Livres
475 112
Membres
452 299

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Charly Reinhardt

337 lecteurs

Activité et points forts

Classement dans les bibliothèques

Diamant
91 lecteurs
Or
212 lecteurs
Argent
156 lecteurs
Bronze
80 lecteurs
Lu aussi
38 lecteurs
Envies
323 lecteurs
En train de lire
17 lecteurs
Pas apprécié
4 lecteurs
PAL
237 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.97/10
Nombre d'évaluations : 289

0 Citations 116 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Charly Reinhardt

Sortie France/Français : 2019-12-01

Dernier livre
de Charly Reinhardt

Sortie France/Français : 2019-10-10

Les derniers commentaires sur ses livres

L'Appel du renard, Tome 3 : Tourmenté

J'ai aimé la tournure qu'à prise l'histoire, les événements sont bien amenés et les révélations crédibles. Une bonne fin pour cette saga qui se lis très facilement.

Afficher en entier
L'Appel du renard, Tome 2 : Trahi

Une très bonne suite, j'adore le personnage de Solas et de Ty son total opposé. Il y a aussi plusieurs échanges assez rigolos entre Sander et ty qui m'ont beaucoup fait sourires. En revanche, j'ai trouvé les passages dans le songes assez longuets, trop détaillé, trop dans le descriptif et l'abstrait. Je trouve qu'ils endormaient un peu le reste du récit rendant l'action trop lente.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Frannaelle 2019-10-10T23:24:33+02:00
Destination Providence

Un petit bijou de Space Opéra !

Je suis décidément une grande fan du style d'écriture de Charly Reinhardt ! Tout en poésie et délicatesse... à côté d'une intensité dramatique parfaitement maîtrisée. Elle nous tient en haleine jusqu'à la dernière seconde :D !

Les personnages sont riches et complexes, avec des interactions et une philosophie très "humaine" de la part de Drew : il se questionne et s'interroge sur leur mission, sur les relations inter-espèces et sur la vaste notion de bien et de mal (vue du point de vue de chacun) ! Au travers de son regard et de ses pensées, c'est une vrai réflexion sur le racisme, l'homosexualité et surtout, sur le sens de la vie, qui se devine en trame de fond.

L'univers est très recherché. Chaque peuple, chaque planète évoquée, ayant sa propre histoire, une culture singulière... et ses outsiders.

L'action, elle, est bien menée, avec très peu de temps mort malgré la longueur de l'oeuvre. Les péripéties s'enchaînent facilement et de nombreux rebondissement viennent pimenter l'histoire, loin des clichés du genre ... et du coup, bien plus proche de la réalité ! Ce que vivent les personnages, nous pourrions aussi le vivre (enfin, si on oublie l'aspect voyage dans l'espace).

C'est une oeuvre immersive, pleine d'émotions, à l'intrigue complexe, et avec une pointe de romance, très attachante.

A lire et relire avec plaisir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SamanthaSos 2019-10-11T15:47:10+02:00
Douleurs miroir

Deux histoires. Deux douleurs.

La première se passe dans un lycée, une classe de cancres, de celle qu'on trouve dans les quartiers dit 'sensibles'.

Cette fin d'année 2004 marquera Jonas définitivement. C'est une de ces journées implacables, qui ravage tout sur son passage, de celles qu'on n'oublie jamais.

Sur le tableau une inscription "L'intolérance". Puis un vieil homme, Paul, qui viendra renverser le monde de Jonas avec son témoignage poignant. L'histoire d'un homme qui en aime un autre, celle d'un amour interdit, en temps de guerre. Un amour a jamais perdu, avec l'emprisonnement pour conséquence.

Un passé qui confronte un présent, et le bouleverse sans crier gare. Une journée, dans la vie de cet adolescent de 17 ans, ou plutôt une putain de tornade.

Ce texte n'a sûrement pas chamboulé que Jonas et sa classe ce jour là, je suis toujours scotchée de voir combien les mots de Barjy entaillent ma peau, je les sens toujours qui s'infiltre pour y rester chaque fois un peu plus. Cette histoire qui au final en est deux, m'a fascinée, j'ai revécu comme ces gamins l'épopée de cet homme, ce grand-père qu'on aimerait tous avoir. Un conteur qui captive son public, même les plus récalcitrants sont charmés.

Je suis resté d'abord subjugué par ce vieil homme, pour petit à petit m'émerveiller de Jonas. Ce jeune qui va se battre avec ses armes, et à sa façon pour ce qu'il croit. Ses choix et sa force face à l'amour m'ont transcendé.

L'auteure m'a une fois de plus embarquée, je noterai juste que j'aurais aimé en savoir plus, ce fût trop peu pour moi. Même si l'histoire est posée, et les détails parfaitement choisis, j'aurais voulu faire davantage parti de la vie de Jonas. J'ai ce goût de trop peu, il a été ma tornade personnelle, il est venu, m'a retourné et a disparu, me laissant un immense vide.

La deuxième, je rentre dans le vif immédiatement, une réelle mise en garde s'impose, cette histoire n'est pas pour tout le monde, elle repousse les à prioris, et une certaine forme de morale. Greg, le personnage est un homme dans une recherche constante d'extrême. Une vie gouvernée par une envie d'autodestruction. Le tout condensé dans un corps de mal-être, une épave ni plus ni moins. Ce besoin de s'oublier dans le cul, la came, l'alcool et tout ce qui peut faire mal, et se blesser davantage. Comme une pénitence, une réponse à une vie de chien ou de chienne en l'occurrence.

J'ai eu du dégoût en lisant, je parle de dégoût car je me refuse une pitié pour cet homme, il ne la mérite pas et ne la voudrait pas de toute façon. Il est le reflet de ceux qui côtoient la noirceur, sans l'envie de voir le jour. C'est en cela que cette histoire m'a moins touchée, ça n'engage que moi, et ne remets pas en question la superbe plume de Charly, non c'est que je n'idéalise pas cette recherche du toujours pire.

C'est tellement plus facile n'est-ce pas ?

Ce ressenti, mon ressenti est purement personnel, je le précise, c'est ma façon d'appréhender un tempérament comme le sien. Certaines de ses déviances me parlent sûrement trop, et je n'y vois qu'une profonde antipathie.

En tout cas chapeau bas à l'auteure, ce flirt quotidien avec la mort est sublimement dépeint, et j'imagine qu'il a fallu mettre de côté une forme de morale, s'oublier un tant soi peu, pour donner vie à ce genre de personnage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SamanthaSos 2019-10-11T15:47:56+02:00
Douleurs miroir

Deux histoires. Deux douleurs.

La première se passe dans un lycée, une classe de cancres, de celle qu'on trouve dans les quartiers dit 'sensibles'.

Cette fin d'année 2004 marquera Jonas définitivement. C'est une de ces journées implacables, qui ravage tout sur son passage, de celles qu'on n'oublie jamais.

Sur le tableau une inscription "L'intolérance". Puis un vieil homme, Paul, qui viendra renverser le monde de Jonas avec son témoignage poignant. L'histoire d'un homme qui en aime un autre, celle d'un amour interdit, en temps de guerre. Un amour a jamais perdu, avec l'emprisonnement pour conséquence.

Un passé qui confronte un présent, et le bouleverse sans crier gare. Une journée, dans la vie de cet adolescent de 17 ans, ou plutôt une putain de tornade.

Ce texte n'a sûrement pas chamboulé que Jonas et sa classe ce jour là, je suis toujours scotchée de voir combien les mots de Barjy entaillent ma peau, je les sens toujours qui s'infiltre pour y rester chaque fois un peu plus. Cette histoire qui au final en est deux, m'a fascinée, j'ai revécu comme ces gamins l'épopée de cet homme, ce grand-père qu'on aimerait tous avoir. Un conteur qui captive son public, même les plus récalcitrants sont charmés.

Je suis resté d'abord subjugué par ce vieil homme, pour petit à petit m'émerveiller de Jonas. Ce jeune qui va se battre avec ses armes, et à sa façon pour ce qu'il croit. Ses choix et sa force face à l'amour m'ont transcendé.

L'auteure m'a une fois de plus embarquée, je noterai juste que j'aurais aimé en savoir plus, ce fût trop peu pour moi. Même si l'histoire est posée, et les détails parfaitement choisis, j'aurais voulu faire davantage parti de la vie de Jonas. J'ai ce goût de trop peu, il a été ma tornade personnelle, il est venu, m'a retourné et a disparu, me laissant un immense vide.

La deuxième, je rentre dans le vif immédiatement, une réelle mise en garde s'impose, cette histoire n'est pas pour tout le monde, elle repousse les à prioris, et une certaine forme de morale. Greg, le personnage est un homme dans une recherche constante d'extrême. Une vie gouvernée par une envie d'autodestruction. Le tout condensé dans un corps de mal-être, une épave ni plus ni moins. Ce besoin de s'oublier dans le cul, la came, l'alcool et tout ce qui peut faire mal, et se blesser davantage. Comme une pénitence, une réponse à une vie de chien ou de chienne en l'occurrence.

J'ai eu du dégoût en lisant, je parle de dégoût car je me refuse une pitié pour cet homme, il ne la mérite pas et ne la voudrait pas de toute façon. Il est le reflet de ceux qui côtoient la noirceur, sans l'envie de voir le jour. C'est en cela que cette histoire m'a moins touchée, ça n'engage que moi, et ne remets pas en question la superbe plume de Charly, non c'est que je n'idéalise pas cette recherche du toujours pire.

C'est tellement plus facile n'est-ce pas ?

Ce ressenti, mon ressenti est purement personnel, je le précise, c'est ma façon d'appréhender un tempérament comme le sien. Certaines de ses déviances me parlent sûrement trop, et je n'y vois qu'une profonde antipathie.

En tout cas chapeau bas à l'auteure, ce flirt quotidien avec la mort est sublimement dépeint, et j'imagine qu'il a fallu mettre de côté une forme de morale, s'oublier un tant soi peu, pour donner vie à ce genre de personnage.

Afficher en entier
L'Appel du renard, Tome 3 : Tourmenté

Un tome dans la continuité des deux autres, mais trop répétitif quand on a lu les deux précédents

Spoiler(cliquez pour révéler)cette histoire de Taanan, que certains ne trouvent jamais mais que les trois couples trouvent chacun en moins de 2 ans...

Je n'ai pas compris non plus cette nécessité de parler de la Chorée de Huntington dans un roman de fantasy, ce passage cassait complètement l'univers et était mal amené. La mort d'Ethète n'ayant finalement rien à voir avec ça... A quoi bon ?

Bref, le tome est à hauteur des deux autres, mais quand on lit les trois d'affilés on se rend compte que certains schéma se répètent. En lisant le premier tome, j'avais revu ma vision du bit-lit à la hausse, finalement après celui-ci je m'en rends compte que l'auteur a usé de facilité non pas au niveau du style comme je le pensais, mais au niveau du schéma narratif.

Afficher en entier
L'Appel du renard, Tome 3 : Tourmenté

J'ai abandonné le livre je n'arrive pas a me mettre dans l'histoire

Afficher en entier
L'Appel du renard, Tome 1 : Traqué

Bon livre. Sander est un bon flic intelligent, et will passe vite pour une tête de mule qui a son idée et qui n’en décroche pas. J’ai aimé

Afficher en entier
L'Appel du renard, Tome 2 : Trahi

J’ai Les 2 personnages principaux, mais c’est vrai que les partis songes sont très très longues, de même que l’année De voyage. Si bon livre

Afficher en entier
L'Appel du renard, Tome 3 : Tourmenté

J’ai adoré. Un alpha tendre qui ce reconstruit et un qui ce protège tellement pour ne plus souffrir. Super

Afficher en entier

Dédicaces de Charly Reinhardt
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Milady : 6 livres

Mix Editions : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array