Livres
447 198
Membres
387 393

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Armel Job

218 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par x-Key 2011-02-02T21:16:44+01:00

Biographie

Armel Job est né le 24 juin 1948 à Heyd, en Belgique. Il est le 3ème garçon d’une famille de 4 garçons. Son grand-père était marchand de chevaux. Son père fut matelassier puis marchand de céréales. C’est un milieu d’artisans modestes profondément enraciné dans le terroir et imprégné de l’ancienne culture liégeoise. La langue parlée à la maison n’est pas le français, mais le wallon liégeois.

A douze ans, Armel Job devient interne au séminaire de Bastogne, bastion de l’église catholique, mais surtout collège parmi les plus réputés de la Belgique francophone. Le latin et le grec forment la base de la pédagogie. On y étudie également assez d’autres matières accessoires pour aborder ensuite n’importe quelles études universitaires. Les congés et les distractions étant rares, on y dévore les livres recommandés et plus encore les défendus. Particulièrement mauvais au football, Armel Job apprend le piano et joue dans l’orchestre de l’école qui répète dans un local bien chauffé. Il s’essaie également au théâtre sous la direction d’un metteur en scène du Théâtre National qui monte une pièce chaque année avec les étudiants.

Armel Job poursuit des études universitaires à l’Université d’Etat de Liège au grand désappointement des autorités du séminaire de Bastogne qui, en principe, n’achalandent que l’Université catholique de Louvain. Il devient candidat en philosophie et lettres, licencié en philologie classique et agrégé de l’enseignement secondaire supérieur. La philologie classique est l’étude des civilisations grecque et latine sous l’aspect des langues, de l’histoire et de la culture. Au cours de ses études universitaires, il continue à faire du théâtre et contribue modestement à l’immortalité de Labiche dans les Ardennes profondes.

Après ses études, il est engagé comme professeur de latin et de grec au séminaire de Bastogne, école qui a pour sages principes de recruter ses professeurs parmi les anciens élèves et, accessoirement, de ne pas leur tenir rigueur du choix de leur université. Il y enseigne pendant vingt-trois ans et en 1993, il en devient le directeur. Durant ses années de professorat, Armel Job publie à plusieurs reprises des articles spécialisés dans les Revues de l’enseignement catholique belge et poursuit d’incessants travaux de traduction du latin et du grec. En tant que directeur, il accompagne l’évolution d’un séminaire de 500 garçons à un grand lycée mixte de 1600 élèves. C’est aussi à ce moment qu’il commence à publier des récits et des romans. Il quitte son poste en 2010 pour se consacrer à son travail littéraire. Il est également chargé de mission auprès du Ministre des Travaux publics de la Région wallonne (département patrimoine).

Les premiers récits d'Armal Job paraissent chez l'Hartmattan, puis il entre chez Robert Laffont où sont publié la plupart de ses romans. Il publie également en Belgique chez Memor, Mijade et chez Labor. En dix ans, il a reçu plus de dix prix littéraires.

Armel Job est marié et père de trois filles. Il vit à la campagne en Belgique et passe ses loisirs à faire de la culture biologique, des provisions de bois et du vélo.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.92/10
Nombre d'évaluations : 46

0 Citations 52 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Armel Job

Sortie France/Français : 2019-02-07

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par merediana 2017-11-06T08:46:36+01:00
Dans la gueule de la bête

Un des plus tristes de l'auteur. Une tranche de vie de quelques personnages, certains plus attachants que les autres, durant la deuxième guerre mondiale, je regrette qu'on ne sache pas exactement à la fin ce qu'il va leur arriver, bien que pour la plupart, on puisse le deviner ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par merediana 2018-01-15T10:24:46+01:00
Baigneuse nue sur un rocher

Encore une fois, l'auteur nous livre une tranche de vie d'un petit village, et surtout de ses habitants. Ces personnages sont tous très attachants, et chacun cache son petit secret. Le meurtre arrive tard dans l'histoire, mais cela ne m'a pas dérangée. J'aime toujours autant cette ambiance de petit village ardennais, tout comme les coutumes qui y sont si bien décrites.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mietje 2018-02-01T16:11:54+01:00
Baigneuse nue sur un rocher

Encore un ,livre prêté avant d'avoir était enregistré sur booknode. Pour moi j'ai du le lire au début des années 2000. C'est toujours un plaisir de lire Armel Job, mais il est trop tard pour que je fasse un commentaire approprié. 4 livres prêtés depuis des années viennent de rentrer.à croire que mes amies époussettent leur bibliothèques en fin d'année i i..

Afficher en entier
Commentaire ajouté par merediana 2018-02-05T09:17:46+01:00
Une femme que j'aimais

J'ai beaucoup aimé ce roman, l'auteur a su m'emporter dans l'atmosphère si particulière des ses livres. Ici, il s'agit de l'enquête d'un jeune homme, sur l'histoire familiale, mais surtout celle de sa tante adorée, décédée avant qu'il n'écoute son secret. Les rebondissements sont présents du début à la fin, et le tout donne une histoire assez émouvante. Un coup de cœur !

https://lecturesetchats.blogspot.be/2018/02/une-femme-que-jaimais-de-armel-job.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Palmyre 2018-02-14T21:36:22+01:00
Helena Vannek

Je commence à bien aimer cet auteur. Après "Et je serai toujours avec toi" c'est le second roman que je lis de lui. J'aime l'ambiance qui règne dans le roman, une famille sous la coupe du père (comme souvent à l'époque), et puis tout explose! Les vies de tous les personnages vont être modifiées. Mais, en fin de compte, quelle est la vérité?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ginetteducoussin 2018-02-23T08:19:54+01:00
En son absence

Un livre très bien écrit, une intrigue simple. Ce livre est une étude de la société, des rapports humains parfois si malsains. Une ambiance angoissante, lourde pour une lecture fluide. Livre que je conseille

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Granny-1 2018-02-28T17:01:43+01:00
Une femme que j'aimais

Bonjour les lecteurs ...

Il y a des auteurs qui nous font le plaisir de nous offrit un livre à une cadence régulière .

Il y a des auteurs dont on attend " le dernier né " avec impatience.

Armel Job en fait partie..; voici son petit nouveau.

Claude, jeune homme solitaire, est très proche de sa tante Adrienne.

Adrienne voudrait lui confier un secret, mais le jeune homme n'est pas prêt à l'entendre. Peu après, il retrouve sa tante morte.. est-ce une mauvaise chute, un meurtre ?

Claude, habité par le remord de ne pas l'avoir écoutée, va mener son enquête et aller de surprises en surprises.

Comme chaque fois avec Armel Job , la toile se tisse petit à petit et le lecteur va de surprise en surprise.

L'auteur nous présente un très beau portrait d'une femme tourmentée Adrienne, femme à la fois séduisante et au lourd secret.

L'écriture est fluide et sous un abord facile, ce livre " page-turner" présente quelques belles réflexions sur la vieillesse, la famille.

Monsieur Armel Job... le livre de cette année est un grand cru !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par merediana 2018-03-05T09:26:55+01:00
Les fausses innocences

Encore une belle lecture de cet auteur et de son ambiance particulière qu'on retrouve encore dans ce roman-ci.

J'ai adoré l'histoire, le personnage principal m'a fait sourire plusieurs fois avec ses réflexions. Son enquête est totalement biaisée par l'affection qu'il porte à celle qu'il pense coupable. Je me suis doutée de certains éléments, mais cela n'a pas du tout gâché ma lecture.

La description des coutumes de nos campagnes d'antan est toujours aussi savoureuse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par equiaria 2018-03-10T15:57:18+01:00
Une femme que j'aimais

Une histoire de famille pleine de rebondissements dont il est difficile d' abandonner la lecture. Comme toujours avec Armel Job, le style est agréable à lire. La trame est originale : les recherches de Claude évoluent au pas cadencé à chaque chapitre. Un livre très divertissant et plein de suspens.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Granny-1 2019-01-30T06:56:50+01:00
Et je serai toujours avec toi

Bonjour les lecteurs….

Saperlipopette .. un livre d'Armel Job qui était perdu au fin fond de ma Pal gargantuesque!!!

Il était temps que je le fasse remonter à la surface!

C'est avec délice que je me suis plongée dans ce huis-clos familial.

Les Ardennes belges 1995. Thérèsa, est une jeune veuve d'origine polonaise. Elle est la mère de deux jeunes hommes d'une vingtaine d'année et s'accroche à une phrase prononcée par le défunt pour continuer à donner un sens à sa vie.

Ces quelques mots " Et je serai toujours avec toi" lui permettent de se maintenir la tête hors de l'eau et de guetter un signe de l'au-delà.

Ce signe apparait un jour d'automne sous la forme d'un Croate qui tombe en panne devant chez elle et vient lui demander l'asile.

La jeune veuve y voit immédiatement un signe. Ces deux fils par contre voient d'un mauvais œil l'apparition de cet intrus.

Peu de temps après, un meurtre est commis au village que l'on s'empresse de mettre sur le dos de l'étranger … c'est tellement facile… mais le livre ne serait pas signé Armel Job si il n'y avait pas quelques subtilités au détour de chaque pages.

L'histoire est racontée par André et Tadeusz, les deux fils de Thérèsa. Chacun donnant son point de vue des évènements qui vont découler de cette rencontre.

C'est bon.. c'est du Armel Job dans toute sa puissance.

Nous sommes happés dès les premières pages de ce roman noir. Le lecteur s'engouffre dans une brèche, suis une piste et puis non… un détail, on s'égare, on repart vers d'autres orientations.

Telle est la subtilité de l'écriture de ce grand auteur belge qui sous le couvert d'une écriture simple et bien de " chez nous" , distille un conte complexe.

On y retrouve les relations " mère / enfants" , des réflexions sur la religion encore bien présente dans nos petits villages, des réflexions sur nos regards par rapport à l'autre, l'étranger, le pouvoir de pardonner et enfin une pincée de référence à la guerre et ses violences.

Un très bon suspens psychologique mais pas que … A LIRE

Afficher en entier

Dédicaces de Armel Job
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Robert Laffont : 15 livres

Editions Mijade : 5 livres

Mémor : 2 livres

Labor & Fides : 1 livre

Espace Nord : 1 livre

Pocket : 1 livre

Weyrich : 1 livre

L'Harmattan : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode