Livres
486 854
Membres
477 222

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Azaël Jhelil

38 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par ajc2ht 2018-06-28T15:28:59+02:00
de

Biographie

C’est au bout du monde, où il réside, qu’Azaël Jhelil puise dans les mythes classiques et les œuvres contemporaines le souffle de la Résistance qui anime sa plume.

Amateur d’histoire et de mystique comparée, il tire de son observation de la vie publique les allégories que l’on devine à travers ses lignes.

De la faculté de droit à la gendarmerie, on l’aurait plutôt attendu sur du polar. Il préfère la fantasy.

https://www.facebook.com/Tanglemhor

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
34 lecteurs
Or
15 lecteurs
Argent
4 lecteurs
Bronze
2 lecteurs
Lu aussi
0 lecteurs
Envies
146 lecteurs
En train de lire
2 lecteurs
Pas apprécié
1 lecteurs
PAL
25 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 9.23/10
Nombre d'évaluations : 35

0 Citations 42 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Azaël Jhelil

Sortie France/Français : 2020-01-15

Les derniers commentaires sur ses livres

Chroniques des secondes heures de Tanglemhor, Tome 2 : L'Odyssée du Liokûmkän

http://surlesailesdunlivre.forumactif.com/t2041-chroniques-des-secondes-heures-de-tanglemhor-tome-1-et-2-de-azael-jhelil-saga?highlight=Azael+jhelil

Et voilà je viens à peine de refermer le second tome des " Chroniques des secondes heures de Tanglemhor" que j'en redemande déjà.

J'avoue que je pensais m'ennuyer un peu lors de cette traversée que j'imaginais très longue, mais que nenni.

Non seulement nous allons traverser la fameuse et angoissante "mer des Disparus" (je vous sens déjà frissonnant) mais également devoir subir tout un ensemble d'événements plus incroyables les uns que les autres.

Heureusement qu'à bord de ce fier vaisseau répondant au doux nom de"Liokûmkän" la célèbre " conjuration de Tanglemhor" nous accompagne.

En effet nous retrouvons la fine équipe : l'Ombre, Le fléau de Feen, Serpent de lune, Masque noir, Elperïn, Yarhem-Rhoor et la belle Oriana dans leurs aventures vers L'Australie.

Je ne vais pas trop parler de peur de trop en dire, mais sachez qu'un tas de créatures pas sympa du tout vont faire leur apparition.

Ce que je peux vous révéler par contre c'est que dans cet opus nous allons en apprendre beaucoup plus sur tous les protagonistes. Quelles sont leurs origines, leurs envies, leur passé. Derrière tous ces caractères bien trempés se cachent en fait des blessures et de lourds secrets.

Encore un gros coup de coeur pour cet auteur à la si belle plume.

Le vocabulaire toujours aussi recherché, nous guide page après page dans un univers tout droit sorti de l'esprit de l'auteur. D'ailleurs à ce sujet je me demande toujours d'où lui vient cette imagination fertile.

Étant devenue une fan inconditionnelle, compter sur moi pour poursuivre l'aventure, car un petit génie m'a soufflé que tout ceci n'est que le début d'un grand projet.

Afficher en entier
Chroniques des secondes heures de Tanglemhor, Tome 1 : L'Œuf de Tanglemhor

Je tiens a remercier l'auteur Azael Jelil pour l'envoi de ce livre.

Ce premier tome, une bonne bricasse de 800 pages, nous plonge dans un univers fantasy très riche, et bien travaillé, avec des personnages hauts en couleurs, et somme toute, assez classique de ce genre littéraire (orcs, princesse, ogre. Mais aussi prêtre, voleur,...).

Une très bonne intrigue, remplie d'actions et de rebondissements. Les personnages, bien travaillés, ont chacune leurs places, on sent qu'il y a eu de réelles recherches.

Bien que certains noms et/ou lieux soient durs à prononcer (merci la fantasy), il n'en reste pas moins un premier tome intéressant, où les héros doivent mener une lutte contre le monstre porteur d'une idéologie monstrueuse.

Bien que je n'ai jamais lu Tolkien, mais ayant vu "le seigneur des anneaux", j'y ai trouvé comme un clin d'oeil. Ce qui vous donne une idée du genre que c'est.

C'est un livre qu'il faut prendre le temps de lire, et j'ai mal gérer le délai de traitement de ce SP, ce qui me laisse une petite sensation de pas finit. Mais ce n'est absolument pas dû au livre, soyons clair ?

Afficher en entier
Chroniques des secondes heures de Tanglemhor, Tome 2 : L'Odyssée du Liokûmkän

L’odyssée du Liokmûkän d’Azaël Jhelil est le second tome des Chroniques des secondes heures de Tanglemhor. Il reprend l’histoire là où le tome précédent, L’œuf de Tanglemhor, l’avait laissé. À l’origine, ces deux volumes étaient réunis en un seul. Mais devant sa taille, l’auteur a dû se résoudre à le couper en deux parties. C’est cette seconde partie qui constitue le présent tome.

La plupart des éléments présents dans ce livre ont été introduits dans le tome précédent. Cet tome ci met en scène quelques nouveaux personnages, le capitaine du Lyokûmkän Alron Hush et son second Aymar Feyd ainsi que quelques marins qui se distinguent du reste de l’équipage. Au niveau des lieux, les choses sont totalement différentes. Si le tome précédent se situait à l’intérieur des frontières de l’empire du grand vindicateur, ce n’est pas le cas ici où la plus grande part de l’action se situe en dehors. En effet, ce tome raconte le voyage de la conjuration de Tanglemhor, regroupée autour de la princesse Oriana, à destination de l’Australie. C’est donc un voyage qui va nous être décrit. Un voyage avec ses escales, ses obstacles parfois mortels, ses trahisons aussi. Et comme l’empereur Krûl est loin d’être un imbécile, il va tout de suite comprendre de quoi il en retourne. Et donc tout faire pour s’y opposer.

Mon avis :

Ce roman est beaucoup plus homogène que le précédent. En effet, le fil conducteur de ce roman est un voyage. Il va donc principalement se concentrer sur les péripéties. Cela ne signifie pas qu’il en constitue le sujet unique, mais le plus gros de l’histoire s’y rapporte, que ce soit de façon directe ou indirecte. Sur ce plan-là, cette histoire ne diffère pas tellement des autres histoires du genre : un voyage avec des obstacles qui se dressent sur la route des voyageurs, et ces derniers qui y font face avec plus ou moins de bonheur. L’intérêt n’est donc pas dans ce voyage en lui-même, mais dans ce qui se passe autour.

L’avantage de rassembler les personnages en un huis clos (même si un bateau bouge, il est difficile d’en sortir quand il est en mer) permet de mieux s’appesantir sur eux. Dans le tome précédent, qui introduisait ces derniers, ils étaient plongés au cœur de l’action sans que l’on connaisse leurs motivations. Dans ce tome, leur philosophie, leur façon de penser et de là, leur comportement. Ainsi, les personnages de l’Ombre et celui du grand possédé deviennent plus cohérents et logiques. Il y a tout un passé qui explique pourquoi ils font ce qu’ils font, et pourquoi de cette façon.

Un deuxième point intéressant est le vindicateur lui-même. Dans le tome précédent, vu principalement par les yeux de ses ennemis, il n’apparaissait que comme un tyran sanguinaire et cruel dont le seul but était de détruire. Dans ce tome, on entre davantage dans son intimité. Il se révèle être un individu bien plus complexe où le désir de puissance n’est pas sa seule motivation. On découvre qu’il est capable d’amitié. Et il fait également preuve d’un sens politique étonnant, en particulier quand il s’agit de se rallier la population des royaumes conquis. On découvre aussi un large pan de son passé ainsi que la raison, particulièrement ridicule en fin de compte, pour laquelle il a perdu son bras gauche. Son entourage aussi est mieux cerné, gouverné par l’amitié, la cupidité, l’opportunisme ou le simple désir de s’éclater.

Bien que moins riche en rebondissements que le tome précédent, ce roman confirme le talent d’Azaël Jhelil et constitue une suite à la hauteur de « L’œuf de Tanglemhor ».

Afficher en entier
Chroniques des secondes heures de Tanglemhor, Tome 1 : L'Œuf de Tanglemhor

C'est la première fantasy que je lis, je me suis posé beaucoup de questions avant de me lancer et je vais donner mon avis en tant que première lecture fantasy.

C'est quand même dingue comme style, pourquoi je n'y ai pas été avant ? J'avoue que je suis bien contente d'avoir commencé comme ça, c'est hyper recherché, vachement travaillé ça change de ce que je lis d'habitude (plus léger), on voit la passion, le travail, l'amour, ce n'est pas bâclé, c'est une grosse brique et pour certains ça peut faire peur, mais en y allant doucement, en se laissant le temps, on rentre dans un monde magique et c'est vraiment chouette, c'est dépaysant!

Il y a beaucoup de personnages, mais.. Si vous voulez connaitre la suite, rejoignez moi sur facebook (bookineuse) ou instagram (book.ineuse)

Afficher en entier
Chroniques des secondes heures de Tanglemhor, Tome 1 : L'Œuf de Tanglemhor

Tout d’abord, je tiens à remercier AZAEL JHELIL pour le service presse et sa confiance envers mon blog.

Enfin !!!! Il était temps de découvrir un excellent roman en fantaisie française.

Ils se font rares et pourtant si sympathiques à lire.

Vous allez suivre l’histoire d’un monde où les personnages se succèdent aux côtés de nombreux dieux dans un univers fantastique qui va vous transporter tout au long des pages.

Voilà ce qui vous attend au cours de ce premier tome.

La plume de l’auteur est juste parfaite, une langue française maîtrisée avec brio et un vocabulaire recherché.

L’auteur connaît parfaitement son sujet et cela s’en ressent.

Il a une culture très pointilleuse de son univers ce qui rend le texte épatant et talentueux. Ce livre est un vrai roman de fantaisie.

Loin, mais alors très loin des clichés que l’on a coutume de lire depuis quelques années.

Êtes-vous prêts à poursuivre la quête de l’œuf ?

Je suis vraiment ravie d’avoir pu découvrir cet écrit. J’ai hâte de lire la suite !!!

Afficher en entier
Chroniques des secondes heures de Tanglemhor, Tome 2 : L'Odyssée du Liokûmkän

Une excellente suite, que j'ai même préféré au premier tome, la suite étant ici plus dynamique j'ai trouvé.

Afficher en entier
Chroniques des secondes heures de Tanglemhor, Tome 3 : La Pyramide du lac perdu

J'ai un peu moins apprécié ce tome que le précédent, mais le talent de l'auteur reste là et je ne me suis pas non plus ennuyée, loin de là.

Afficher en entier
Chroniques des secondes heures de Tanglemhor, Tome 3 : La Pyramide du lac perdu

http://surlesailesdunlivre.forumactif.com/t2041-chroniques-des-secondes-heures-de-tanglemhor-tome-1-et-2-de-azael-jhelil-saga#17796

Avant tout un immense merci à Azaël Jhelil pour m'avoir confié son nouveau roman.

Nous voici donc dans le tome 3 des " Chroniques des secondes heures de Tanglemhor".

Cette fois je vous incite à prendre une tenue très chaude. Doudounes et bonnets seront de mise, car nos compères partent à la recherche d'une pyramide dans une contrée, très mais alors très très froide.

Nous retrouvons donc Oriana, Meldaïn, Yarhem-Rhoor, Elperïn, Serpent de lune, Mharnör et Baar-Hal-Kryne en route pour cette pyramide si mystérieuse.

Avant leur départ la grand-mère d'Oriana, leur fait toutes les recommandations primordiales pour leur survie, et leur offre de précieux cadeaux pour se protéger du froid polaire qu'ils vont devoir combattre.

Sur le chemin, ils vont faire la connaissance d' un bien étrange gnome vivant dans une grotte étincelante?.

Aucun moment de répit ne leur sera accorder tout le long de cette périlleuse traversée, pour arriver enfin à leur but ultime, la pyramide.

Là-bas ils trouveront un bien étrange dragon, mais ils y livreront également une bataille épique.

Vous allez trembler chers lecteurs, car nos protagonistes vont devoir livrer un rude combat.

Dans cet opus j'avoue avoir eu très peur pour ces héros prêts à tout, courageux, forts en caractère mais qui pourtant cette fois vont avoir fort à faire avec un habitant de la pyramide très peu coopératif.

Azaël nous a réservé une fin qui promet un tome 4 tout aussi palpitant.

Inutile de vous préciser à nouveau que je suis super fan de cette saga, et bien si si je le fais ?.

L'auteur nous entraine dans un tourbillon d'aventures ou rien n'est laissé au hasard.

Tout est orchestré d'une main de maitre avec une plume si fluide que l'on ne voit pas le temps passer.

Chaque mot, chaque situation a été pensé, ne nous laissant pas d'autres choix que de vivre l'aventure avec ces personnages hors- normes, mais si attachants.

Une lecture que je conseille les yeux fermés.

Je suis une fan et je le reconnais, j'attends la suite avec une impatience non dissimulée.

Merci Azaël Jhelil pour ce si beau moment de lecture.

Afficher en entier
Chroniques des secondes heures de Tanglemhor, Tome 4 : La Tour-sans-Entrée

Avec le tome quatre, me voici parvenue à la fin du cycle de L'Oeuf de Tanglemhor. Dans La Tour sans entrée, les Conjurés parviendront-ils à casser l'Oeuf ?

Et nous retrouvons la conjuration au grand complet : Oriana, Meldaïn, Elperïn, Mharnör, Yarhem-Rhoor, Serpent de Lune, Baar-Hal-Kryne; Si tous sont décidés et si l'équipe est soudée, quelques mots peuvent parfois les opposer car tous sont de peuple, de culture, de religion et de race différentes mais ce qui les rassemble, c'est cette soif de vaincre le semi-Lacertys et d'en finir avec l'oppresseur.

Ce quatrième opus est beaucoup plus sombre car avec la mort comme perspective d'avenir, tous se posent des questions sur leurs motivations; Ils remettent en cause leurs valeurs et leurs croyances. Nos héros n'agissent pas pour satisfaire leur ego mais par altruisme. Nous allons découvrir la psyché de nos personnages : Mharnör s'assume tel qu'il est, Meldaïn se sent coupable et Serpent de Lune est près à se sacrifier. de son côté, le Premier Vindicateur se montre calculateur, méfiant , toujour soupçonneux, à émettre des hypothèses afin d'avoir un coup d'avance. Mais là, il n'a pas le choix les Nains détiennent un objet auquel il tient beaucoup quand aux conjurés, ils vont profiter de cette diversion pour tenter l'impossible par deux fois comme quoi Mharnör n'est pas le seul gand possédé sur ce coup-là ! Et je me demande si l'auteur...

Comme toujours il y aura beaucoup d'action, de magie, de combats ,d'humour, de rebondissements. Nous irons à Maeg-Natan, chez les Nains, à Rhulram-Opek. L'auteur s'amuse et le lecteur avec lui mais on sent aussi un énorme travail, avec un soucis du détail notamment pour ses annexes, un texte recherché ainsi que le vocabulaire, j'ai bien aimé les arcs polylobulés parmi tant d'autres. Azaël Jhelil se moque de nos travers et son histoire s'adapte à nos maux du quotidien.

Par contre, j'aimerai savoir pourquoi des êtres aussi petits que les lutins peuvent avoir des noms aussi longs ? Le point délicat de ce livre tient surtout à l'orthographe des prénoms trop complexes et aux trémas trop nombreux. Voilà pour les défauts. ALLEZ-Y, LISEZ-LE. Et tout comme moi attendez la suite car Les Chroniques des secondes heures de Tanglemhor se poursuivent avec le "Cycle de Liberté".

Merci pour ce SP Azaël. Vit ma hal !

Afficher en entier
Chroniques des secondes heures de Tanglemhor, Tome 4 : La Tour-sans-Entrée

Un quatrième volet qui clôt la quête de la Conjuration de Tanglemhor… pour mieux ouvrir une suite prometteuse !

Les Conjurés se préparent à affronter le grand Krûl en personne… Enfin, ils aimeraient l’éviter, mais le semi-lézard, en fin stratège, a démontré plus d’une fois sa capacité d’anticipation ! C’est ainsi que l’on découvre Krûl au fil des pages, sa psychologie tordue, mais néanmoins volontaire ; sa capacité (impressionnante) à se mettre en rogne et même, celle de…discuter ! Oui, oui, le Grand Vindicateur m’a plus d’une fois surprise en échangeant idées et autres plans démoniaques, notamment avec Rouge. À ce propos, ce protagoniste nimbé de mystères promet quelques retournements de situation bien sentis dans les prochains volumes…

Et nos Conjurés, alors ? Et bien je vous avoue que je trépignais d’impatience à l’idée de les retrouver. Mharnör commence fort, avec un acte odieux envers Oriana qui m’a tout simplement scotchée et mise en colère (presque autant que la Princesse !) Une piqûre de rappel brûlante pour le lecteur : le Fléau de Feen peut tout faire basculer (voire capoter) sur un coup de tête. Cette tension latente demeure présente tout au long de la lecture, qui pourtant se révèle plutôt calme question bagarres (action miséricordieuse pour le Grand Possédé, rappelons-le !)

C’est ainsi que les personnages dévoilent au fil des pages leurs motivations profondes à risquer leur vie pour détruire l’Œuf. J’ai aimé me laisser guider de révélation en révélation, moyen de s’attacher aux protagonistes pour mieux trembler avec eux alors que l’Action ultime se profile à l’horizon. L’Ombre, grâce à sa maman, se dévoile particulièrement ! Tout comme Yarhem-Roor, qui se promet à un sacré destin. Et que dire de Serpent de Lune ?! Rien du tout, je vous spoilerai trop ! ;-)

La romance entre Meldaïn et la Dame de Trogine se renforce, couple qui apprend à se connaître et devient malgré toutes les épreuves de plus en plus solide. J’apprécie beaucoup cette histoire d’amour, respectueuse, passionnée… belle.

Ce quatrième tome est ainsi une préparation minutieuse (tant du plan lui-même que psychologique) pour la destruction de l’Œuf. Pas de panique cela dit (enfin, si un peu quand même !), car les retournements de situation restent bien présents !

La plume d’Azaël Jhelil est toujours aussi splendide. Entre les décors, les messages sous-jacents au récit et les émotions des protagonistes infiniment bien retranscrites, je réitère mon coup de cœur pour cette saga fantasy. Foncez !

Afficher en entier

Dédicaces de Azaël Jhelil
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Jhelil Azael : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array