Livres
443 300
Membres
378 565

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Antonia Susan Byatt

28 lecteurs

Activité et points forts

Biographie

Dame Antonia Susan Byatt, écrivaine britannique, est née le 24 août 1936 à Sheffield, Angleterre. Elle est habituellement connue sous le nom de A. S. Byatt.

A. S. Byatt a fait ses études au Newnham College, Université de Cambridge, Bryn Mawr en Pennsylvanie, USA et Somerville College, Université d’Oxford, mais son travail de recherche au sein de cette dernière a pris fin avec son premier mariage. Elle a enseigné à la London University, la Central School of Art and Design et à l’University College de Londres. S’étant par la suite consacrée uniquement à l’écriture, A. S. Byatt a publié plusieurs romans, dont le plus connu est Possession, titre qui a remporté le prestigieux Booker Prize en 1990. Deux de ses livres ont été adaptés au cinéma : le même Possession et Des Anges et des Insectes.

Renommée également pour ses nouvelles, A. S. Byatt semble avoir été influencée par Henry James et George Eliot, ainsi que Emily Dickinson, T. S. Eliot et Robert Browning, dans la mesure où elle conjugue le naturalisme et l’imaginaire de la littérature victorienne. Elle choisit de présenter l’imaginaire non comme une évasion, mais comme une alternative à la vie quotidienne, créant une sorte de genre en partie réaliste, en partie expérimental, souvent qualifié d’ « hybride ».

Outre ses ouvrages de fiction, A. S. Byatt a également publié divers travaux critiques, notamment des études sur l’œuvre de Iris Murdoch.

Son premier roman, Shadow of a Sun, l’histoire d’une jeune fille qui grandit dans l’ombre d’un père dominateur, a été publié en 1964 et a été suivi par The Game (1967 The RFC-mandated example.com website), étude des relations entre deux sœurs. The Virgin in the Garden (1978) est le premier volume d’un quatuor portant sur l’histoire d’une famille du Yorkshire. Cette histoire se poursuit dans Still Life (1985) et Babel Tower (1996). Le quatrième et dernier roman de cette série a pour titre A Whistling Woman (2002). L’ensemble décrit l’Angleterre du milieu du XXe siècle, avec comme personnage principal Frederica, une femme « bas–bleu », l’une des premières à étudier à Cambridge, ensuite divorcée, refaisant sa vie à Londres. Les deux derniers volumes couvrent les années 1960 et abordent les utopies et rêves de révolution de l’époque.

En 2009, elle gagne le Grand Prix du Festival Metropolis bleu

La sœur cadette de A. S. Byatt, Margaret Drabble, est également une romancière connue.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 5.36/10
Nombre d'évaluations : 9

0 Citations 8 Commentaires sur ses livres

Alias et noms de plume

  • A.S. Byatt

Dernier livre
de Antonia Susan Byatt

Sortie Poche France/Français : 2018-01-04

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par devantf 2013-07-22T14:37:35+02:00
Possession

Je profite de ce billet pour commencer à évoquer ce petit guide de lecture qu'est "Cartographie du merveilleux" de RUAUD

Et de ce genre qu'il qualifie de REALISME MAGIQUE.

Nous sommes en plein dedans.

Il règne dans cette oeuvre le climat qui explique pourquoi d'Angleterre nous viennent toutes ces oeuvres mêlant fées et autres éléments fantaisistes d'univers parallèle et si proche. Si cela doit exister c'est forcément sur cette ile.

Dans ce livre il y a tout ce qui est décrit la haut. Mais avec une touche de poésie qui transforme cette intrigue en conte pour adulte.

Donc

Réalisme car tout y est plausible

Magique car il y a ici une atmosphère qui ne demande qu'à basculer...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par devantf 2013-07-22T14:56:58+02:00
La tour de Babel

Après mon commentaire sur POSSESSION je me devais ajouter cet autre livre. Qui m'a davantage bouleversé. Car si j'y retrouve cet univers d’intellectuel et d'érudit, ici le climat éthéré est remplacé par les difficultés de la vie que doit affronter l'héroïne auquel on s'identifie vite.

Avec le temps et les souvenirs qui s’effacent je retiens pour longtemps le moment du jugement pour décider qui aura la garde de l'enfant entre une famille aisée et influente et notre lectrice.

De plus l'idée du roman dans le roman -que je n'apprécie pas généralement - passe bien ici.

Comme pour jeter un voile troublant supplémentaire ou complémentaire, je ne sais plus.

Afficher en entier
Le livre des enfants

Je ne me rappelle plus trop de ce livre. Je sais que j'avais apprécié l'ambiance, mais qu'au final j'avais été déçue par la médiocrité des personnages. Non qu'ils soient mal travaillés, mais aucun ne m'a vraiment séduite, je crois (ou certains m'avaient grandement déçue).

De même, la magie promise n'avait pas été au rendez-vous.

Je me souviens tout de même de détails sympathiques, de moments féériques, mais qui n'effacent pas l'impression de désillusion qui émerge à la fois de mon ressenti du roman, mais des personnages de l'histoire eux-mêmes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Blue_Fairy 2017-10-15T18:20:05+02:00
Possession

J'ai lu plusieurs fois ce livre. J'ai regardé le film aussi plusieurs fois. Une histoire d'amour impossible qu'on découvre à travers une échange de lettres. Magnifique!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zelina 2017-10-28T12:43:49+02:00
La Vierge dans le jardin

Il va m'être difficile de dire du bien de ce livre auquel je n'ai pas accroché...

Enfin, pour être honnête, j'ai apprécié peut-être... 1/10 de l'histoire. C'est-à-dire la partie où Alexander met en scène une pièce de théâtre sur Elizabeth 1, au moment même du couronnement d'Elizabeth 2. Le concept de pièce jouée dans le roman est intéressant... Mais tout le reste... j'ai saturé ! J'ai cru que je n'en viendrai jamais à bout !

Un mot sur l'histoire :

Nous suivons en fait la famille Potter, Bill, professeur, sa femme et surtout leurs trois enfants.

Stephanie et Frederica sont toutes les deux amoureuses du prof et dramaturge Alexander, célibataire mais qui a déjà à son compteur plusieurs maîtresses.

-L'aînée, Stephanie, tombe pourtant amoureuse du vicaire Daniel et l'épouse, à la grande colère de son anticlérical de père.

-La cadette, Frederica, veut absolument devenir actrice mais n'est pas aidée par son "physique". Elle obtient tout de même une partie du rôle d'Elisabeth dans la pièce, ce qui lui permet de se rapprocher d'Alexander. Frederica est en partie cette "vierge" du titre, vierge qu'elle incarne en jouant Elisabeth... Une grosse (trooooop grosse) partie du livre tourne autour de son éducation sexuelle, qui avorte plusieurs fois.

-Le benjamin, se fait "embringuer" par un prof de biologie complètement déranger. Ils mènent des expériences mystiques longuement décrites auxquelles je n'ai absolument rien compris.

Spoiler(cliquez pour révéler)Le livre se termine :

-par le fait que Stephanie est enceinte.

-par l'internement du prof de biologie qui a faillit se suicider. Marcus perd la raison lui aussi et loge chez Stephanie et Daniel.

-par la réussite de l'éducation sexuelle de Frederica, avec un prof, ami d'Alexander.

-Alexander, qui se croit délaissé par Stephanie de laquelle il était tombé amoureux et pour qui il avait laissé tombé sa maîtresse Jennifer, part...

Et dire qu'il va falloir que je lise le 2e tome... Je crois que je n'aurai pas le courage d'aller jusqu'au 4 s'ils sont tous aussi nuls ! =(

Afficher en entier
Commentaire ajouté par choupy78 2017-11-03T18:32:50+01:00
Nature morte

J'ai lu ce livre pour mes études, il s'agit du deuxième tome d'une tétralogie donc il me manquait certains éléments. Ça ne m'a pas gêner dans la compréhension de l'histoire mais je n'ai vraiment pas accroché. Je ne me suis intéressée à l'histoire que dans les 50 dernières pages du livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zelina 2017-11-09T18:20:41+01:00
Nature morte

Egalement lu pour mes études (j'imagine qu'on suit le même cursus =3 ) , je n'ai pas du tout accroché non plus.

Seules différences avec choupy78 : je m'étais déjà farci le 1er tome (que je ne conseille pas) et je ne me suis pas intéressée à la fin plus qu'au début !!

Ce n'est vraiment pas un livre que je recommande.

Les personnages ne sont pas attachants du tout, tous sont pitoyables ou odieux. L'histoire se perd en précisions inutiles physiques, métaphysiques, psychologiques, scientifiques, incompréhensible et qui rallonge ce déjà ennuyeux roman.

Enfin, tout semble rapporter au sexe dans ce livre... Et l'amour/le sexe semble toujours décevant pour els personnages, qui ne sont, semble-t-il, jamais heureux...

Bref, pas un livre comme je les aime, je dois bien l'avouer, même si j'aime pas trop critiquer les romans...

Nous retrouvons la famille Potter : Stéphanie et son mari avec un bébé puis deux bébés, William et Mary, qui partagent désormais leur maison avec la mère de Daniel et pendant un temps avec Marcus.

Marcus, traumatisé par le drame de Lucas Simmonds, qui consulte un psy et ne veut pas rentrer chez lui Spoiler(cliquez pour révéler)jusqu'à ce qu'il soit traumatisé par un baby-siting avec son neveux. Il se met à fréquenter les Jeunes Chrétiens du nouveau révérend, Gideon Farrar Spoiler(cliquez pour révéler)apparement pédophile.... Là, il rencontre Ruth et Jacqueline, qui l'aident reprendre pied dans le réel.

Frederica, suite son succès dans Astraea, part comme jeune fille au paire en Provence. Elle y rencontre Alexander, en pleine écriture d'une nouvelle pièce, La Chaise Jaune, qui parle du drame qu is'est joué entre Gauguin et Van Gogh.

Elle entre ensuite à l'Université, où on décrit plus ses coucheries que ses études Spoiler(cliquez pour révéler) (elle semble sortir avec tous les garçons, brisent les cœurs et tombe très amoureuse d'un prof, Raphael). Elle participe à un concours de jeunes talents dans Vogue

Alexander, suite à son séjour en Provence, loge chez ses amis les Poole pendant qu'il finit d'écrire sa pièce. Spoiler(cliquez pour révéler)Elinor se sert de lui sexuellement car depuis que son mari a rendu enceinte une jeune étudiante d'Astraea, elle n'arrive plus à le toucher. Elle tombe enceinte mais ne sait pas si c'est le bébé de Thomas ou celui d'Alexander

A la fin, Stéphanie meurt électrocutée en essayant de faire sortir un oiseau réfugié sous le frigo. Daniel devient fou de douleur, confit ses enfants à Bill et Winifred et erre jusqu'à trouver refuge chez Alexander. Frederica, elle, séjourne en deuil chez un ami/amant, Nigel...

Afficher en entier

Dédicaces de Antonia Susan Byatt
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Flammarion : 3 livres

LGF - Le Livre de Poche : 2 livres

Editions Des Cendres : 2 livres

Random House Books : 1 livre

Arrow Books : 1 livre

J'ai lu : 1 livre

Oxford Paperbacks : 1 livre

OUP Oxford : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode