Livres
421 697
Membres
338 593

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Arnaldur Indridason

Auteur de 21 livres
ajouté par lelette1610 2017-07-10T15:08:08+02:00

Biographie

Arnaldur Indridason est né à Reykjavík le 28 janvier 1961. Diplômé en histoire, il est d’abord journaliste et critique de films pour le Morgunbladid, avant de se consacrer à l’écriture.

Ses nombreux romans, traduits dans quarante langues, ont fait de lui un des écrivains de polar les plus connus en Islande et dans le monde, avec douze millions de lecteurs. Il a reçu le prix Clef de verre à deux reprises, en 2002 pour La Cité des jarres, et en 2003 pour La Femme en vert (également couronné par le Gold Dagger Award et le Prix des lectrices de Elle), le Prix du Polar européen Le Point en 2008 pour L'Homme du lac, le prix d’honneur du festival les Boréales en 2011, et le prix espagnol rba du roman noir en 2013 pour Passage des Ombres (troisième tome de la Trilogie des Ombres, à paraître en 2018).

Douze de ses romans mettent en scène le personnage d’Erlendur Sveinsson, inspecteur de la police de Reykjavík. Plusieurs autres sont consacrés à des énigmes historiques ou des affaires d’espionnage.

Dans la fascinante Trilogie des Ombres, il met en scène un nouveau couple d’enquêteurs, à l’époque de la « Situation », l’occupation américano-britannique de l’Islande à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

source : éditions Métailié

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
240 ajouts
Or
662 ajouts
Argent
550 ajouts
Bronze
348 ajouts
Lu aussi
364 ajouts
Envies
453 ajouts
Pas apprécié
57 ajouts
PAL
737 ajouts

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.47/10
Nombre d'évaluations : 207

0 Citations 254 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Arnaldur Indridason

Sortie Poche France/Français : 2018-05-03

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par marmotte-s 2018-05-12T13:10:38+02:00

Un bon polar qui nous vient du froid. Dans ce roman on peut y découvrir l'inspecteur Marion et Elendur enquêter sur deux affaires criminels une disparition vieille de 25 ans et un meurtre qui vient d'être commis. Une bonne intrigue dans ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marmotte-s 2018-05-16T19:44:19+02:00

une bonne intrigue rythmée et intense. De l'espionnage sur plusieurs décennie, une traque de la vérité et une fin surprenante ! Une bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sabine29200 2018-06-01T15:07:27+02:00

Encore une histoire de triangle amoureux qui finit mal pour le mari me direz-vous. Oui mais pas que, vous répondrai-je.

Arnaldur Indridason revisite le genre : on sait dès le départ comment cela finit, ce qui n'est d'ailleurs peut-être pas si original que cela, sauf que l'histoire nous est racontée par l'amant de l'épouse.

Narration sous deux formes complémentaires : le narrateur se remémore toute l'histoire depuis le début, recherchant le moindre détail pour expliquer comment il en est arrivé là, tout en entrecoupant son récit de son quotidien en prison, avec les interrogatoires de police et les rencontres avec psychologue et psychiatre qui par les questions posées aident à avancer dans le récit.

Ajoutez à cela des coups de théâtre dont un qui m'a fait revenir en arrière du style "naaan, mais comment j'ai pu louper ça ?" Parce que c'est voulu, justement, et pour le coup de théâtre, et pour le relief supplémentaire donné à l'histoire et au personnage de Betty.

Et tout comme le narrateur on découvre petit à petit l'ampleur de la trame où il s'est plongé.

Court roman mais bien ficelé, sans fioritures et efficace.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sabine29200 2018-06-02T08:12:12+02:00

Voici ici un excellent polar que j'ai eu du mal à lâcher une fois commencé.

J'y ai retrouvé tout ce que j'aime dans un polar : dialogues en quantité suffisante, bien amenés, faisant avancer l'histoire et bonne description des personnages, mais peut-être pas assez des lieux.

Une histoire bien pensée, des interludes bien dosés (la vie personnelle d'Erlendur), de même que les rebondissements, qui collent bien à l'histoire et donc s'y intègrent parfaitement. Au contraire de certaines polars dont les rebondissements et là parce qu'il faut en mettre, quitte à ce qu'ils n'apportent rien (fausses pistes plus ou moins alambiquées par exemple), juste pour remplir le livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sabine29200 2018-06-02T16:45:55+02:00

Un bon polar noir comme je les aime, bien construit, dont la progression de l'enquête se fait à pas mesurés, des donnés qui se recoupent et composent un tableau d'ensemble cohérent. Des personnages au profil psychologique bien campé.

J'ai apprécié aussi dans le texte, l'alternance entre l'enquête menée par Erlendur et les commentaires de la défunte, qui viennent compléter l'enquête, donnant ainsi au lecteur une autre version de l'histoire et un temps d'avance sur Erlendur, qui finit par retrouver ces éléments, par la logique.

Un sans faute !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jenta3 2018-06-09T12:11:13+02:00

En effet ce 13ème opus de la saga Erlendur Sveinsson est remarquable. L'ambiance, le décor, le héro, les personnages secondaires, l'écriture, le suspens... tous sont à la hauteur de ce que j'attendais venant de la plume de monsieur Indriðason. Un régal !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AnnaGoldsweet 2018-06-17T14:10:09+02:00

Je ne suis pas habituellement très policier/suspense mais j'ai plutôt apprécié ma lecture. J'aime beaucoup que cela se passe en Islande et j'ai suivi l'enquête avec un intérêt inattendu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marmotte-s 2018-06-26T20:20:33+02:00

Une intrigue bien ficelée pour ce thriller sombre. On peut y découvrir un pays et une civilisation ainsi que l’univers nordique. Cet auteur nous emmène dans son pays l’Islande et dans les enquêtes de l’inspecteur Erlendur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stephstg 2018-06-30T19:49:10+02:00

J'ai placé ce livre dans "pas apprécié" car personnellement je l'ai trouvé long et lourd à lire. L'auteur répète souvent la scène de crime, en détaillant les preuves précédemment trouvées pour l'enquête, comme si le livre était fait pour les jeunes ou les débutants en matière de lecture. En lisant je me disais souvent "ça va, j'ai compris, je m'en rappel"

Bref, l'histoire est bonne, mais voilà, trop de répétitions, ce qui enlève aussi du suspens à la fois.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biquet 2018-07-16T15:10:00+02:00

Une amie me prête deux romans policiers dont celui-ci. Il s'avère que ce sont deux livres écrits par des Islandais. J'avais déjà lu deux des trois Ragnar Jónasson dont j'avais fait l'acquisition. Ceci est donc une excellente opportunité pour évaluer cette mine de littérature policière que constitue l'Islande. Ragnar Jónasson, né en 1976 à Reykjavik, en Islande, est un écrivain islandais, auteur de roman policier. Arnaldur Indridason est de la génération précédente. Il est né à Reykjavík le 28 janvier 1961

Ce livre m'a permis d'apprendre un événement totalement inconnu dont j'ai trouvé trace dans WIKIPEDIA et qui sert de décor à ce roman. Je reprends le texte de WIKIPEDIA. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'Islande rejoint le Danemark en affirmant sa neutralité. Après l'occupation allemande du Danemark le 9 avril 1940, on remplace le roi par un régent et déclare que le gouvernement islandais devra assumer le contrôle des affaires étrangères et d'autres questions jusque là traitées par le Danemark. Un mois plus tard, les forces armées britanniques envahissent le pays, afin de disposer d'un point d'appui dans l'océan Atlantique face à la marine allemande. En 1941, les forces armées américaines remplacent celles du Royaume-Uni. Cette occupation britannique puis américaine, qui violait temporairement la neutralité islandaise, fut acceptée à contrecœur par les Islandais qui signent un traité de défense entre l'Islande et les États-Unis en juillet 1941.

En 1941 donc lors du début de l'occupation US, deux jeunes policiers débutants enquêtent sur un crime étrange commis à Reykjavik. Flovent est l'unique membre de la police criminelle Islandaise. Quant à Thorson, canadien mais descendant d'une famille Islandaise émigrée en Amérique, il fait partie de la police militaire de l'occupant US.

S'entremêlent dans ce roman l'hostilité de la population islandaise, le mépris de l'occupant vis-à-vis des autochtones, la tentation de la prostitution, l'Islande comme laboratoire des théories génétiques et anthropologiques nazies.

Crime, vengeance, crime passionnel, espionnage, c'est embrouillé, trop complexe. Le scénario de ce roman n'a pas la pureté cristalline de ceux des romans de Ragnar Jónasson: un enquêteur, une affaire, peu de vocabulaire vernaculaire. Il souffre également du défaut que j'avais constaté dans d'autres romans scandinaves: une abondance pléthorique de personnages.

A l'instar des livres de Tony Hillerman se déroulant dans les réserves indiennes des Four Corners, j'aurais aimé une carte d'Islande ce qui eût été très utile pour suivre les pérégrinations de nos deux apprentis policiers. L'éditeur de Ragnar Jónasson avait déjà pressenti ce besoin.

Afficher en entier

On parle de Arnaldur Indridason ici :

Thème : Islande
2017-09-20T09:24:40+02:00
Un bon policier ?
2012-10-25T14:01:25+02:00

Dédicaces de Arnaldur Indridason
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Métailié : 18 livres

Points : 15 livres

France Loisirs : 3 livres

Audiolib : 1 livre

Point 2 : 1 livre

Editions Métailié : 1 livre

À vue d'œil : 1 livre

Seuil : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode