Livres
454 662
Membres
403 094

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Cécile Ama Courtois

66 lecteurs

Activité et points forts

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.4/10
Nombre d'évaluations : 31

0 Citations 53 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Cécile Ama Courtois

Sortie Poche France/Français : 2016-03-18

Les derniers commentaires sur ses livres

Nordie, tome 2 : Deijan

Le gouffre entre riches et pauvres…

Cette deuxième partie nous expose une thématique essentielle dans l’univers que nous peint Cécile Ama Courtois : ce fossé qui sépare les nobles des autres. Cet écart de richesse, cette différence de niveau de vie… Et ce combat pour survivre. Avec justesse, avec des mots très bien choisis, l’auteur arrive à nous faire réfléchir sur le gouffre qui sépare les riches et les pauvres et met en exergue le fait que tout n’est ni blanc ni noir. Elle met en avant le fait que les méchants ne sont pas forcément les coupables, qu’il vaut mieux ne pas se fier aux apparences et gratter sous la surface. Et ça, elle le fait merveilleusement bien ! Ainsi, cette histoire a pris un tournant assez inattendu et pour le moins passionnant, dans ces problèmes politiques et sociaux. Si bien que j’ai trouvé que la romance en a été éclipsée, pour revenir cependant en force à la fin. Ce qui provoque un contraste pour le moins détonnant…

La place de la romance…

Et ce contraste a plutôt tendance à m’avoir rebutée. Parce que si la romance s’inscrivait parfaitement dans le fil du récit dans la première partie, dans la seconde, elle s’est étiolée, a presque disparu, puis est revenue, vivace, pour déséquilibrer le roman et casser son rythme. À mon sens, en nous laissant sans le goût du romantisme pendant les trois quarts du roman, peut-être aurait-il fallu alléger sa ré-apparition à la fin, qui du coup, provoque un écœurement du fait d’un amour dégoulinant et trop envahissant. En outre, pas mal de manquements sont à déplorer, des manquements qui auraient pu rendre à cette romance sa brillance de la première partie. Et faire prendre encore un autre tournant à ce récit, finalement riche et réfléchis.

Quelques manquements…

Commençons par ce que je déplore le plus : le manquement principal se révèle être l’étrange passivité de la famille de Guilendria. D’ordinaire, lorsqu’on apprend que son enfant, sa sœur est prisonnière d’un groupe de malfrats sanguinaires, on se hâte pour partir à sa recherche. On fait des erreurs, on est effrayés, en colère. On agit à l’instincts… Ici, ils étaient tous très posés, réfléchis. Aucune erreur, tout dans le calme et la patience. Cela m’a semblé si irréaliste, non, même, surréaliste, que tout sonnait faux. Et j’ai eu du mal à y croire. Comme si leur fille, leur sœur, et pire encore, sa femme, n’était pas la priorité. Ensuite, dans cette séparation des amoureux, nous avons, à l’image de la première partie, les points de vue de chacun. Et régulièrement, je me suis enfoncée dans une routine redondante où les protagonistes ne faisaient que répéter inlassablement les mêmes choses mais de façon différente. C’est dommage car la plume de Cécile Ama Courtois est un vrai régal, un style travaillé et fluide. Presque poétique par endroit. Et enfin, je terminerai sur un point d’ordre politique. En effet, dans cette deuxième partie, l’auteur insère l’ambiance politique, les problèmes et jeux de pouvoirs. Et, malheureusement, un des soucis fondamental évoqué, qui aurait pu être passionnant, n’est qu’à peine esquissé. J’en suis alors venue à me demander à quoi servait cette partie du roman, si ce n’est à attiser une curiosité qui ne sera pas assouvie.

Au final, cette seconde partie de Nordie a été un bon moment de lecture. C’est une histoire qui a pris une autre tournure assez inattendue et, qui transpire de thématiques passionnantes. Néanmoins, quelques manquements sont venus poser un léger voile de déception sur ma liseuse.

Afficher en entier
Nordie, tome 2 : Deijan

Tout d'abord, je tenais à remercier Cecile Ama Courtois de m'avoir permis de découvrir son second et dernier tome de Nordie. J'ai préféré ce second tome au premier, je trouve qu'il y avait plus d'action, même si malheureusement je trouve que la bataille finale a été un peu expédiée, mais globalement j'ai beaucoup aimé cette histoire. Les personnages sont soit attachants (Deijan, Ifhoras, Guilendria,...) ou détestables (Anthelmina, le vérolé, bec de lièvre, etc.). Ce livre m'a fait passer par pas mal d'émotion. J'apprécie beaucoup.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par skye67 2018-07-28T18:59:34+02:00
Nordie, tome 1 : Guilendria

C'est une histoire abordée de façon intéressante. J'ai eu un peu de mal à démarrer car j'ai trouvé la romance un peu , comment dire, facile? Naïve ? Cliché ? Spoiler(cliquez pour révéler)tomber amoureux juste à cause d'un acte sexuel c'est un peu raccourci non ? enfin je ne trouve pas les mots exacts mais ça m'a un peu déstabilisé. Ceci dit j'ai été happé par l'originalité de cette histoire à plusieurs voix et par la belle écriture de l'auteur. Une lecture agréable et rapide. Je file lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par skye67 2018-08-02T14:58:51+02:00
Nordie, tome 2 : Deijan

Je n'ai pas été transcendé par cette histoire mais j'ai passé un agréable moment. En fait j'imagine bien ce roman adapté en film. Sinon je trouve que le monde " fantastique" n'apporte pas grand chose à l'histoire, mais du coup ça crédibilise quelques actes . Dans l'ensemble j'ai bien apprécié cette lecture.

Afficher en entier
Nordie, tome 1 : Guilendria

Je l'ai acheté car très attirée par la couverture que je trouve magnifique, ainsi que le résumé qui m'a beaucoup attiré.

Je l'ai dévoré en moins d'une journée...

L'auteure nous emmène dans une contrée lointaine, avec des mots d'une autre époque, ce qu'elle réussit à merveille.

Le seul défaut de ce livre est qu'il soit trop court !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jc-2 2019-01-20T06:28:01+01:00
Nordie, tome 1 : Guilendria

Une plongée réaliste dans un monde surréaliste

Un roman qui nous plonge dans l’histoire telle qu’elle devrait se raconter. Deux héroïnes atypiques auxquels on s’attache très vite. La réalité de l’époque contée sans enrobage en sucre et pourtant tout en pudeur. Ce roman est un véritable coup de coeur et je n’ai pas su abandonner ma lecture avant le mot « fin ». Je le classe dans les romans historiques, les vrais, ceux qui n’ont pas peur des mots, ceux qui n’ont pas peur de nous faire vibrer, ceux qui montrent que la femme soumise peut devenir une femme guerrière si l’on s’attaque à l’amour de sa vie.

En fait, je ne trouve pas les mots justes pour décrire ce roman. Cécile Ama Courtois les manie tellement mieux que moi, que je ne peux vous donner qu’un seul conseil : ne passez pas à côté de cette pépite !

Et c’est fébrile que j’attends le tome II.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2019-02-07T15:40:14+01:00
Mère-Fée

C'est lors d'un salon fantastique fait avec la miss que je me suis procurée cette histoire. À force de parler avec Cécile, je me suis dis qu'il fallait que je découvre sa plume. Elle a une manière bien à elle de parler de ces récits. Je me suis penchée sur celui-ci. Un brin de féerie, sans cadavre. (C'est un petit truc entre nous) La couverture est plutôt sympa et une fois terminée on comprend d'où vient cette scène.

Hélène adore lire, tant et si bien qu'elle vit dans ces histoires sur papier. Installée confortablement dans un fauteuil, sa mère "déprime" de la voir ainsi. Pas de petit ami, pas de sortie, il ne faut pas forcément avoir tout cela pour vivre, mais pour sa chère maman, sa fille ne vit pas, elle végète. Elle émet le souhait d'envoyer sa fille de l'autre côté, afin qu'elle comprenne que la faërie n'est pas si bien que cela et revienne dans le monde réel au plus vite. Oui, mais voilà que le souhait se réalise. Et Hélène se retrouve en plein cœur d'une histoire où les fées, elfes et autres créatures vivent leur dernier instant. si la jeune femme n'accepte pas une solution proposée, la magie va disparaître et ce monde avec.

Une histoire simple, courte et enchanteresse. Qui n'a jamais rêver de traverser le miroir pour arriver dans un autre monde ? Sauf qu'il faut bien se rendre compte que si Hélène ne fait rien, tout disparaîtra. Une malédiction, un amour réel, de nombreux obstacles, la jeune Hélène est dans l'obligation de réfléchir à tout cela. Continuer à vivre dans une réalité où la magie n'existe pas, ou risquer sa vie pour un monde qui n'est pas le sien ? Cécile met des bâtons dans les roues des personnages. Une Hélène qui est vindicative, méfiante, n'ayant aucune confiance en elle, sans oublier qu'elle ne s'aime pas. Elle déteste son physique et préférerait devenir invisible. Sa rencontre avec un elfe, Prince Enor, s'il-vous-plait ! débute sur des chapeaux de roues. Il est terriblement séduisant, mais le reste ne va pas avec. Obligé de faire partie du plan pour sauver son monde, il va montrer son côté je-n'aime-personne-et-je-m'en-porte-pas-plus-mal d'une manière terriblement efficace. Courage, ténacité, quelques dragons pour aider à aller sur la bonne voie, trois jours pour se décider. C'est quoi trois jours pour découvrir tout un royaume ? Justement, il peut s'en passer des choses.

Claire, la maman de notre héroïne va vivre des instants de doutes, de désespoir d'avoir perdu sa fille et il n'y a pas que cela. Une partie de son passé est dévoilé et on ne peut que se poser des questions sur ce qui s'est passé, il y a une vingtaine d'années. Encore un peu de mystère. La fin est totalement différente de ce que j'avais pu imaginer. C'est mignon (oui, j'ai osé l'écrire !) De l'humour, il y en a, sans compter le sarcasme piquant.

J'ai beaucoup aimé le caractère des personnages principaux. Ils ne foncent pas directement dans la facilité, mettant des barricades pour éviter de souffrir. Je ne connaissais pas du tout la plume de Cécile et je dois dire que je l'aime beaucoup ! (en tant que personne, mais son écriture est magique !) C'est cela, elle a une écriture magique, avec un langage un peu soutenu qui donne à l'histoire une envie d'en avoir plus. Un peu de romance, beaucoup de magie, un soupçon de persiflage. J'ai passé un bon moment de lecture.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/mere-fee-cecile-ama-courtois-a158677570

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jc-2 2019-02-12T20:55:53+01:00
Nordie, tome 2 : Deijan

Je suis un peu frileuse lorsque je découvre le deuxième tome d’un auteur. Vais-je retrouver le même engouement ?

Après lecture des trois premiers chapitres, me voici d’ailleurs un peu perdue. Deijan et Guilendria se trouvaient encore si profondément ancrés dans mon esprit que je me suis demandée qui était la narratrice du départ. Le temps de retrouver mes points de repère et je me suis sentie happée par le roman. J’ai redécouvert cet univers magique propre à Cécile.

Une histoire où l’on apprend à aimer les méchants ou du moins où l’on se sent enclin à comprendre leur motivation.

J’ai l’impression que je grandis en même temps que l’auteur. Son écriture se démarque vis-à-vis de ses premiers écrits et donne l’impression que la chrysalide s’est transformée en papillon.

Vole, Cécile, vole. Déploie tes ailes et continue de nous faire rêver.

Amour, romance historique, romance fantasy, chacun trouvera dans Nordie son petit coin de paradis.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maya54 2019-02-24T18:24:16+01:00
Mes États d'Ama

Dans Mes états d'Ama, l'auteur, Cécile Ama Courtois, fait la part belle à l'imaginaire et aux mondes féeriques. Ayant déjà lu le premier tome de Nordie, Guilandria, j'étais curieuse de découvrir l'auteur dans un tout autre registre.

Je vais d'abord vous parler de la première nouvelle, Mère-Fée. Sous ses airs de conte de fées, cette histoire nous emporte bien évidemment dans un monde féerique, mais elle cache aussi quelques jolies surprises. Qui ne rêverait pas de quitter son train-train quotidien pour vivre une aventure hors du commun en Faërie ?

Les personnages ont su m'entraîner facilement avec eux dans leur périple, on se retrouve propulsé dans un monde inconnu mais tout aussi intriguant. L'héroïne au tempérament marqué, possède un langage bien fleuri, ce qui nous permet de profiter de véritables joutes verbale rafraîchissantes.

J’ai fini ce conte le sourire aux lèvres et des étoiles plein les yeux tellement l’ambiance est chaleureuse.

Contrairement aux autres nouvelles, “La goule au bois dormant” et “Le chant des sirènes” ont résonné en moi d'une manière différente. Malgré leur côté plus effrayant, j'ai trouvé qu'elles amenaient le lecteur à réfléchir sur des aspects plus sérieux. Il est question d'amour véritable, de fantasmes, d'amitié mais aussi de protection. Ces notions restent d'actualité quel que soit l'époque ou l'univers dans lequel nous nous trouvons, elles se fondent dans le décor de manière très subtile.

Même si j'ai aimé chaque histoire, et chaque personnage, ma préférence va à “La sorcière aux chats”. C'est un récit très émouvant, assez dur, mais porteur d'espoir. On ne peut qu'adhérer à ce petit conte et le personnage principal si fragile m'a touchée. Je ne vous en dis pas plus, à vous d’aller à sa rencontre.

Ce recueil vous fera passer par toutes les émotions, l'écriture est fluide et entraînante et le vocabulaire riche et adapté rend l'ensemble cohérent.

Seul petit bémol, malgré ses 273 pages, ce livre se lit trop rapidement. J'aurais aimé prolonger ma lecture encore un peu.

Si vous voulez rêver et vous évader, n'hésitez pas à entrer dans l'univers de Cécile Ama Courtois. Vous y découvrirez des héroïnes attendrissantes, à qui la vie n'a pourtant pas fait de cadeau, une pointe de magie, des chats bien évidemment, mais aussi un brin d'érotisme pour pimenter ce joli mélange. Ce livre n'est donc pas à mettre entre toutes les mains. Amateurs d'imaginaire, laissez la magie opérer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rachel-35 2019-03-14T14:51:07+01:00
Ève aux sables dormant

Histoire fantastique qui commence sur un terrain de fouilles surplombant la vallée des rois et dont les protagonistes vraiment attachants m'on embarquée d'une traite jusqu'à la fin.

Cécile Ama Courtois est une auteure trop peu connue dont les romans je pense vons continuer à émerveiller ses lecteurs.

Afficher en entier

Les gens aiment aussi

Dédicaces de Cécile Ama Courtois
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

L'ivre-Book : 4 livres

Auto-Edition : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode