Livres
451 258
Membres
396 568

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Babur

0 lecteur

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Paraffine 2019-01-11T22:38:08+01:00

Biographie

Babur, parfois orthographié Baber, né le 14 février 1483 à Andijan et mort le 26 décembre 1530 à Agra, est un prince timouride de l'Inde et le fondateur de l'Empire moghol.

Son nom est Zahir ud-din Muhammad, mais il reçoit le surnom de Babur, signifiant « tigre ». Il descend de Tamerlan par Miran Shah et de Gengis Khan par sa mère. Son père, Omar Sheikh Mirza, est un turco-mongol, roi de Ferghana (une partie du Turkestan, maintenant en Ouzbékistan).

En 1497, il attaque et prend Samarcande, sur laquelle il pense avoir un droit légitime héréditaire en tant que descendant de Tamerlan. Une rébellion parmi ses nobles s'empare de son royaume. En route pour le reconquérir, ses troupes l'abandonnent et il reperd Samarcande. Il reprend ses territoires perdus, mais en est finalement chassé en 1501 par son ennemi principal, Muhammad Shaybani, le khan des Uzbek. Pendant trois années, il erre, tentant en vain de récupérer ses possessions perdues, puis en 1504, rassemblant quelques troupes fidèles, il traverse l'Hindu-Kush enneigé, prend la ville forte de Kaboul et se retrouve à la tête d'un riche royaume.

De nouveau, après la mort de Shaibani en 1510, Babur réclame ses possessions originelles, et reçoit l'aide déterminante du turkmène Ismail Safavi, et en 1511 fait une entrée triomphale dans Samarcande. Mais en 1512 il est à nouveau défait par les Uzbek et retourne difficilement à Kaboul en 1514.

Il semble maintenant avoir perdu tout espoir de récupérer la Ferghana, et comme il redoute aussi une invasion des Uzbeks à l'ouest, il se tourne vers l'Inde et en particulier le Pendjab qu'il considère comme son héritage légitime par Tamerlan. Plusieurs incursions préliminaires avaient été déjà faites, quand en 1521 une occasion se présente pour une expédition plus sérieuse. Ibrahim Lodi, sultan de Delhi, est détesté de tous, même par les nobles afghans, et Babur s'allie avec un rebelle, Alam Khan. Il rassemble ses forces, 12 000 hommes et quelques pièces d'artillerie et marche sur l'Inde. Ibrahim, avec 100 000 soldats et de nombreux éléphants avance contre lui. La grande bataille a lieu à Panipat le 21 avril 1526, Ibrahim est massacré et son armée mise en déroute. Babur se proclame alors Padshah Ghazi, empereur de l'Inde, puis avec l'aide de son fils Humayun s'empare immédiatement d'Agra. Mais, un autre ennemi redoutable l'attend, Rana Sangha de Chittorgarh qui a rassemblé contre lui une énorme armée de 210 000 hommes. Son cas paraît désespéré, il fait le vœu de renoncer au vin, qu'il consomme sans mesure. À Kanwaha, le 10 ou 17 mars 1527, il remporte une grande victoire, tandis que son fils pacifie la vallée du Gange, et devient alors le maître absolu de l'Inde du nord.

Fin lettré, il aime la musique, compose des poèmes et dicte ses mémoires, le Babur Nama, chronique de sa vie et de ses proches entre 1494 et 1529, probablement le premier texte autobiographique du monde islamique, écrit en turc tchaghataï.

Il passe la fin de sa vie à organiser son nouvel empire et à embellir Agra, sa capitale. (...) Il décède le 26 décembre 1530 durant sa quarante-huitième année et est enterré à Kaboul.

(Wikipédia)

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Les derniers commentaires sur ses livres

Dédicaces de Babur
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode