les émotions et tous les déchirements de Starr. On souffre avec elle, on a envie de hurler face à l’injustice de la société et du système avec elle.

« Les gens comme nous dans des situations comme ça deviennent des hashtags mais obtiennent rarement justice. Et pourtant, je crois qu’on attend tous ce jour. Le jour où ça finira bien. »

Tout est dit dans cette citation.

Un livre que tout le monde devrait lire.

Afficher en entier
Parée pour percer - Tu ne peux pas m'arrêter

N'étant pas une fan absolue de ce type de musique, j'ai quand même pris beaucoup de plaisir à lire ce roman. On y retrouve les thèmes phares du premier livre de l'auteur, le racisme, la haine, la violence, la misogynie (hélas de règle dans le monde du rap), les préjugés et les inégalités sociales, mais sous un autre angle, car, ici, moins d'armes, mais des mots, qui souvent claquent, et peuvent, au final, faire plus de dégâts. On est à fond dans l'histoire et on espère vraiment que l'héroïne et sa famille vont réussir à s'en sortir, sans y perdre leur âme. La fin est un peu convenue, voire artificielle (le destin de la maman de Bri surtout), mais cela reste un bon moment de lecture et de découverte (les textes des chansons en anglais doivent être plus percutants, mais je n'ai pas le niveau pour en apprécier les nuances). Parée pour percer, oui, mais en restant soi-même !

Afficher en entier
The Hate U Give - La haine qu'on donne

C'est un livre qui m'a énormément touché et émue. J'ai trouvé l'histoire tellement bien écrite que j'avais l'impression d'y être. Les personnages sont tellement bien décrit que j'avais l'impression de voir leur image bouger devant mes yeux au fur et à mesure de mon écoute. J'ai vraiment beaucoup aimé le style d'écriture de l'écrivain. L'histoire était addictive et très prenante. J'avais tellement envie de connaître la suite que je l'ai terminé en seulement 1 jour et demi.

Ce livre traite d'un sujet qui est malheureusement devenu chose courante surtout aux États-Unis. Ce récit retrace avec horreur le quotidien de certaines personnes, qui sont en situation précaire et prête à tout pour maintenir la tête hors de l'eau dans certains quartiers. Les policiers qui sensé être là pour vous protéger, peuvent en une seconde se retourner contre quelqu'un qu'ils pensent être dangereux. Comme c'est si bien dit dans le livre, ils tirent d'abord, ils posent les questions ensuite.

Malheureusement, c'est une histoire qui est devenue monnaie courante, et c'est le quotidien de pas mal de personnes dans ce monde, et je trouve ça navrant.

Ce livre est tellement bien écrit que certains passages m'ont tenu en haleine, je ne voulais pas arrêter tant que je ne connaissais pas le fin mot de l'histoire et surtout de connaître le jugement de ce policier.

Afficher en entier
The Hate U Give - La haine qu'on donne

https://merveilles-livresques.fr/the-hate-u-give-angie-thomas/

Voilà un article bien compliqué à écrire. Tout d’abord, je tiens à préciser que je suis une femme blanche et qu’ainsi, je ne parle qu’en tant qu’alliée et en tant que lectrice.

L’histoire commence plutôt rapidement. On est amené·e à rencontrer Starr et très vite, on assiste au meurtre de son ami Khalil par un policier blanc. Starr se retrouve la seule témoin, et va devoir gérer le rôle qui vient de lui tomber dessus. En plus de l’affaire policière en elle, où Starr va devoir choisir comment témoigner etc., c’est tout le quartier de Starr qui va être en ébullition, mais que l’on va aussi apprendre à connaître (avec le commerce de quartier tenu par son père, le barbier d’à côté ou encore la vieille dame fait des gâteaux pour tout le monde).

Le personnage de Starr est écartelée entre deux mondes, entre la Starr qu’elle est quand elle est chez elle, et la Starr qu’elle montre au lycée, la Starr minimisée, qui s’affirme moins car elle a peur d’être encore plus stigmatisée. Ce paradoxe entre ces deux mondes marque tout le roman. Que ce soit entre le quartier de son lycée et chez elle, ou encore avec le quartier où vit son oncle (qui est policier). Habituée à être plutôt silencieuse, avec l’injustice de la mort de Khalil elle va prendre sur elle pour témoigner, même si ça ne va pas plaire à tout le monde (aux policiers comme à des personnes de quartiers qui ne veulent pas attirer l’attention).

Le meurtre de Khalil est similaire à beaucoup de meurtres dont on a pu entendre parler (ou pas d’ailleurs) et c’est terrifiant de voir un tel schéma se répéter. C’est terrifiant de prendre tout la mesure de ce que ça peut représenter comme nombre de personnes innocentes qui se font tuer. En tant que personne blanche privilégiée, j’avais l’impression d’avoir un peu conscience de certaines choses, de la peur qu’un policier blanc peut exercer. Mais, en vérité, avant ce livre, je ne touchais pas du tout du doigt le problème. Le problème se voit dans le quotidien de Starr, quand elle raconte qu’enfant, la première chose qu’on t’apprend c’est que devant un policier il faut se taire, baisser les yeux et garder les mains bien en évidence. Quand on voit Starr terrifiée parce que sa mère subit un “simple” contrôle et qu’on prend conscience de la manière dont ça peut déraper car les forces de l’ordre sont fondamentalement racistes.

En bref, c’est une lecture extrêmement poignante et plus que nécessaire pour ouvrir les yeux sur les violences policières et sur le racisme des forces de l’ordre. Je pensais avoir conscience de certaines choses, et oui j’en avais conscience mais je ne les touchais pas du doigt comme avec ce livre, dans lequel j’ai compris encore plus de choses. Un bon rappel qu’il est important de s’informer et de s’éduquer, ce que je vais continuer à faire.

Afficher en entier

On parle de Angie Thomas ici :

Dédicaces de Angie Thomas
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Balzer & Bray : 2 livres

Nathan jeunesse : 1 livre

Walker Books : 1 livre

Lizzie - Univers audio : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array