Livres
523 972
Membres
541 987

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Anonyme (Bourbon Kid)

Auteur

1 550 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Shaynning 2020-03-09T18:38:16+01:00

Biographie

Les suppositions les plus folles ont été émises sur l'identité de l'auteur anonyme du Livre sans nom et de Psycho Killer. Après lecture du Pape, le kid et l'Iroquois, il nous semble que seule l'hypothèse d'un collectif allat de Quentin Tarantino au prince Charles en passant par Robert Rodriguez est plausible.Comment le cerveau d'un seul homme aurait-il en effet pu concevoir un déferlement pop aussi jouissif?

( Présentation des éditions Sonatine en deuxième de couverture)

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 244 lecteurs
Or
1 069 lecteurs
Argent
570 lecteurs
Bronze
363 lecteurs
Lu aussi
378 lecteurs
Envies
1 213 lecteurs
En train de lire
69 lecteurs
Pas apprécié
103 lecteurs
PAL
1 208 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.2/10
Nombre d'évaluations : 1 022

0 Citations 556 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Anonyme (Bourbon Kid)

Sortie France/Français : 2019-08-29

Sortie Poche France/Français : 2020-09-02

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Myl99 2020-06-24T02:30:54+02:00
Psycho Killer

Incroyable ! Décidément, Anonyme prend un sacré plaisir à nous retourner la tête, à presque faire paraître acceptables les actes les plus atroces ! Et toujours en musique bien sûr

Une nouvelle histoire, dans la veine du bourbon kid, avec des personnages qui en savent tous plus long qu'ils ne ladmettent

L'humour grinçant et les références pop sont les bienvenus dans ce roman noir et violent

Afficher en entier
Commentaire ajouté par triskeliga 2020-06-24T09:19:45+02:00
Le Livre de la mort

Si les précédents tomes étaient bons avec un poil plus déjanté pour Le cimetière du diable celui ci est divinement parfait, malgré que je ne suis pas sûr que le mot divin convienne à cette bonne ville de Santa Mondega, la ville où le Mal règne...

Le Bourbon kid a jeté ses gants de tueur de masse pour se concentrer sur l'amour depuis qu'il a enfin retrouvé celle avec qui tout a commencé, Beth la schyzo, ce qui ne l'empêche pas de défoncer quelques tronches de ceux qui manquent de respect à sa chérie, mais, le plaisir et le goût ne sont plus là.

On retrouve évidemment notre joli petit couple, Dante et Kacy qui involontairement se retrouvent avec les dents longues et cherchent par tous les moyens à les limer.

Quant à Sanchez, notre barman préféré, a posé son torchon sale, ses verres non moins sales et ses bouteilles frelatées pour un emploi de flic avec costume kitch et lunettes miroirs, il va pouvoir entre autre faire des embardées sur les trottoirs pour écraser les bonshommes de neige des enfants de quartier et mettre sa sirène pour surprendre les anciens qui traversent une plaque de verglas.

Tout irait donc pour le mieux dans le meilleur de Santa Mondega si les vampires survivants n'avaient pas décidé de devenir maître du monde sous la férule de Ramsès Gaius et de sa fille Jessica....

Pas de temps mort et surtout à mon grand plaisir une équipe qui se forme avec mes persos préférés, juste le moine me manque un chouilla.

L'humour y est jouissif, l'univers toujours aussi déjanté et les phrases font mouche, l'auteur s'amuse de lui même en faisant citer un de ses persos qui recherche un livre dans la section anonyme d'une bibliothèque, qu'un auteur prenne le temps d'écrire un bouquin et même pas fichu d'écrire son nom dessus :)

Afficher en entier
Le Pape, le Kid et l'Iroquois

Cet histoire du Kid ,je la considère comme une truchement de lecteur.Les rares passages du Kid sont toujours aussi délectables et sanglants,mais je n'y ai pas retrouvé l’attrait de autres livres.Dommage!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Olimerick 2020-07-23T10:01:10+02:00
Le Livre sans nom

Un livre un peu déstabilisant au début : un mélange de western / surnaturel à la sauce Tarantino, et des clins d'œils cinématographiques qui alourdissent parfois un peu le récit... Mais on est plongé dans l'action dès le premier chapitre, et ceci jusqu'à la dernière ligne du roman !

Beaucoup de salauds dans cette histoire (en fait, tous les habitants de Santa Mondega ^_^'), et pourtant, impossible de les lâcher tant l' histoire devient prenante... Les courts chapitres suivent alternativement une dizaine de personnages, et les pièces d'un surprenant puzzle se mettent en place... Mon scepticisme du début s' est changé en vénération à la fin du livre, et j'ai hâte de découvrir les autres romans de la série !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shaynning 2020-08-25T07:54:56+02:00
Bourbon Kid

Grande ironie dans ce septième tome que de croiser les quatre cavaliers de l’Apocalypse ( réinventés et anti-bibliques à souhait) car j'ai trouvé que Rodeo Rex, le Kid, Elvis et la recrue, Joey, formaient justement une sorte d'antithèse de ce quatuor célèbre, dans le tome précédent. Avouez que niveau dommages matériels, moraux et organiques, ils n'ont pas la mains morte et que malgré leur méthodes discutables, au fond, ce sont des combattants contre les forces du mal! de toute manière, ça tombe à l'eau puisque qu'ils sont six désormais. Les Dead Hunters comptent désormais deux filles, Bébé, plutôt maladroite comme recrue et Jasmine, aussi sexie qu'écervelée.

On verse une fois de plus dans la réécriture biblique avec l'évangile selon Suzanne ( curieux que le seul évangile non-retenue soit celui d'une femme? Sacré sens de l'humour, Anonyme), quatre cavaliers apocalyptiques Incas, un Jésus guerrier et un Caïn fêlé qui, faute d'avoir un Enfer pour l'accueillir, ère dans le monde telle une âme perdue aux tendances assassines ( Que voulez-vous, on ne se refait pas!). le plus drôle dans tout ça, c'est qu'on serait tenté de sourire devant l'ampleur de l'absurdité de toute cette histoire...mais au fond, la Bible elle-même est le récit le plus incohérent qui soit. Oui, bon, je ne vais pas me lancer dans un débat théologique non plus!

Sinon, côté histoire, nous sommes dans le Purgatoire, dans le cimetière du Diable, où ce dernier, c'est-à-dire Scratch, confie une mission à Bébé, qui tente de faire sa place dans le groupe de plus en plus populeux des Dead Hunters. En effet, il semble que le tout premier psychopathe du monde ( et accessoirement le troisième humain au monde) fasse des siennes. Justement, Caïn, qui s'incarne dans le corps des gens cérébralement morts ou comateux, élabore un plan pour se débarrasser des Dead Hunters. Pour s'aider dans cette tâche, il manœuvre afin de relâcher quatre immortels qui ont fait des ravages en Amérique et qu'on connait sous le nom de "cavaliers de l'Apocalypse", et qui auraient été stoppés par nul autre que ...Jésus Christ? Et comble de coïncidences ( qui n'existent pas), c'est justement son sang qui coule dans les veines ( fortement alcoolisées) du Bourbon Kid. En parallèle, un prêtre d'un village amish désespéré fait appel aux Dead Hunters pour se débarrasser des esprits maléfiques qui font disparaitre des membres de leur communauté lors des automnes. Un village où, 2000 ans plus tôt, Jésus et ses disciples auraient accosté en Amérique.

Donc, un autre opus rondement mené, croulant d'ironie, de carnages sanglants, de répliques acerbes et cinglantes où la religion catholique côtoie de près la mythologie grecque et quelque folklore glauque; où les cavaliers de l'apocalypse produisent des goules comme de vulgaires biscuits, où Sanchez, homme ordinaire à la tuyauterie défaillante est véritablement l'homme le plus chanceux du monde ( pour ne pas dire "merdeux"), où Jasmine devient le plus grand mystère de QI qui soit, où Indiana Jones est un véritable archéologue, où le Diable semble plus motivé à sauver le monde que Dieu lui-même...bref, dans un univers toujours déjanté et propre à son auteur/autrice d'ailleurs toujours anonyme qui amalgame humour noir, thriller, gore, policier et urban fantasy dans un genre presque inclassable ( et à ce jour difficilement imitable).

On ne lit pas ses romans pour la beauté de la plume, quoique celle-ci soit très efficace, ni pour enrichir son esprit de quelque apprentissage que ce soit, mais à sa décharge, la série d'Anonyme met à terre certains stéréotypes, se rit de la stupidité et de la bêtise humaine, apporte une certaine nostalgie cinématographique et fait rire un bon coup!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par meli78 2020-10-01T16:46:32+02:00
Que le diable l'emporte

Encore un excellent livre. On le savoure, on le dévore. On retrouve les personnages avec grands plaisirs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gryfondor 2020-10-09T20:33:28+02:00
Le Livre sans nom

Ce thriller fantastique bien déjanté sort vraiment de l'ordinaire, et nous embarque aussitôt lues les premières lignes.

Le premier chapitre fait réellement penser à une scène digne de figurer dans un film de Tarentino, et donne immédiatement le ton.

L'action est omniprésente, l'humour de certains dialogues est tout simplement tordant, et les personnages principaux sont, pour la très grande majorité, complètement ravagés.

L'histoire, plaisante à suivre, est de suite addictive et laisse présager, une fois atteinte la dernière page, une suite que j'espère du même calibre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Enoria12 2020-10-18T13:42:20+02:00
Le Livre sans nom

Je ne suis pas habituée à ce genre de lecture mais c’était finalement fascinant. Intrigue policière - serial killer - fantastique

Attention du fantastique léger. J ai adoré et je vais de ce pas commander la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Avelyne 2020-10-21T17:25:06+02:00
Le Livre sans nom

Pour les amateurs de livres inclassables mêlant horreur, polar, fantastique, mystère. Attention aux scènes gores très visuelles et détaillées. Le suspense est là malgré tout et on se prend au jeu jusqu'au bout !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par triskeliga 2020-10-22T10:43:35+02:00
Psycho Killer

On abandonne la célèbre ville de Santa Mondega pour atterrir à B Movie Hell, petite ville de campagne dont les habitants se connaissent tous et s'entraident facilement. Un ancien producteur de films porno la dirige en ayant arrosé de billets les commerces et employant le plus possible de ses contemporains. Il y règne de son bordel "Le minou joyeux" et tout le monde est heureux jusqu'à....

Un détenu d'un hôpital psychiatrique s'évade et doté d'un masque et d'un couperet se dirige droit vers notre petite ville tranquille, bien décidé à ôter la tête de ceux qu'il croise, ou toute partie aléatoire qui passera sous le tranchant de sa lame, au pire il a aussi toutes les armes à feu nécessaires pour prendre le relai...

Deux agents du FBI sont envoyés en mission secrète pour mettre hors circuit ce tueur fou dont la piste est assez facile à suivre...suivez les corps...et la musique car il aime bien faire son carnage avec la musique à fond (pas mal de références musicales et filmographiques tout au long du livre).

Si j'ai eu une petite déception de ne pas retrouver notre psychopathe habituel, The Kid, Sanchez et son bar miteux et notre petit couple attendrissant, je me suis vite intéressée à l'intrigue qui se détourne au fur et à mesure de l'Iroquois (surnom du tueur) pour suivre une fille du Minou joyeux et fan de Dirty Dancing qui cherche désespérément à s'échapper et dont chaque habitant se fait un devoir de contrer, mais pourquoi ?

Toujours aussi trash, déjanté avec un humour noir, très noir ^^

Afficher en entier

Dédicaces de Anonyme (Bourbon Kid)
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Sonatine : 9 livres

Le Livre de Poche : 7 livres

LGF - Le Livre de Poche : 5 livres

Kindle Edition : 1 livre

Black Shadow Press : 1 livre

France Loisirs : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array