Livres
493 155
Membres
489 898

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Antoine De Baecque

45 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Deniador 2011-05-03T13:09:04+02:00

Biographie

Antoine de Baecque, né le 14 mai 1962 à Neuilly-sur-Seine, est un historien de la littérature, un critique de cinéma et de théâtre et un éditeur français.

Ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud (lettres), il est spécialiste en histoire culturelle du XVIIIe siècle. Après avoir enseigné en tant que maître de conférences à l'université de Versailles, il est aujourd'hui enseignant permanent à l'université Paris Ouest Nanterre Paris 10 au sein des Etudes cinématographiques du département Arts du spectacle, .

Il a publié de nombreux articles et ouvrages sur le cinéma français, en particulier sur François Truffaut, Godard et sur l'histoire de la revue Les Cahiers du cinéma, dont il a été le rédacteur en chef de 1996 à 1998.

Il a quitté fin 2006 le journal Libération, où il exerçait depuis 2001 les fonctions de rédacteur en chef adjoint chargé de la culture.

Il a dirigé les éditions Complexe de septembre 2007 à fin 2009.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
12 lecteurs
Or
12 lecteurs
Argent
7 lecteurs
Bronze
2 lecteurs
Lu aussi
9 lecteurs
Envies
25 lecteurs
En train de lire
2 lecteurs
Pas apprécié
2 lecteurs
PAL
9 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.07/10
Nombre d'évaluations : 14

0 Citations 12 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Antoine De Baecque

Sortie France/Français : 2020-01-08

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par vagabonde 2010-09-22T17:34:00+02:00
Tim Burton

Ce livre centré sur les chefs-d'oeuvres de Tim Burton offre des photos de tournage absolument sublimes. A dévorer chaud et froid, à toutes les sauces lorsqu'on est vraiment fan :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissMokka 2013-01-12T14:18:49+01:00
Tim Burton

Un très bon livre qui retrace le parcours cinématographique de ce grand réalisateur, nous permettant d'entrer dans ce monde ne fut-ce qu'un instant.

Afficher en entier
Tim Burton - Cahier du Cinéma

Étant fan de Tim Burton, j'ai appris plein de choses en lisant ce livre! Je le conseille à ceux qui voudraient découvrir ou redécouvrir son univers!

Afficher en entier
Le club des péteurs

Ce livre est juste... Énorme. Anthologie du pet, florilège des flatulences, il concilie chansons, études scientifiques et sociologiques, articles, dorienne, essais, le tout autour d'un thème commun : le pet.

Malgré ses dehors enfantins (on se rappelle tous de l'époque "pipi-caca" à la maternelle) et les réticences qu'on peut avoir, c'est une véritable pépite d'humour... plus ou moins fin et une véritable source d'informations en tous genres. De plus, on est sidéré/attéré/impressionné (au choix) par la quantité de textes, sérieux ou non, qui traitent de ce sujet.

Afficher en entier
La traversée des Alpes. Essai d'histoire marchée

A la fois recherche historique sur la pratique de la marche et l'histoire des sentiers, récit d'une aventure sportive et d'un engagement personnel. Très intéressant, descriptif et pédagogique. Donne envie de repartir sur le GR5 !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2017-02-04T09:29:34+01:00
Une histoire de la marche

Un sujet a priori étrange, qui peut sembler hors du champ de l'histoire. Mais l'homme est un être qui marche, par définition. L'auteur fait l'étude des différentes formes de marche : pèlerinage, commerce, transhumance, loisirs... Une étude agréable à lire, pédagogique, qui fait regarder ses déplacements quotidiens différemment !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2017-09-28T10:07:49+02:00
Ecrivains randonneurs

Une anthologie regroupant des textes de philosophes, poètes, romanciers... sur la marche ou la randonnée, à la campagne, en ville ou en montagne. Ce ne sont pas des récits de voyage, mais bien des récits de marche. Quelques belles découvertes, mais un peu trop long (150 pages de trop) car certains extraits sont redondants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biibette 2017-10-13T10:03:17+02:00
Les Talons rouges

L'auteur nous propose une réécriture de l'Histoire de France. Une réécriture de l'Histoire de la Révolution Française, en associant aux protagonistes de l'époque la famille Villemort, des nobles un peu particuliers, ce sont des vampires.

Les passages sur la révolution sont renversants et captivants. J'ai pris beaucoup de plaisir à revivre le déroulement des évènements : Les rebondissements, les retournements de situation, les prises de position ou au contraire les fourberies. On sent le travail de documentation et le temps de recherche que l'auteur a dû fournir pour arriver à ce degré de précision dans l'histoire, tout en prenant tout de même le plaisir de quelques libertés.

La famille Villemort est plutôt intrigante. Les membres de ce clan sont très différents les uns des autres et tous partage une aura assez mystérieuse. Toutefois, leur vampirisme n'est pas suffisamment exploité pour rendre cette particularité intéressante. L'auteur n'use pas de la mythologie qui entoure les vampires et n'en invente pas de nouvelle pour autant. Rien ne les rend particuliers. D'ailleurs, plus d'une fois, je l'ai oublié. Et pourtant, c'est un point central de l'intrigue, un point qui divise les Villemort en plus des idéologies politiques de certains qui vacillent et tendent vers l'égalité de tous promise par la Révolution.

Mi-figue, mi-raisin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lesparolesenvolent 2017-12-03T10:55:51+01:00
Les Talons rouges

Ce que j’ai aimé

L’écriture du roman agréable et fluide rend une lecture aisée c’est une qualité. Cet ouvrage est un premier roman qui promettait beaucoup.

Un roman dont le déroulement s’inscrit sous le signe la Révolution une période clé de l’histoire de France, est plaisant car souvent, notre connaissance sur le sujet, remonte à nos souvenirs scolaires, parfois flous ou vagues dans les détails. Ici, cet ouvrage est l’occasion de l’aborder de manière moins didactique. La qualité d’historien de l’auteur gageait d’un certain enseignement, une certaine ressource culturelle et pourtant, il ne faut pas tout prendre pour argent comptant.

Ce que j’ai moins aimé

Le choix d’A. de Baecque d’orienter sa narration sous un éclairage du genre « fantastique » m’a un peu déstabilisée. L’idée d’une famille de vampires, de surcroît de souches aristocratique dans le contexte révolutionnaire marque l’originalité. Cette fantaisie aurait pu s’accorder à un roman historique mais ici, le résultat est déroutant : l’amateur de fantastique, ou de gothique, restera sur sa faim car au final ces vampires font pâle figure par rapport aux images d’Epinal traditionnellement véhiculées dans le domaine : ici, leur intégrité physique est facilement mise à mal par leurs ennemis, elle peut les tuer facilement… rien d’invincible mais sanguinaires quand-même.

Or, ici le traditionnel lecteur de romans historiques, l’amateur de faits et de vécus de personnages ayant réellement existé sera lui aussi désappointé car difficile de faire la part du faux et cela ternit la lecture. Par exemple : le peintre David, a bien existé mais pas Lavis, l’ami de Louis et William.

En choisissant le prisme du vampirisme dans une société dépravée, l’auteur s’est fourvoyé en nous imposant des scènes sordides, morbides, imbibées de sang. Les amateurs de ce thème resteront pantois car au final, à partles allusions au sang les vampires peut-être immortels en théorie présentent nombre faiblesses humaines. Leurs ateintes corporelles peuvent devenir mortelles, et la dégradation physique de William n'est pas sans rappeler celle des gueules cassées de la Grande Guerre.

L'auteur aurait pu éviter aussi de nous infliger des scènes de sexe dans une société pénétrée de libertinage. Les scènes de sexe obscènes avec un caractère presque pornographique n’apportent rien à l’histoire. Aucun intérêt pour l’Histoire ici. Pour le titre : les talons rouges et un jeu de mot avec « l’étalon rouge » en rapport avec le sang rouge, le rouge révolutionnaire ? et là, j'en appelle à l'auteur ou à quiconque de moins inculte que moi pour m'éclairer.

La valeur de ce livre tient au déroulement de la révolution avec l’installation de la période de Terreur qui s’en est suivie. Pour qui ne s’y est jamais intéressé avec précision, les rôles de Danton, de Robespierre, des Jacobins, des Cordeliers demeurent lointains et emmêlés dans une confusion totale où tous ces groupes interfèrent entre eux pour la cause de la Nation.

“ là on s’engage, on s’oublie, on se précipite, et on plonge dans un autre fleuve, non pas celui qui ramène au passé et celui qui emporte tout sur son passage et transporte.

La description du massacre du Champ-de-Mars est instructif, mais dommage qu’il soit narré par l’intermédiaire d’un personnage fictif comme Louis de Villemort à qui l’auteur accorde un rôle prédominent. En revanche, Le député Louis-Michel Lepeletier de Saint-Fargeau a véritablement existé avec cette même fin tragique (que je vous laisse découvrir dans le roman…), l’existence des Méricourt a bien été rapporté mais, ici, avec quelques inexactitudes suggérées par quelques digressions de l’auteur. A. de Baecque a aussi fait revivre Alfonse Martainville, fervent royaliste de cette période.

Ce que je n’ai pas aimé

Il faut considérer cet ouvrage comme pure fiction fantastique pour ne pas être déçu.

Cette manière d’assortir l’Histoire avec des anecdotes réelles avec des inventions pures et des personnages fictifs donnent un résultat confus au lecteur. Les amateurs d’histoire iront chercher quelque bride de renseignement pour les compléter car c’est l’intérêt d’un livre de susciter des interrogations et de nourrir une curiosité mais la lassitude le gagne à force de vérification pénible. Du coup, à douter de la confiance accordée à l’auteur, on en devient dégoûté.

Avis plus complet sur : http://lesparolesenvolent.blogspot.fr

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Calypso2000 2019-09-02T10:22:24+02:00
Les Talons rouges

L'idée du livre me plaisait beaucoup donc je l'ai acheté. Des vampires nobles pendant la Révolution française avec ceux qui sont pour et ceux qui sont contre, cela ne pouvait qu'être bien. Et cela aurait pu être bien, mais c'est un peu raté à mon gout. L'histoire ne m'a pas du tout plus, certains des vampires sont caricaturaux et, comme pour d'autres auteurs, cela devient un peu vulgaire et cru pour les scènes de sexe alors que l'on n'a pas besoin de passer par là pour faire ancien.

Afficher en entier

Dédicaces de Antoine De Baecque
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Stock : 3 livres

Cahiers du Cinéma : 2 livres

Points : 1 livre

Editions de la Martinière : 1 livre

Hachette : 1 livre

Presses Universitaires de France - PUF : 1 livre

Editions Tallandier : 1 livre

Flammarion : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array