Livres
546 446
Membres
582 619

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Arnaldur Indriðason

Auteur

Islande Né(e) le 1961-01-28 ( 60 ans )
1 135 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par lelette1610 2017-07-10T15:08:08+02:00

Biographie

Arnaldur Indridason est né à Reykjavík le 28 janvier 1961. Diplômé en histoire, il est d’abord journaliste et critique de films pour le Morgunbladid, avant de se consacrer à l’écriture.

Ses nombreux romans, traduits dans quarante langues, ont fait de lui un des écrivains de polar les plus connus en Islande et dans le monde, avec douze millions de lecteurs. Il a reçu le prix Clef de verre à deux reprises, en 2002 pour La Cité des jarres, et en 2003 pour La Femme en vert (également couronné par le Gold Dagger Award et le Prix des lectrices de Elle), le Prix du Polar européen Le Point en 2008 pour L'Homme du lac, le prix d’honneur du festival les Boréales en 2011, et le prix espagnol rba du roman noir en 2013 pour Passage des Ombres (troisième tome de la Trilogie des Ombres, à paraître en 2018).

Douze de ses romans mettent en scène le personnage d’Erlendur Sveinsson, inspecteur de la police de Reykjavík. Plusieurs autres sont consacrés à des énigmes historiques ou des affaires d’espionnage.

Dans la fascinante Trilogie des Ombres, il met en scène un nouveau couple d’enquêteurs, à l’époque de la « Situation », l’occupation américano-britannique de l’Islande à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

source : éditions Métailié

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
348 lecteurs
Or
865 lecteurs
Argent
847 lecteurs
Bronze
483 lecteurs
Lu aussi
531 lecteurs
Envies
716 lecteurs
En train de lire
35 lecteurs
Pas apprécié
73 lecteurs
PAL
1 196 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.38/10
Nombre d'évaluations : 734

0 Citations 421 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Arnaldur Indriðason

Sortie France/Français : 2021-02-04

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Hegoa 2021-03-15T08:15:06+01:00
Ce que savait la nuit

Ce que savait la nuit de Arnaldur Indridason. Comme toujours un bon polar in tressant bien mené au suspens maintenu jusqu'au bout...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par polacrit 2021-03-17T10:53:53+01:00
La pierre du remords

La Pierre du Remords, Tregasteinn dans la version originale parue en 2019, a été publié par les éditions Métailié en 2021. Le style d'Arnaldur Indridason est fluide, coulant pur comme l'eau d'une rivière alpestre, se changeant parfois en torrent selon les soubresauts de l'histoire racontée. La Pierre du remords propose une enquête inédite menée par un Konrad retraité dans les tréfonds du pass de Valborg, une vieille dame assassinée dans son appartement, et du sien propre: retrouver l'enfant qu'elle a abandonné 47 ans plus tôt et retrouver le meurtrier de son père, assassiné en pleine rue lorsqu'il était encore adolescent. Quête émaillée par ses souvenirs ainsi que ceux d'autres protagonistes.

Au cours de sa longue carrière, Konrad a résolu toutes sortes d'enquêtes, arrêté de nombreux criminels, mais toujours il est resté hanté par l'assassinat de son père, resté irrésolu. Maintenant qu'il est à la retraite, ses interrogations se font de plus en plus pressantes. La piste est depuis longtemps refroidie, mais Konrad a besoin de savoir ce qu'il s'est passé ce fameux soir où son père a été assassiné d'un coup de couteau, bien que l'arme n'ait jamais été retrouvée. 

Valborg est retrouvée assassinée dans son appartement. La police est pr"venue par un appel anonyme. Apparemment, il s'agirait d'un vol qui a mal tourné. Dans la capharnaüm laissé par le tueur qui a tout mis sens dessus dessous, Marta trouve un papier avec un numéro de téléphone qui ne lui est pas inconnu: celui de Konrad. L'inspectrice se demande bien pourquoi le numéro de son ancien collègue se trouve en possession de la victime...

Normalement, Konrad ne devrait porter aucun intérêt à celle affaire qui ne sortirait pas du lot des crimes commis dans la capitale, si ce n'est que, deux mois plus tôt, Valborg l'avait contacté à plusieurs reprises afin de lui confier une mission: l'aider à retrouver son enfant qu'elle avait abandonné à la naissance, presque cinquante ans plus tôt. Se sentant coupable de lui avoir refusé son aide, Konrad se sent une obligation morale de rechercher l'enfant abandonné. Le problème est qu'il ne dispose que de peu d'indices: une date de naissance, le nom d'une sage-femme; il ne sait même pas si l'enfant était un garçon ou une fille.

Chassé-croisé entre le présent et un passé relativement lointain, voilà un exercice dans lequel Arnaldur Indridason excelle. Les scènes d'hier et d'aujourd'hui entrecroisent leurs fils afin de tisser la trame de cette intrigue complexe et captivante. La recherche de personnes disparues, poursuivre des enquêtes dont les racines remontent loin dans le passé sont les thèmes fétiches de l'auteur islandais.

Son style à la fois percutant et sobre, ses intrigues toujours minutieusement élaborées, ne laissant aucune place au hasard, ses personnages flirtant avec la banalité, ses décors évocateurs bien que minimalistes en font une valeur sûre du polar nordique, surfant depuis des années au sommet de la vague de la fiction policière. Lire un roman d'Arnaldur Indridason est chaque fois une expérience de lecture profonde, invitant le lecteur à se divertir mais également à réfléchir sur des questions morales, psychologiques, sociologiques, à tenter de comprendre pourquoi et comment un individu X peut basculer à tout moment du mauvais côté de la barrière, et quelle réponse la société apporte. Comme l'a déclaré Harlan Coben, l'un des maîtres du suspense américain, "ses romans sont prenants, authentiques, hantant et lyrique", expliquant son succès international largement mérité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurouno 2021-03-22T09:57:41+01:00
Les Fils de la poussière

Une aventure ( ancienne,1997 dans l’original) d’Erlendur dans le monde cruel des expériences génétiques et notamment du clonage. Toujours intéressant pour la description sociétale de l’Islande. Mais toujours moyen selon moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zile03 2021-03-25T14:54:20+01:00
La Cité des jarres

Nous sommes au côté de Erlendur, inspecteur de police à Reykjavik, il mène une enquête sur un meurtre concernant un étrange septuagénaire.

L'enquête emmènera Erlendur dans une affaire vieille de 40 ans... Via la photo d'une tombe d'enfant!

Erlendur mène l'enquête, avec en parallèle sa vie privée assez chaotique à gérer.

❇️❇️❇️❇️❇️❇️❇️❇️❇️❇️❇️❇️

La force de ce polar c'est vraiment l'ambiance, c'est glacial, c'est l'Islande, l'inspecteur Erlendur n'a pas la vie facile, sont histoire avec ses enfants est prenante. Les personnages sont tous assez attachant, Audur, Einar, Eva...

J'ai vraiment hâte de retrouver cette ambiance, certains personnages, ça tombe bien, puisque c'est une trilogie

Afficher en entier
Commentaire ajouté par corinne18 2021-03-31T18:43:27+02:00
La Cité des jarres

Je ne dirais rien de l'intrigue. Quatre-vingt sept critiques en ont déjà parlé. Erlendur, nom qui évoque des temps anciens, immémoriaux, peuplés d'elfes, de nains intrépides et fiers, d'hommes orgueilleux, épopées parlant de terre du milieu, d'anneau, de hobbit et d'un oeil maléfique, de sorcier gris qui devient blanc... Mais ceci sont d'autres histoires.... La filiation peut-elle devenir une destinée fatale ? Les racines même coupées peuvent-elles garder en elles la germination de L’ADN familial et resurgir 20 ans, 40 ans après ? La vengeance qui vient nous mettre entre les mains le spectre du meurtre annonce-t-elle l'impossibilité à passer son chemin et à ne pas mettre ses pas dans celui que nous haïssons ? la chaîne génomique est-elle aussi la chaine qui nous attache à une histoire familiale inconnue ? La charge fantasmée inscrit-elle dans la tête des réflexes et des idées fatales. La vengeance se mérite-t-elle ? Et les humains de bonne volonté parfois ne peuvent rien. Ils auront beau se démener dans tous les sens, essayer encore et encore, ils arriveront toujours trop tard....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lin105 2021-03-31T19:32:47+02:00
Hiver arctique

Je ne lisais plus de policier depuis un long moment et j'ai souhaité m'y remettre un peu. J'ai eu envie de me tourner vers les romans nordiques et vers Indridason dont j'ai déjà pu lire un roman. J'ai apprécié cette enquête d'Erlendur même si j'ai trouvé le début de celle-ci un peu longue. Dans ce livre, il est notamment question de l'immigration en Islande et des problèmes de racisme que celle-ci soulève parfois. L'intérêt aussi du roman est que l'on découvre un fait marquant du passé d'Erlendur; une tragédie qui le hante toujours.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par stephanie01 2021-04-06T06:13:18+02:00
Ce que savait la nuit

première lecture de cet auteur. j'ai rapidement embarqué dans le roman. je trouvais l'écriture agréable. mais c'était assez lent, pas assez de suspense à mon goût. quelqlues longueurs aussi. ce n'est pas mauvais en soi, mais pour ma part, il manque un petit quelque chose pour aggriper le lecteur et le tenir en mode curiosité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par merlin 2021-04-07T21:59:58+02:00
Le Duel

À mon avis, ce n’est pas le meilleur roman de Indridason mais j’ai bien aimé découvrir Marion et son caractère bien trempé qui fait fi des consignes de son supérieur et de la hiérarchie pour arriver au bout de son enquête. La minutie des détails pour découvrir l’assassin d’un jeune homme est admirable mais j’aime moins la trame de fond sur l’espionnage

Afficher en entier
Commentaire ajouté par merlin 2021-04-07T22:07:26+02:00
Étranges rivages

J’ai vraiment beaucoup aimé ce polar! Biensûr parce qu’on y retrouve notre Erlendur, mais également toute sa détermination pour venir à bout d’une enquête qui semble ne mener à rien. On y découvre un Erlendur qui a souffert, qui souffre encore, et qui sait faire preuve d’une grande empathie et d’une belle intelligence. Je le recommande vraiment

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ambree 2021-04-08T12:11:53+02:00
Les Fantômes de Reykjavik

Moyen. Ecriture décousue et l'intrigue n'emballe pas. Je trouve que d'un chapitre à l'autre on passe du coq à l'âne.

Afficher en entier

On parle de Arnaldur Indriðason ici :

Thème : Islande
2017-09-20T09:24:40+02:00
Un bon policier ?
2012-10-25T14:01:25+02:00

Dédicaces de Arnaldur Indriðason
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Métailié : 24 livres

Points : 19 livres

France Loisirs : 3 livres

Audiolib : 2 livres

Point 2 : 1 livre

À vue d'œil : 1 livre

Seuil : 1 livre

Anne-Marie Métailié : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array