Livres
541 272
Membres
572 419

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Charles Dickens

Auteur

Royaume-Uni Né(e) le 1812-02-07
Royaume-Uni 1870-06-09 ( 58 ans )
2 655 lecteurs

Activité et points forts

Biographie

Charles Dickens naquit le 7 février 1812, à Portsmouth en Angleterre. Jusqu'à 12 ans, il eut une enfance heureuse. Quand il eut 12 ans, il subit un traumatisme qui devait le hanter pour le reste de sa vie. Son père fut jeté en prison pour dettes, Charles connut l'horreur de la pauvreté, découvrit le sort terrible des enfants qui travaillaient dans les fabriques en devenant lui même ouvrier dans une usine de cirage. Cette expérience personnelle lui permit d'écrire sur les pauvres et les malheureux avec tant de vérité que ses récits dramatiques touchèrent le coeur de millions de lecteurs. Grâce à cela, Dickens, le romancier le plus populaire de son temps, eu une influence déterminante sur les réformes sociales qui furent accomplies dans l'Angleterre victorienne. Après la libération de son père, ses souffrances ne s'arrêtèrent pas immédiatement. Il dut travailler encore plus de dix mois à la fabrique avant de pouvoir retourner à l'école. son père prit toute les dispositions nécessaires pour délivrer Charles de ses obligations mais, au grand effarement du jeune garçon, sa mère n'admit qu'à contrecoeur qu'il quitte son emploi rémunéré.

Dickens ne pardonna jamais à sa mère d'avoir essayé de le faire rester à la fabrique, et plus tard, la prit comme modèle pour la mère stupide et vaniteuse de son roman, Nicolas Nickleby. Charles fut ensuite envoyé trois ans dans une école publique avant de trouver un autre emploi, cette fois comme employé dans une étude d'avocats. Ce travail était ennuyeux, aussi Dickens se fit rapporteur à la Chambre des communes comme sténographe. A l'âge de 23 ans, il était devenu un journaliste connu et fut engagé par un quotidien, le Morning Herald. C'est un peu avant d'obtenir ce nouveau poste que Dickens commença à écrire de la fiction. En 1833, il envoya un article romancé sur la vie de Londres au Monthly Magazine qui le publia et en demanda d'autres. Dickens s'empressa de les satisfaire et ces nouvelles, ainsi que celles qui parurent dans deux quotidiens, furent publiées sous le pseudonyme de " Boz ". Le jour de son vingt-quatrième anniversaire (1836), tous ses récits furent réunis dans un volume intitulé Esquisses de Boz.

Le livre fut un succès immédiat et amena un éditeur à lui proposer un contrat pour la rédaction d'un livre comique. C'est ainsi qu'apparu sous forme de feuilletons sur 20 mois, les Aventures de M. Pickwick. Ce livre est un récit satirique des aventures de M. Pickwick, un personnage naïf, mythomane et mégalomane, de son domestique Sam Weller et du club d'excentriques qui les entourent. Le succès ne quitta plus Dickens, qui publia régulièrement de nouveaux romans en Angleterre. Le public américain aimait notamment ses romans, pour exemple, une foule se massait au port pour attendre le bateau qui amenait la dernière parution.

Après les humoristiques Aventures de M. Pickwick, Dickens persista dans la voie romanesque avec Oliver Twist en 1838 et Nicolas Nickleby en 1839. Ces sortes de contes, bâtis autour d'un personnage central souvent autobiographique, mettent déjà au jour certains aspects de l'exploitation des plus faibles, et tout particulièrement des enfants. Avec le Magasin d'antiquités en 1840, c'est encore le destin tragique d'une fillette qui permet à l'auteur de dénoncer avec compassion le caractère définitivement inhumain du monde industriel.

Dickens parvient aussi à approfondir son analyse sociale et psychologique. Parmi ces oeuvres, Dombey et fils publié en 1848 est un portrait acide de cette bourgeoisie dont la fortune s'est bâtie sur l'industrie. Mais il faut surtout retenir son oeuvre majeure, David Copperfield publié en 1849. Ce récit autobiographique qui montre le Londres laborieux et misérable vu par les yeux d'un enfant, reste le plus célèbre et le plus lu des romans de Dickens.

Son humour et sa gentillesse lui valaient une grande popularité. Homme sincère, d'une grande humanité, il profita de son immense célébrité, sans jamais devenir prétentieux.

Dickens était également directeur d'une compagnie théâtrale qui joua devant la reine Victoria en 1851. Cependant, tous ses succès ne purent jamais compenser le traumatisme initial de son enfance, ni ses problèmes privés. Sa passion pour une jeune actrice, Ellen Ternan, le conduisit à quitter son épouse et leurs dix enfants en 1858.

Il faisait régulièrement des conférences où il lisait avec passion et énergie ses oeuvres, ce qui affaiblira son état de santé. Epuisé, il se retire à la campagne en 1870 pour ce qui devait être son dernier roman le Mystère d'Edwin Drood. Mais surmené, il mourut le 9 juin d'une apoplexie laissant le mystère irrésolu. La mort de Dickens attrista le monde entier qui aimait et admirait son génie de romancier. Le poète américain Henry Longfellow écrivit : « Je n'ai jamais vu mort d'écrivain causer une telle affliction... Le pays tout entier est en deuil. »

Aujourd'hui, les livres de Dickens font partis de ceux les plus traduits au monde (en 68 langues) et passionnent encore des millions de lecteurs.

Afficher en entier

Livres de Charles Dickens

Classement dans les bibliothèques

Diamant
365 lecteurs
Or
779 lecteurs
Argent
715 lecteurs
Bronze
580 lecteurs
Lu aussi
1 059 lecteurs
Envies
1 514 lecteurs
En train de lire
86 lecteurs
Pas apprécié
78 lecteurs
PAL
1 267 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.59/10
Nombre d'évaluations : 909

5 Citations 497 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Charles Dickens

Sortie Poche France/Français : 2021-02-24

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par ab0428 2021-01-29T09:53:12+01:00
Oliver Twist

Une belle histoire malheureusement je n'arrive pas à me faire à la plume de Charles Dickens, beaucoup trop de descriptions qui ont rendu ma lecture très difficile mais je suis parvenue au bout de ce livre après plusieurs mois car malgré ça, l'histoire rend addict, on envie de savoir comment tout cela va se démêler.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wyllialeviosa 2021-01-30T19:25:53+01:00
Un chant de Noël

Lecture de mon enfance, c'est avec grand plaisir que je me suis replongée dans ce classique de la littérature parmi les flocons de neige de cette période festive !

Une écriture qui m'a toujours séduite, C.Dickens manie à merveille les mots, même si certaines descriptions peuvent paraître denses, ce n'en est que plus immersif et délicieux lorsqu'il s'agit de repas de Noël.

Les messages passés sont simples, mais d'une réalité stupéfiante dont le rappel régulier ne peut causer de tords.

Un ouvrage à déguster accompagné d'un bol de chocolat chaud et de pains d'épices !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Filipe84 2021-02-05T00:25:02+01:00
Un conte de deux villes

Un très bon roman XIXe, sans mièvrerie, avec ce qu'il faut d'évènements historiques, d'amour, de sacrifices, de rebondissements, de violence, pas de sexe (non, ça ne se faisait pas) mais une évocation non voilée des vices et turpitudes de l'époque traitée et surtout cet inimitable humour anglais qui caractérise Dickens. Rien que pour ça, ça en vaut la lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Parma 2021-02-05T11:01:30+01:00
Un chant de Noël

Je connaissais cette histoire bien avant de lire le livre, il faut dire qu'elle a été tellement revisité et adapté qu'il est difficile de ne pas connaître le fameux "chant de Noel" de Charles Dickens. C'est avec plaisir que je découvre donc le très célèbre conte. J'aime énormément le cadre historique de l'histoire et Dickens sait très bien plongé le lecteur au cœur de son époque. L'histoire du vieux Scrooge est tout simplement géniale, conté avec humour et plein d'ironie on s'amuse du malheur de ce vieil avare grincheux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par volvic1500 2021-02-07T12:22:03+01:00
Oliver Twist

Il est super cool. lisez le !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par volvic1500 2021-02-07T12:35:46+01:00
Oliver Twist

J'adore. L'histoire est palpitante. Elle donne des frissons .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Clara1212 2021-02-12T15:26:36+01:00
Un conte de deux villes

j'ai bien aimée. Certains passages sont un peu long et pour ma part je trouve que l'ont ne parle pas assez de Carton qui est un personnage que j'adore. Mais c'est un assez bon livre meme si la traduction n'est pas toujours super

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biku 2021-02-13T18:54:48+01:00
Histoires de fantômes

Un recueil de 11 nouvelles sur le thème du paranormal et des fantômes. Certaines sont ennuyantes je trouve, avec des descriptions inutiles, et d'autres très sympa, comme "Le signaleur" et "Le procès pour meurtre" par exemple.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stonefield 2021-02-20T22:44:59+01:00
Les Grandes Espérances

Une romance tragique, du mystère et une histoire intéressante même si j’ai eu énormément de mal avec les 300 dernières pages ! Je pense que le style de Dickens n’est pas pour moi ayant détesté Oliver Twist et étant mitigé sur Les grandes espérances !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fizwizbiz96 2021-02-22T11:05:19+01:00
Oliver Twist

J'ai trouvé le bouquin chez mon papi, édition de 1972, je vois en lisant les citations qu'il a dû être retraduit depuis, et ça se comprend vu la qualité limite de la traduction française ahahah.

Outre ce détail, j'ai lu le livre d'une traite, en 2/3h, on se perd dedans, ça c'est clair, il y a ce côté "je veux, je dois savoir la suite".

Mais, quelques détails de-ci de-là qui montrent bien la "pédagogie" de l'époque (puisque c'est un livre destiné aux enfants) : il faut être gentil pour mériter une belle vie, les pauvres sont sales, bêtes et méchants, les pauvres envient les riches, les riches sont gentils et bienveillants... et bien entendu Spoiler(cliquez pour révéler)il fallait bien qu'Oliver ne soit pas un vrai pauvre, mais un riche qui a fini chez les pauvres... voilà qui explique la différence qu'il y a toujours eu, de manière "innée" (lol) entre lui et les autres "pauvres".

Bon voilà, la morale ne me plaît pas, d'un autre côté je trouve toujours ultra intéressant de voir noir sur blanc la pédagogie type de l'époque.

A lire avec recul, donc, mais à lire!

Afficher en entier

Dédicaces de Charles Dickens
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 17 livres

LGF - Le Livre de Poche : 12 livres

Penguin Books Ltd : 11 livres

L'Archipel : 7 livres

Hachette : 7 livres

Delcourt : 6 livres

Simon & Schuster : 5 livres

Vintage Books : 3 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array