Livres
443 642
Membres
379 496

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Camille Laurens

137 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Lilou 2010-01-09T14:52:49+01:00

Biographie

Ecrivain française

[Littérature française]

Née à Dijon le 06 novembre 1957

Agrégée de lettres, Camille Laurens a enseigné en Normandie puis au Maroc, où elle a passé douze ans. Elle vit maintenant dans le sud de la France. Son premier livre, 'Index', est publié en 1991. Il est rapidement suivi par 'Romance', 'Les Travaux d'Hercule' et 'L' Avenir'. Les quatre romans forment une quadrilogie. Mais le grand public la découvre en 1995, date à laquelle elle publie 'Philippe', qui raconte la mort de son enfant nouveau-né. Ce livre autobiographique écrit dans la douleur est unanimement salué. Cette oeuvre marque un tournant dans la carrière de l'écrivain, qui passe alors à l'autofiction. En 1996 commence le travail introspectif sur l'humain et son rapport à lui même. 'Quelques-uns', 'Dans ces bras-là', 'L' Amour' ou encore 'Ni toi ni moi' font partie de la même vague. En 2008, Camille Laurens change de registre et publie 'Tissé par mille', un roman où elle s'amuse à déchiffrer ce qui se trame derrière les mots, tous les mots.

Evene.fr

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.71/10
Nombre d'évaluations : 35

0 Citations 23 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Camille Laurens

Sortie France/Français : 2017-08-30

Sortie Poche France/Français : 2019-01-17

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Biibette 2017-04-30T12:01:39+02:00
Celle que vous croyez

Pour obtenir des informations sur son compagnon Claire, l'héroïne, décide de poser des questions au meilleur ami de celui-ci grâce à un faux profil Facebook. À partir de là, c'est le début d'une intrigue complexe à base de petits et de gros mensonges. Il faut dire que le roman commence par la fin avec l'héroïne qui semble raconter sa version des faits à un policier ou un psy. La grande question est donc de savoir comment a tourné cette histoire de faux compte.

J'ai trouvé la première partie très intéressante, avec une construction pleine de suspens et de questionnements. Alors que la deuxième, embrouille toute l'intrigue posée intelligent. Tout se transforme en fouillis incompréhensible avec une multitude de versions possibles, dont il est impossible de distinguer le vrai du faux. Certainement voulu par l'auteur, mais loin de me convaincre.

Afficher en entier
La Petite Danseuse de quatorze ans

J'ai trouvé le sujet de ce livre très instructif. Qui est donc cette petite fille, ce petit rat d'opéra qui a posé sur Degas. Il n'y avait pas concrètement de matière à faire un livre sur Marie mais plutôt un long article. Du coup l'auteure nous a offert une plongée au cœur de cette époque et du milieu de la danse et des modèles pour peintre. Cela ne m'a pas dérangé et j'ai trouvé cela très intéressant. J'ai juste trouvé la dernière partie un peu en décalé de ce roman. Dommage. D'ailleurs il s'agirait plutôt d'un essai que d'un roman à mes yeux. J'y ai appris plein de choses. C'est ce que je voulais. Pari réussi.

Afficher en entier
La Petite Danseuse de quatorze ans

Une petite déception. Un livre trop spéculatif et qui s'éparpille tout en faisant trop "analyse d'oeuvre d'art".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilitu 2017-08-25T08:49:14+02:00
Celle que vous croyez

Qui n’a jamais songé à surveiller son amant? Et bien Claire, 48 ans , n’y a pas seulement pensé: Un jour elle se décide à créer un faux compte facebook, afin de garder un oeil sur Jo. En quelque clics, vous voilà une jolie brune de 24 ans. Bien sur, elle prend ses précautions, et joue de stratège pour le surveiller: elle ne l’ajoute pas dans ses amis, mais n’hésite pas à ajouter « Chris » qui est son ami et colocataire. Mais très vite, Chris et Claire, vont débuter un échange , et ce qui ne devait être qu’un jeu, se transforma bien vite en histoire d’amour impossible…

Dans une première partie de ce livre, nous avons la version de Claire, très vite elle est confrontée à tout ces mensonges, et lorsqu’une rencontre , dans cet amour impossible, devient inévitable, elle prendra certaines mesures… Qui auront certaines conséquences plus ou moins importantes dans sa vie…

Vient ensuite une deuxième partie, avec un point de vue différent. Pour être honnête, j’ai eu l’impression de lire un roman dans un roman. Bien sur, on retrouve les même personnages. Cette deuxième partie, va nous raconter une fin différente. Nous voilà donc avec une autre issue de l’histoire, mais qui jamais ne seras favorable à la femme.

Enfin, la troisième partie, est une lettre de l’auteure à son éditeur. Qui là aussi, offre une autre variante. Je dois dire que cette lecture fut un peu déroutante, dans la mesure où parfois il est difficile de distinguer la fiction, l’auto-fiction, et le réel.

Je suis passée par une multitude de sentiments de par ma lecture. Mais dans l’ensemble, j’ai aimé ce livre. On y aborde quelques sujets tel que: la place de la femme dans la société après ses 50 ans, le mensonge, les relations virtuelles, les couples modernes, la confiance. Alors bien sur, pour certains, ce livre racontera de manière pessimiste l’amour, alors que pour d’autre, dont moi, ce n’est fait que de manière réaliste

Afficher en entier
La Petite Danseuse de quatorze ans

Tout le monde connaît la statue de la Petite danseuse de quatorze ans, sculptée par Degas. Mais que sait-on de son histoire ?

Camille Laurens décide de s’interroger sur cette œuvre. Qui était le modèle ? quelles étaient les conditions de vie des petits rats de l’opéra à cette époque ? quel lien a-t-elle eu avec Degas ? Comment la statue a-t-elle été vue par le public de l’époque ? Qu’est devenu le modèle dans la suite de sa vie.

Ce texte, plus essais que romans, est très érudit, mélangeant recherches historiques et citations de nombreux contemporains de Degas afin de dessiner le portrait de la petite danseuse, ou en tout du milieu où elle vivait. Si vous cherchez un roman, vous ne trouverez pas votre compte. En revanche, même s’il y a parfois quelques longueurs, j’ai trouvé très intéressant cette incursion dans la société de l’époque.

Un livre qui reste relativement court et qui pourrait vous intéresser si vous êtes curieux d’art, de danse ou de la vie à cette époque !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissDupont 2017-10-03T04:28:23+02:00
Celle que vous croyez

Spoiler(cliquez pour révéler)http://bookivores.over-blog.com/2017/09/celle-que-vous-croyez.html

Si, de prime abord, à la lecture du quatrième de couverture tout nous pousse à croire qu'on aura affaire une une lecture légère et superficielle de la femme jalouse qui surveille son amoureux courailleux à travers les divers appareils électroniques que l'humain puisse posséder à notre époque... eh bien, non!

Bon ok, oui dans la mesure où elle s'ouvre une page Facebook sous une fausse identité, mais ça s'arrête là! Rien n'est banal dans ce livre. Surtout pas la construction de la narration. Bien qu'au début, je me disais que cette espèce de monologue où on ne peut lire seulement ce que Claire répond à son psychologue (psychiatre?! ...l'histoire ne nous le dit pas explicitement) et jamais ce que celui-ci lui dit/répond/demande, allait finir par m'assommer. C'est tout le contraire qui s'est produit. Cette femme est intrigante comme pas possible et elle nous amène à nous poser une panoplie de question.

L'affaire étant que la première chose qu'on y lit, c'est une déposition audio tirée des archives de la Gendarmerie Nationale. Donc, on sait qu'il en découlera quelque chose de sérieux. Claire est-elle folle au point d'être internée? Si oui, pourquoi?! Et ce qu'elle raconte... doit-on y croire?

Seulement voilà, le récit n'est pas entièrement construit sur le monologue de cette femme particulière. En deuxième temps, nous avons droit à l'idée que ce fait son psy sur toute cette histoire de faux profil et pseudo relation avec ce prétendu KissChris. Puis vers la fin, la narration revient vers Claire via la rédaction d'une lettre que celle-ci adresse à son éditeur (oui parce que je ne vous ai pas dit... elle n'a pas fait que se créer un faux compte, elle s'est imaginée sa propre version de l'histoire qu'elle a eu avec cet homme et en a fait un roman).

Bref, ce roman déplace de l'air et il est plus surprenant qu'il ose nous le faire croire. Une chose est sûre, on ne s'ennuie pas à travers ses pages et je crois même qu'on en comprend davantage lors d'une relecture.

Afficher en entier
La Petite Danseuse de quatorze ans

L'auteur partage avec nous l'enquête qu'elle a menée sur Marie Geneviève Van Goethem, le modèle de Degas, la fameuse petite danseuse de quatorze ans. Danseuse de l'Opéra et modèle d'artiste, voilà le lot de cette jeune fille, et c'est loin, très loin d'être un quotidien glamour. Bien au contraire, l'auteur parle plutôt de condition de vie misérable.

Il y a dans ce texte une véritable réflexion sur la création, sur le poids de l'art dans la dénonciation des comportements inconvenants, et même plus, le rôle de l'art face à l'hypocrisie sociale.

Afficher en entier
La Petite Danseuse de quatorze ans

Titre : La petite danseuse de quatorze ans

Auteur : Camille Laurens

Editeur : Stock

Année : 2017

Résumé : La petite danseuse de quatorze ans est une sculpture mondialement célèbre d’Edgar Degas. Oeuvre révolutionnaire pour l’époque, décriée par certains, adulée par d’autres, la sculpture du maître déchaina les passions jusqu’à devenir une référence dans le monde de l’art et une oeuvre majeure du peintre et sculpteur parisien. Dans cette ouvrage, Camille Laurens part sur les traces du jeune modèle, nous livre une analyse approfondie de la place de cette sculpture dans l’histoire de l’art ainsi qu’une recherche approfondie sur le funeste destin de Marie van Goethem.

Mon humble avis : Soyons clair je ne suis ni de près ni de loin un spécialiste de l’histoire de l’art. Edgar Degas, le nom me disait évidemment quelque chose mais avant de me pencher sur ce texte de Laurens je ne connaissais ni son oeuvre ni sa vie et je n’avais jamais entendu parler de cette petite danseuse de quatorze ans considérée comme un véritable chef d’oeuvre et un trésor de l’histoire de l’art. Curieux de nature, avide de parfaire ma petite culture, je me lançais donc dans cette lecture avec beaucoup de curiosité et d’envie. Dans ce texte, aussi court que passionnant, Laurens part sur les traces de cette Marie Van Goethem qui servit de modèle au maître. Petit rat de l’opéra, à une époque ou cette courte carrière tenait autant de la prostitution que d’un dur labeur, l’auteur nous dépeint la vie de cette jeune fille misérable mais aussi du destin de toutes les jeunes filles pauvres en cette fin de XIX ieme siècle. Avec une rare empathie, voir une passion assumée, Laurens part sur les traces de ce modèle, au physique certainement ingrat, qui servit de modèle à Degas pour tenter de gagner quatre sous à une époque où le travail des enfants était chose commune. Tout en mêlant cette recherche à un questionnement sur la place de cette sculpture et de son auteur dans l’histoire de l’art, Laurens délivre un texte érudit, touchant, jamais ennuyeux sur le petit destin de cette enfant. Par bribes, avec minutie ( surtout dans la dernière partie ) Laurens se livre à une véritable enquête pour tenter d’en savoir plus sur Marie. C’est beau, fascinant et maîtrisé à la perfection par une auteure qu’on sent impliquée dans son texte,en empathie totale avec son personnage. Un régal de lecture vous dis-je et ce pour deux raisons principales : pour le texte car cette recherche est édifiante et addictive mais aussi pour la vulgarisation sur une oeuvre d’art ô combien importante. Que demander de plus ? Avec La petite danseuse de quatorze ans on se divertit, on s’instruit, on est ému ( notamment les dernières lignes qui sont superbes ) et on en redemande, déçu de devoir achever cette lecture et laisser cette oeuvre d’art marquante qu’on a appris à connaître et à aimer. Encore une fois : un régal. Chapeau bas Mme Laurens…

J’achète ? : Sans aucun doute, un livre marquant, malheureusement trop court mais un vrai plaisir de lecture rare et précieux. Si ces quelques lignes et mon humble avis ne t’ont pas convaincu j’en serais fort déçu alors bouge ton petit corps ( pour ne pas dire autre chose ) et va immédiatement te procurer cet ouvrage !

Afficher en entier
La Petite Danseuse de quatorze ans

J'adore l'art du XIXe et en particulier Degas, j'ai toujours été en admiration devant sa Petite Danseuse. Mais ce livre m'a tellement déplu qu'il me restait encore 100 pages quand je l'ai définitivement fermé, il y avait beaucoup trop de noms, de dates et de citations, ce n'était pas loisir de lire cet ouvrage. Déçue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par verity 2018-01-11T18:45:48+01:00
Dans ces bras-là

Une construction de livre atypique et qui peut dérouter les adeptes d'une chronologie bien déroulée; un style d'écriture très intéressant et un contenu qui peut emmener à réfléchir sur soi. A relire.

Afficher en entier

Dédicaces de Camille Laurens
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 19 livres

P.O.L : 4 livres

France Loisirs : 2 livres

Editions du Toucan : 1 livre

Milan Jeunesse : 1 livre

Stock : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode