Livres
477 670
Membres
458 525

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Anthony Burgess

380 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par anonyme 2010-04-18T10:01:51+02:00

Biographie

Anthony Burgess, de son nom complet John Anthony Burgess Wilson, est un écrivain et linguiste britannique, né le 25 février 1917 à Manchester (Angleterre), mort le 25 novembre 1993.

Son nom de plume, Burgess, était celui de sa mère.

Il étudie la linguistique et la littérature. De 1940 à 1946, il servira dans l'armée britannique. Il a été enseignant en Angleterre mais aussi en Malaisie, mais il a d'abord été compositeur : il a écrit 2 symphonies, des sonates, et des concertos. Il ne se tournera que plus tard vers l'écriture. En 1956, il écrit une trilogie satirique sur le colonialisme, inspirée par sa vie en Malaisie. En 1959, les médecins croient qu'il a une tumeur au cerveau, ce qui le fait travailler plus. En une année, il publie 5 romans, et écrira très souvent à partir de cette époque. Il a écrit énormément de critiques littéraires, des essais sur Shakespeare et Joyce, des articles de journaux, une vingtaine de romans souvent cruels et caustiques. Il mourra en 1993.

Il a également créé l'Ulam, langage préhistorique fictif, pour le film La Guerre du feu (1981).

Anthony Burgess restera surtout connu pour être l'auteur de L'Orange Mécanique (1962), inquiétant et prémonitoire roman d'anticipation sur la violence de la jeunesse dans une société future corrompue et cynique, porté à l'écran en 1971 par Stanley Kubrick.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
90 lecteurs
Or
105 lecteurs
Argent
66 lecteurs
Bronze
36 lecteurs
Lu aussi
75 lecteurs
Envies
266 lecteurs
En train de lire
8 lecteurs
Pas apprécié
12 lecteurs
PAL
132 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.17/10
Nombre d'évaluations : 83

1 Citations 42 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Anthony Burgess

Sortie Poche France/Français : 2014-04-30

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Laella 2016-06-30T16:14:41+02:00
L'Orange mécanique

Une chance que j'ai regardé l'adaptation cinématographique avant de lire ce roman pour le moins surprenant! Ça m'a beaucoup aidé à me faire une image global du décor où se déroule l'histoire et à la façon dont le monde futuriste y était représenté.

Sur ce, je dois dire que dès la première page le lecteur est saisis par l'étrangeté du langage utilisé. Tellement que ça pourrait être assez pour en faire décrocher certains. Mais plus la lecture avance, plus on devient bizarrement habitué au dialecte et plus on parvient à l'accepter. Il faut tout simplement trouver la force de passer au travers des premières pages.

Ensuite, je dois dire que l'histoire en tant que telle, relatant des actions d'ultra-violence, de vols, de meurtres et même de viols, peut être dure par moment. Les plus sensibles le sentiront, même si cela est dit par l'intermédiaire d'un méta-argo quasi incompréhensible sans consultation de l'annexe à la fin du roman.

Si un message sensé sensibilisé le lecteur à des tares de la société a dû être glissé à travers les pages, j'en ai pris relativement conscience, mais n'en suis pas resté marqué.

Je pense qu'il s'agit d'un bon livre pour personnes averties, sans être un incontournable de la littérature.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2017-01-04T14:15:54+01:00
L'Orange mécanique

Alex, Notre Humble Narrateur, aime Ludwig van B. Et pour aller avec, vols, viols, bagarres... jusqu'au meurtre de trop.

Un récit sur le passage à l'âge adulte, un conte philosophique qui questionne sur la violence, le conditionnement. On en éprouve même de la sympathie pour le héros après son traitement. Qui sont les brutes quand les vieux crêvent de faim, les policiers bastonnent les passants, les scientifiques n'ont plus d'éthique, les politiciens ne pensent qu'à leurs intérêt. Beau travail sur le nasdat, l'argot de la jeunesse dépravée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sherlocked_666 2017-05-20T13:53:11+02:00
L'Orange mécanique

Quand j'ai commencé la lecture de ce livre, j'ai été très déroutée par le langage que le narrateur emploie. Puis, au fil des pages, on s'y habitue tant et si bien qu'il n'est plus nécessaire d'aller consulter le lexique disponible à la fin du bouquin.

Le héros est un garçon hors du commun. L'auteur le rend de plus en plus attachant, et malgré toutes les horreurs qu'il commet, je n'ai pas pu m'empêcher de me prendre d'affection pour lui. C'est là tout l'art de Burgess.

L'histoire prend des tournants violents, répugnants, mais l'utilisation de l'argot propre au héros permet de détourner les descriptions de scènes morbides et de laisser au lecteur le soin d'imaginer ce qu'il veut.

Ce livre peut être rebutant par moments, mais plus on s'approche de la fin et plus on réfléchit, plus on comprend, et plus on l'apprécie. Un livre sur la cruauté humaine que je recommande à un public toutefois averti.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sandhou 2017-06-05T23:29:10+02:00
Du miel pour les ours

Dans le bateau qui les mène à Leningrad, Paul et sa femme Belinda révisent leur affaire. Le plan est simple, ils vont vendre aux Soviétiques les richesses de l'Occident ! Bref, leurs valises sont pleines à craquer de robes et de jupons fins. Mais avant même d'accoster, deux alertes : Paul casse son dentier et Belinda, tombée malade, est confiée à une sublime doctoresse russe. Et sur le quai, deux policiers guettent le couple. S'ensuivront de burlesques aventures en Terre rouge, où Paul, toujours halant ses précieuses valises - qui n'intéressent d'ailleurs personne - et recollant mille fois son dentier, ira de vodka en vodka découvrir le plaisir sexuel, la gueule de bois atomique et l'amitié soviétique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Larry917 2017-10-13T23:07:55+02:00
L'Orange mécanique

Lu trois fois, et à chaque fois le même (grand) plaisir. Aussi bon que le film de Kubrick (dont il en est l'adaptation, qui était sujet a de nombreuses controverses à l'époque), L'orange mécanique c'est un délice de roman où l'on peut sans souci, se surprendre a le lire plusieurs fois

De par sa qualité d'écriture, fluide, agréable, et par son scénario ainsi que sa narration. on ne puis que se délecter de l'aventure rocambolesque d'Alex (le anti-heros).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mayoune 2018-02-02T14:12:10+01:00
L'Orange mécanique

Un classique, et un excellent roman. L'univers a quelque chose d'Orwellien, dans cette société aseptisée ou les adultes semblent dépourvus de toute volonté et de toute humanité ; cette absence d'humanité se retrouve également dans le programme de brainwashing censé éradiquer le mal. L'Etat, comme la police, sont paradoxalement tout-puissant (contrôle complet des journaux, absence de tout cadre légal et juridique lié à l'emprisonnement et à l'expérimentation) et vidé de tout pouvoir, tant il est incapable d'enrayer la violence des jeunes hooligans. Alex, le narrateur, apparaît paradoxalement comme un des rares humains de ce roman, dans le sens ou il fait preuve de libre-arbitre, et choisit en toute conscience de cause de faire le mal.

L'utilisation d'un slang inventé par l'auteur nous plonge totalement dans cet univers, et sonne curieusement très poétiquement.

Un excellent roman, à lire une fois dans sa vie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SarFati 2018-02-28T18:11:23+01:00
L'Orange mécanique

Impossible d'oublier Kubrick, mais la lecture vaut le cout d'être tentée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Babwine 2018-05-23T13:09:12+02:00
L'Orange mécanique

Malgré un langage qui peut être déroutant (le nadsat, pièce maîtresse du roman), ce livre est un chef-d’œuvre. Tout, dans ce roman, est utile à sa compréhension et au message que veut faire passer l'auteur.

Ce grand classique du genre dystopique est à lire au moins une fois dans sa vie et surtout il devrait être étudié en cours de littérature au lycée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Victoria971 2019-03-14T16:25:13+01:00
L'Orange mécanique

Ce livre est un OVNI !! Je ne sais pas trop si je dis cela de manière positive ou négative en fait. Je n'avais jamais lu de livre aussi déroutant, aussi dérangeant, car pendant tout le livre je ne savais pas si je voulais l'arrêter ou le continuer !

C'est un grand classique c'est clair mais je ne sans pas trop dans quelle "case" le mettre car pour moi il est intemporel et n'appartient à aucune classe. J'avoue que j'aurai aimé l'étudier en cours car je suis sûre qu'on peut importe notre âge ou notre culture il nous faut vraiment l'étudier en profondeur pour comprendre les différentes facettes que le livre peut avoir (j'ai remarqué cela avec un ami qui au final n'avait pas la même compréhension que la mienne). Franchement c'est un livre à découvrir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ledesignerdu29 2019-05-09T16:01:52+02:00
L'Orange mécanique

Un livre génial mais horrible, de par les attitudes et les actions des jeunes. Le film m'a donné envie de lire le roman et je suis pas déçu.

Le début est un peu dur mais ce qui m'a étonné à la fin de ma lecture, c'est le titre. Je ne voyais pas le rapport. Cependant, si on cherche, on trouve.

Le livre avait été censuré en Angleterre à sa sortie, et on comprend pourquoi. De même, le film a été interdit pendant une longue période dans ce même pays.

Devenu un classique, c'est une excellente lecture.

Afficher en entier

On parle de Anthony Burgess ici :

Dédicaces de Anthony Burgess
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Grasset : 10 livres

LGF - Le Livre de Poche : 7 livres

Robert Laffont : 7 livres

Pocket : 3 livres

France Loisirs : 1 livre

Le Serpent à plumes : 1 livre

Editions La Découverte : 1 livre

Gallimard : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array