Livres
558 813
Membres
607 231

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Chuck Palahniuk

Auteur

Etats-Unis Né(e) le 1962-02-21 ( 59 ans )
645 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par panda 2009-12-22T11:30:53+01:00

Biographie

Charles Michael « Chuck » Palahniuk (né le 21 février 1962 à Pasco, dans l'État de Washington) est un romancier satirique américain et un journaliste indépendant vivant près de Vancouver, Washington[1]. Après des études de journalisme qui ne lui permettent pas de vivre de ce métier, il devient mécanicien pendant 10 ans. Il écrit à cette époque Monstres Invisibles qui est refusé par les éditeurs en raison de son contenu trop provoquant. Il entreprend alors l'écriture de Fight Club qui rencontre un succès notable et est porté à l'écran en 1999 par David Fincher. Il est assimilé au mouvement dit d'Anticipation sociale.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
199 lecteurs
Or
252 lecteurs
Argent
203 lecteurs
Bronze
159 lecteurs
Lu aussi
174 lecteurs
Envies
655 lecteurs
En train de lire
27 lecteurs
Pas apprécié
63 lecteurs
PAL
413 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.41/10
Nombre d'évaluations : 254

2 Citations 132 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Chuck Palahniuk

Sortie France/Français : 2017-06-08

Sortie USA/English : 2013-10-08

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Hathor13 2019-12-09T19:22:54+01:00
Le Purgatoire

Un livre provoquant et déjanté avec un côté surréaliste l'auteur nous embarque dans le monde des revenants avec brio et une bonne dose de délire. Le style de l'auteur est incroyable et excellent bien que parfois dérangeant avec une verve incisive. L'intrigue a certain moment ennuis un peu et on peine parfois à trouver intéressant l'héroïne mais on se laisse définitivement prendre par le côté délirant du livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par trebor 2019-12-22T21:45:23+01:00
Le Festival de la couille

Super bouquin. je suis toujours impressionné par la qualité de la littérature US et le contraste avec la réalité politique du pays. Je vais lire d'autre livres de cet auteur, un mélange assez indescriptible pour parler de la vie assez difficile du rêve américain.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Altanais 2020-05-05T09:00:53+02:00
Fight Club

Un coup de coeur ! Souvent connu par le film avant le roman, les deux se complètent à merveille. Et sont d'ailleurs différents ! Le style est unique, addictif, et le sous-texte est d'une puissance impressionnante. Une merveille.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par z_anis 2020-05-05T22:07:42+02:00
Monstres invisibles

Je tiens à dire que je n'ai pas terminé le livre. Je m'avoue vaincu au bout de 70 pages (mon commentaire ne porte donc que sur ces premières pages). L'histoire m'avait attiré, et partait d'une idée géniale (un top modele qui se prend une balle perdue en voiture, défigurée, et qui devient un monstre aux yeux de sa famille).

Mais alors le style... On peut même pas parler de style. On a l'impression que c'est écrit par quelqu'un qui n'a jamais lu de livre, qui ne connaît pas les règles du roman. Ce n'est pas même pas "moderne", c'est juste aléatoire. C'est incompréhensible. Incohérent au possible.

Dans d'autres commentaires, j'ai lu qu'on commençait à mieux comprendre l'histoire et les liens entre les personnages au bout de 250 pages. Ok mais bon, sur un bouquin de 300 pages, c'est un peu dommage. Alors à moins qu'il ne se passe quelque chose de fantastique par la suite, j'ai un peu du mal à comprendre toutes ces critiques élogieuses. On ne comprend rien à rien, ça va trop vite, l'auteur utilise des expressions qui n'ont aucun sens. Rien ne va. Bref, poubelle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par stcl 2021-02-03T12:22:19+01:00
Monstres invisibles

Shannon McFarland est une jeune mannequin proche de devenir une vraie vedette, avec un petit ami sympa et tout ce qu'il faut. Mais lors d'une virée en voiture, une balle perdue explose la vitre du véhicule et lui arrache la moitié du visage. Alors qu'elle est à l'hôpital, elle y rencontre Brandy Alexander, jeune transsexuel excentrique…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hyunhyun 2021-02-24T11:38:30+01:00
Choke

J'ai beaucoup apprécié le début du livre, je trouvais le sujet et la façon de l'aborder très intéressant mais au fil de la lecture j'ai trouvé l'écriture de plus en plus lourde et les personnages de moins en moins intéressant. J'avais vraiment du mal à me replonger dans la lecture, malheureusement je n'ai pas apprécié ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par David-281 2021-03-15T13:26:47+01:00
Fight Club 2

Lorsque David Fincher adapte le Fight Club de Chuck Palahniuk au cinéma, une suite est rapidement évoqué mais ne voit jamais le jour. Jusqu'à ce que l'auteur surprenne son monde en l'annonçant l'an dernier…

Car celui-ci n'a jamais caché qu'il aimait le film même s'il comportait quelques différences avec son roman. Notamment son final. D'ailleurs, lorsqu'il a annoncé qu'il s'attelait à l'écriture d'une suite sous forme de comics en 10 parties (Un seul en France, un intégral), il a d'emblée affirmé qu'il serait heureux que David Fincher l'adapte. Bon, ça risque d'être compliqué au vu du livre, mais pourquoi pas…

Cela fait maintenant 10 ans que Sebastian (le narrateur) est marié avec Marla. Ils ont un enfant et Tyler Durden a disparu en même temps que Sebastian a été mis sous traitement. Mais Marla s'ennuie et décide de baisser les doses, histoire de laisser un peu de place à Tyler de temps en temps. Sauf que le bonhomme n'a pas l'intention de laisser tout ça se passer si facilement et a désormais un nouveau projet : détruire le monde pour le guérir de tout ses maux !

Pas facile de parler du livre car il posséde toute une partie méta qui risque de décevoir une grande partie des lecteurs. Si cela commence de maniére trés calme (un appel vers un certain Mr. Palahniuk qui ne pourrait être qu'un clin d'oeil), cela avance rapidement avec le passage des personnages devant l'affiche d'un cinéma proposant un certain Fight Club avec Edward Norton et Brad Pitt, suivi d'une image représentant une scéne du film, avec Brad Pitt en Tyler Durden. Et on finira décontenancé avec un Chuck Palahniuk illustrant ses difficultés à boucler l'histoire. Il ne se générera d'ailleurs pas, en début de livre, pour préciser que cette suite suit la fin du roman, et non celle du film !

Perdu ? Décontenancé ? On peut l'être, ce sera légitime mais le livre illustre au final parfaitement un propos schizophrène, autant que son personnage, que l'oeuvre elle même (le livre par rapport au film), que son auteur ou ses lecteurs. Impertinent comme souvent, Palahniuk fait ce qu'il veut et moi je le suis sur les 10 chapitres (le 11éme revisite la fin du roman original) et vous conseille ce Fight Club 2, qui posséde d'ailleurs de trés beaux dessins

Afficher en entier
Commentaire ajouté par David-281 2021-03-15T13:39:02+01:00
Survivant

Au sortir d'un Fight Club trés bien reçu, Chuck Palahniuk remet le couvert avec un second roman dans la même lignée : sombre, dénonciateur, et puissant...

Tender Branson est à bord d'un vol vers l'Australie. Il n'est pas pilote mais il est à l'avant. Il a débarqué les passagers, laissé le copilote s'en aller et il s'apprête à laisser l'avion s'écraser. Mais avant de mourir, il a une histoire à raconter, qu'il veut laissé à jamais imprimer sur la boite noire : la sienne...

Et si le titre du roman a plusieurs significations, il dévoile aussi beaucoup sur le destin et l'histoire de Tender Branson. On découvre vite qu'il a fait partie de l'église Creedish, un groupe de survivaliste démantelé dont il ne reste qu'une centaine de survivants, les autres s'étant suicidé.Et au fil du roman, l'auteur en profitera pour dévoiler des méthodes de contrôle, et aussi toute l'horreur de ses groupes. Mais, par d'autres personnages, on y croisera aussi la peur d'un trop grand contrôle, de ne plus avoir de surprise. Les membres de l'église Creddish voit leur vie contrôlé de A à Z dés la naissance. Et Branson sera suivi par cela du début à la fin, même quand il croira que ce n'est plus le cas. Avec cet humour noir typique, et son écriture cru, mais trés calculé, l'auteur nous plonge dans l'histoire de Tender et plus on avance, plus on comprend son acte ultime. Et pourtant, il nous laisse une touche d'espoir final, sans certitude cependant qu'il s'agisse d'une réalité, ou d'une fausse promesse.

Pour illustrer tout l'inéluctabilité de l'histoire, l'auteur a d'ailleurs tenu à ce que le roman soit chapitré à l'envers (du 47éme au premier, bien que l'histoire soit presque chronologique) et que la numérotation des pages suivent la même logique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par David-281 2021-03-16T08:56:49+01:00
Monstres invisibles

Quand Palahniuk s'immisce dans le monde de la mode, il le fait de loin et en profite pour tacler, une fois de plus, la société d'aujourd'hui…

On sait que l'auteur ne fait pas dans la dentelle. Alors il y avait peu de chance que ce roman soit une belle histoire romantique. On y suit Shannon McFarland, une jeune mannequin proche de devenir une vraie vedette, avec un petit ami sympa et tout ce qu'il faut. Mais lors d'une virée en voiture, une balle perdue explose la vitre du véhicule et lui arrache la moitié du visage. Alors qu'elle est à l'hôpital, elle y rencontre Brandy Alexander, jeune transsexuel excentrique…

Et voici le point de départ d'un nouveau roman qui va, dans le détail, étudier son personnage autant que ceux qu'elle va rencontrer. le mystére qui entoure Brandy Alexandre est aussi important aussi que le questionnement de Shannon, à savoir si elle va faire refaire cette machoire alors qu'elle en est devenu quasi muette (personne ne la comprend). Et comme souvent au fur et à mesure du roman, on va plonger dans la noirceur, dans une certaine pourriture de l'âme humaine. le tout pour livre, à l'occasion quelques notes d'espoirs, laissant penser que tout cela pourrait amener vers une amélioration positive…

Une nouvelle fois, Palahniuk expérimente dans la narration. Flash Back, Flashforward, il déconstruit ici totalement son récit pour mieux caché son mystére et laisser le final dévoiler le tout, livrant une autre vision de l'histoire dans sa globalité. Et il le fait d'une maniére bien à lui, en jouant avec le scientifique, rendant moins glamour tout ce qu'il peut quand il peut. Alors si j'ai trouvé la derniére partie un peu longue, voici encore un excellent roman à lire au plus vite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mensonges 2021-06-17T13:39:24+02:00
Monstres invisibles

Après avoir lu Fight Club, j'avais cherché à lire d'autres livres de Chuck Palahniuk, et j'avais fini par acheter "Monstres invisibles" en VO (je l'ai lu il y a deux ans mais j'essaie de me rattraper dans mes commentaires de livres).

J'ai retrouvé le même style que dans Fight Club, avec une écriture tranchante, trash, et le ton parfois absurde et décalé. J'ai apprécié le point de vue de marginale qu'a la narratrice, et tout ce recul critique qu'elle a sur sa vie d'avant. Il y a plein de "sauts" dans la chronologie et dans la narration, et j'ai bien aimé le fait qu'il faille remettre en place des pièces de puzzle pour tout comprendre dans l'histoire. Je suis d'habitude sceptique face à ce genre d'outils scénaristiques, mais là ce n'était pas superflu. Le thème de l'autodestruction était intéressant, mais ça partait un peu trop loin pour moi parfois. Spoiler(cliquez pour révéler)La fin est assez improbable, mais cohérente, réaliste, et l'effet de stupéfaction de la révélation finale est plutôt réussi du coup.

En bref, c'était une bonne lecture, je continuerai sans doute à lire d'autre livres de Palahniuk.

Afficher en entier

Dédicaces de Chuck Palahniuk
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 15 livres

Points : 6 livres

Denoël : 4 livres

Sonatine : 4 livres

Super 8 Éditions : 1 livre

Jonathan Cape Ltd : 1 livre

Dark Horse : 1 livre

Folio : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array