Livres
442 799
Membres
377 577

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Christelle Colpaert-Soufflet

44 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par MARQUISE66 2016-09-27T10:51:13+02:00
de

Biographie

Passionnée par l’écriture depuis le collège, elle est d’abord une artiste frustrée par son manque de confiance, sa timidité et ses secrets; elle écrit en cachette depuis ses 15 ans. Pourtant, en 2012, elle se libère, grâce à son fils aîné et sa sœur, et envoie son premier manuscrit « SacrificeS » qui paraîtra en février 2013. Obsédée par les motivations des tueurs, elle aime s’aventurer dans les contrées les plus obscures de l’âme humaine, mais pas seulement, elle se passionne également pour le paranormal et ses dangers. Bien au-delà du traditionnel « tu tues, je t’arrête », Christelle aime danser et flirter avec le Mal, s’attachant même à ses personnages les plus sombres.

Christelle, un petit bout de femme « bien dans ses bottes », qui possède tous les ingrédients nécessaires à l’écriture de romans incroyables et surtout ce brin de folie qui lui apporte des lecteurs de plus en plus nombreux et qui nous transporte dans des sphères d’où personne ne veut descendre. »

« Un auteur discret qui manie avec brio le thriller, les ombres noires dérangeantes de l’âme humaine et le suspens haletant de romans noirs…vraiment, non, Christelle n’écrit pas pour les enfants! »

« Christelle, sous sa carapace, est un personnage discret, sensible et direct qui, à travers son échappatoire, l’écriture, sait nous embarquer dans ses délires, ses énigmes, ses cauchemars et ses hantises qui font de ses romans de vrais petits bijoux auxquels on devient vite accro.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.46/10
Nombre d'évaluations : 19

0 Citations 64 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Christelle Colpaert-Soufflet

Sortie France/Français : 2018-11-24

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Azamoon 2018-07-29T11:56:07+02:00
Abandonnée

Un petit bijou, voilà le mot qui me vient en tête à la fin de ma lecture. C'est un livre addictif qui nous fait tourner bourrique car l'auteur nous envoie sur des fausses pistes, ainsi donc le dénouement n'est pas celui auquel on s'attend au début. L'histoire est originale car surprenante et triste aussi en soi puisque nous avons affaire à des gens oubliés, inconnus de beaucoup et qui pourtant ont eu une histoire émouvante et cruelle. J'ai vraiment beaucoup aimé. L'auteur (dont je découvrais pour la première fois la plume) a une écriture fluide, simple. En lisant ce livre que je recommande vivement à tous les passionnés du genre, on prend vraiment plaisir à frissonner (mais en même temps, l'auteur apporte un peu de sensualité pour faire redescendre la pression).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nathalie-232 2018-07-29T13:41:24+02:00
Abandonnée

C'est avec ce bouquin que j'ai découvert la plume de Christelle Colpaert-Soufflet et que peux vous dire qu'on devient vite accro.

Le fait que cette maison existe nous permet de voyager au coeur même de l'histoire, on a l'impression d'y être, on s'attache aux personnages; en conclusion quand on commence cette lecture on ne peut pas s'en détacher.

N'attendez plus et découvrez au plus vite son univers.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fan06 2018-08-18T14:06:12+02:00
Vénéfice

Rien de tel que le meurtre d'un patriarche détesté pour dépoussiérer le passé, faire ressortir les non-dits et tout les vieux secret de famille, Vengeance quand tu nous tiens !

Afficher en entier
Le Manoir aux chimères

Intrigue autour d'un manoir hanté réellement visité par l'auteure (photos en fin de livre). Que s'est-il passé dans ce manoir déserté du jour au lendemain ? Que sont devenues les personnes y habitant ? C'est autour de ces questions que de son imagination apparait alors Romane, détective privé, qui aura la lourde tache d'élucider ce mystère...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Delphine-42 2018-08-23T03:16:47+02:00
Vénéfice

Dans ce roman, Christelle Colpaert-Soufflet nous entraîne dans une enquête à la Agatha Christie où une famille se retrouve dans la demeure familiale suite au décès inexpliqué du patriarche...

Le capitaine Salzman mène l'enquête sur place et va interroger ses suspects sans leur laisser la possibilité de quitter la propriété.

Tous attendent l'enterrement de leur père autant que leur part d'héritage. Bientôt les hostilités vont commencer entre les membres de cette famille, notamment entre les enfants légitimes du vieux Moreno et Adélaïde, fille illégitime, qui revient de Roumanie avec son nouveau petit ami...

Bientôt de lourds secrets font surface ainsi que de nombreuses morts qui se succèdent précipitant les inimitiés et les pires bassesses...

Un meurtrier est bien en présence dans le manoir, reste plus qu'à le démasquer...

J'ai beaucoup apprécié cette lecture pleine de rebondissements et de révélations. Une enquête policière mêlée à une malédiction et à un soupçin de fantastique.

L'univers de Christelle Colpaert-Soufflet part souvent d'une situation bien ancrée dans le réel pour doucement nous faire chavirer vers le surnaturel.

Ici, c'est une nouvelle fois le cas et nous assistons à une sorte de Cluedo où le capitaine Salzman aura bien du mal à se dépêtrer.

Une belle surprise que je vous recommande pour une lecture détente, même si certains passages du roman ne sont pas tout public ^^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Masa50 2018-09-02T19:32:38+02:00
Sans nouvelles

Ces derniers temps, j’ai beaucoup de mal à lire. Cette difficulté est en partie due à une fatigue. Je me lasse très facilement. J’ai enchaîné les abandons. Alors, je me dis qu’un petit recueil de nouvelles, par sa taille, et surtout la présence du Maître de l’horreur en la personne de Graham Masterton, devrait me rebooster.

Je ne me cache pas, si j’ai acheté ce livre – très cher soit dit en passant, puisqu’il coûte 18 balles pour un format proche du poche – c’est pour la plume de l’écossais. Si je n’avais pas vu qu’il avait écrit un texte inédit, je n’aurais jamais appris l’existence de ce livre. Cela dit, je suis curieux de découvrir ces nouvelles têtes.

Ils sont six auteurs à avoir répondu à l’appel de l’écriture. Le thème de cet ouvrage est la disparition. « Sans nouvelles » est un jeu de mots pour ce recueil.

→ Au cœur de l’horizon ~ Geoffrey Claustriaux ☆

Cette première nouvelle est écrite par un belge. Nous suivons deux enfants kidnappés. Autant le dire tout de suite : c’est le néant. L’écriture est faible, le scénario est peu intéressant. Même si la pointe de fantastique est intéressante, j’ai vraiment été déçu.

→ De l’autre côté ~ Christelle Colpaert Soufflet ★

Cette auteure a de l’idée, mais sur la forme, c’est très limité. La narration épouvantable à la première personne m’a énormément gêné. C’est un procédé totalement impersonnel. Ça regroupe tout ce que je déteste. C’est à la fois lent et surtout bourré de descriptions. On y trouve aussi quelques clichés mère/fille-ados-rebelle. Outre cette faiblesse d’écriture, l’idée est très intéressante.

→ Enquête en sang trouble ~ Hélène Duc ★★★★

Enfin, je découvre une nouvelle sous le signe du thriller horrifique. Nous suivons un ancien flic devenu détective privé. On lui confie une enquête de disparition. Si j’ai déploré un manque d’adresse dans l’écriture – un exercice compliqué –, ici, c’est fluide. C’est plus agréable. L’histoire sombre et glauque est sympathique. J’ai même aimé cette fin. Ça m’a même donné l’envie de découvrir cette auteure. En fouillant un peu, je vois qu’elle a publié quelques textes dans des recueils collectifs à thèmes.

→ Nagovor ~ Alexys Méan ☆

Bon, bah j’avais beaucoup apprécié le précédent texte, ici je retrouve la pauvreté d’écriture. Sous forme d’un journal de bord, l’auteure nous convie à suivre une tragédie dans l’Oural suite à une expédition avec des russes. C’est plein de cliché, c’est aussi plat au niveau des dialogues et surtout grotesque avec une sorcière nommée Baba Yaga. Bon, je croyais qu’avec un nom aussi ridicule c’était inventé, mais finalement non. Elle existe réellement. Sauf que… n’est pas Graham Masterton qui veut. Ce texte est tellement long, que je ne l’ai pas fini.

→ La boîte ~ Marie Stengel ★★

C’est la nouvelle la plus courte avec 7 pages. Si l’histoire est correcte, l’écriture est mieux maîtrisée que les autres (à l’exception d’Hélène Duc). Cela dit, on aurait aimé un peu plus de consistance.

→ Sous les draps ~ Graham Masterton ★★★★

Une nouvelle corde à son arc, notre écossais préféré nous conte une jolie fable. Un jeune enfant à l’imagination fertile s’imagine des mondes fantastiques pour s’endormir. Le début sympathique, mais un peu poussif, s’enrichit de ténèbres par la suite. Le Maître l’horreur nous donne une belle leçon d’angoisse. Si on s’enfonce de plus en plus dans notre plumard, nous pouvons nous immerger dans un monde de cauchemar. Il nous conclut son texte par une fin étonnante.

Un ouvrage assez cher, mais agréable et orné de belles illustrations. Même si je râle sur la faiblesse d’écriture de la plupart des auteurs présents, j’ai plutôt passé un bon moment de lecture. J’ai fait une belle découverte avec Hélène Duc et j’ai adorer retrouvé l’un de mes écrivains préférés.

Afficher en entier
Tu as oublié Annabelle

http://papillonvoyageurbloglivresque.weebly.com/chroniques/tu-as-oublie-annabelle-christelle-colpaert-soufflet

​Comme l’annonce le résumé, le roman se pare d’une intrigue bien piquée et de personnages hauts en couleurs, dont on ne peut nier un développement psychologique des plus ardus. Avant tout, j’aimerais vous parler de l’histoire. Je la trouve tout simplement merveilleuse. Quoiqu’un peu longue à ses débuts, elle nous mène sans mal où l’autrice souhaite nous diriger, sans nous laisser une minute de répit. Au départ, je peinais à avancer dans l’ouvrage, parce que Christelle Colpaert Soufflet prend son temps pour poser le contexte, les protagonistes, l’enquête qui s’entame… On se rend compte de la nécessité de cette mise en place vers la fin qui, je dois l’admettre, m’a tellement fait buguer que j’ai relu le plot twist de ce roman plusieurs fois. J’étais incapable d’exprimer autre chose qu’un O.M.G. venu du fond du cœur. L’histoire est tellement bien menée, de la première page à la dernière, qu’on se demande à quel moment l’autrice a commencé à nous berner, à se servir de nos émotions pour obstruer notre jugement et notre faculté à penser rationnellement. Par ailleurs, j’ai apprécié les méthodes de tortures utilisées dans le récit… Je vous arrête tout de suite, je n’ai pas aimé ces méthodes à proprement dit, mais la façon dont elles ont été exploitées. La recherche intense de Christelle Colpaert Soufflet se fait ressentir, de la même manière qu’elle se dégage des informations autour des araignées… L’autrice a sûrement passé beaucoup de temps à peaufiner son œuvre, le fil conducteur de son récit, mais surtout, elle a dû passer des heures à se renseigner sur divers sujets pour maintenir la cohérence de son histoire jusqu’au bout. C’est une qualité que j’apprécie beaucoup quand je lis un roman.

Si le fond m’a charmée, j’ai eu quelques difficultés avec la plume aux premiers abords. Elle me paraissait simple, parfois trop dans la narration et pas assez dans les sentiments, les émotions, alors que certains passages seraient davantage touchant le cas contraire. Après, cela reste une question de goût ! C’est sûrement parce que, quand je plonge dans un livre, j’aime vivre l’histoire avec les personnages, non me cantonner au rôle de spectatrice. Néanmoins, la fluidité du texte reste présente, capable d’embarquer n’importe qui, en passant d’un adolescent à un adulte, amateur de policier ou non. Après, ce n’est pas une lecture que je conseillerais aux jeunes de moins de seize ans, en raison de quelques thèmes abordés qui sont difficiles, notamment la scarification. Néanmoins, la plume de Christelle Colpaert Soufflet demeure accessible et étonnamment addictive à certains moments.

Je ne vous cache pas que sans la dimension psychologique poussée à son paroxysme, l’histoire ne serait pas aussi géniale qu’elle ne l’est actuellement. La force de ce roman réside sans conteste dans les personnages qui le parsèment, dotés de forces, de faiblesses et de blessures psychiques à panser. Par exemple, on découvre une Annabelle sombre dans ses pensées, mais aussi dans son comportement. La plupart de ses réactions nous semblent disproportionnées, immatures, indécentes… On ne comprend pas souvent où elle veut en venir, mais tout cela suit une trame logique qui, au moment des révélations, devient plus claie. C’est intéressant de suivre une femme aussi intelligente, passionnée d’araignées, qui manifeste d’un comportement aussi absurde et décalé. Plusieurs fois, j’avais envie de lui foutre des claques, comme Sam Starys, son coéquipier, mais tout ce qu’elle fait, tout ce qu’elle dit est juste logique. À côté, nous découvrons un homme qui doit supporter Annabelle, mais également une enquête différente de celles qu’il a connu jusqu’à présent. Ses nerfs, souvent mis à rude épreuve, le lâchent cependant rarement, ce qui le rend touchant. On sait qu’il a un passif familial compliqué, mais hormis cela, nous ne connaissons pas grand-chose de lui, comme nous en apprenons sur Annabelle. Tout se construit progressivement, comme une écharpe que l’on tricote avec soin. Ces deux personnages se sont trouvés, et cette rencontre n’a fait que les rendre scintillants, explosifs… Comme souligné plus haut, il ne manquait plus qu’une accentuation de leurs émotions et de leurs ressentis, parce qu’en dehors de ça, leur développement s’avère terriblement grisant, les rendant presque réels. Quand je devais continuer ma lecture, je me sentais heureuse à l’idée de retrouver Sam et Annabelle.

Et puis, alors que je lisais tranquillement, Christelle Colpaert Soufflet a transpercé ma poitrine de sa main pour arracher mon cœur. Alors qu’il convulsait dans sa main, elle s’est amusée à faire du yo-yo avec, jusqu’à s’en lasser, puis elle l’a remis en place, avant de s’éloigner avec le sourire. Oui, c’est comme ça que j’ai perçu sa fin. Oui, j’en suis restée bouche bée, à fixer mon livre, le regard voilé par l’incompréhension, la confusion, la colère, la trahison, la tristesse, la douleur ! Tant de mots pour qualifier le final de ce livre qui sonne comme le glas tragique d’une histoire incroyable…

Grosso modo, Tu as oublié, Annabelle est un livre qui se construit sans précipitation, afin de poser une base solide qui prend vie avec ses personnages authentiques et attachants. L’enquête que doivent résoudre Sam et Annabelle nous happe, si bien qu’on réfléchit avec eux, au point de perdre toute notion de la réalité. Si les émotions auraient pu, selon moi, être plus exacerbées, ce livre n’en reste pas moins déjà excellent, doté d’une plume fluide et d’un scénario qui tient la route. Je vous recommande ce thriller policier, les yeux fermés, que vous soyez fans d’araignées ou non. En tant qu’arachnophobe suprême, je peux vous dire que la lecture passe toute seule !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MARQUISE66 2019-01-13T13:34:49+01:00
Abandonnée

Abandonnée...

Un roman frissonnant puissant...

Et véritablement addictif...

Juste terrifiant j’aime avoir peur quand je li et là pari réussit...

Merci Christelle pour se roman exceptionnel encore une fois je suis entré dans ton univers de frissons et j’adore...

Je recommande vivement se livre.

En tout point réussi lu d’une traite...

Bien construit et des personnages attachants enfin vous aurez compris j’aime voilà tout...

Époustouflant whaou....

Et le plus de se roman les photos qui donnent une dimension supplémentaire au livre je trouve que ses une superbe idée...

Afficher en entier
Le Manoir aux chimères

Le manoir aux chimères...

Encore un petit bijou...

Un récit captivant du début à la fin...

Angoisse suspense et frissons sont bien dans se livre...

A lire et à faire découvrir...

J’aime particulièrement les romans de Christelle elle a une façon bien à elle de nous embarquer dans ses récits palpitant ...

Fan A 100% ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MARQUISE66 2019-01-14T13:44:32+01:00
Corpuscrit

Corpuscrit ...

Un bon thriller angoissant et surtout dérangeant ...

Christelle nous embarque réellement dans un roman prenant et addictif à souhait encore un coup de cœur.

J’aime ...

Afficher en entier

Les gens aiment aussi

Dédicaces de Christelle Colpaert-Soufflet
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Livr'S Editions : 3 livres

Lulu.com : 2 livres

Livr’S : 1 livre

Christelle Colpaert Soufflet : 1 livre

Stella-Maris : 1 livre

Editions Stellamaris : 1 livre

Stéllamaris : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode