Livres
472 473
Membres
445 041

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Christian Bobin

322 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Papachoultse 2013-11-02T14:15:21+01:00

Biographie

Il est né d'un père dessinateur à l’usine Schneider du Creusot et d'une mère calqueuse.

Enfant, il était solitaire et aimait la compagnie des livres 1.

À propos de son enfance, il a déclaré : « Je serais incapable de faire des récits d'enfance. Je me demande comment sont faits ces livres-là. Je me sens infirme devant ça. Et pour aggraver les choses, j'ai l'impression d'avoir une mémoire presque anéantie de tout ça 2. »

Il a dit aussi au sujet de l'école : « Ce qui me paraît le plus insupportable — et c'est aussi ce que fait notre société — c'est que l'école me séparait de moi-même. Ce n'était pas d'une personne, mais de moi-même, dans le vagabondage des heures, des humeurs. C'était ça dont j'étais séparé. »

Après avoir étudié la philosophie, il a travaillé pour la bibliothèque municipale d’Autun, à l’Écomusée du Creusot et a été rédacteur à la revue Milieux ; il a également été élève infirmier en psychiatrie.

Ses premiers textes, marqués par leur brièveté et se situant entre l'essai et la poésie, sont publiés aux éditions Brandes, Paroles d’Aube, Le temps qu'il fait, chez Théodore Balmoral, et surtout chez Fata Morgana (où il publie notamment Lettres d'or). Dès la fin des années 1980, ses livres paraissent alternativement chez Fata Morgana et chez Gallimard, puis en alternance avec Gallimard aux éditions Lettres Vives et Le Temps qu'il fait.

Sa forme de prédilection est le fragment, une écriture concentrée faite de petits tableaux représentatifs d’un moment. Ses ouvrages tiennent à la fois ou séparément du roman, du journal et de la poésie en prose.

Connaissant le succès à partir notamment d’Une petite robe de fête (1991), il reste un auteur assez discret, « amoureux du silence et des roses », fuyant le milieu littéraire. « Ma vie, écrit-il dans Louise Amour, s’était passée dans les livres, loin du monde, et j’avais, sans le savoir, fait avec mes lectures ce que les oiseaux par instinct font avec les branches nues des arbres : ils les entaillent et les triturent jusqu’à en détacher une brindille bientôt nouée à d’autres pour composer leur nid. »

En 1992, il rencontre un autre succès, grâce à un livre consacré à saint François d’Assise : Le Très-Bas, Prix des Deux Magots en 1993 et Grand Prix catholique de littérature. Il publie en 1996 La Plus que vive, hommage rendu à son amie Ghislaine, morte à 44 ans d’une rupture d’anévrisme.

Il a également préfacé ou postfacé quelques ouvrages, notamment un livre de Maximine, L’ombre la neige (Éditions Arfuyen, 1991) ainsi que deux livres de Patrick Renou : Sorianoda (Éditions de l’Envol, 1992) et Tu m'entends ? (Éditions Deyrolle, 1994, rééd. Verdier).

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
111 lecteurs
Or
220 lecteurs
Argent
157 lecteurs
Bronze
87 lecteurs
Lu aussi
86 lecteurs
Envies
208 lecteurs
En train de lire
18 lecteurs
Pas apprécié
16 lecteurs
PAL
112 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.72/10
Nombre d'évaluations : 76

43 Citations 58 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Christian Bobin

Sortie Poche France/Français : 2018-02-17

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Marinae 2018-05-03T18:01:14+02:00
Un bruit de balançoire

Lire du Christian Bobin c'est comme réenchanter son cœur, il met du baume au cœur, il soigne, il panse, il permet de retrouver la confiance en la Vie, en toute chose. Christian Bobin, comme à chaque fois nous rappelle l'Essentiel. Et ça fait du bien.

Néanmoins, ce n'est pas son meilleur. Je rejoins le commentaire d'une autre personne ici. Parfois on dirait qu'il s'efforce de faire du Bobin, effectivement. Peut-être ce livre est-il trop travaillé ? Je me rappelle une des phrases d'un de ses précédents ouvrages, je cite : "Je voudrais tuer Christian Bobin". Je pense qu'il a conscience de la difficulté de son entreprise, écrire comme il écrit, ça demande beaucoup. Dans une interview il dit qu'il s'efforce de ne pas penser à ce qu'il va écrire, qu'il tourne autour de sa feuille comme une proie, et hop il écrit une phrase. Écrire de la poésie ce n'est pas simple. Écrire de façon pure, parler du sacré, c'est la chose la plus difficile car en fin de compte, il s'agit d'une brûlure de l'âme à essayer de retranscrire avec des mots.

Pourtant, ce livre m'a fait énormément de bien. Car Bobin, ça reste exceptionnel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DominiqueC 2018-05-17T17:23:43+02:00
Noireclaire

Des collègues m'on recommandé ce livre de Christian Bobin que je ne connaissais pas. Réel coup de cœur ! C'est très poétique , très riche culturellement . Pas très facile d'accès, il élève la pensée et l'âme. Rare de nos jours !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plumette91 2018-06-23T10:42:52+02:00
L'homme-joie

Ce livre est d'une incroyable poésie. ça peut paraître complètement évident ou sans intérêt pour toute personne qui n'est pas sensible aux petits riens qui font la vie.

C'est simple. Chaque mot est pesé, d'une incroyable finesse.

C'est déroutant car il n'y a pas d'histoire, pas de fil narratif. Je l'ai lu comme un livre de poésie en prose et à chaque page je me disais "ah ça, il faut que je le note, c'est beau !"... Voilà, c'est beau et comment retranscrire la beauté simple et naturelle? C'est tout l'art de Bobin. Ce que j'aime avant tout dans son écriture, c'est comment il parle des livres et de l'écriture. Mais je crois qu'il n'y a pas que ça.Il parle de la vie !

A découvrir ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mladoria 2018-07-07T20:59:19+02:00
La part manquante

Comme à chaque livre de cet auteur, je ressors de cette lecture essoufflée et le cœur battant la chamade.

Même si le premier texte ne m'a pas vraiment touché, les suivants m'ont comme toujours emporté loin dans les vagues de la prose poétique de Christian BOBIN.

Amour, croyance, temporalité de l'âme et du corps. Les mots coulent tels un fleuve intarissable et tumultueux, les yeux happés par le rythme des phrases.

Un recueil de prose poétique encore une fois à la hauteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AnnaBleuen 2018-07-11T10:34:35+02:00
Une petite robe de fête

Ce livre est une merveille et je me refuse à le mettre dans une case car il prend tellement de soin à embrasser toutes les courbes des différences et des subtilités. Ce livre est peut-être le livre qui raconte le mieux mon âme mais aussi et surtout l'âme du monde qui nous entoure ; déjà en trois pages introductive Mr. Bobin m'avait conquise, les pages qui suivaient n'ont fait que confirmé ce que je ressentais par mon cœur en petite robe de fête.

Je ne puis exprimer la reconnaissance d'un tel recueil, savoir qu'une telle plume existe sauve ma propre plume d'un grand chagrin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marinae 2018-12-16T21:35:55+01:00
Autoportrait au radiateur

Du Bobin, du magnifique Bobin. Un livre magnifique, j'aimerais en dire plus, mais que dire d'un auteur qui me laisse exaltée et un peu plus sereine à chacun de ses livres ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par laurie6898 2019-03-02T22:08:24+01:00
La part manquante

Ces un joli recueil de poèmes. Avec des plus ou moins touchant,rien d'extraordinaire mais agréable à lire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lusylila 2019-03-16T21:15:22+01:00
Prisonnier au berceau

Je ne connaissais pas cet auteur. Ce n'est pas mon style de lecture habituel, mais là, j'ai lu cette quatrième de couverture et j'ai de suite était envoûté.

"Il me le faut." Voilà ce que je me suis dit, et même si j'avoue ne pas avoir tout compris, la délicatesse et la simplicité de ce récit m'ont touché en plein coeur.

C'était beau, léger, poétique, très intime et profondément touchant.

Que d'émotion, de simplicité, d'effleurement et de "puissance délicate". Il y a des silences qui font du bruit. Et là, je n'ai entendu que ça.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LSGI 2019-04-25T20:36:06+02:00
La folle allure

Que dire... Je n'ai à la base pas choisi de lire ce roman. Cet auteur était au programme de l'un de mes cours. Mais j'ai eu une très agréable surprise dès les premiers mots. J'ai trouvé l'écriture aussi légère que le personnage de Lucie, ou Fugue, ou Aurore... Dès le départ j'ai eu cette impression de décallé avec la petite fille - la narratrice - qui parlait d'un loup comme de son premier amour. Et plus les pages défilaient plus le sentiment de décallage s'accentuait.

La narratrice n'est pas seulement légère, elle est heureuse. Ce qui n'est pas sans rappeler la citation de Bernard Werber : "Les hommes ne veulent pas construire leur bonheur, ils veulent seulement réduire leur malheur." En effet, Lucie travaille à son bonheur, elle agi même parfois de manière égoïste ou froide (lorsqu'elle repousse Roman alors qu'il a besoin d'elle par exemple), mais on ne peut que l'aimer et l'admirer : elle a le courage de dire non, de dire qu'elle ne veut pas faire quelque chose, d'être libre en un sens.

Ce qu'il y a, je trouve, de plus beau, c'est son âme enfantine qui délivre des vérités que seuls des enfants peuvent encore voir. Elle pense au présent, tout comme une enfant, tandis qu'en grandissant nous pensons de plus en plus à notre futur. Mais elle reste dans le présent, elle se dit "on verra bien". Et ainsi elle profite de sa vie. Souvent on dit qu'il faut un but pour être heureux, mais dans ce roman c'est le bonheur qui est le but.

Si j'ai été si touchée par ce petit roman je pense que c'est surtout grâe à l'auteur qui écrit de manière sublime et facile, sans complication, sans se prendre la tête, comme son personnage. Et je trouve d'ailleurs qu'il est très fort d'avoir réussi à faire ressortir le caractère même de son personnage au travers de son écriture.

Je pense lire d'autres livres de Christian Bobin, en espérant que son écriture reste si magique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mayoune 2019-05-25T18:52:50+02:00
Un bruit de balançoire

Un joli livre poétique, qui se lit rapidement.

Afficher en entier

Dédicaces de Christian Bobin
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 30 livres

Le Temps qu'il fait : 10 livres

Lettres vives : 4 livres

Fata Morgana : 4 livres

L'Iconoclaste : 2 livres

Theodore Balmoral : 1 livre

Albin Michel : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode